16 septembre 2013

Lyon 1 propose aux bacheliers pro et techno une année préparatoire

 Par Isabelle Rey-LefebvreL’université scientifique Lyon 1 Claude Bernard propose, en partenariat avec les autres universités de la ville et de Saint-Etienne et l’ensemble des lycées de l’académie, une année universitaire préparatoire à l’intention des bacheliers pro et techno. Un tel accompagnement coûte cher et est entièrement pris en charge par l’université, dans le cadre du plan Réussite en Licence, mais cette action dès les premiers mois est un des plus efficaces leviers de la lutte contre l’échec. Suite...

Posté par pcassuto à 01:18 - - Permalien [#]


08 septembre 2013

Réussir son entrée à l’université

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. La rentrée s’effectue cette semaine pour la plupart des bacheliers qui entrent pour la première fois à l'université. Pendant trois jours, une université comme Pierre et Marie Curie (UPMC) propose ainsi à ses nouveaux étudiants de rencontrer les acteurs de leur futur cursus. Et du 10 au 12 septembre elle va encore plus loin avec sa « Welcome Week ». Trois autres jours pour découvrir les services étudiants et participer à de nombreuses animations. Des journées bien utiles aux quelque 230 000 bacheliers qui intègrent chaque année l’université. Suite...

Posté par pcassuto à 19:21 - - Permalien [#]
Tags :

30 août 2013

RERS 2013 - La réussite en cursus licence

http://cache.media.education.gouv.fr/image/2013/46/6/Couverture-RERS-2013_266466.jpgToute l’information statistique disponible sur le système éducatif et de recherche français, déclinée en plus de 180 thématiques.
L’édition 2013 apporte des éclairages nouveaux en fonction de l’actualité et des derniers résultats d’études.
Ce chapitre porte sur l’évaluation des compétences au sortir de l’école ou du collège, ainsi que sur la réussite aux diplômes de l’enseignement secondaire et supérieur. Il traite de la situation des sortants du système éducatif et de leurs perspectives d’insertion professionnelle. Cette édition s'enrichit de nouvelles pages sur l'évaluation des compétences et des acquis des élèves en compréhension de l’écrit en CM1 et en histoire géographie, en fin d’école et en fin de collège. Résultats, diplômes, insertion. La réussite en cursus licence.
La réussite en cursus licence
Présentation
27,1 % des étudiants inscrits pour la première fois en L1 en 2007-2008 ont obtenu leur diplôme trois ans plus tard à la session 2010. Une année supplémentaire a été nécessaire pour 11,9 % des inscrits. Au total, 39,0 % des étudiants inscrits en 2007 ont obtenu leur licence en trois ou quatre ans. Les étudiants inscrits en 2008- 2009 ont un taux de réussite en trois ans équivalent à celui de la cohorte 2007 (27,3 %). Entre la cohorte 2004 et la cohorte 2008, le taux de réussite en trois ans a perdu 1,8 point, notamment sous l’effet de la moindre réussite des titulaires d’un bac général sur la période (- 2,6 points pour les bacheliers littéraires, - 3,9 points pour la série ES et - 3,1 points pour les scientifiques). Le taux de réussite en quatre ans varie peu sur la période 2004-2007, il est de 11,9 % pour la cohorte 2007.
La réussite en licence varie fortement selon les caractéristiques de l’étudiant. L’écart entre le taux de réussite en trois ans des hommes et celui des femmes de la cohorte 2007 est de 9,6 points, en faveur de ces dernières (30,8 %). La scolarité antérieure joue plus encore, puisque les titulaires d’un baccalauréat professionnel ont un taux de réussite à la licence en trois ans de 2,7 % (4,6 % en trois ou quatre ans), alors que plus du tiers des bacheliers généraux ont obtenu le diplôme trois ans après leur première inscription (près de la moitié l’ont obtenu en trois ou quatre ans). Moins de 10 % des bacheliers technologiques y parviennent en trois ans. Les étudiants non bacheliers, qui sont pour la plupart titulaires d’un titre étranger admis en équivalence, ont un taux de réussite en trois ans de 21,2 %. Obtenir son baccalauréat en retard est également très discriminant puisque 35,6 % de ceux qui sont bacheliers « à l’heure » ou « en avance » sont diplômés en trois ans, contre 17,1 % en cas de retard d’un an, et 9,1 % en cas de retard supérieur à un an. On note enfin un écart de 10,7 points entre le taux de réussite des étudiants issus de familles socialement « très favorisées » (31,8 %) et celui des étudiants appartenant à des familles « défavorisées » (21,1 %).
Les écarts selon le domaine disciplinaire d’inscription sont bien moindres, puisque le taux de réussite en trois ans va de 28,4 % en lettres-langues-arts-sciences humaines à 26,3 % en sciences-Staps et 26,0 % en droit sciences économiques-AES.
Le fait de disposer d’une année supplémentaire ne modifie pas fondamentalement la hiérarchie des critères et ne permet pas de combler les différences issues du parcours dans l’enseignement scolaire.
Définitions
Méthodologie
Le taux de réussite en licence en trois et quatre ans a été calculé à partir de la cohorte d’étudiants (bacheliers et non-bacheliers) inscrits pour la première fois en première année de cursus licence à la rentrée universitaire 2007-2008 (154 800 inscrits). Ces étudiants ont été suivis pendant quatre années consécutives afin d’observer leurs résultats au diplôme des sessions 2010 (réussite en trois ans) et 2011 (réussite en quatre ans). Les inscrits aux classes préparatoires aux grandes écoles ont été retirés de la cohorte, afin de ne pas introduire de biais dans le calcul de la réussite. La méthode retenue prend en compte les réorientations, que ce soit en termes de changement de discipline comme de changement d’établissement pour un étudiant de la cohorte. Les étudiants diplômés de la licence en trois ans et diplômés dans un autre diplôme de licence 3 en quatrième année ne sont pas comptabilisés dans la réussite en quatre ans.
Non-bacheliers
Parmi les non-bacheliers sont regroupés différentes catégories d’étudiants : ceux qui ont obtenu une dispense ou une équivalence du baccalauréat, les titulaires d’une capacité en droit ou du DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires). Les étudiants qui se sont inscrits à l’université après avoir bénéficié d’une validation de leurs acquis sont également dans ce groupe.
Origine sociale
Regroupements des professions et catégories socioprofessionnelles en quatre postes:
- Très favorisée : chefs d’entreprise de dix salariés ou plus, cadres et professions intellectuelles supérieures, instituteurs, professeurs des écoles.
- Favorisée : professions intermédiaires (sauf instituteurs et professeurs des écoles), retraités cadres et des professions intermédiaires.
- Assez défavorisée : agriculteurs exploitants, artisans et commerçants (et retraités correspondants), employés.
- Défavorisée : ouvriers, retraités ouvriers et employés, inactifs (chômeurs n’ayant jamais travaillé, personnes sans activité professionnelle).
Télécharger Résultats, diplômes, insertion. La réussite en cursus licence.

Posté par pcassuto à 14:27 - - Permalien [#]
Tags : ,

05 juillet 2013

Résidence pour la réussite

http://www.univ-rouen.fr/images/photos/0005/img_1369666823894.jpgLa résidence pour la réussite est un dispositif destiné aux étudiants de l'Université de Rouen en début de cursus universitaire (1ère ou 2ème année).
L'Université de Rouen place la réussite de ses étudiants au coeur de sa politique d'établissement. Le souhait parallèle d'améliorer leurs conditions de vie est à l'origine d'un partenariat avec le CROUS de Haute-Normandie.
Il s'agit de proposer aux jeunes étudiants logés au sein de la résidence universitaire du Bois gérée par le CROUS, à loyer modéré, un accompagnement éducatif et pédagogique sous forme de tutorat organisé par des étudiants volontaires, avancés dans leur cursus et offrant aux jeunes bacheliers, dès leur arrivée:
    * un suivi et une écoute personnalisés, pour les aider dans les démarches de rentrée, et dans les moindres soucis de la vie quotidienne,
    * un soutien individualisé dans la poursuite d'études : organisation du temps de travail, aide aux révisions, aux travaux à rendre...
    * des ateliers de méthodologie de prise de notes, notes de synthèse, dissertation...
    * des groupes de travail pour échanger sur les pratiques,
    * une animation de la résidence : ateliers jeux, tea times, sorties...
    * une programmation culturelle : spectacles, concerts, conférences, expositions, pour découvrir toutes les potentialités de l'agglomération rouennaise.
    * les actions culturelles seront élargies à l'ensemble des étudiants de la résidence.
Qui peut postuler?

    * En priorité les élèves de Terminale inscrits dans un programme « Cordées de la Réussite », en Internat d'excellence, ou candidats au concours « Lumières des cités » organisé par le CRIJ.
    * Les élèves boursiers ayant un projet de poursuite d'études dans le supérieur construit et cohérent et faisant preuve d'une réelle motivation, mais dont les ambitions pourraient être bridées par des difficultés de tous ordres...
    * Les étudiants internationaux de l'Université de Rouen.
Comment postuler?
Renvoyer votre dossier avant le 12 juillet 2013 à
Université de Rouen
DEPE
Résidence pour la réussite
1 rue T. Becket
76821 Mont Saint Aignan cedex
Contact : residence.reussite@univ-rouen.fr.
http://www.univ-rouen.fr/images/photos/0005/img_1369666823894.jpg Sėkmės gyvenamoji vieta yra įtaisas, skirtas studentais Rouen universitete pradžioje universitetų mokymo programas (1 ar 2 metus).
Rouen universitetas kelia studentų sėkmė ne savo politinės institucijos širdį.
Lygiagrečiai noras pagerinti savo gyvenimo sąlygas iš su CROUS Haute-Normandie partnerystės priežastis.
Tai yra pasiūlyti jaunų studentų gyvenančių universiteto gyventi Mediena valdo CROUS, mažo nuoma, švietimo ir pedagoginė parama teikiama Apmokymai organizavo studentų savanorių forma, pažangių savo studijas ir sudaryti jaunimui absolventai jiems atvykus
. Daugiau...

Posté par pcassuto à 19:05 - - Permalien [#]

30 juin 2013

Higher Ed Associations Take New Approach to Tracking Student Success

To improve on the current system for tracking college and university student achievement, six higher education associations unveiled a new, more inclusive model. As more states are allocating funds to colleges and universities based on performance-based metrics, six higher education associations are sponsoring a new tracking system to measure student progress.
The Student Achievement Measure (SAM) will provide a system to measure student advancement and completion of their studies and will improve on the current federal tracking model by including a larger number of students and following students who enroll in multiple higher education institutions. Read more...

Posté par pcassuto à 21:38 - - Permalien [#]


23 juin 2013

Cergy-Pontoise, l’université de la réussite pour tous

http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgPar Olivier Rollot. Cergy-Pontoise, l’université de la réussite pour tous: entretien avec François Germinet, son président. A 42 ans, François Germinet (@UCP_Germinet) est l’un des plus jeunes présidents d’université français. Créée en 1991, son université est l’une des plus dynamiques, notamment dans l’accueil des bacheliers. Passionné par les nouvelles technologies, ce mathématicien est également président du comité numérique de la Conférence des présidents d’université (CPU).
Olivier Rollot : On parle constamment aujourd’hui du développement des massively open online courses (MOOC), ces cours gratuits que mettent en ligne les grandes universités américaines. Les universités françaises doivent-elles suivre le mouvement?
François Germinet : Nous devons gérer deux temporalités: celle du développement de l’enseignement à distance, qui demande une révolution en profondeur et donc du temps, et celle d’une réponse immédiate aux initiatives anglo-saxonnes. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est également sur ce double schéma et la CPU s’en félicite. Au-delà des MOOC, il faut faire un important travail de transformation de nos méthodes pédagogiques: c’est très bien d’avoir un ou deux professeurs investis dans la création des MOOC ou le numérique, comme c’est le cas aujourd’hui, mais ce n’est pas suffisant pour changer la manière dont on enseigne. Suite de l'article...
http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgDe réir Olivier Rollot. Cergy-Pontoise, Ollscoil de rath do gach duine:. Agallamh le François Germinet, a hUachtarán A 42 bliain François Germinet (@ UCP_Germinet) ar cheann de na is óige uachtaráin ollscoile na Fraince. Bunaithe i 1991, an ollscoil ar cheann de na is dinimiciúla, go háirithe i fáiltithe na gcéimithe. Fascinated ag teicneolaíochtaí nua, is é an matamaiticeoir freisin ina huachtarán ar Choiste digiteach de Chomhdháil na nUachtarán Ollscoile (LAP). Níos mó...

Posté par pcassuto à 09:04 - - Permalien [#]

16 juin 2013

Why I’m a Bad Student

http://chronicle.com/img/photos/biz/icons/on-hiring-nameplate.gifBy Isaac Sweeney. As I’ve written, I had registered to take a MOOC through Coursera. Turns out, I’m a bad student. First I got behind, then I just stopped doing anything for the class. Much has been written about MOOCs lately, but I just want to lay out a short list of reasons why I did poorly or, more accurately, why I did mostly nothing for an English Composition I MOOC. Read more...

Posté par pcassuto à 23:25 - - Permalien [#]

02 juin 2013

Dispositif emploi réussite: une initiative locale pour l’insertion des jeunes

http://www.aquitaine-cap-metiers.fr/capmetiers-theme/images/color_schemes/normal/cap-metiers-logo.pngLa mairie de Penne-d'Agenais dans le Lot-et-Garonne (47) et l’Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) local se sont associés pour reconduire pour la 3e année consécutive, le dispositif « emploi-réussite ».
Face aux difficultés des jeunes à trouver du travail, faute de diplômes ou d'expériences correspondant aux attentes des employeurs, cette initiative a pour but de proposer un emploi à temps partiel accompagné d’une formation qualifiante à l'un des deux métiers dont les collectivités publiques manquent cruellement aujourd'hui: aide-soignante et auxiliaire de puériculture.
Les candidats doivent être âgés de 18 à 35 ans, domiciliés sur le canton de Penne-d'Agenais, diplômés d'un CAP petite enfance (pour la formation d'auxiliaire de puériculture), et en recherche d'emploi. Suite de l'article....
Rejoindre Réseau Handicap

Réseau Handicap sur Facebook

An chathair na Penne-d'Agenais sa Lot-et-Garonne (47) agus na tithe cónaithe áitiúil (tithe altranais) frail scothaosta tagtha le chéile chun leathnú don 3ú bliain as a chéile, an gléas "post-rath". Níos mó...

Posté par pcassuto à 23:08 - - Permalien [#]

There Is No Gene for Finishing College

http://chronicle.com/img/photos/biz/icons/percolator-art-new.gifBy Paul Voosen. A couple of years ago, Daniel J. Benjamin, a behavioral economist and associate professor at Cornell University, noticed a disturbing trend in genoeconomics, the nascent discipline that seeks to tie human genetics to traits relevant to the social sciences, like risk aversion, happiness, or even self-employment. Most of the work was statistically weak, he found, conducted on small samples of a few hundred people. Benjamin calculated that scientists could legitimately conclude almost nothing from those studies. It was a black mark on a charged discipline, one that invariably brings up the hoary nature-nurture debate and past associations with eugenics. Read more...

Posté par pcassuto à 17:06 - - Permalien [#]

19 mai 2013

La licence pluridisciplinaire, une solution à l’échec en licence

http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgPar Olivier Rollot.La licence pluridisciplinaire, une solution à l’échec en licence: entretien avec Khaled Bouabdallah, président du PRES Université de Lyon et vice-président de la Conférence des présidents d’université
Avec plus de 120000 étudiants, l’Université de Lyon  est le second pôle scientifique français à Lyon et Saint-Etienne. Son président, Khaled Bouabdallah, également président de l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne et vice-président de la Conférence des présidents d’université, revient sur l’actualité de l’université à quelques jours de l’ouverture des discussions au Parlement sur la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur et la recherche.
Olivier Rollot : Parlons d’abord des étudiants. L’un des axes importants de la future loi sur l’enseignement supérieur et la recherche est le développement de ce qu’on appelle les licences « pluridisciplinaires ». En quoi cela consiste-t-il exactement?

Khaled Bouabdallah:
Il s’agit de rendre la spécialisation en licence progressive de façon à permettre aux étudiants de mieux s’orienter dans une spécialité ou une autre. Schématiquement, la part des enseignements transversaux (méthodologie, informatique, culture générale, etc.) décroit tout au long de la licence pour donner une place de plus en plus grande aux enseignements spécialisés. Par exemple, dans le cadre d’une licence en histoire-géographie-sociologie qui aurait un tronc commun transversal important et des enseignements de spécialité équivalents en première année de licence. Suite de l'article...
http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgDe réir Olivier Rollot. An méid ildisciplíneach, le réiteach a fháil ar an ceadúnas teip: Agallamh le Khaled Bouabdallah, uachtarán na PRES Université de Lyon agus Leas-Uachtarán ar Chomhdháil na nUachtarán Ollscoile. Níos mó...

Posté par pcassuto à 23:11 - - Permalien [#]