19 décembre 2008

Valérie Létard et Nadine Morano s’associent pour promouvoir les métiers du médico social et de la petite enfance

Un constat commun : de nombreuses parentés entre ces métiers au-delà de leurs spécificités

Tout d’abord, ces professions ont trait au souci de l’autre et au « prendre soin ». Deuxième similitude, la nécessaire professionnalisation de ces métiers. Dans la mesure où ces métiers sont au service du bien être ou de la santé de l’autre et s’adressent souvent à des personnes fragiles ou vulnérables, ils requièrent des compétences et des qualifications adaptées à cette spécificité, quelle que soit la tâche que la personne doit effectuer. Troisième ressemblance, les besoins de recrutement que notre pays va connaître dans les dix prochaines années en matière de professionnels du médico-social et de la petite enfance sont extrêmement importants. Selon une étude de la DARES « les métiers en 2015 », il sera nécessaire de recruter et de former 400 000 professionnels du médico-social tandis qu’il faudra recruter plus de 60 000 professionnels de la petite enfance d’ici à 2012 pour couvrir l’ensemble des besoins liés à l’évolution de notre démographie. Il est donc urgent de s’atteler avec détermination au recrutement et à la formation de ces professionnels.
La première priorité est d’identifier et de promouvoir le plus largement possible les passerelles entre secteurs du médico-social et de la petite enfance, en créant des dynamiques de progression tant horizontale -entre secteur - que verticale, notamment par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE)...
L’objectif est de démontrer combien ces métiers sont des leviers de promotion professionnelle et sociale, combien ces métiers peuvent apporter à ceux qui les pratiquent, combien ces métiers sont porteurs de sens. Une campagne de communication sera lancée eu printemps 2009 à cet effet. Article entier  Les mesures envisagées (document conjoint)

Valérie Létard e Nadine Morano fino a promuovere l'abilità sociali del medico e la prima infanzia. La prima priorità è quella di individuare e promuovere la più ampia possibile, i collegamenti tra le zone di materiale medico-sociale e la prima infanzia, creando una dinamica di crescita tra l'orizzontale - verticale e, in particolare attraverso la convalida di esperienza (VAE) ...
L'obiettivo è quello di dimostrare come tali traffici sono leve del progresso sociale e professionale, come tali traffici, può fare a chi li pratica, il modo in cui tali operazioni sono portatori di significato.  Articolo Le misure (comune)

Posté par pcassuto à 07:48 - - Permalien [#]


L’international, nouvel eldorado de la formation

Les organismes de formation professionnelle s’ouvrent à l’international. Marchés visés : la Chine, les pays du Maghreb et de l’Europe de l’Est.

Alors que la formation professionnelle va connaître une réforme en profondeur, les entreprises privées du secteur – dont une grande majorité se contentent du marché domestique – ressentent la nécessité de s’ouvrir à l’export.
Elle vient tout juste de créer une « commission internationale » permanente, qui sera dirigée par Christophe Quesne, gérant de Quilotoa formation, un cabinet qui utilise les techniques de la scène à des fins pédagogiques. Ce dernier s’est déjà mis au travail. Il planche sur la participation de la FFP aux journées commerciales qu’organisera, à Pékin et Shangaï, début mars, UbiFrance, bras armé du commerce extérieur. Mises en contact avec des décideurs locaux, les boîtes de formation vont tenter, en live, d’engranger du business. Les leaders – Cegos, implanté de longue date à Shangaï, et Demos, dont le patron, Jean Wemaere, est aussi président de la FFP et qui a pignon sur rue à Pékin et Shangaï – devraient parrainer des sociétés de plus petite taille. Un premier jalon avait été posé en novembre dernier. Une dizaine d’organismes s’étaient alors rendus en Chine pour, dixit Marie-Christine Soroko, déléguée générale, « identifier la demande et voir dans quelle mesure l’expertise française peut y répondre ». Suite de l'article.

Il nuovo Eldorado internazionale della formazione.
Organismi di formazione professionale per aprire internazionale. Target mercati: Cina, Nord Africa e l'Europa orientale. Dopo l'articolo. Ubifrance.

Posté par pcassuto à 00:06 - - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2008

37th EUCEN Conference: Transforming the University into a Lifelong Learning University

37th EUCEN Conference: Transforming the University into a Lifelong Learning University, 26-28 March 2009, Leuven and Louvain-la-Neuve, Belgium
Rationale

University Lifelong Learning (ULLL) and University Continuing Education are emerging concepts and realities in European countries. As reported by the BeFlex report, the development of ULLL is slow: even if 56% of universities have a LLL policy or strategy, the implementation and the practice are complex and diverse.
How is it possible to change the current European universities into real Lifelong Learning Universities? How is it possible to evolve while keeping the main current strong points, like the research responsibility, the social and democratic roles?
Objectives
The main objectives of the conference are to design the future LLL University, to validate prospective views, to discuss the change strategy and to promote some emerging practices. The conference will disseminate the results of BeFlex Plus and discuss recommendations in the formulation, development and implementation of LLL at the European level, but also at the university level.
The conference, which is being held just before the meeting of the Bologna ministers in Leuven-Louvain in April 2009, is seeking to answer some of the many questions posed by the implementation of LLL universities. Recommendations and proposals will be formulated to the Ministers’ conference.
Content
The programme comprises presentations, workshops and a roundtable on how to transform our universities into LLL institutions, concerning 3 topics:

  • the strategy: possible approaches, economic models, values, organising and financing the transition process;
  • impacts on the structural, organisational and pedagogical aspects of the university;
  • the roles, needs and requirements of external stakeholders.

Call for papers            About Eucen

Posté par pcassuto à 23:55 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le portail de veille emploi-formation

Bienvenue sur l'univers Netvibes du GREF Bretagne
Il s'adresse à toute personne désireuse de se tenir informée des nouveautés sur l'emploi et la formation. De nombreuses thématiques classées par onglets vous permettront de naviguer en fonction de vos besoins. http://www.gref-bretagne.com/ 

Il portale garantisce la formazione professionale.Benvenuti nel mondo di Gref Netvibes Bretagna. E 'per tutti coloro che desiderano tenersi aggiornati sulle notizie di occupazione e la formazione. Molti classificati navigazione a schede tematiche vi permetterà di soddisfare le proprie esigenze.

Posté par pcassuto à 18:45 - - Permalien [#]

Formation tout au long de la vie ... le site Horizon Poitou Charente

Choisir un métier et trouver les formations qui y conduisent, évoluer au sein de votre entreprise ou changer d’activité... ces évènements rythment aujourd’hui naturellement les évolutions de la vie professionnelle. Afin d’aborder chacune de ces étapes en toute sérénité, vous trouverez ici toutes les informations indispensables sur les métiers, les formations, les dispositifs et les aides disponibles en Poitou-charentes. www.horizon-info.org, les métiers, les formations, les aides, les chroniques horizon.
Lebenslanges Lernen ... Website Horizon Poitou Charente. Sie finden hier alle notwendigen Informationen über die Berufe, die Ausbildung, die Eigenschaften und die Beihilfen in Poitou-Charentes. www.horizon-info.org, Berufe, Ausbildung, Beihilfen, Chroniken Horizont.

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]


Une charte régionale pour améliorer la qualité de la formation en Franche-Comté

La Région de Franche-Comté a voté une charte pour l'amélioration de la qualité de la formation dont l'objectif est de renforcer les dispositifs de formation dans un contexte économique particulièrement difficile. Elle concerne les organismes de formation qui interviennent sur les secteurs de la formation continue, de l'apprentissage et du sanitaire et social.
Les organismes volontaires et financés par la région devront se conformer aux axes qualité retenus tels que :
- la garantie des moyens et des ressources dédiés à l'action de formation
- l'accompagnement et la sécurisation du parcours de l'apprenant
- le développement de relations avec les acteurs du territoire
- le développement de moyens pour une évaluation permanente de la qualité de la formation.
Source : http://www.efigip.org/.
Die Region Franche-Comté hat eine Charta für die Verbesserung der Qualität der Ausbildung, deren Ziel ist es, die Ausbildung in einem besonders schwierigen wirtschaftlichen Umfeld.  Quelle: http://www.efigip.org/.

Posté par pcassuto à 11:10 - - Permalien [#]
Tags :

Projet de loi de finances 2009 : les orientations de la politique de formation professionnelle

Une annexe au projet de loi de finances (projet-loi-formation.pdf) présente les grandes orientations de la politique de formation professionnelle ainsi que le projet de budget 2009.
Le projet de budget de la formation professionnelle se répartit principalement pour 2009 sur deux des quatre
programmes de la mission interministérielle « travail et emploi » :

- le programme 103 « accompagnement des mutations économiques et développement de l’emploi », notamment l’action 2 « amélioration de l’insertion dans l’emploi par l’adaptation des qualifications et la reconnaissance des compétences » ;
- le programme 102 « accès et retour à l’emploi » tant sur l’action 1 « amélioration de l’efficacité du service public de l’emploi», que sur l’action 2 « amélioration des dispositifs en faveur des personnes les plus éloignées du marché du travail ».

L’ensemble des crédits consacrés à la formation professionnelle sur les programmes 102 et 103 représente un total de 3 624,87 millions d’euros en autorisation d’engagements et en crédits de paiements dans le PLF 2009.
La validation des acquis de l’expérience (VAE)

En 2007, environ 55 000 candidats se sont présentés devant un jury délivrant des certifications publiques. Depuis 2002, date de la mise en place du dispositif, 107 000 candidats ont obtenu une certification par la voie de la VAE. Après une phase de forte montée en charge jusqu’en 2005, le dispositif progresse à un rythme plus modéré: environ 30 000 candidats ont obtenu une certification par VAE en 2007, soit 16 % de plus qu’en 2006. Le nombre de candidats certifiés avait progressé de plus de 65 % entre 2003 et 2004, et de 28 % entre 2004 et 2005. En 2007, avec 53 % des diplômes obtenus, l’Éducation nationale reste le principal certificateur.

Proyecto de ley de Finanzas de 2009: la política de formación. Un anexo del presupuesto de proyecto de ley (proyecto de ley formation.pdf) presenta las principales políticas de la formación y el proyecto de presupuesto 2009. Todos los fondos para programas de formación profesional en los 102 y 103 representa un total de 3 624,87 millones de euros en la autorización de los compromisos y los créditos de pago en el proyecto de ley de presupuesto 2009.

Posté par pcassuto à 10:56 - - Permalien [#]
Tags :

Rapport d'information n°1298 sur la formation tout au long de la vie

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 4 décembre 2008. RAPPORT D’INFORMATION N° 1298 DÉPOSÉ en application de l’article 145 du Règlement PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES CULTURELLES, FAMILIALES ET SOCIALES en conclusion des travaux de la mission sur la formation tout au long de la vie ET PRÉSENTÉ par Mme Françoise GUÉGOT, Députée.

Version PDF 

Faisant aujourd’hui l’objet d’un accord unanime tant au sein de la mission que de la part des personnes qu’elle a auditionnées ou à la lecture des différents rapports parus sur le sujet depuis deux ans, ces objectifs se résument à quatre actions :
Ø clarifier les objectifs de la formation tout au long de la vie,
Ø simplifier son organisation,
Ø évaluer les offres de formation,
Ø contrôler la gouvernance et le financement.

PROPOSITIONS DE LA MISSION

I- Améliorer la gouvernance de la formation
1. Créer un ministère de la formation tout au long de la vie.
2. Décliner la formation tout au long de la vie au plan territorial dans le cadre de comités régionaux rénovés.
II- Assurer une orientation performante à tous les niveaux du parcours
3. Créer un Service public d’information sur la formation et l’orientation (SPIFO).
4. Assurer aux enseignants une meilleure connaissance de l’emploi et du monde du travail, de l’entreprise et des différents milieux professionnels tant dans le cadre de leur formation initiale que par des formations continues régulières et des obligations de stages en entreprise tout au long de leur carrière.
5. Rendre obligatoire, dès la classe de 5e, des enseignements permettant de découvrir les familles de métiers et les modalités de fonctionnement des entreprises.
6. Créer un passeport orientation/formation pour chaque élève, dès la classe de 5e, afin de valider, aux différentes étapes du parcours scolaire, les choix d’orientation et, à terme, les choix de formation aux métiers.
7. Créer un certificat des acquis pour les élèves quittant le système éducatif sans diplôme.
8. – Simplifier les qualifications des références métiers (ROME) de l’ANPE et créer des modules communs pour certains troncs de qualification.
– Assurer une offre plus lisible et plus cohérente des diplômes et des certifications professionnelles, par la mise en place d’une véritable gestion paritaire de la création et de la révision des titres.
III- Clarifier et sécuriser l’offre de formation
9. Créer un Observatoire national sur l’offre de formation.
10. Recenser toute l’offre de formation et la publier sur Internet au sein d’une base de données accessible à tous.
11. Créer une procédure de labellisation des organismes de formation
IV- Optimiser l’efficacité de la formation professionnelle au profit de l’entreprise et de l’employé
12. Créer un outil de suivi des formations accomplies dans l’entreprise que ce soit au titre du plan de formation ou au titre d’actions diplômantes et qualifiantes : le carnet de bord personnalisé de la formation.
13. Instaurer la transférabilité totale du droit individuel à la formation (DIF) et instituer ainsi un compte épargne-formation.
14. Simplifier la procédure de validation des acquis professionnels de l’expérience – VAE – (réduire sa durée, améliorer le fonctionnement des jurys) et parfaire l’accompagnement des candidats.
V- Aménager le financement de la formation professionnelle
15. Répartir différemment l’affectation de la contribution des entreprises au financement de leur plan de formation, une part de cette dernière devant alimenter un fonds régional de la formation tout au long de la vie.
16. Instaurer une subvention de l’État pour financer la démocratie sociale.

ASAMBLEA NACIONAL (4 de diciembre de 2008): DOCUMENTO INFORMATIVO N º 1298 sobre la formación durante toda la vida presentado por la Sra. Françoise GUÉGOT. Volver al legislativo Simplificar el procedimiento para la validación de la experiencia profesional - VAE - (la reducción de su duración, mejorar el funcionamiento de los jurados) y el total apoyo de los candidatos. Suite

Posté par pcassuto à 09:58 - - Permalien [#]

17 décembre 2008

Négociation formation : les discussions se compliquent à moins d'une semaine de la séance conclusive, le 22 décembre 2008

La sixième réunion de négociation nationale interprofessionnelle sur la formation professionnelle qui s'est déroulée mardi 16 décembre 2008 dans la matinée a porté sur la mise en oeuvre du DIF et du CIF et, en fin de séance, sur les modalités de mise en oeuvre et de financement du dispositif issu de l'article 15 de l'ANI (accord national interprofessionnel) du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail.
En début de séance, un document de travail "portant sur la mise en oeuvre du DIF et du CIF" a été proposé aux organisations syndicales par la délégation patronale. Il prévoyait de regrouper, à compter du 1er janvier 2010, le DIF et le CIF au sein d'un DPF (droit personnel à la formation) "accessible quel que soit le statut de la personne, salarié ou demandeur d'emploi". Aucune organisation syndicale n'adhère à cette proposition qui permet d'insérer dans le projet d'ANI la proposition exposée par la CGPME lors d'une précédente séance de négociation
Au cours de la réunion de mardi matin, les négociateurs ont également discuté de la mise en oeuvre de l'article 15 de l'ANI du 11 janvier 2008 sur la base d'un document de travail remis sur table par la délégation patronale : le FUP conserverait ses missions actuelles de collecte et de péréquation des excédents des Opca au titre de la professionnalisation et du CIF. Il hériterait en plus, "dans les conditions définies par le CPNFP (Comité paritaire national pour la formation professionnelle)", de la mission de financement des actions concourant à la sécurisation des parcours professionnels...
Pour en savoir plus  : article de Valérie Grasset-Morel, dépêche n°106454, AEF info du 16 décembre 2008
source

Posté par pcassuto à 20:31 - - Permalien [#]
Tags :

La CGPME lance le "meetic" de la formation professionnelle

C'est le but poursuivi par la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) avec la création du site internet www.laformationpro.com. Un site qui se veut "simple, pratique et interactif" qui "vise à réunir entreprises, actifs, organismes collecteurs et organismes de formation", a annoncé Jean-François Roubaud, le président de la CGPME, pour le lancement du site, lundi 15 décembre. Cette plateforme vise en premier lieu à favoriser la mise en relation entre offre et demande de professionnalisation. Suite de l'article.
Etude de la CGPME "Perspectives 2009, Emploi et Formation dans les TPE/PME" : cgpme.
Extraits : En 2008, le nombre de salariés ayant formulé une demande de VAE a doublé
Confirmant la progression relevée en 2007, les demandes de formation de la part des salariés se sont maintenues à un bon niveau en 2008.
En 2008, le nombre de salariés ayant demandé un DIF se stabilise à 18 % avec, comme les années précédentes, des différences marquées en fonction de la taille de l’entreprise. Ainsi, les salariés issus de PME de plus de 50 salariés montrent une plus forte appétence pour le dispositif : 69 % des entreprises de 50 à 199 salariés comptent parmi leurs effectifs, des salariés qui souhaiteraient mobiliser leur DIF. Ce taux passe à 93 % pour celles de 200 salariés et plus.
Il est à noter que ces entreprises ont été plus dynamiques quant à la communication auprèsde leurs salariés, ce qui a pu être un facteur déclenchant. Concernant la Période de professionnalisation, la demande est en progression de 3 points.
La surprise vient des demandes de VAE qui passeraient de 6 % à 13 % en 2008, bien que l’effort de communication pour ce dispositif soit demeuré stable par rapport à 2007. Source : http://www.localtis.info/.
Este din punct de vedere al Confederatiei Generale a întreprinderilor mici şi mijlocii (CGPME) cu crearea de site-ul www.laformationpro.com. Citeste mai mult. Studiul CGPME Outlook 2009, ocuparea forţei de muncă şi formare profesională în TPE / IMM-uri: CGPME.

Posté par pcassuto à 00:24 - - Permalien [#]
Tags :