30 octobre 2013

Learning to be: the world of education today and tomorrow

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ0ZRlEwM1sTUJw_u9Uw55FNkSwkObTqh9o5ONkGnFo0M4LTbBFfd2h9fYLearning to be: the world of education today and tomorrow
Auteur(s) :  Edgar Faure (avec Felipe Herrera, Abdul Razzak Kaddoura, Henri Lopes, Arthur V. Petrovski, Majid Rahnema, Frederick Champion Ward
Editeur(s) :  United Nations Educational Scientific and Cultural Organization
L'UNESCO propose une seconde édition du rapport Faure, initialement publié en 1972. En apportant un nouveau regard sur les liens entre éducation et société, ce rapport est resté comme l'une des publications clés au fondement des actions menées aujourd'hui par l'UNESCO.
Un article d'Asher Deleon, publié dans le Courrier de l’UNESCO en avril 1996 en faisait le résumé suivant :
« Éducation permanente » et « cité éducative » sont les deux notions fondamentales du Rapport de la Commission Faure. La première était considérée comme la « clé de voûte » des politiques éducatives ; la seconde, comme stratégie visant à engager « toute la société » dans le processus éducatif. L’approche reposait sur l’idée d’une osmose entre l’éducation et la société et cherchait, d’emblée, à corriger un certain nombre d’erreurs d’optique, notamment celle d’une éducation conçue comme « sous-système » de la société, de l’instruction comme outil susceptible de résoudre tous les problèmes individuels et sociaux, de la coupure de la vie en « temps d’apprendre » et « temps de vivre ».
La première édition est disponible en anglais, français, espagnol et portugais. Le titre de la version française est Apprendre à être : le monde de l’éducation d’hier et d’aujourd’hui.
Télécharger le document :  http://www.unesco.org/.../ulis.pl?catno=223222&set=526D2425_1_147&gp=0&lin=1&ll=1

Posté par pcassuto à 13:33 - - Permalien [#]


The knowledge based economy as a discursive context

 

Hedda - Higher Education Development AssociationPosted by Marielk. This guest entry is written by Dr. Carrie Hunter who works at the University of British Columbia. Carrie earned her Master of Education in adult and workplace learning at Queen’s University in Kingston Ontario, Canada and her PhD in Higher Education from the University of British Columbia where she focused on lifelong learning in the context of the knowledge economy. She currently works as a research coordinator for the Centre for Health Education Scholarship at UBC’s Faculty of Medicine. The post draws on a recent article “Shifting themes in OECD country reviews of higher education”, published in Higher Education, Vol 66. Issue 6.
OECD, Political Economy and Domestic Higher Education Policy
Domestic policy is increasingly developed in international contexts and influenced by international organizations such as the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD). Through various forms of soft governance (Mahon & McBride, 2008a) including its prolific publications, expert groups, policy recommendation papers, and its research muscle, the OECD has the potential to both reflect and affect how we understand higher education and its relationship with the economy and how we construct domestic higher education policy. More...

Posté par pcassuto à 13:22 - - Permalien [#]

26 octobre 2013

N° 134 - Revue TRAVAIL et EMPLOI avril-juin 2013

 

http://travail-emploi.gouv.fr/squelettes/images/bout_dares.pngL’accompagnement et les trajectoires d’insertion des jeunes bénéficiaires d’un contrat d’insertion dans la vie sociale

 

 

 

Bernard Gomel, Sabina Issehnane, François Legendre

 

 

 

Nous cherchons dans cet article à évaluer les conséquences d’une intensification de l’accompagnement sur le degré d’insertion professionnelle des jeunes bénéficiaires du contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis). Mis en œuvre dans le réseau des missions locales, le dispositif Civis a pour objectif l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas diplômés vers l’emploi. Créé en 2005, il fait suite au programme Trace, pour trajet d’accès à l’emploi. Les données disponibles proviennent de l’application Parcours 3 développée pour suivre les jeunes dans ces missions. Cette source est constituée en données de panel. Nous obtenons un impact positif, net et robuste, de l’intensification de l’accompagnement des jeunes sur leur insertion professionnelle. Les conséquences défavorables de la crise économique, au troisième trimestre de l’année 2008, sont particulièrement visibles dans nos données. Suite...

 

Posté par pcassuto à 18:52 - - Permalien [#]

21 octobre 2013

Judging Journals

http://www.insidehighered.com/sites/default/server_files/styles/blog_landing/public/library_babel_fish_blog_header.jpg?itok=qNL3hM7KBy Barbara Fister. Some valuable commentary has come out since John Bohannon’s article on dubious open access journals was published in Science. The Library Loon has written several useful posts reflecting on what the sting failed to accomplish, pointing out that “the usual means that academic stakeholders, from tenure-and-promotion committees to collection-development librarians, use to judge journal quality are rapidly proving untrustworthy and gaming-prone.” Yet scaling up the kind of work Bohannon did would overtax everyone involved in scholarly publishing. She asks us to think about alternative ways to figure out which publishers and publications have credibility. That attracted a promising proposal from the Digital Drake, to create a well-edited crowd-sourced scholarly answer to Writer Beware, a volunteer project that operates under the aegis of the Science Fiction and Fantasy Writers of America. Read more...

Posté par pcassuto à 15:33 - - Permalien [#]

11 octobre 2013

Ressources Emploi Formation n° 21

http://www.crefor-hn.fr/sites/default/files/crefor_logo.jpgEdito
A la mi-septembre, se sont tenues à Ajaccio les rencontres annuelles des Carif-Oref. Au-delà des riches échanges et réflexions autour de la thématique retenue cette année, « Construction et sécurisation des parcours professionnels : rôle et appui des Carif-Oref », la question de l’inscription dans la loi de la réforme de la formation professionnelle a été souvent abordée au cours des deux journées de travail. Cette sécurité juridique assurerait aux Carif-Oref une sécurité financière, sujet au combien sensible dans cette période de fin de CPER 2007-2013 (contrats de projets Etat-Région) et d’élaboration de la génération suivante ; celle-ci s’inscrit  aussi dans l’attente de l’acte III de la décentralisation et, pour ce qui est du Crefor de la prolongation du groupement d’intérêt public.
L’importance d’une collaboration quadripartite au niveau du réseau comme au niveau de chaque Carif-Oref – entre les services de l’Etat, la Région, les organisations syndicales interprofessionnelles d’employeurs et de salariés – a été également réaffirmée en termes de bonne gouvernance territoriale de l’emploi et de la formation professionnelle.
Par ailleurs, il a été à plusieurs reprises souligné la nécessité de toujours mieux donner à voir ce qu’est l’activité d’un Carif-Oref…Le Crefor s’y emploie dans notre région, aux services des professionnels et des institutions concernées. Jean-Marie Almendros, Président du Crefor.
Edition: Vendredi, 27 Septembre, 2013
Sommaire
Pages 1-3 La VAE en Haute-Normandie : un atout autant professionnel que personnel
Pages 4-5 Un regard sur l'illettrisme en Haute-Normandie - Extraits du rapport issu de l'enquête information Vie Active (IVQ) 2011
Pages 6-7 La fédération de la formation professionnelle investie dans le développement durable des compétences
Pages 7-8 Les services aux entreprises : 14% de l'emploi salarié Haut-Normand
Bulletin Ressources Emploi Formation n°21 SEPT 2013.

Posté par pcassuto à 16:34 - - Permalien [#]
Tags :


10 octobre 2013

Trois publications éditées par le réseau Carif-Oref

Rencontres interrégionales des Carif-OrefÀ l'occasion des rencontres interrégionales des Carif-Oref qui se sont déroulées en septembre 2013 sur le thème "Accompagner les parcours de demain : rôle et appui des Carif-Oref", trois documents réalisés par le réseau ont été présentés.
- Un premier document relatif aux contributions des Carif-Oreff au Cprdfp illustre la palette des services rendus par les Carif-Oref dans les phases de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des Cprdfp.
Un deuxième document traite de l'expertise développée par les Carif-Oref en 30 ans sur l'information sur l'offre de formation. Par cette publication, le réseau des Carif-Oref souhaite apporter sa contribution à la réflexion actuelle sur l'information sur l'offre de formation.
- Un troisième document porte sur l'observation des parcours en formation et en emploi. Il dresse un état des lieux des travaux des Carif-Oref sur ce sujet.
Pour rappel, les Carif-Oref se sont structurés dans une association de gestion des outils du réseau en 2011.
Les contributions des Carif-Oref au Cprdfp, une offre de services enrichie
L'information sur l'offre de formation, 30 ans d'expertise des Carif-Oref
L'observation des parcours en formation et en emploi, état des lieux des travaux des Carif-Oref.

Posté par pcassuto à 23:14 - - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2013

Portiques de grammaire hébraïque en téléchargement libre

http://www.kabbale.eu/wp-content/uploads/2010/01/Leningrad_Codex.jpg

Philippe CASSUTO

Avertissement
Lecteur, ces pages ne constituent en aucun cas une grammaire complète de l'hébreu. Il s'agit surtout d'une aide aux débutants. L'intention est double. Tout d'abord, ce petit manuel pose quelques points de repères nécessaires dans l'acquisition du système de la langue. Le nom de "portique" est la traduction de l'hébreu Sha'ar que l'on emploie au Moyen-Age pour désignr les chapitres d'un ouvrage. Dans chaque portique, cette partie est écrite en gros caractères. D'autre part, il sert de guide pour pénétrer les grandes grammaires qui sont souvent ardues et qui s'adressent, avant tout, à des personnes possédant bien l'hébreu (dans chaque portique, cette partie est écrite en petits caractères). Ainsi, nous ne distinguons pas les différents niveaux de la langue, littéraires (populaire, prose, poésie, etc.), ou chronologiques (bibliques, Mishna, Moyen-Age, moderne, etc.). Les portiques qui suivent sont basés sur l'hébreu moderne et se veulent normatifs. Pour les utiliser pour les autres couches de la langue, en particulier celle de la Bible, il suffit d'avoir présent à l'esprit qu'il s'agit des mêmes règles auxquelles on doit ajouter les conséquences de la cantilation. La cantilation est le système d'accents qui permet de déclamer le texte. Par exemple, les accents disjonctifs forts induisent souvent un allongement des voyelles, ce sont les formes de pause. Les accents conjonctifs, reliant deux mots, effacent la limite entre eux. Ceux qui sont intéressés par l'hébreu biblique devront se référer aux différentes grammaires, de même pour les autres couches de la langue. Nous pensons qu'il est plus simple d'aborder ces compléments après avoir acquis les notions de base que nous exposons ici. En effet, aller directement aux particularités propres à l'hébreu biblique implique de déjà connaître et maîtriser la langue, cela rebute généralement le débutant. La grammaire de l'hébreu biblique est surtout une grammaire des exceptions, mais celui qui se penche dessus doit aussi, et peut-être surtout, connaître les règles générales et aller ensuite petit à petit vers les exceptions.
Pour ce faire, nous renvoyons le lecteur aux parties traitant de sujets particuliers dans quatre grammaires, devenues aujourd'hui classique: Historische Grammatik der Hebraïschen Sprache des Alten Testament de H.Bauer et P.Leander (rééditée en 1962 par Olms à Hildesheim, cette grammaire sera notée BL dans la suite, Gesenius' Hebrew Grammar (éditée par E.Kautzsch, traduite par A.E. Cowley, Oxford, 1910, notée GKC dans la suite), Traité de Grammaire Hébraïque de M.Lambert (Paris, 1931-38, réédition de 1972, Hildesheim, notée L dans la suite) et Grammaire de l'hébreu biblique de P.Joüon (Rome, 1923, réédition de 1982, notée J dans la suite). Les références à ces auteurs sont notées entre parenthèses et renvoient aux paragraphes et non aux pages de ces quatre grammaires. Cela ne dispense pas de consulter d'autres grammaires, comme Hebräische Grammatik de G.Bergsträsser. Cette dernière a été traduite en hébreu par M. Ben Asher (Jérusalem, 1982). Pour notre rédaction nous nous sommes également inspiré de Our Grammar de Z.Batsar et M.Rozen (3e édition, Tel Aviv, 1981) et très largement de Les bases de la grammaire hébraïques de Y.Blau (Jérusalem, 1987).
Ces différentes couches, malgré leurs fortes spécificités, ne doivent pas faire oublier que nous sommes en présence d'une seule et même langue. Ainsi, la clef de la réussite de l'hébreu moderne réside, entre autre, dans l'acceptation du mélange entre l'hébreu de la Bible et celui de la Mishna, alors que cela aurait été impensable au Moyen-Age.
Les éléménts grammaticaux qui suivent sont valables pour les mots d'origine purement hébraïque, ou rentrées et complètement assimilés dans la langue. Les mots modernes d'origine étrangère ne rentrent donc pas dans notre cadre. Ainsi, dans la description phonétique de l'alphabet ne sont pas compris les phonèmes qui servent à transcrire ces derniers. D'une manière générale, ces mots étrangers sont fidèlement transcrits, mais ne peuvent pas obéir, par exemple, aux règles des accents et des voyelles des vocables hébreux.
Les premiers portiques qui sont consacrés à la phonétique sont très loin d'être complets. En particulier, ils n'abordent pas le sujet des transformations phonétiques car celles-ci présupposent une bonne connaissance de la langue. Ceux qui voudront approfondir leurs connaissances sur les phénomènes de dissimilation, assimilation, métathèse, etc. peuvent se reporter à BL (10 à 26), à GKC (18 à 29), à L (65 à 73) et à J (17 à 18). Nous ne signalerons ces transformations que lorsque ce sera nécessaire pour expliquer certaines règles, c'est par ailleurs ce que fait J.
Nous donnons également quelques comparaisons avec l'arabe en nous inspirant très largement de 99 chapitres de grammaire arabe accompagnées de nombreuses comparaisons avec l'hébreu de D.Beqer (Tel Aviv, 1989). Dans chaque portique, ces annotations seront en petits caractères.
Mes remerciements vont au Professeur L. de Prémare qui a bien voulu m'éclairer sur les comparaisons avec l'arabe.
Nous espérons ainsi apporter à ceux qui s'intéressent à l'hébreu les bases nécessaires pour appréhender cette langue. Si nous arrivons à susciter l'envie d'en approfondir l'étude, notre but sera largement atteint.

Télécharger les portiques


Télécharger les Portiques

Première Partie        

Deuxième Partie

Posté par pcassuto à 15:56 - - Permalien [#]

07 septembre 2013

Just released - HEP 26/3 - September 2013

http://www.iau-aiu.net/sites/all/themes/iauaiu/images/iau-en-e-small.pngThe latest edition of Higher Education Policy (HEP) is a multi-themed edition containing the following articles:
Students: Customers, Clients or Pawns? - Malcolm Tight;
Walking a Policy Tightrope: The Dilemma of Balancing Diversification and Equality in Chinese College Entrance Examination Reform – Zhuran You and Yingzi Hu;
With Bologna in Mind and the Sword in the Hand: The German Bachelor/Master Reform Reconsidered - Karsten Mause;
Donor-Supported Transnational Higher Education Initiatives for Development and Research: A Framework for Analysis and a Call for Increased Transparency - Peter Koehn;
Internationalisation as a Strategy to Improve the Quality of Higher Education in Small States: Stakeholder Perspectives in Lithuania – Jolanta Urbanovič and Stephen Wilkins;
All in This Together? HRM and the Individualisation of the Academic Worker - Matthew Waring;
Talent Selection and the Funding of Research - Peter van den Besselaar and Pleun van Arensbergen.
For more information, abstracts and ordering, please visit the Journal’s homepage on Palgrave Macmillan's website.

Posté par pcassuto à 10:05 - - Permalien [#]

25 août 2013

On Serving As a Peer Reviewer for Journals

http://1.gravatar.com/avatar/a76680cd979f8724a24f96b5a254168b?s=48&d=identicon&r=GBy Dr. Crazy. My name is Dr. Crazy, and I have never recommended an article for publication.  One time, I suggested that a revise and resubmit was appropriate.  That felt pretty good.  But just the once.
In every other case, in the eight or 9 years that I’ve been serving as a reader for a handful of journals, of greater and lesser prestige and selectivity, I have said that the articles that I have read are not acceptable for publication.
And honestly, that really hurts my feelings.  I fantasize about the day when I get an article that I recommend to accept without changes, or to accept with only minor revisions.  You think (or at least I thought) that when you finally get the chance to serve as a peer reviewer that it will be this exciting experience wherein you discover the next new most awesome ideas in your field, and you get to support them.  But yeah, so far, not so much.  And according to my Fb friends, they have similar experiences to report. More...

Posté par pcassuto à 14:13 - - Permalien [#]

Dandelions, Prestige, and the Measure of Scholars

http://www.insidehighered.com/sites/default/server_files/styles/blog_landing/public/library_babel_fish_blog_header.jpg?itok=qNL3hM7KBy Barbara Fister. Two of the communities I hang out in talk a lot about publishing. For academics, being published in the right places and enough times is a measure of worth. The peer review system attached to scholarly publishing is widely presumed more unbiased and less prone to the vagaries of local politics than peer evaluations of teaching, even at institutions at which student learning is more central to its mission than research. It’s also more fungible. The reputation a scholar builds for teaching tends to be a local currency. Scholarship is the currency of an entire discipline. Read more...

Posté par pcassuto à 09:54 - - Permalien [#]