08 mars 2009

Brice Hortefeux installe le Haut conseil du dialogue social

Brice Hortefeux, ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville, a installé, ce jeudi 5 mars, le Haut conseil du dialogue social.
Présidée par Madame Yannick MOREAU, président de section au Conseil d’Etat, cette instance comprend, outre trois représentants du ministère du travail et trois personnalités qualifiées, un représentant de la CGT, la CFDT, FO, la CFTC, la CFE-CGC, du MEDEF, de la CGPME, l’UPA, l’UNAPL et la FNSEA.
Le Haut conseil est chargé de veiller à la mise en oeuvre des nouvelles règles de représentativité des organisations syndicales, issues de la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail.
Le Haut conseil donnera, en 2013, un avis au ministre du travail sur la liste des organisations syndicales reconnues représentatives au plan national. Dans cette perspective, le Haut Conseil se prononcera sur la question du processus de collecte des résultats électoraux dans les entreprises et les principes à retenir afin que cette collecte permette la mesure de la représentativité des organisations syndicales.
En installant le Haut Conseil, Brice Hortefeux a indiqué que «  dans notre pays, nous avons besoin de syndicats forts et, pour cela, il est nécessaire que leur légitimité soit confortée. Les nouvelles règles de représentativité marquent une évolution historique.
Nous avons désormais, à notre portée, la possibilité de faire vivre le dialogue social de manière plus efficace, plus fidèle à la représentativité de chacun des acteurs. » Discours de Brice Hortefeux. Source. Le Haut conseil est chargé de veiller à la mise en oeuvre des nouvelles règles de représentativité des organisations syndicales, issues de la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail.

Brice Hortefeux instalează Înaltul Consiliu de Dialog Social. Discursul de Brice Hortefeux. Source. Înaltul Consiliu este responsabil pentru a asigura punerea în aplicare a noilor norme de reprezentare a sindicatelor din legea din 20 august 2008 privind reînnoirea de social-democraţie şi de reformă a timpului de lucru. Mai multe...

Posté par pcassuto à 15:27 - - Permalien [#]


07 mars 2009

Appréhender la fonction de Directeur de service commun de formation continue universitaire - module communication

Prendre la responsabilité d'un service commun universitaire de formation continue, et l'animer, demande aujourd'hui des compétences très diverses, compte tenu des dimensions politiques, pédagogiques, commerciales et de gestion que cela implique.
Aussi, la Conférence des Directeurs de Service Universitaire de Formation Continue, en collaboration avec l'Amue, a élaboré un outil de formation opérationnel complet et pédagogique, qui présente à la fois les principes de base théoriques et "les clés" de l'exercice de la fonction… aux enseignants-chercheurs, ingénieurs ou conseillers en formation continue.
Ce module de formation permettra d'appréhender, comprendre et maîtriser les techniques de communication.

 Take responsibility for a common academic training, and animation, now demand very different skills, given the political, educational, commercial and management that entails. Also, the Conference of Heads of Service Universitaire de Formation Continue, in collaboration with the EUAM has developed a comprehensive operational training and education, which presents both the basic theoretical and "keys" for the year ... of the teachers-researchers, engineers or consultants training. More...

Posté par pcassuto à 17:21 - Permalien [#]

06 mars 2009

Bamako a accueilli du 28 février au 1er mars 2009 le premier salon international sur la mobilité étudiante

Les étudiants d'Afrique subsaharienne sont les plus mobiles au monde. Pourtant, aucun salon n'avait encore été organisé sur le continent. Bamako a accueilli du 28 février au 1er mars 2009 le premier salon international sur la mobilité étudiante. L'ambassade de France au Mali était l'initiateur de cette opération, avec l'appui de l'agence Campus France. Les ambassades des Etats-Unis, du Canada, de la Belgique et de l'Espagne ont proposé des pavillons en plus de celui de la France. Les universités Paris 1, Paris 8, Paris 13, Metz, Tours, Grenoble 1, l'INSA de Lyon, Ecole des hautes études de santé publique et l'Ecole de chimie de Clermont-Ferrand avaient délégué des représentants, à côté des écoles et université locales. Quelque 1500 étudiants essentiellement de licence et master sont venus les rencontrer.
« Est-ce que l’Afrique intéresse les établissements d’enseignement supérieur ? Comment travaille-t-on avec ce continent qui fait l’objet de toutes les tentations et de toutes les tentatives, notamment chinoises ? ». Celui qui tient ces propos, c’est André Siganos, le directeur général de l’agence CampusFrance lors de ses Rencontres annuelles à Paris organisées en décembre 2008.
Jusqu’à 110 000 étudiants africains s'inscrivent chaque année dans des établissements d’enseignement supérieur français (chiffres 2005-2006). Ce fort contingent est aussi à relativiser avec la forte mobilité des étudiants africains à l’étranger. « Les étudiants africains sont les plus mobiles au monde », explique Pierre-Antoine Gioan, responsable géographique Afrique de CampusFrance. « 10 % d’entre eux partent étudier dans un pays étranger. Entre 30 % et 40 % en France, puis en Afrique du Sud, aux Etats-Unis, au Royaume Uni et en Allemagne ».
La France n’est pas seule à attirer des étudiants africains. Elle fait même face à de sérieux concurrents dans la formation de ces élites. La moitié des étudiants d’Afrique noire en mobilité se tourne vers les trois pays du Maghreb : Maroc (largement en tête), Algérie et Tunisie.
« Depuis quelques années, la mobilité intra-africaine augmente, notamment vers le Maroc, a remarqué Pierre-Antoine Gioan, auteur de rapports sur l'enseignement supérieur en Afrique pour la Banque mondiale. Ce pays a construit une offre de formations assez complète, notamment privée, avec des partenariats interuniversitaires. Depuis quatre ans, la mobilité sortante marocaine diminue et son offre de formation attire des étudiants d’Afrique subsaharienne qui trouvent au Maroc des diplômes français pour des coûts moindre et sans subir trop de dépaysement ». Source. Allez plus loin : - BEM Dakar accueille ses premiers étudiants - Les grandes écoles françaises s’exportent au Maroc - Inauguration en Afrique du Sud d’une école d’ingénieurs créée en partenariat avec la CCIP.
"Is what Africa interested higher education institutions? How does working on this continent that has undergone all the temptations and all attempts, including Chinese." Exported French great schools in Morocco. More...

Posté par pcassuto à 23:57 - - Permalien [#]

Enseignement militaire supérieur

L'enseignement militaire supérieur a pour mission de préparer les officiers à tenir des postes demandant une qualification élevée dans certaines techniques, à exercer des fonctions exigeant un haut niveau de connaissances générales et scientifiques et à assumer d'importantes responsabilités de commandement et de direction.
Le premier degré permet d'acquérir, dans certaines techniques, la qualification élevée qui est sanctionnée par la délivrance d'un diplôme. Le deuxième degré prépare à l'exercice de certaines fonctions d'état-major ou de direction et de commandements importants ; l'aptitude à l'exercice de ces fonctions ou commandements est sanctionnée par la délivrance d'un brevet. Au-dessus du 2ème degré, cet enseignement apporte à certains officiers appelés à de hautes responsabilités un élargissement de leurs connaissances dans les domaines de la politique militaire et de l'emploi des forces.
Un décret redéfinit l'organisation et les conditions d'accès à cet enseignement supérieur. La liste des diplômes est fixée par arrêté du ministre de la défense. Les brevets sont :
- Le brevet d'études militaires supérieures qui sanctionne une formation supérieure dans le domaine du commandement et du service d'état-major ;
- Le brevet technique, comportant diverses options, qui sanctionne une formation militaire supérieure scientifique et technique ;
- Le brevet de qualification militaire supérieure, délivré sur proposition d'une commission, dans la limite de 20 % du nombre des brevets d'études militaires supérieures et des brevets techniques délivrés annuellement aux officiers supérieurs qui auront fourni dans des postes de responsabilité la preuve de leur haute qualification. Décret n° 2009-256 et arrêtés du 4 mars 2009.
Vojenského vysokého školství v misi připravovat důstojníky držet místa vyžadující vysokou kvalifikaci v určitých technik, plnit úkoly vyžadující vysokou úroveň všeobecných znalostí a vědeckých převzít důležitou odpovědnost velení a vedení. vyhlášky č. 2009-256 ze dne 4. a zatčen v březnu 2009. Více...

Posté par pcassuto à 13:29 - - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2009

Enseignants-chercheurs à l'étranger : une diversité de situations

Article interactif dans Le Monde.
Europe: Enseignement et tâches administratives en Hongrie
par Gabor Eröss: Sociologue hongrois, docteur de l'EHESS (Paris), je suis enseignant (à mi-temps) et chercheur (à temps plein), pas enseignant-chercheur, car ce statut en tant que tel n'existe pas chez nous. Un bureau par enseignant-chercheur ! au Royaume-Uni par VT: De retour en France depuis trois ans, j'ai auparavant passé cinq ans au Royaume-Uni comme enseignant-chercheur. Beaucoup de différences avec le système français : un salaire nettement plus important (même une fois pris en compte le coût de la vie plus élevé), moins d'heures d'enseignement mais surtout un bureau par enseignant-chercheur, des fonds de recherche pour se rendre aux grandes conférences internationales. Des conditions, en Allemagne, qui font la différence par Robin Baurès: En année post-doctorale en Allemagne, j'ai obtenu une bourse d'une fondation scientifique : aucun enseignement à faire, salaire double de ce que je gagnais en France, de l'argent pour financer mon matériel ou engager des étudiants pour réaliser les expériences à ma place.
Etats-Unis: Les anges de l'UCLA par Bernard Junod: Mon travail d'enseignant-chercheur à l'étranger se déroule dans des conditions idéales : l'UCLA m'accueille en jouant la carte de la réciprocité des échanges. Avant mon arrivée, le responsable d'un cours sur l'évaluation s'était référé à mes travaux en France. Les enseignements auxquels j'ai contribué 4 heures par semaine ont d'emblée introduit des éléments culturels spécifiques. On m'a aussi proposé d'intervenir dans une formation continue et dans un séminaire hebdomadaire de recherche.
Canada: L'université, voie royale par E. Prouzet: Je suis enseignant-chercheur au Canada et connaît bien le système français pour y avoir travaillé de nombreuses années. La principale différence qu'on observe en arrivant est que l'utilité de l'enseignement et de la recherche ne pose pas question. Ceci est rendu possible par le fait que l'université est la voie royale de formation et non une voie de garage et que les frais d'inscription rendent les étudiants soucieux de la qualité de l'enseignement. Ainsi, tout cours s'accompagne d'une fiche d'évaluation anonyme remplie par chaque élève.
Mexique: Le système d'évaluation pousse à produire par Virginie Thiébaut: Je travaille dans une institution de recherche en sciences sociales depuis quatre ans et demi. Je gagne environ 1 600 euros mensuels pour un niveau de vie deux fois moins élevé qu'en France. Je donne 48 heures de cours par an niveau maîtrise, l'essentiel de mon travail est donc la recherche. Je suis historienne et géographe, spécialiste en géographie historique et évolution des paysages. Mon salaire de base constitue un peu plus de la moitié de mes revenus, je perçois des "estimulos" en plus qui dépendent de ma productivité et que me paye mon institution.
Australie: Evaluation annuelle par Hubert Chanson: Je suis professeur en ingénieurie à l'University of Queensland qui est l'une des quatre grandes universités australiennes. Mes activités sont évaluées chaque année, et cela a lieu pour tout enseignant-chercheur, des maîtres de conférences aux professeurs. De plus, toute candidature de promotion interne est basée sur ces rapports d'activités.
Docenten in het buitenland: een verscheidenheid van situaties. Interactieve artikel in Le Monde. Europa. USA. Canada. Mexico. Australië. Meer...

Posté par pcassuto à 17:30 - - Permalien [#]


Un avenant relatif au bilan d’étape professionnel est ouvert à la signature des partenaires sociaux

Installé le 13 février, le groupe de travail sur le bilan d’étape professionnelle a abouti à un avenant du 3 mars 2009 aux accords nationaux interprofessionnels (ANI) du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail et du 14 novembre 2008 sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ouvert à la signature des organisations syndicales et patronales, l’avenant prévoit les modalités de mise en œuvre du nouveau dispositif et sa place dans la GPEC. Un avenant à lANI du 7 janvier 2009 sur la formation professionnelle doit désormais définir les modalités de financement du bilan d’étape professionnel lorsque la taille de l’entreprise ne permet pas de le financer en interne. Un groupe de travail fera le bilan de ce dispositif avant le 31 décembre 2009 et déterminera les outils nécessaires à son suivi. Article entier.
Document de travail détaillant la mise en œuvre du bilan remis par le patronat aux syndicats: www.wk-rh.fr.
Nainstalován na 13. února, pracovní skupinu pro práci MTR vyústila v dohodu, dne 3. března 2009 mezi-národní smlouvy (ANI) ze dne 11. ledna 2008 o modernizaci trhu práce a 14. listopadu 2008 o managementu v oblasti zaměstnanosti a kvalifikace (GPEC). Otevřena k podpisu do odborů a zaměstnavatelů, změna se stanoví prováděcí realizaci nového zařízení a jeho místo v GPEC. Článku. Více...

Posté par pcassuto à 16:58 - - Permalien [#]
Tags :

HALDE : Délibération relative à la composition exclusivement masculine du CA du CNRS

Délibération relative à la composition exclusivement masculine du conseil d’administration d’un établissement public à caractère scientifique et technologique n° 2006-16 du 23/01/2006
La HALDE a été saisie de la composition exclusivement masculine du conseil d’administration d’un établissement public à caractère scientifique et technologique. Elle note qu’alors que les secteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur relèvent par nature de la loi n° 2001-397 du 9 mai 2001 relative à l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, le pouvoir règlementaire a entendu exclure ces secteurs de son champ d’application. La HALDE appelle l’attention du ministre délégué à la Recherche sur la nécessité d’assurer l’application de cette loi aux secteurs considérés. En outre, bien qu’en l’état du droit aucun texte n’impose de respecter impérativement le principe d’égalité entre hommes et femmes lors de telles nominations, la HALDE relève que les personnalités sont nommées, en l’espèce, en raison de leur représentativité du monde du travail, dudomaine économique et social, de celui des sciences et technologie, et ont donc vocation à représenter l’ensemble de la société française. La HALDE relève que le principe de promotion de l’égalité s’applique de façon générale. Ainsi, elle recommande que pour l’avenir la nomination de ces personnalités assure une représentativité équilibrée des femmes et des hommes. La HALDE souligne également que l’absence d’application de la loi du 9 mai 2001 aux conseils d’administration des établissements publics administratifs peut constituer un frein à l’objectif poursuivi par le législateur de permettre aux femmes de dépasser le " plafond de verre ". Elle invite le Premier ministre et le ministre de la Rechercher à envisager l’application du principe d’égalité entre hommes et femmes aux instances décisionnelles de la fonction publique. Délibération à Télécharger.
La recherche étant le seul domaine pour lequel un décret d’application de la loi n° 2001-397 du 9 mai 2001 relative à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes n’a pas été adopté, le Collège demande au Président d’appeler l’attention du Ministre délégué à la recherche sur la nécessité d’assurer l’application de cette loi.
Enfin, l’absence d’application aux conseils d’administration des établissements publics administratifs de la loi n° 2001-397 du 9 mai 2001 relative à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes - dite loi Génisson - semble être un frein à l’objectif poursuivi par cette loi. En effet, elle a pour but de permettre aux femmes de dépasser le « plafond de verre » et de favoriser leur accès aux fonctions d’encadrement, afin d’assurer progressivement une représentation équilibrée, notamment par la participation de femmes aux politiques de recrutement, mais aussi de gestion des services.
Dès lors, le Collège de la Haute autorité invite le Président à demander au Premier ministre et au ministre chargé de la recherche d’envisager l’application du principe d’équilibre de représentation des deux sexes aux instances décisionnelles dans la fonction publique, notamment aux conseils d’administration des établissements publics administratifs et scientifiques et techniques.
Halde: Pronunciandosi in merito alla composizione esclusivamente maschile della CA del CNRS. Halde ricevuto esclusivamente maschile composizione del consiglio di amministrazione di enti pubblici di carattere scientifico e tecnologico. Deliberazioni di download. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 15:58 - - Permalien [#]
Tags :

Nouveau concept de formation-action développé par la Formation Continue Universitaire Pays de la Loire

Nouveau concept de formation-action développé par la Formation Continue Universitaire Pays de la Loire, Journées Universitaires « Recherche & Formation continue » de la Microencapsulation
Cette journée est programmée le Mercredi 29 avril 2009 sur le site du Laboratoire GEPEA, Gavy-Océanis, Saint Nazaire de 9h30 à 17h30.

La Formation Continue Universitaire Pays de la Loire, structure de coordination Marketing et Développement pour les 3 universités de Nantes, Angers et du Maine, initie les Journées Universitaires « Recherche et Formation Continue », en collaboration avec les laboratoires des universités.
Dans ce cadre, une Journée Universitaire sur le thème de la MICROENCAPSULATION est co-organisée par le service de Formation Continue de l'Université de Nantes et le laboratoire GEPEA (GEnie des Procédés Environnement Alimentaire) qui regroupe les équipes de Génies des Procédés de la Métropole Nantes/Saint Nazaire (Université de Nantes, Ecole des Mines de Nantes et ENITIAA).
Réservée aux entreprises des secteurs de l'agro-alimentaire, des industries de la pharmacie, de la chimie et de la physique, cette journée  permettra aux participants de découvrir les dernières technologies d'encapsulation d'une manière réaliste et concrète : formation opérationnelle, présentation d'applications directement exploitables, démonstrations « en direct » des ateliers. C'est aussi une opportunité unique de rencontrer des acteurs du grand ouest dans cette activité et de lier des partenariats scientifiques et industriels pour  répondre à leurs projets de développement. Programme. Inscription.
New concept of action developed by the University Continuing Education Pays de la Loire, Journées Universitaires Research & Continuing Education "of Microencapsulation. In this context, a University Day on the theme of the microencapsulation is co-organized by the Continuing Education of the University of Nantes and the Laboratory GEPEA (GEnie des Procédés Environnement Food) which brings together teams of Process Engineering of the Métropole Nantes / Saint Nazaire (Nantes University, Ecole des Mines de Nantes and ENITIAA). .Program. Registration.  More...

Posté par pcassuto à 14:19 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Reconnaissance du grade de master pour les titulaires du DNSEP: l’AERES donne un avis positif sous conditions

Reconnaissance du grade de master pour les titulaires du Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) : l’AERES donne un avis positif sous conditions.
L’AERES publie son rapport d’évaluation prescriptive portant sur la possibilité d’attribution du grade de Master aux titulaires du DNSEP délivré par les écoles d’art. Elle remet un avis positif sous conditions à la délégation aux arts plastiques du ministère de la culture et à la direction générale de l’enseignement supérieur du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche qui l’avaient saisie pour avis le 17 janvier 2008.
Présidé par Jean-Pierre Greff, directeur de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, le comité d’évaluation se composait d’experts français et internationaux du domaine de l’art, issus du milieu universitaire et du secteur professionnel. Communiqué de presse. Rapport d’évaluation.
De AERES publiceert haar evaluatierapport prescriptief over de mogelijkheid van het plaatsen van de Master's degree houders van DNSEP afgegeven door de scholen van de kunst. Persbericht. Evaluatieverslag. Meer...

Posté par pcassuto à 01:50 - - Permalien [#]
Tags :

ARF, Formation professionnelle : Alain Rousset écrit à Laurent Wauquiez

A la veille de l’intervention du président de la République sur la formation professionnelle, Alain Rousset président de l’Association des Régions de France a envoyé un courrier au secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi.
Dans ce courrier, il précise que les Régions dépensent en moyenne 16% de plus que les crédits qui leur sont alloués pour cette compétence et qu’elles revendiquent à ce double titre d’être entendues sur ce sujet et sont prêtes à participer à une véritable concertation quant bien même celle-ci est inscrite dans un calendrier extrêmement serré par le gouvernement. FormPro ARF.PDF.
V předvečer Projev prezidenta republiky na odborné vzdělávání, Alain Rousset prezident Asociace Regiony Francie dopis státní tajemník pro zaměstnanost. FormPro ARF.PDF. Vice...

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]
Tags :