06 février 2009

Association Parfaire : un guide pour aider à la mise en place du plan de formation et du DIF

Parfaire, l’association des responsables formation des établissements d’enseignement, édite un guide pour aider les responsables de formation à mettre en place le plan de formation 2009 et le DIF.
Afin d’évaluer le niveau d’appropriation des dispositions de la loi du 2 février 2007, Parfaire a interrogé 90 universités et grandes écoles en octobre 2008. Parmi les 37 établissements qui ont répondu à l’enquête, seuls sept avaient déjà travaillé sur le plan de formation 2009 et deux sur la politique de DIF (droit individuel à la formation). Partant de ce constat, l’association a formalisé un document proposant "deux scénarios pour la mise en place du plan de formation et du DIF".
"Nous avons détaillé un scénario idéal de mise en œuvre et un scénario minimal, en veillant toutefois à préserver la même ambition", indique Olivier Forget. Une manière de s’adapter aux réalités du terrain. "Les moyens pour appliquer la réforme peuvent être différents en fonction de la taille de l’établissement, mais aussi du niveau de professionnalisation de son service formation ou de l’implication de sa direction", considère en effet le responsable associatif. "Pour le moment, le scénario idéal existe peu", concède-t-il d’ailleurs.
DIFFICULTÉS SUR LE DIF DES ENSEIGNANTS-CHERCHEURS
- L’application de la réforme de la formation risque notamment de rencontrer des difficultés dans la mise en œuvre du DIF. "Le droit individuel à la formation peut s’exercer pendant ou en dehors du temps de travail", rappelle Olivier Forget. "Pour l’appliquer, il faudra s’appuyer sur une définition précise du temps de travail, ce qui, comme on le voit actuellement avec le débat sur le décret de 1984, n’est pas évident pour les enseignants-chercheurs."
- Or, le fait d’affecter des formations pendant ou en dehors du temps de travail induit des coûts différents, une formation hors temps de travail ouvrant droit à une allocation spécifique. "Comme la réforme doit se mettre en place à budget constant, les choix qui seront faits auront une incidence directe sur le volume d’heures de formation qui sera proposé", souligne Olivier Forget.
- Plus largement, il faudra convaincre certaines universités de l’utilité du DIF. "Certains responsables de formation soulignent que l’accès à la formation est plus large dans le public que dans le privé, ce qui rendrait inutile la mise en œuvre d’un droit de vingt heures par an pour les fonctionnaires", relève Estelle Peru, responsable formation de Lille-III et membre de Parfaire. Document : parfaire. Informations : www.parfaire.fr.
Rafinace Sdružení: průvodce na pomoc při realizaci tohoto plánu výcviku a DIF. "Máme podrobné scénáře pro provedení a minimální scénář a ujistit se však zachovat stejné ambice," říká Olivier Zapomeňte. Jedním ze způsobů, jak se vyrovnat se skutečností v terénu. Obecněji bude přesvědčovat některé univerzity užitečnost DIF. Informace: www.parfaire.fr. Suite...

Posté par pcassuto à 08:30 - - Permalien [#]
Tags : ,