10 octobre 2013

Situation des seniors en Franche-Comté - Édition 2013

http://www.efigip.org/modules/teaser/upload/right_1090661a7044b6857bb215a219536619.jpgCet état des lieux, réalisé par Efigip, présente la situation des seniors en Franche-Comté et leur évolution au regard des différentes thématiques : la démographie, l’emploi, le marché du travail, la formation, les situations de précarité…
L’étude.
Dans le contexte actuel de vieillissement de la population et d’allongement de la durée de la vie active, la question de l’emploi des seniors est centrale. Le recul de l’âge de départ à la retraite entraîne logiquement une progression du taux d’emploi des seniors. Les effets de la mise en place du contrat de génération devraient renforcer cette tendance. En Franche-Comté, ce taux d’emploi reste toutefois inférieur à celui relevé aux échelles nationale et européenne. Les seniors en emploi ont un niveau de qualification plus élevé que l’ensemble des actifs (promotion basée sur l’ancienneté, l’expérience professionnelle…) mais travaillent plus fréquemment à temps partiel, possèdent un niveau de formation plus faible et affichent une mobilité géographique moins importante. Leur profil accentue les difficultés de retour à l’emploi en cas de licenciement d’où l’importance de leur maintien en emploi.
Bien que le nombre d’embauches évolue plus favorablement que pour l’ensemble des publics, les seniors sont fortement touchés par la crise économique. Seul le travail frontalier affiche une progression, hausse par ailleurs plus forte que tous âges confondus. Pour le reste, les tendances sont largement négatives. Le nombre de demandeurs d’emploi augmente plus fortement qu’en moyenne, les proportions de femmes et de chômeurs de longue durée sont plus élevées et les licenciements comme motif d’inscription à Pôle emploi plus fréquents. Le travail intérimaire est également orienté à la baisse. Ces évolutions négatives ont des conséquences sur les situations de précarité notamment sur le nombre de bénéficiaires du Rsa qui augmente de manière plus marquée que pour les plus jeunes.
Atouts
• Hausse du taux d’emploi sur le court et le long terme : taux toutefois inférieur aux moyennes nationale et européenne (Union européenne des 27).
• Moins d’emplois précaires (Cdd et intérim) pour les seniors que pour l’ensemble des actifs.
• Un niveau de qualification plus élevé pour les seniors que pour l’ensemble des actifs (évolution de carrière, promotion liée à l’ancienneté, expérience professionnelle...).
• Forte progression du nombre de travailleurs frontaliers seniors.
• Augmentation du nombre d’embauches de seniors mais précarisation des emplois offerts.
• Part plus importante d’embauches en Cdi pour les seniors que pour l’ensemble des publics.
• Diminution du nombre de demandeurs d’emplois dispensés de recherche d’emploi (en lien avec la suppression progressive des dispenses de recherche d’emploi depuis 2009).
• Mise en place du contrat de génération (185 demandes d’aides en région entre mars et juillet 2013).
Faiblesses
• Une part de seniors parmi les salariés plus élevée en Franche-Comté qu’au niveau national.
• Plus de travail à temps partiel, un plus faible niveau de formation et une plus faible mobilité géographique pour les seniors que pour l’ensemble des actifs de la région.
• Diminution du nombre d’équivalents temps plein intérimaires seniors (baisse toutefois moins marquée que tous âges confondus).
• Plus forte progression du nombre de demandeurs d’emploi pour les seniors que pour l’ensemble des publics sur le court et le long terme.
• Surreprésentation des femmes et des chômeurs de longue durée parmi les seniors demandeurs d’emploi.
• Surreprésentation du licenciement comme motif d’inscription à Pôle emploi pour les seniors (en partie liée au fait qu’ils bénéficient davantage de Cdi).
• Faible recours au congé individuel de formation (Cif).
• Diminution du nombre de seniors engagés dans une démarche Vae.
• Progression du nombre de bénéficiaires du Rsa plus forte que pour les plus jeunes.
• Des arrêts de travail pour maladie ou accident du travail d’une durée plus importante pour les seniors.
Télécharger l’étude

Posté par pcassuto à 23:33 - - Permalien [#]


09 octobre 2013

Accords séniors où en sommes-nous ?

Arifor Magazine
Magazine d’information sur la formation et l’orientation en Champagne-Ardenne, avec deux objectifs :
- Informer et valoriser les professionnels, leurs compétences et leurs initiatives
- Fédérer autour de thèmes forts : orientation, formation, emploi, métiers
Gratuit - sur simple demande auprès de l’ARIFOR
. Au sommaire de n°37. Télécharger Arifor Magazine n°37.
Accords séniors où en sommes-nous ?
L’enquête menée par la Copire* en 2013 avait pour objectif de vérifier l’application des accords seniors en entreprise, d’en ressortir les bonnes pratiques notamment avec les contrats de génération, mais également de connaître les freins qui auraient pu contraindre les directions des Ressources Humaines à ne pas pouvoir respecter les actions qui étaient prévues.
L’étude de la COPIRE est téléchargeable sur www.copirechampagneardenne.wordpress.com
* COPIRE : Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale de l’Emploi, composée des organisations syndicales salariées et d’employeurs représentatives au plan national : Medef, UPA, CFDT, CFE CGC, CFTC, CGC, FO, CGPME.
Méthode
Après avoir identifié les entreprises auprès de la Direccte, un questionnaire a été établi. Sur les 424 entreprises, 50 ont répondu et 23 ont été rencontrées, selon l’échantillon suivant :
• 1 entreprise de moins de 50 salariés (F-H)
• 7 entreprises entre 50 et 100 salariés (F-H)
• 6 entreprises entre 100 et 250 salariés (F-H)
• 4 entreprises entre 250 et 500 salariés (F-H)
• 5 entreprises de plus de 500 salariés (F-H)
Résultats
Il ressort de cette enquête qu’une partie importante des accords et plans d’action seniors ont été conclus pour répondre à l’obligation légale mais sans implication véritable des entreprises pour faire aboutir les objectifs affichés. De bonnes pratiques ont certes été repérées mais ne concernent qu’une minorité d’entreprises.
Quelques exemples de bones pratiques repérées
* Sur le recrutement des salariés âgés et le maintien dans l’emploi des séniors
- recrutement par simulation avec Pôle emploi
- à compétences égales, privilégier le salarié de plus de 50 ans
- mise en place de cv anonyme.
* Aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite
- faire des bilans retraite aux salariés de plus de 55 ans
- mettre en place des compensations financières pour les salariés passant à temps partiel pendant la 1ère année.
* Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat
- privilégier les salariés de plus de 50 ans pour être tuteurs
- versement d’une prime d’exercice à la fonction tutorale
- attribuer des jours de congés payés au tuteur en amont afin qu’il puisse préparer sa mission.
* Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité :
- aménager des horaires pour les salariés de plus de 50 ans
- éviter les heures de nuit s’ils le désirent
- attribuer des temps de pause plus conséquents au séniors
- former en gestes et postures
- investir sur les postes de travail
- contrôle médical renforcé passé 50 ans.
Conclusion
La Copire conclut qu’au moment où des négociations s’engagent en vue de la mise en place des contrats de génération, il semble important de ne pas laisser se renouveler cette situation, afin de sortir d’une logique d’obligation pour aller vers une logique d’engagement. Le contexte sera certes différent, puisque les entreprises de moins de 300 salariés n’auront l’obligation d’engager de négociations à ce sujet que si elles souhaitent elles-mêmes mettre en place ces contrats.
On peut donc penser qu’elles seront plus motivées pour leur donner un contenu réel. Le développement du tutorat est un domaine qui a plutôt été relégué au second plan dans les accords et plans d’action étudiés. Il faudra bien entendu que les accords sur les contrats de génération lui donnent une place beaucoup plus importante.

Posté par pcassuto à 01:28 - - Permalien [#]

05 octobre 2013

Salon à la Roche-sur-Yon

http://api.ning.com/files/Hu6bOG3IkcQuwGCr7g23F3y*f6qGLnRrkgUHhzUeFTXbjX-PyNvSQCRPUs6k8apuaqpdNksBagwYIe3OREUfkHFaqkCggQJO/bannieresiteasspro.jpgSalon à la Roche-sur-Yon.
L'Association ASSPRO organise, avec l'aide de ses partenaires locaux, le 2ème salon régional "Quadras-Quinquas+" NOUVELLES PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES
23 janvier 2013---10h-18h, dans le cadre exceptionnel de la Longère de Beaupuis, La Roche-sur-Yon (Mouilleron-le-Captif), 1000 m2-50 exposants.
Ce salon est destiné aux "quadras-quinquas+" en recherche d'un emploi, d'un complément d'activité ou qui souhaitent créer leur propre travail".
Vous souhaitez exposer?
N'hésitez pas à demander notre dossier technique :
09 53 45 17 90 
Pascale VALLEE et Jean Yves L'ANTON se tiennent à votre disposition.
Avec le soutien de...

Posté par pcassuto à 23:54 - - Permalien [#]

01 octobre 2013

Parier sur les seniors - Journée de formation

http://www.fcu.fr/photo/titre_3466907.jpg?v=1304597637Journée de formation organisée par le groupe « parier sur les seniors »
Objectifs de la journée :
- Valoriser les travaux du groupe en en partageant les résultats
- Dynamiser l’offre de formation autour des seniors
- Echanger réflexion, pratiques et expériences
Public concerné :
- Les ingénieurs de formation, les directeurs, toute personne intéressée par le sujet
Durée :
- Une journée (10h/16h) le 19 novembre
- Repas pris en commun
Lieu :
- A l’UPMC, salle des thèses, site des Cordeliers, 2 rue Ecole de Médecine (Paris 6ème) – Métro Odéon – Bus 63, 86, 87
Programme
- Introduction
- Objectifs de la journée
- Présentation du groupe seniors et de ses objectifs (accompagner les seniors dans leur deuxième partie de carrière, et accompagner les entreprises dans la gestion des compétences et des carrières des seniors)
- Le contexte :
- Etat des lieux économique et social
- Les politiques de l’emploi des seniors
- Regards croisés sur les seniors
- Démarche pour développer une offre spécifique :
- Connaissance du public sur les territoires (seniors, entreprises privées et publiques)
- Connaissance des besoins de formation
- Connaissance de l’existant (en interne : profil des seniors accueillis et formations suivies ; en externe : offre du marché)
- Repérage des partenaires et des dispositifs (ex : préparation opérationnelle à l’emploi, plan de formation, OPCA, FSE etc.)
- Commercialiser une offre de formation répondant aux besoins des seniors
- Construction d’une offre de formation
- L’offre universitaire
- Formations repérées par le groupe de travail
- Témoignages de bonnes pratiques :
Interventions d’entreprises
Inscriptions : site www.fcu.fr > espace adhérents > formation des personnels
Tarif : 195,00 euros.

Posté par pcassuto à 18:12 - - Permalien [#]

16 septembre 2013

Une suggestion pertinente de l’IGAS pour renouveler la démarche en direction des seniors chômeurs

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. Christine Daniel, Laurence Eslous et Anousheh Karvar, tous trois membres de l’Inspection générale des affaires sociales ont signé le rapport d’évaluationRetour à l’emploi des seniors au chômage“, daté de Juin 2013, qui vient d’être mis en ligne par la Documentation Française. Ce rapport donne des informations précieuses qu’il était impossible de trouver facilement, la mise en place des plans seniors par l’ancien gouvernement ne s’étant pas accompagnée de la publication de tableaux de bords permettant d’en suivre l’application. Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 22:03 - - Permalien [#]


14 septembre 2013

1er salon des quadras quinquas

http://api.ning.com/files/K6cyghYfeItH5KjGK42QAOyKK1ValuB0Nu1BqFiX58HKFIV6oSZm5JHLEmPZ1OX47RROVlFma7jjwvmSY6ZlXu2xuYYPE36E/bandosite2.jpg
EMPLOI NANTES: un salon réussi par lettre-emploi-formation.
Le  13 juin 2013, l'association ASSPRO organisait son 1er salon des Quadras Quinquas à Nantes.
Les bénévoles de l'association ont accueilli  900 personnes venues de Loire Atlantique,  Vendée, Maine et Loire, Mayenne, Morbihan , Ile et Vilaine...Des co-voiturages avaient été organisés. "On a même reçu un responsable d'une strucutre d'aide au retour à l'emploi des Q-Q venu de l'Ardèche avec lequel nous avons pu échanger  avec beaucoup d'intérêt" déclarent Pascale Vallée et Jean Yves L'Anton  qui pendant plusieurs mois ont préparé cet événement.
Une trentaine d'exposants ont présenté leurs activités et des statuts qui sortaient, pour certains, de l'ordinaire. "Nous aurions pu recevoir plus d'exposants mais la place nous a manqué" déclarent les organisateurs.
Plusieurs conférenciers sont intervenus. Ainsi, l'auteur Jean Pierre AYER,  monté de Paris à Nantes, pour présenter son dernier ouvrage, a captivé les auditeurs. Catherine ERMENAULT, la spécialiste reconnue des  "réseaux sociaux humains"a prononcé une conférence dont l’optimisme a ravi les participants.  Nancy FREYERMUTH directrice d'un cabinet de recrutement a répondu, avec pertinence,  aux questions, souvent très pratiques, de chercheurs d'emploi bien souvent déconcertés par un marché du travail difficile.
Ce salon présentait la particularité de s'adresser à des quadras-quinquas mais aussi d'avoir été créé et géré par l'ASSPRO, une association de demandeurs d'emploi, une première.
Une opération rondement menée ...à renouveler.

Posté par pcassuto à 09:23 - - Permalien [#]
Tags : ,

"le Café des Actifs"

http://api.ning.com/files/K6cyghYfeItH5KjGK42QAOyKK1ValuB0Nu1BqFiX58HKFIV6oSZm5JHLEmPZ1OX47RROVlFma7jjwvmSY6ZlXu2xuYYPE36E/bandosite2.jpg

Vous êtes dans la catégorie des "Quadras-Quinquas et +"?

Vous recherchez un emploi, un complément d'activité, vous créez ou vous souhaitez créer votre propre travail?
Ne restez pas seul! Rendez vous au café des ACTIFS (gratuit)...

  INVITATION
 café des ACTIFS

jeudi 03 octobre 2013- 15h30-18h00 gratuit

Présentation du programme:

Retravailler avec le "Projet Qualifiant en Entreprise". Intervention de Hugues PASQUIER de l'Institut MESLAY. 

Petite histoire: "un jour les responsables de l'ASSPRO rencontrent ceux de l'Institut MESLAY en leurs locaux champêtres. Les premiers disent aux seconds: "on cherche des entreprises (du boulot) pour nos quadras-quinquas+". Réponse surprenante: "nous on a des solutions,  on peut peut-être en parler. " C'est ainsi que les premiers invitèrent les seconds à prendre un café..."

CoopChezVous: une autre manière de travailler dans les services à la personne.

Jardinier, informaticien, cuisinier, enseignant, livreur, employé de ménage à domicile... Les métiers des services à la personne sont variés et très nombreux. CoopChezVous est une coopérative d'activité et d'emploi. Vous testez votre activité, vous voyez si ça marche, vous êtes "votre patron" et dans tous les cas, vous êtes salarié. Les responsables de la coopérative vous expliqueront tout ça...

et aussi...

seront présentes des entreprises et des associations qui sauront vous aider...

pratique:

restaurant "la Fantasia de Marrakech" 332 bld Marcel Paul 44800 Saint-Herblain

périphérique sortie porte d'Armor- tram ligne 1-station F.Mitterrand (terminus)

Posté par pcassuto à 09:03 - - Permalien [#]
Tags :

Mini salon de l'emploi Nantes

http://api.ning.com/files/ofVqoMLbPfsJaUchgEPWwRMNE7IaBZvDHoKcJb5k9tFUSKNU9XRJMp6nyPgy3659XH3cGmmXtXQJLIuxwQN2-BaGXwJzto0z/flyermini.JPG?width=200L'association ASSPRO vous invite le mardi 24 septembre 2013 à son

1er "mini salon" de l'emploi (gratuit)

"quadras-quinquas+"

Maison de la Madeleine

9H00-11h30

22 rue Emile Péhant

44000 NANTES

Cinq entreprises seront présentes et vous présenteront leurs activités (et plus si affinités ..)

Café offert par nos partenaires.

nos exposants

Posté par pcassuto à 08:44 - - Permalien [#]
Tags :

Faire de l’emploi des seniors une opportunité

http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gifC’est aujourd’hui une problématique bien connue : en France le taux d’activité des seniors (personnes de plus de 55 ans) est l’un des plus faibles d’Europe (39 % en 2009). Pour contrer cette tendance, les pouvoirs publics ont mis en place un cadre règlementaire contraignant, il y a 2 ans, et s’apprêtent à le faire évoluer, avec les « contrats de génération », à venir en 2013.
Parallèlement, Pôle emploi a développé des programmes d’accompagnement des entreprises afin de non seulement favoriser l’embauche des seniors mais également leur maintien dans l’emploi, dès 45 ans. Ces services aident les employeurs à se conformer aux obligations légales, mais aussi à considérer l’emploi des seniors comme une opportunité en terme de capital humain, de transmission des connaissances et des compétences dans leur entreprise. Découvrez les Clubs seniors Pôle emploi. Suite...

Posté par pcassuto à 00:33 - - Permalien [#]

09 septembre 2013

Rapport de l'Igas sur le retour à l’emploi des seniors au chômage

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L’IGAS publie un rapport d’évaluation sur le retour à l’emploi des seniors au chômage et plus particulièrement, pendant la période de transition entre emploi et retraite. Le rapport analyse les freins spécifiques à cette population dans leur retour à l’emploi, notamment à partir des pratiques de recrutement des entreprises. Il s’intéresse ensuite à la façon dont les politiques publiques intègrent cette question des demandeurs d’emploi les plus âgés dans la définition de leurs orientations et leur mise en œuvre, et formule quinze recommandations visant à favoriser le retour à l’emploi des seniors chômeurs.
Consulter le rapport de l'Igas sur le retour à l’emploi des seniors. Suite...

Posté par pcassuto à 15:11 - - Permalien [#]