01 mai 2009

Dossier VAE, transformer son expérience en diplôme

La conjoncture économique morose nous incite - et parfois nous contraint - à prendre du recul sur notre parcours, voire à envisager de nouvelles pistes professionnelles. La VAE (Validation des acquis de l’expérience) est un dispositif intéressant pour ceux qui souhaitent saisir cette opportunité pour se poser un peu et transformer leurs acquis professionnels en diplôme. Exemple : un commercial ayant un bac et dix ans de métier peut tout à fait viser un BTS, voire une licence professionnelle de sa spécialité. 7 erreurs fatales à éviter dans un dossier de VAE
Entre un mois et plusieurs semaines... Monter un dossier de demande de VAE (Validation des acquis de l'expérience) demande non seulement du temps, mais aussi d'éviter certains écueils.
« La VAE est utile en France, pays très axé sur le diplôme »
La VAE (Validation des acquis de l’expérience) sanctionne les compétences et l’expérience du candidat par un diplôme reconnu. Trois ans d’expérience professionnelle bénévole ou salariée suffisent pour enclencher une démarche de VAE. Retour sur un dispositif d’autant plus intéressant qu’en France, le diplôme est souvent indispensable pour évoluer professionnellement. Inscription à cette newsletter.

Talouden synkkyyden kehotteita meille - ja joskus pakko - tehostamaan takaisin meidän matkaa, jopa harkitsemaan uusia ammatillisia kappaleita. The Vae (validointi työkokemus) on mielenkiintoinen laite niille, jotka haluavat käyttää tilaisuutta hyväkseni ja pyytää vähän ja heidän hankittu ammattipätevyys. Esimerkki: kaupallinen kanssa lokero, ja kymmenen vuoden kokemus voi kattaa varsin BTS tai ammatillista hänen erikoisuutta. 7 kuolemaan johtaneita virheitä on vältettävä kansio ja Vae. Lisää...

Posté par pcassuto à 03:07 - - Permalien [#]
Tags :


Les Universités au temps de la Mondialisation / Globalisation et de la compétition pour l’Excellence

L’ouverture du Colloque devra permettre de souligner le caractère international du questionnement actuel sur le Universités. Elle portera en particulier sur les caractéristiques de la globalisation / mondialisation et sur les conséquences de la crise économique mondiale.
Vous pourrez, si vous souhaitez participer à ce colloque, nous contacter, en indiquant à quel atelier vous souhaiteriez participer, quels sont vos thèmes de recherche principaux et sur quelles questions vous souhaitez intervenir. Contact : mondialisation.
UNIVERSITA 'NEL PERIODO DI GLOBALIZZAZIONE / globalizzazione e la competizione per l'eccellenza. L'apertura del convegno permetterà di evidenziare il carattere internazionale della discussione sulla pagina corrente. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 02:58 - - Permalien [#]
Tags :

L'enseignement supérieur en Europe 2009: les avancées du processus de Bologne

Eurydice publie une analyse consacrée aux avancées du processus de Bologne dans les systèmes d'enseignement supérieur des pays de l'Union européenne en 2009. Six thèmes sont particulièrement mis en avant : la structure Licence-Master, le système européen de transfert et d'accumulation de crédits (ECTS), le supplément au diplôme, les cadres nationaux de qualifications, la mobilité et la portabilité des aides financières.
Ce rapport se concentre sur quelques thèmes prioritaires liés à l'émergence de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES), en particulier, la structure Licence-Master; le système européen de transfert et d'accumulation de crédits (ECTS); le Supplément au diplôme; les cadres nationaux de qualifications; la mobilité et la portabilité des aides financières. Ces priorités ont été examinées du point de vue de la politique nationale et des mesures de mise en oeuvre.
Les informations contenues dans le rapport ont été rassemblées via les unités nationales d'Eurydice pour les 31 pays qui sont membres du réseau Eurydice. Pour les 15 autres pays qui participent au processus de Bologne, l'information a été collectée par les représentants nationaux du Groupe de suivi de Bologne.
L'aperçu comparatif est précédé d'un bref aperçu historique du processus de Bologne, retraçant les principales décisions et réalisations issues des réunions bi-annuelles des ministres européens de l'éducation qui accompagnent le processus de Bologne. En fin d'ouvrage, un glossaire mentionne les sigles des pays et les abréviations, ainsi que les définitions fréquemment utilisées. Versions disponibles: Anglais - Français.
Eurydice publie une analyse consacrée aux avancées du processus de Bologne dans les systèmes d'enseignement supérieur des pays de l'Union européenne en 2009. Eurydice zveřejnila analýzu o pokroku v rámci boloňského procesu v oblasti vysokoškolského vzdělávání systémy v zemích Evropské unie v roce 2009. Šest témat jsou zvýrazněny: struktura-Master License, Evropská přenos a akumulaci kreditů systém (ECTS), dodatek k diplomu se NQFs, mobility a přenosnost finanční podpory. Dostupné verze: angličtina - francouzština. Více...

Posté par pcassuto à 02:44 - - Permalien [#]
Tags : ,

Les premières Rencontres Universités-Entreprises sur le développement durable

Les premières Rencontres Universités-Entreprises sur le développement durable se dérouleront le 2 juin 2009 à la Maison de la RATP, à Paris. Objectif : favoriser les échanges pour diffuser les bonnes pratiques en matière de développement durable.
Performance énergétique, mobilité propre, mais aussi recherche et formations, ou encore responsabilité sociale, sociétale et environnementale : autant de préoccupations communes aux entreprises et aux universités. Le vote prochain des projets de loi liés au Grenelle de l’environnement, et le passage progressif des universités à l’autonomie, vont encore accentuer la nécessité, pour les entreprises comme pour les universités, d’être performants dans ces domaines et de travailler ensemble. Ces rencontres nationales sont organisées par l’AEDD (Agence Environnement Développement Durable, www.aedd.fr), avec la CPU (Conférence des présidents d’universités, www.cpu.fr), en partenariat avec la RATP (www.ratp.fr).
Den første universitet-industri møtet om bærekraftig utvikling vil finne sted 2. juni 2009 på Maison de la RATP, Paris. Mål: Å fremme utveksling med å spre god praksis i bærekraftig utvikling. Disse møtene er organisert av AEDD (miljøbyrås Sustainable Development, www.aedd.fr) med CPU (Conference of University presidenter, www.cpu.fr), i samarbeid med RATP (www.ratp. fr). Mer...

Posté par pcassuto à 02:37 - - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2009

La formation continue universitaire connaît un bilan positif en 2006

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la RechercheEn 2006, les établissements supérieurs publics ont réalisé un chiffre d’affaires de 317 millions d’euros au titre de la formation continue, pour un public composé de 429 000 personnes, dont 81% dans les universités. Les premiers contributeurs de la formation continue universitaire sont les entreprises avec 38% des 206 millions d’euros pour un public de 31% de stagiaires salariés. Les particuliers inscrits à leur initiative et les actifs non salariés constituent plus de la moitié des stagiaires (51 %) mais ne fournissent qu’un tiers des recettes. La part des fonds publics continue de décroître pour ne représenter que 29% des ressources. En 2006, alors que la part des stagiaires préparant un diplôme national se maintient à 25%, les formations courtes font le plein avec 29% des inscrits, au détriment des formations conduisant à un diplôme d’université qui n’attirent plus que 19% des stagiaires. La durée moyenne des formations dispensées dans les universités est plutôt en baisse : 124 heures en 2006 contre 125 heures en 2005. Les 28 000 diplômes nationaux délivrés par les universités dans le cadre de la formation continue sont principalement des DAEU (diplômes d’accès aux études universitaires), des licences professionnelles et des masters professionnels. Note d'Information n° 09.06 avril 2009.

Ministry of Higher Education and Research University continuing education has a positive balance in 2006. In 2006, public colleges have achieved a turnover of 317 million euros for training, for an audience of 429 000 people, including 81% in universities. The leading contributors of university continuing education are enterprises with 38% of 206 million euros for an audience of 31% of trainees employees. Information Note. More...

Posté par pcassuto à 23:47 - - Permalien [#]
Tags : ,


Ce que la nouvelle loi sur la formation professionnelle changera pour vous

L'actualité de l'industrie : emploi, formation, santé, recyclage, transport avec L'Usine Nouvelle

Nouvelle mesure : les cours du soir entreront désormais dans le périmètre du congés individuel à la formation.
On parle de réduire le nombre d'OPCA. En quoi cela concerne-t-il les salariés ? Certaines mesures sont très techniques et concernent l'organisation d'ensemble du système. Jusqu'ici, certaines branches professionnelles avaient leur organisme paritaire collectif agréé. D'où une multitude d'organisations sectorielles, avec une multiplication des coûts de fonctionnement. Le texte de loi prévoit de mettre en place un seuil minimum de collecte. Autrement dit, les organismes les plus petits devront se réunir. Les salariés feront donc leur demande à des OPCA de plus grande taille. Cela devrait permettre d'offrir un plus grand choix aux salariés.
Comment va-t-on lutter contre les principales injustices identifiées ? L'arme majeure est le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels. Ce dernier sera alimenté par un prélèvement sur les sommes collectées. Le taux du prélèvement sera fixé par arrêté ministériel. Cette année, cela représente 900 millions d'euros. Cette manne sera réservée aux demandeurs d'emplois, aux personnes les moins qualifiées ou aux salariés de secteur en tension. Selon les documents fournis par le ministère, 700 000 personnes sont ainsi susceptibles de recevoir une formation.
« Je ne comprends rien à la formation. C'est trop compliqué » Cela va-t-il changer ? Oui, promettent en chœur les ministres, le cœur sur la main ou presque. Concrètement, ils vont labelliser des cités des métiers dans les « territoires ». Les lieux qui recevront ce label centraliseront toute l'information nécessaire aussi bien sur les formations disponibles que sur les financements. Un site Internet et un numéro d'appel unique proposeront aussi des informations sur le sujet. En outre, les formations proposées seront évaluées. Les résultats de ces travaux seront publics. Le candidat à une formation pourra connaître le taux de réussite, le nombre de personnes qui occupent un emploi après une formation donnée. Un petit air de culture de résultat. Vous pourrez savoir avant de commencer les cours ce que peut vous apporter la formation suivie.
On a parlé de supprimer le Dif, de le fusionner avec le CIF. Où en est-on ? Il n'en est plus question. La portabilité du DIF est en revanche réaffirmée. Si votre contrat de travail est rompu, vous conserverez votre droit individuel à la formation. Cela permettra notamment de mobiliser ce droit pendant une période de chômage, mais aussi chez son futur employeur.

Het nieuws van de industrie: werkgelegenheid, opleiding, gezondheid, recycling, vervoer met L'Usine Nouvelle

Nieuwe maatregel: de avondlessen zal nu laat de omtrek van de afzonderlijke opleidingen. Wij spraken met verwijderen Dif, fuseren met het CIF. Waar zijn we? Dit is niet langer materie. De meeneembaarheid van DIF is echter bevestigd. Als uw arbeidsovereenkomst wordt verbroken, u houdt uw individuele recht op scholing. Dit zal met name te mobiliseren zich het recht voor een periode van werkloosheid, maar ook met zijn toekomstige werkgever. Meer...

Posté par pcassuto à 23:41 - - Permalien [#]
Tags :

29 avril 2009

PACA, les orientations du PRDF 2009-2013

Les orientations à privilégier en vue de l'élaboration du Plan Régional de Développement des Formations 2009-2013. Document du CESR.
Quelques extraits sur les Universités et le Supérieur :
Le CESR souligne que le réseau régional d’information et d’orientation doit s’appuyer sur les actions suivantes : La préparation de l’insertion professionnelle dans le supérieur... page 3
Afin d’y remédier, le CESR propose de : Analyser les possibilités d’intégrer dans le champ du PRDF certains domaines d’accompagnement dans l’enseignement supérieur pour lesquels la Région intervient de manière volontariste... page 9
Concernant l’enseignement supérieur, seuls les BTS, DUT et licences professionnelles en apprentissage font partie du PRDF. Actuellement, la majeure partie des actions concernant l’enseignement supérieur est traitée hors du champ du PRDF via des conventions spécifiques entre la Région et les Universités (4 millions d’euros en 2007)... page 19
Favoriser les rencontres entre les professionnels et les établissements d’enseignement supérieur... page 25
Une orientation vers l’enseignement universitaire généraliste est préférée. En effet, après la terminale les jeunes de la région choisissent encore majoritairement d’aller à l’université (44 %) alors qu’au niveau national l’enseignement supérieur technique court est privilégié (41 %)... page 27
En matière d’orientation scolaire, le CESR estime que les mesures à prendre doivent favoriser l’orientation des jeunes vers l’enseignement supérieur, en particulier dans les filières scientifiques et technologiques... Le CESR préconise d’intégrer dans le PRDF 2 les domaines de l’enseignement supérieur où la Région intervient de façon volontaire depuis quelques années. Le CESR estime nécessaire d’intervenir, en particulier : - Veiller à la possibilité d’un accueil de proximité (s’assurer de l’avenir des petites universités); - Poursuivre les mesures d’accompagnement social des étudiants (logement, mobilité…); - Soutenir la mise en place des Bureaux d’Aide à l’Insertion Professionnelle (BAIP) au sein des Universités, prévus par la Loi du 10 aout 2007 relative aux libertés et responsabilités des Universités... page 29
Soutenir la formation doctorale, en complément des bourses doctorales financées ou cofinancées par la Région, par la mise en place et le financement de formations orientées vers les problématiques (économie, gestion, droit etc.) destinées à faciliter l’insertion des jeunes docteurs au sein des entreprises... Proposer des accompagnements pour les étudiants sortis de licence sans diplôme, pour faciliter l’accès à un emploi... page 30
Il preferito orientamenti per lo sviluppo del piano regionale di sviluppo 2009-2013 della Pubblica Istruzione. Documento CESR. Alcuni estratti sulle università e superiore: Il CESR sottolinea che la rete regionale di informazione e di orientamento deve essere basato sui seguenti punti: La preparazione del lavoro nel settore dell'istruzione superiore. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 20:34 - - Permalien [#]
Tags :

Un site Internet chinois vend de faux diplômes français avant de disparaître de la toile

L'université de Toulon révèle l'existence d'offres de faux masters et de fausses licences sur la Toile.
Un administrateur du site Internet au doux nom de «Success» (succès) répond par «chat», en anglais, à notre demande. «Tu veux un diplôme de l'université Paris-VI, un master 2 en ingénierie financière ? Pas de problème, c'est 1 000 euros le parchemin. Je te l'en­voie dans trois jours de la main à la main où que tu sois dans le monde. Pour un diplôme français, c'est vraiment pas cher.»
Devant notre perplexité, le faussaire, qui se dit chinois, insiste : un diplôme canadien nous tenterait peut-être davantage ? Mais c'est plus cher : 1 200 euros. «La plupart de mes clients sont en France», affirme-t-il, sans qu'il soit évidemment possible de vérifier quoi que ce soit. Avant de couper court à la conversation, il explique ne vouloir répondre qu'aux «questions de business». Soupçonnée la semaine dernière par la justice de trafic de diplômes impliquant des dizaines d'étudiants chinois, l'université de Toulon (Var) a contre-attaqué mardi en révélant le nom de ce site plutôt louche.
Laroussi Oueslati, le président de Toulon, a contacté l'ensemble des présidents d'université français «afin de les alerter», assure-t-il au Figaro : France163.com propose à la vente un certain nombre de diplômes de master et de licence, de différentes universités françaises dont les universités de Franche-Comté, Bordeaux-IV, Paris-VII, Paris-III, Paris-IV, Paris René-Descartes ou encore Aix-Marseille I et II.
Enquête interne : ces copies sont disponibles à la vente, en ligne, grâce à un paiement sécurisé par carte bancaire pour un prix de base tournant officiellement autour de 1 000 yuans, soit 122 euros. Le site vend notamment en guise de slogan «le succès des réseaux en France» et affiche sur son interface les copies des diplômes. Ces derniers sont semblables à ceux délivrés sur le territoire français. «Face à de tels faits, susceptibles de nuire à la réputation des universités françaises, nous avons le regret de vous faire parvenir ces informations afin de vous permettre de défendre au mieux les intérêts de votre institution», a écrit Laroussi Oueslati aux présidents d'université. Ce dernier explique avoir découvert le site en faisant mener une enquête interne par son centre de ressources informatiques sur les officines chinoises ou françaises œuvrant sur Internet.
Déjà en 2006, une étude de chercheurs de l'Iredu-CNRS et de l'Inra-Enesad révélait que la fraude au diplôme avait pris une ampleur nouvelle avec la globalisation de l'enseignement supérieur et le développement des nouvelles tech­nologies. Les pays le plus touchés sont les pays anglo-saxons et la Chine et chaque «usine à diplômes» engendrerait «un chiffre d'affaires annuel estimé à plus de 20 millions de dollars», affirmaient-ils.
阿中文网站销售假文凭法国. Oueslati拉鲁西,主席的土伦,已与所有的大学校长法语“ ,提醒他们, ”他说在费加罗报: France163.com要约出售一些硕士和许可在各个大学,包括法国的大学弗朗什孔泰,波尔多第四,巴黎第七,巴黎第三大学,巴黎第四,巴黎笛卡尔,或艾克斯马赛一和二. 更多...

Posté par pcassuto à 19:33 - - Permalien [#]

Orientation et Formation professionnelle tout au long de la vie

Le secrétaire d’État chargé de l’emploi a présenté un projet de loi relatif à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie.
Ce projet de loi transpose l’accord national interprofessionnel sur le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels conclu par les partenaires sociaux le 7 janvier 2009. Issu d’une longue concertation engagée début 2008 avec les partenaires sociaux et les régions, il vise à la fois à rénover le dispositif de la formation professionnelle sur le long terme dans un souci de justice et d’efficacité et à en faire pour les mois à venir une arme de la lutte contre la crise.
Afin de mieux orienter les fonds de la formation professionnelle vers ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire les demandeurs d’emploi et les salariés peu qualifiés, le projet de loi prévoit la création d’un fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels.
Ce fonds abondé à hauteur de 900 M€ par une partie des contributions obligatoires des employeurs à la formation permettra de former chaque année 500 000 salariés peu qualifiés et 200 000 demandeurs d’emploi supplémentaires. Il sera géré de manière paritaire par les partenaires sociaux. Les modalités de mise en oeuvre des financements seront déterminées de manière contractuelle entre l’Etat et les partenaires sociaux.
Le projet de loi prévoit également de réformer en profondeur la gestion des fonds de la formation professionnelle en réduisant le nombre d’organismes collecteurs paritaires agréés. Il restera une quinzaine d’organismes contre près de 100 aujourd’hui. Il vise aussi à accroître la transparence de la gestion de ces organismes, à en diminuer les frais de gestion et à permettre une meilleure allocation des fonds vers les petites et moyennes entreprises qui bénéficient aujourd’hui insuffisamment des outils de la formation professionnelle.
Dans le prolongement de l’accord conclu par les partenaires sociaux, le projet de loi vise à simplifier et développer les dispositifs de formation notamment en ouvrant le bénéfice du congé individuel de formation aux formations organisées en dehors du temps de travail, en permettant l’utilisation du droit individuel à la formation par les personnes licenciées, en créant un bilan d’étape professionnel accessible à tout salarié tous les cinq ans et en développant la validation des acquis de l’expérience et les outils de la professionnalisation comme les contrats en alternance.
Le projet de loi vise par ailleurs à améliorer l’information et l’orientation professionnelle notamment au travers de la labellisation d'un réseau d’organismes offrant un ensemble de services aux personnes, quel que soit leur statut ou leur âge (information sur les métiers, information sur les formations et les qualifications, conseils personnalisés…).
Enfin, le renforcement de l’évaluation des politiques de formation professionnelle, l’amélioration de la qualité de l’offre de formation ainsi que la coordination du système de formation professionnelle aux niveaux national et régional font l’objet de dispositions spécifiques.
Le projet de loi prévoit en particulier la contractualisation entre l’Etat et la région du plan régional des formations professionnelles (PRDF) en liaison étroite avec les partenaires sociaux pour renforcer la cohérence des politiques de formation dans les régions et les bassins d’emploi. TÉLÉCHARGER.
Secretary of State for Employment has introduced a bill on the orientation and training throughout life.
This bill implements the inter-national agreement on the development of training throughout working life, professional and secure career concluded by the social partners on 7 January 2009. After lengthy consultation undertaken in early 2008 with the social partners and regions, it also aims to renovate the system of vocational training in the long term for the sake of justice and efficiency and to do for months coming a weapon in the fight against the crisis. DOWNLOAD. More...

Posté par pcassuto à 19:15 - - Permalien [#]

28 avril 2009

Contribution of collective bargaining to continuing vocational training

Contribution of collective bargaining to continuing vocational training, M. Giaccone, EIROline, Dublin, Compartive study, 41 p. (2009).
Continuing vocational training (CVT) is a strategic domain in lifelong learning policies. It can benefit individual workers by enhancing their career development and skills base, which also benefits the employers and can contribute to the modernisation of business production (Parent-Thirion et al, 2005; European Trade Union Confederation (ETUC) et al, 2007). Therefore, private companies and individuals are encouraged to share the responsibility of updating skills in order to reach the objective of a 12.5% adult participation rate in education and training by 2010.
The ‘Copenhagen Process’ on education and training was launched by a declaration of the European Ministers of Vocational Education and Training, and the European Commission, in Copenhagen in 2002. Reaffirmed in Maastricht in 2004 and Helsinki in 2006 and recently in Bordeaux in 2008, the process aims to contribute to the achievement of the 2010 goals in education and training. It can do so by enhancing cooperation in vocational education and training (VET) and by encouraging stronger stakeholder involvement, especially when increasing support for the development of competences and qualifications at sectoral level.
Although largely incomplete, the results at EU and national levels are consistent in showing a positive impact of collective bargaining on CVT participation. However, it should be noted that the Copenhagen Process encouraged most EU Member States to introduce or revise their national CVT systems. It paid particular attention to increasing their transparency and provided incentives to foster both companies’ and individuals’ demands for CVT. The European education and training strategy also aimed to improve the efficiency of the CVT systems in order to keep them economically sustainable.

Posté par pcassuto à 11:12 - - Permalien [#]