12 août 2015

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

accès à l'accueil - Pôle emploi
Entré en vigueur le 1er juin 2009, le Revenu de Solidarité Active (RSA) garantit à ses bénéficiaires un revenu minimum et permet une augmentation des ressources lors de la reprise d'un emploi. Depuis le mois de septembre 2010, les jeunes actifs âgés de moins de 25 ans peuvent également en bénéficier. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 16:24 - - Permalien [#]


Le revenu de solidarité active (RSA) s'étend aux jeunes actifs de moins de 25 ans

accès à l'accueil - Pôle emploiEntré en vigueur le 1er juin 2009, le revenu de solidarité active (RSA) garantit à ses bénéficiaires un revenu minimum et permet une augmentation des ressources lors de la reprise d'un emploi. A compter du 1er septembre 2010, les jeunes actifs âgés de moins de 25 ans pourront également en bénéficier. Cette mesure devrait bénéficier à environ 160 000 jeunes, dont 120 000 en emploi. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 03:38 - - Permalien [#]

11 août 2015

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

accès à l'accueil - Pôle emploiEntré en vigueur le 1er juin 2009, le Revenu de Solidarité Active (RSA) garantit à ses bénéficiaires un revenu minimum et permet une augmentation des ressources lors de la reprise d'un emploi. Depuis le mois de septembre 2010, les jeunes actifs âgés de moins de 25 ans peuvent également en bénéficier.
Définition
Le revenu de solidarité active remplace le Revenu Minimum d'Insertion (RMI), l'Allocation de Parent Isolé (API) et les différents dispositifs d'incitation au retour à l'emploi (prime de retour à l'emploi, intéressement forfaitaire...).
Il garantit un revenu minimum et soutient le retour à l'emploi en complétant les revenus liés à une activité professionnelle. Le bénéficiaire du RSA reçoit également un accompagnement social et professionnel destiné à faciliter son insertion durable dans l'emploi. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 16:26 - - Permalien [#]

07 août 2015

Le non salariat, une sphère duale et ambivalente…

http://blogtfs.afpa1.host.privilis.com/wp-content/themes/default/images/bandeau_logo.gifPar Paul Santelmann, Responsable de la veille « emploi & qualifications » à l’AFPA. En dehors du secteur agricole, on compte environ 2,5 millions de personnes exerçant une activité non salariée dont 588 000 auto-entrepreneurs[1]. Cette zone d’activité, fortement présente dans l’économie des services, pèse 10 % de l’ensemble des emplois et s’avère extrêmement composite en termes de contenus de travail et de revenus : de 450 euros mensuels en moyenne pour les auto-entrepreneurs à 8500 euros pour les professions juridiques et comptables (des activités en baisse). Suite...

Posté par pcassuto à 00:21 - - Permalien [#]

14 juin 2014

Revenu de solidarité active (RSA)

Par Dominique Ryan. Chaque semaine, Défi métiers propose une sélection d'informations clés pour les professionnels de la formation et de l'emploi en Ile-de-France.
Revenu de solidarité active (RSA)
En décembre 2010, près de 1,3 million de femmes (57 %) et plus de 970 000 hommes sont couverts par le RSA et leur situation sur le marché du travail est fortement différenciée selon leur configuration familiale. Si une grande majorité des bénéficiaires du RSA est sans emploi, l'absence de revenu d'activité professionnelle se concentre plus particulièrement sur les femmes en couple et les hommes seuls.
Source : Caf, L’e-ssentiel n°145, avril 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]

27 avril 2014

Le revenu de solidarité active

Le revenu de solidarité active (RSA) traduit le droit fondamental de tous les citoyens à disposer de ressources suffisantes pour vivre conformément à la dignité humaine, droit énoncé dans le préambule de la Constitution française de 1946 et par le Conseil de l’Europe.
Depuis 2009, le RSA remplace le revenu minimum d’insertion (RMI) et l’allocation pour parent isolé (API). Il poursuit quatre objectifs :

  1. offrir des moyens convenables d’existence à toute personne privée de ressources ;
  2. faire en sorte que chaque heure travaillée se traduise, pour l’intéressé, par un accroissement du revenu disponible – c’est-à-dire que le travail « paie » et ce, dès la première heure travaillée ;
  3. compléter les ressources des personnes reprenant une activité pour réduire la pauvreté au sein de la population active occupée ;
  4. simplifier les mécanismes de solidarité de façon à les rendre plus lisibles.

Le RSA est entré en vigueur le 1er juin 2009 en métropole, le 1er janvier 2011 dans les départements et collectivités d’outre-mer (à l’exception de la Polynésie française, la Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna où il n’est pas applicable) et le 1er janvier 2012 à Mayotte (selon des modalités spécifiques).

Le « RSA jeunes actifs » a été créé le 1er septembre 2010 en métropole (le 1er janvier 2011 dans les DOM). Il peut être versé aux personnes de moins de vingt-cinq ans, sans enfant à charge, en activité ou sans activité, qui ont, dans les trois années précédant la demande, travaillé deux ans, soit au moins 3 214 heures.

Calculer le rSa

Les définitions

Les sanctions

Evaluation du dispositif

Chiffres et statistiques

Documents de référence

Questions-réponses sur le rSa

Posté par pcassuto à 19:21 - - Permalien [#]