22 juin 2014

Universities 'get poor value' from academic journal-publishing firms

http://static.guim.co.uk/static/c55907932af8ee96c21b7d89a9ebeedb4602fbbf/common/images/logos/the-guardian/news.gifBy . Research finds secrecy over contracts has stopped some institutions realising they are paying too much for journals. More...

Posté par pcassuto à 02:10 - - Permalien [#]


14 mai 2014

Interministériel - Valorisation des acquis

Logo du site jeunes.gouv.frÀ travers votre bénévolat, vous renforcerez votre sentiment de mener une action utile aux autres, d’être un citoyen engagé.
Vous aurez la satisfaction de mieux vous connaître, de développer vos compétences, et vous trouverez un grand plaisir à participer à un projet collectif. En outre, vous pouvez valoriser votre expérience dans votre parcours.
Dans le parcours scolaire et universitaire

L’engagement des jeunes est pris en compte au collège dans le socle commun de connaissances et de compétences qui présente tout ce qu’il est important d’avoir acquis au terme de votre scolarité obligatoire : des compétence sociales et civiques, une aptitude à l’autonomie et à l’initiative notamment. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 20:31 - - Permalien [#]

13 mai 2014

Rapport de l'enquête sur les indicateurs de la valorisation et des partenariats

Le M.E.N.E.S.R. a réalisé, en collaboration avec le réseau C.U.R.I.E., une enquête sur la valorisation et les partenariats de recherche, destinée à établir un ensemble d'indicateurs de référence sur les activités de transfert.  Près de 200 institutions d’enseignement supérieur et de recherche ont répondu à cette enquête qui porte sur la période 2008 - 2011. Les résultats de cette enquête montrent le dynamisme des activités de transfert, avec une progression de la plupart des indicateurs.

Posté par pcassuto à 21:12 - - Permalien [#]

26 février 2014

Valoriser son image

accès à l'accueil - Pôle emploi Cet atelier vous aide à prendre conscience de la dimension "image" dans l'emploi recherché afin d'adapter son attitude à sa cible.
Votre situation actuelle
Vous savez quel emploi vous recherchez, mais vous ne savez pas faire de votre image un atout.
Les questions que vous vous posez

  • Comment adapter son comportement aux entreprises choisies ?
  • Comment donner une bonne « première impression » ?
  • Comment démontrer des qualités par sa tenue et ses attitudes ?
  • Comment augmenter ses chances d'intéresser l'entreprise ? Suite...

Posté par pcassuto à 23:04 - - Permalien [#]

Valorisez votre formation

accès à l'accueil - Pôle emploiVotre formation achevée, vous allez engager une recherche d'emploi, rédiger un nouveau CV, de nouvelles lettres de candidature, et préparer vos entretiens. Voici quelques conseils pour valoriser vos nouveaux acquis.
Faites le point sur vos acquis
Vous pouvez demander à un conseiller de vous inscrire aux ateliers de recherche d'emploi.
Ces ateliers sont des prestations de service de Pôle emploi qui vous apportent une réponse rapide à un besoin précis pour :

  • réaliser les travaux préparatoires à votre retour à l'emploi,
  • acquérir une méthode pour mener, de façon autonome les actions nécessaires à votre retour à l'emploi.

Suite à un parcours de formation vous pouvez participer à l'atelier « Mettre en valeur vos savoirs-faire et qualités ». Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:15 - - Permalien [#]

16 juin 2013

Comment mieux valoriser la recherche française?

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Dans la longue suite de ses rapports cinglants sur l’utilisation des deniers publics, la Cour des Comptes a jeté un nouveau pavé dans la mare en stipendiant le mauvais rendement de la recherche publique. Selon son rapport, la France n’accorde en effet pas assez d’importance à la recherche appliquée et au développement expérimental. La compétence des chercheurs français n’est pas par autant en cause, insiste la Cour, en indiquant que la France arrive au sixième rang mondial en termes de publications scientifiques.
Plus ou moins de projets?

Si l’origine du problème est d’abord à chercher du côté d’entreprises dont la R&D est faible (1,41% du PIB en 2010, contre 1,58% pour la moyenne des pays de l’OCDE), de nombreux aménagements devraient également être apportés à la recherche publique. La Cour estime par exemple que le financement sur projets permet d’allouer des financements aux « thématiques prioritaires et aux meilleures équipes» et regrette qu’ils ne représentent encore qu’une faible part du financement de la recherche (10 à 14% des crédits publics). Suite de l'article...
http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpg Blog "There is life after high school" of Olivier RollotIn the long series of his scathing reports on the use of public funds, the Court of Auditors has thrown a new bombshell in stipendiant poor performance of the public research. According to his report, France is indeed not given enough importance to applied research and experimental development. The competence of French researchers is not by much involved, the Court emphasized, noting that France has the sixth largest in terms of scientific publications. More...

Posté par pcassuto à 22:43 - - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2011

Valoriser sa formation continue

http://www.emploi-pro.fr/mediatheque/0/3/6/000000630_21.jpgPropos recueillis par Lucile Chevalier. Convaincre son employeur de l’intérêt d’une formation, pouvoir l’utiliser pour grimper dans la hiérarchie, et désamorcer la méfi ance des DrH, Guillaume Cairou, directeur général du cabinet de conseil Didaxis, vous explique comment mettre en valeur votre formation professionnelle.
Il n’a pas fait HEC ni l’École polytechnique. Et pourtant Guillaume Cairou a réussi. Visage de minot, la trentaine, il est directeur général de Didaxis Groupe, cabinet de conseil RH, avec un DEA de physique. S’il a tant progressé, c’est aussi grâce à la formation continue et à l’ambition.
Formateur chez General Electric, il s’est fait offrir une formation à l’université du Massachussetts et est revenu pour prendre le poste de directeur du développement des ressources humaines. En 2004, il a créé son entreprise, Didaxis, leader aujourd’hui, en France, du portage salarial. Alors ne lui dites pas que, en France, seul le parcours scolaire compte. « J’ai des copains qui ont fait Centrale. Aujourd’hui, en matière de poste et de salaire, je les ai dépassés », précise-t-il, un sourire au coin des lèvres. Le tout est de bien utiliser la formation continue et de savoir la vendre. Entretien.
Emploi-Pro : Comment utiliser la formation continue pour évoluer au sein de son entreprise ?
Guillaume Cairou :
Une bonne formation est une formation en phase avec un projet professionnel. On se forme, en général, soit pour élargir sa fonction, soit pour grimper d’échelon. Le tout reste de convaincre le DRH, ou le patron dans le cas d’une PME, de l’intérêt du cursus choisi. Et pour cela, il faut devenir un peu commercial, du moins les méthodes de base. La première est de s’approprier les enjeux de l’entreprise. Ne pas dire « je veux suivre telle formation », mais plutôt « pour avoir une meilleure maîtrise dans tel secteur, il faudrait compléter cette fonction par telle et telle compétence ». Il faut se positionner comme un relais qui fait remonter aux dirigeants l’information du terrain et amener l’entreprise au même constat que le vôtre.
Bien sûr, au préalable, il faut connaître les problématiques que se posent les dirigeants ou le responsable du service cible. Il y a deux méthodes. S’en faire des alliés en les mettant dans la boucle : « J’ai le projet d’évoluer, je sollicite votre conseil. » Ou sonder le terrain, les questionner sur un projet de l’entreprise, sur ses nouveaux horizons, sur le marché et les besoins en matière de service.
L’autre argument en faveur d’une formation tient au réseau d’experts ou d’interlocuteurs de talents qu’elle apporte à l’entreprise. Une formation est aussi un moyen de faire connaître l’entreprise, de rencontrer des clients potentiels et de construire un carnet d’adresses.
Emploi-Pro : Comment valoriser sa formation auprès d’un futur employeur ?
Guillaume Cairou :
En France, contrairement aux pays anglo-saxons, le renom d’une école compte plus que la formation suivie. Faute de HEC et de son réseau, il faut mettre en avant des formations spécialisées.
Les sup de co de province n’ont pas la super cote, mais suivre un MBA spécialisé dans le management du vin à Sup de co Bordeaux est très bien vu dans le milieu viticole. La réalisation effectuée lors de la formation vous positionne aussi en expert dans un domaine. Il ne faut pas l’oublier. C’est un argument de poids. Il faut aussi cultiver le réseau construit lors des formations. Ces interlocuteurs peuvent vous informer sur la situation de telle entreprise, de tel secteur, de tel marché. Vous arriverez ainsi à l’entretien en connaisseur.
Emploi-Pro : Quel regard les DRH posent sur la formation continue ?
Guillaume Cairou :
Ils sont extrêmement vigilants. La formation continue profite en général aux cadres supérieurs, et les formations sont souvent très chères. Sans compter le « contre-coût ». En effet, le cadre sup se fait former pour bénéficier d’une augmentation salariale. Au regard des dépenses, les DRH sont nécessairement vigilants sur ce que la formation pourra apporter à l’entreprise: nouveaux marchés, nouveaux clients, etc. Concernant la crainte que le salarié, une fois formé, parte chez la concurrence, il existe des clauses dites de dédit-formation. Elles instaurent une période de plusieurs mois après la formation durant laquelle l’employé ne peut quitter l’entreprise que s’il la dédommage en lui versant une certaine somme. Les risques sont ainsi limités.

http://www.emploi-pro.fr/mediatheque/0/3/6/000000630_21.jpg PROPOS kogutud Lucile Knight. Veenda, et tööandja peab kasu koolituse, saate seda kasutada ronida hierarhia ja hajutada umbusaldasid Pigem võib HRD, William Cairou tegevjuht konsultatsioonifirma Didaxis selgitatakse, kuidas suurendada oma professionaalse.
Ta ei HEC või Polytechnic. Veel William Cairou õnnestunud. Face vakk, kolmekümnendates, oli ta peadirektori Didaxis Group, HR konsultatsioonifirma koos doktor füüsika. Kui see on nii arenenud, samuti on tänu täiendõppe ja ambitsioone.
Treener General Electric, ta pakkus koolitust Massachusettsi ülikooli ja tagasi võtta direktori ametikohale inimressursi arendamist. Aastal 2004 asutas ta oma firma, Didaxis liider täna Prantsusmaal, vihmavari ettevõte.Nii et ärge öelge talle, et Prantsusmaal, vaid kooli karjääri konto. "Mul on sõpru, kes on teinud Kesk. Täna, positsiooni ja töötasu, olen ületanud, "ütleb ta, naeratus huulil. Kõik on hea kasutada väljaõpet ja teadmisi müüa. Velle...

Posté par pcassuto à 19:23 - - Permalien [#]

26 août 2011

Valorisation du service civique dans les formations post-baccalauréat

Retourner à la page d'accueil de Légifrance Décret n° 2011-1009 du 24 août 2011 pris en application du III de l'article L. 120-1 du code du service national relatif aux modalités de valorisation du service civique dans les formations post-baccalauréat (JORF n°0197 du 26 août 2011, page 14468, texte n°43)
Publics concernés : étudiants inscrits dans les formations du supérieur.
Objet : modalités de valorisation et de validation des compétences acquises dans l'exercice d'un service civique.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : en application du III de l'article L. 120-1 du code du service national, le présent décret prévoit les modalités de valorisation et de validation des compétences acquises dans l'exercice d'un service civique en prenant en compte l'autonomie pédagogique des établissements d'enseignement. Il prévoit que le service civique est valorisé notamment par une inscription dans l'annexe au diplôme ou dans un portefeuille de compétences ou par toute autre modalité définie par le conseil d'administration de l'établissement. La valorisation peut prendre la forme d'une validation des connaissances, aptitudes et compétences, qui peut se concrétiser par une dispense de certains enseignements ou stages relevant de son cursus. Enfin, le texte précise les éléments qui doivent être fournis par l'étudiant volontaire afin de prouver l'effectivité des activités d'engagement de service civique et l'évaluation des compétences acquises.
Références : le présent décret est pris pour l'application de l'article 8 de la loi n° 2010-241 du 10 mars 2010.
Article 1

L'ensemble des activités exercées par un étudiant à l'occasion du service civique est valorisé, dans les cursus des établissements dispensant un enseignement après les études secondaires et dans les cursus des établissements d'enseignement supérieur dispensant des formations sanctionnées par un diplôme d'enseignement supérieur, notamment par une inscription dans l'annexe descriptive au diplôme ou dans un portefeuille de compétences ou par toute autre modalité définie par le conseil d'administration de l'établissement. Les mêmes activités exercées par un étudiant à l'occasion du service civique ne peuvent donner lieu qu'à une seule valorisation.
Article 2
La valorisation peut prendre la forme d'une validation telle que définie ci-après.
Lorsque l'exercice des activités liées à l'engagement volontaire de service civique est de nature à permettre l'acquisition de connaissances, aptitudes et compétences relevant du cursus d'études suivi par l'étudiant, l'établissement peut dispenser celui-ci de certains enseignements ou stages relevant de son cursus, lui attribuer le bénéfice d'éléments constitutifs d'une unité d'enseignement ou des crédits du système européen de transfert et d'accumulation de crédits (European Credits Transfer System, ECTS) correspondants selon un dispositif défini par le conseil d'administration de l'établissement et dans les conditions fixées à l'article 3 du présent décret.
Article 3

Dans le cas de demande de validation d'activités liées au service civique, l'étudiant fournit l'attestation de service civique et le document délivré par l'Etat décrivant les activités exercées et évaluant les aptitudes, les connaissances et les compétences acquises pendant la durée du service civique. L'établissement peut également demander en complément une production originale dont il lui appartient de définir l'objet et le format.
Return to the home page Légifrance Decree No. 2011-1009 of August 24, 2011 made under Article III of L. 120-1 of the Code of National Service on rules for enhancement of civic service in the post-baccalauréat (Official Gazette No. 0197 of August 26, 2011, page 14468, Text No. 43)
Intended for: Students enrolled in tertiary programs.

Subject: valuation methods and validation of skills acquired in the exercise of civic service.

Entry into force: the text comes into force the day after its publication
. More...

Posté par pcassuto à 12:55 - - Permalien [#]