03 mai 2009

Stage dans la fonction publique

Suite à l'annonce du plan d'urgence pour l'emploi des jeunes,  le ministère de la fonction publique a demandé l’application sans délai dans la Fonction publique de la gratification obligatoire dans le secteur privé et fixé à environ 30 % du Smic pour les stages de plus de 2 mois au lieu de 3.
La Fonction publique a recours aujourd’hui à de nombreux stagiaires, mais il n’existe aucune règle pour ceux-ci au niveau interministériel, ni en matière de convention de stage, ni de suivi et de tutorat, ni en matière de défraiement ou de rémunération. Le gouvernement a indiqué qu'il allait mettre en place "un cadre clair pour le recours aux stagiaires au niveau interministériel sans délai" :
La charte des stages, en vigueur dans le privé, sera appliquée à la fonction publique (convention de stage tripartite entre le stagiaire, le ministère employeur et l’université ou l’école de formation, tuteur désigné pour chaque stagiaire, lequel bénéficiera d’une évaluation et interdiction des stages de plus de 6 mois, sauf cursus de formation spécifique).
Tout stage de plus de deux mois sera rémunéré par une gratification d’au moins 30 % du Smic : Pour les stages de plus de deux mois consistant pour l’essentiel à observer le fonctionnement d’un service, réaliser des comptes-rendus de réunion ou des travaux ponctuels dans une optique de découverte des diverses facettes de l’activité du service d’accueil, l’étudiant recevra une gratification égale à 12,5 % du plafond de la sécurité sociale, soit environ 30 % du Smic.
Si le stage dure moins de deux mois, l’étudiant bénéficiera, contrairement à aujourd’hui, au moins d’un défraiement et de facilités telles que l’accès aux restaurants administratifs. Les administrations auront la possibilité de rémunérer au-delà de ce montant, lorsqu’elles considèrent que le niveau de qualification et la nature des activités le justifient. Elles pourront alors verser une rémunération supérieure, y compris au-delà du Smic.
Po oznámení o plán pro zaměstnanost mládeže, oddělení Public Service požádalo o žádosti bez odkladu ve veřejné správě povinné spropitné v soukromém sektoru a stanovena na cca 30% z minimální mzdy kurzy pro více než 2 měsíce namísto 3. Více...

Posté par pcassuto à 10:59 - - Permalien [#]
Tags :


22 avril 2009

Université Européenne d’Eté de Langues et Cultures du Masni, 6-17 juillet 2009 à Aix en Provence

MasniPourquoi suivre le Kit de survie pour la Chine, le Japon, le Brésil ou le Monde Arabe: Université Européenne d’Eté de Langues et Cultures du Masni:

- Pour préparer une expatriation
- Pour acquérir le « kit de survie » pour une mission de prospection ou pour démarrer une négociation
- Pour préparer un voyage
- Par intérêt personnel

L’université européenne d’été « langues et cultures » est organisée dans le cadre du Master de Négociation Internationale. Ce Master forme des cadres spécialisés dans les négociations internationales entre les différents pays des aires culturelles étudiées : Amérique Hispanophone, Brésil, Chine, Corée, Inde, Japon, Monde Arabe, Turquie et Vietnam. Diplôme de formation professionnelle de haut niveau au sein de l'Université de Provence, il offre une formation pluridisciplinaire alliant l'apprentissage de langues rares, la formation aux métiers de l'entreprise et l'étude des sciences sociales appliquées.
Organisée sous la forme de cours et d’ateliers, chaque module ouvert (prévus en 2009 : Arabe, Japonais, Portugais du Brésil, Chinois) doit permettre aux stagiaires novices d’acquérir le kit de survie dans la langue choisie et de confirmer son intérêt pour ce choix.

Objectifs: •Acquérir un savoir ; •Découvrir les fondements d’une culture et d’une langue ; •Favoriser le démarrage d’une relation d’affaires ; •Et pourquoi pas avoir des vacances utiles.

Intervenants : Enseignants de l’Université de Provence des départements d’Études portugaises et brésiliennes, d’Études asiatiques et d’Études moyen-orientales de l’Université de Provence.

L’ouverture d’un module pour une des langues prévues ne se fera qu'avec un minimum de 5 inscrits. 
Inscription pédagogique : Francoise.Desrues@univ-provence.fr. Stagiaire en formation continue et extérieurs : demander un devis à sylvie.sort@univ-provence.fr.

中文     日本語     Brasileira    العربية

Posté par pcassuto à 16:12 - - Permalien [#]
Tags :

01 février 2009

Dois-je accepter un stage choisi par mon boss ?

 
FRANCE 5 EMPLOI
BIEN VIVRE LE MONDE
DU TRAVAIL

Si votre formation fait partie du plan de formation de l'entreprise, difficile de la refuser car elle entre dans le cadre de l'exécution normale de votre contrat de travail. En cas de refus, vous risquez d'être licencié ! Dans la plupart des cas, cependant, vous êtes seul à décider.
Le plan de formation ? C'est un document écrit qui rassemble toutes les formations retenues par l'employeur dans l'intérêt de l'entreprise. Les différentes actions de ce plan peuvent être prévues par l'employeur ou proposées par le salarié ou les représentants du personnel. Plusieurs actions sont au programme :
Une formation continue. S'inscrivant dans le cadre du plan de formation, elle est assimilée à l'exécution normale du contrat de travail. Le salarié doit suivre la formation et son employeur peut le réintégrer à son poste quant il le veut, même avant la fin de la formation. Si le salarié refuse d'y participer, il risque d'être licencié, à moins qu'il n'ait de bonnes raisons (formation éloignée, départ précipité...) susceptibles de dissuader son employeur. Question salaire, rien ne change et il conserve sa protection sociale. Au terme de la formation, il retrouve son poste dans les conditions prévues par le contrat de travail. L'employeur prend en charge tous les frais occasionnés par la formation.
Un co-investissement. Certaines actions de formation peuvent être réalisées, en partie, hors du temps de travail. C'est le cas du co-investissement qui ouvre la possibilité d'organiser jusqu'à 25 % de la durée de la formation en dehors du temps de travail. Faut-il que le salarié ne s'y oppose pas (son refus ne peut être considéré ni comme une faute, ni comme un motif de licenciement). S'il est d'accord, un engagement est conclu entre l'employeur et le salarié avant le début de la formation, prévoyant des contreparties pour le salarié (accès à l'issue de la formation à de nouvelles fonctions correspondant aux connaissances acquises durant la formation...).
Un bilan de compétences. Dans ce cas là, l'employeur ne peut pas imposer au salarié de faire un bilan de compétences. Il doit lui demander son consentement en lui présentant une convention de bilan de compétences. Le salarié dispose de dix jours pour donner une réponse. Toute absence de réponse est alors considérée comme un refus, lequel ne peut être un motif de sanction ou de licenciement. S'il accepte, les résultats du bilan ne peuvent être communiqués à l'employeur sans son accord préalable.
La validation des acquis de l'expérience (VAE). Là encore, l'employeur n'est pas seul maître à bord. Il doit avoir le consentement du salarié. Son refus ne peut pas non plus constituer une faute ou un motif de licenciement. S'il est d'accord, une convention est signée entre l'employeur, le salarié et l'organisme VAE. Cette signature de la convention par le salarié marque son consentement à participer à la VAE.
En conclusion, seule la formation continue est obligatoire pour le salarié d'une entreprise. Pour le reste, son consentement demeure primordial. Finalement, c'est plus souvent le salarié qui souhaite suivre une formation, notamment dans le cadre du capital de temps formation (CTF), et qui peine à obtenir l'accord de son employeur.
En savoir plus : Centre Inffo, Service-Public.fr, Le ministère du Travail, des relations sociales et de la Solidarité.
Se la tua formazione è parte integrante del piano di formazione della società, è difficile da rifiutare, perché rientra nel normale corso del vostro contratto di lavoro. Se negato, potrebbe essere licenziato! Nella maggior parte dei casi, tuttavia, solo a decidere. Informazioni: Centro Inffo, Public.fr Servizio, Il Ministero del Lavoro, delle relazioni sociali e di solidarietà. Suite...

Posté par pcassuto à 02:21 - - Permalien [#]

10 août 2008

Présentation des Formations courtes et ciblées de l'Université du Sud Toulon-Var

La Formation Continue de l’UNIVERSITE du SUD Toulon-Var met son expertise au service des entreprises pour concevoir et mettre en oeuvre des programmes de formation "sur mesure".
Dans ses interventions, la Formation Continue vous accompagne pour :

- définir des objectifs concrets de formation ;
- adapter ses enseignements à vos spécificités et enjeux ;
- faciliter la mise en œuvre immédiate sur le terrain.
Dans ce cadre, la Formation Continue vous propose près de 80 formations courtes et précises, dont la durée varie d’une demi-journée à cinq jours suivant l’étendue du programme proposé.

Formazione Continua de l'Université du Sud Toulon-Var mette la propria esperienza per le imprese a progettare e attuare programmi di formazione su misura. In questo contesto, la formazione continua offre circa 80 corsi brevi e specifici, che possono durare da una mezza giornata a cinque giorni dalla data di applicazione della proposta di programma. Maggiori informazioni...
Formations courtes et ciblées :

Présentation générale des formations courtes et ciblées

FORMATIONS COURTES ET CIBLEES :

Domaine Droit Economie Gestion :

Analyse du bilan
Analyse du compte de résultat
Etablissement et suivi du budget de trésorerie
Gestion de l’entreprise et mercatique
Initiation à la pratique comptable quotidienne
Journée d’Actualisation en Droit Social
Journée d’Actualisation en Droit Social
Les différents types de coûts
Particularités de la comptabilité des associations
Responsabilités et assurances de responsabilité de l’entreprise
Traitements de fin d’exercice
TVA - La refonte des règles de déduction

Domaine Sciences Technologies Santé :

Création son et soundesign
Développer en HTLM - DREAMWEAVER
Développer un site Web
Infographie 2D & design web
Infographie 3D
L’aérosol dans les environnements médicaux et industriels
Linux administration
LINUX mise en oeuvre
Montage vidéo documentaire
OPEN SOURCE Stratégie
Réalisation audiovisuelle documentaire
Sécurité des SI sur Internet ou Intranet
Web marketing

Domaine Sciences Humaines et Sociales :

Conduite de Réunion
Expression et Communication
Formation à l’écoute
La gestion des conflits
Le Changement et l’Equipe
Pour améliorer sa mémoire
Pratique de la langue

Domaine Arts Lettres Langues :

Allemand des affaires
Anglais Aéronautique
Anglais des affaires
Anglais journalistique
Communication professionnelle en anglais
Communiquer en allemand
Communiquer en anglais
Communiquer en espagnol / perfectionnement
Ecriture théâtrale
Espagnol des affaires
La biographie / initiation
Orthographe et grammaire

FORMATIONS MATERIAUX :

Protection, corrosion :

Contrôle des peintures - Connaissances et Pratiques des normes
Contrôle des peintures - Préparation des surfaces avant peinture
Contrôle des peintures - Utilisation des moyens de contrôle
Inspecteur en Anticorrosion par Revêtement - Certification ACQPA / FROSIO
Inspecteur en anticorrosion par revêtement - Stage Introductif
Protection et Corrosion - Bureau d’études

Caractérisation et analyse :

Assemblage par Collage
Identification Matières Plastiques Composites
Microscopie Electronique

Posté par pcassuto à 17:35 - - Permalien [#]
Tags : ,

01 juillet 2008

Il ne reste que quelques places à l'Académie des Langues Anciennes. Inscrivez-vous de toute urgence !

Session 2010, Digne du 13 au 23 juillet

Session 2009, Digne du 13 au 24 juillet

Session 2008, Digne du 14 au 25 juillet

Il reste quelques places pour la Session d’été 2008 (14 - 25 juillet 2008) de l'ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES. D’Analphabètes ou d’Agrammates dans les langues choisies, vous deviendrez, en trois étés, des Académistes au plein sens du terme, — des lecteurs du plus vieux patrimoine écrit de l'humanité.
Voici les cours où l'on peut encore s'inscrire : Copte II-III, Grec I-II-III, Hébreu I-II, Hittie I, Sanscrit I-III, Syriaque II-III, Arabe II-III.

Renseignement: Emmanuel Corréia, 04 66 22 79 38.

Ci sono solo pochi posti presso l'Accademia di Lingue Antiche. Ci sono ancora alcuni posti per l'estate 2008 (14 - 25 luglio 2008) della "Accademia di lingue antiche. Analfabeti o agrammatiques in lingue selezionate, è diventato, in tre estati della piena accademico senso - di lettori il più antico scritto patrimonio dell'umanità. Registrati per ogni emergenza! Informazioni: Emmanuel Correia, +33.466227938. Maggiori informazioni...
Sessione 2
009, Digne dal 13 al 24 luglio

Posté par pcassuto à 14:37 - - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2008

Revalorisation des stages dans la fonction publique

Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Eric Woerth, le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, et André Santini, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, ont participé le 27 mai 2008 au comité des stages. La séance était consacrée aux stages étudiants dans la fonction publique. Communiqué - Valérie Pécresse (27 mai 2008)
Le développement des stages étudiants est une mesure indispensable à la réforme de notre système universitaire : il s'agit avant tout pour les étudiants de compléter leur formation par des expériences concrètes, de terrain. Le plan licence prévoit ainsi que tout étudiant doit effectuer, au cours de son cursus, un stage.
La loi du 31 mars 2006 pour l'égalité des chances et la charte des étudiants en entreprise posent les grands principes de notre action  pour les stages en entreprise, mais aussi les stages dans les entreprises publiques, les Etablissement publics industriels et commerciaux (EPIC) et les associations :
- le stage doit avoir une finalité pédagogique
- le stage ne peut en aucun cas être assimilable à un emploi.
- le stage doit faire l'objet d'une gratification quand il est supérieur à 3 mois.
Le montant de la gratification obligatoire a été fixé à 12.5% du plafond de la sécurité sociale pour les stages de plus de trois mois. Celle-ci est versée au premier jour du premier mois de stage, de manière mensuelle.
Les ministres ont annoncé les mesures suivantes :
- La charte des stages sera appliquée à la fonction publique. Une circulaire aux différentes administrations sera préparée dans ce sens.
- L'accent sera mis par ailleurs sur la transparence et l'égalité des chances, tant dans la diffusion des offres de stage que dans la sélection des candidats. Comme pour le secteur privé, les administrations viendront présenter leurs offres de stages aux étudiants sur le site même des universités, dans le cadre de forums de stage, au moins une fois par an.
- Pour les stages consistant pour l'essentiel à observer le fonctionnement d'un service, réaliser des comptes-rendus de réunion ou des travaux ponctuels dans une optique de découverte des diverses facettes de l'activité du service d'accueil, l'étudiant bénéficiera au moins d'un défraiement et de facilités telles que l'accès aux restaurants administratifs.
Pour les stages consistant en la réalisation d'une tâche clairement identifiée, ou au cours desquels l'intéressé est investi de véritables responsabilités, avec un portefeuille d'attributions qui lui est propre, l'étudiant sera pris en charge comme s'il était agent public. Il sera alors régi par des garanties et des obligations équivalentes (protection sociale, congés, devoirs incombant à tout agent public...), y compris en matière de rémunération -c'est-à-dire au moins sur la base du SMIC.
Une concertation sera ouverte avec les syndicats de la fonction publique, en liaison avec le Comité des stages et de la professionnalisation des cursus universitaires, sur la mise en œuvre de ces orientations. Source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/.
Valérie Pécresse, ministeri Korkeakoulutus ja tutkimus, Eric Woerth, ministeri Talousarvio, julkisen ja virkamiestuomioistuimen, ja André Santini, valtiosihteerin Public Service osallistui 27 toukokuu 2008 komitea. http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr. Lisää...

Posté par pcassuto à 19:30 - - Permalien [#]
Tags :