08 mars 2013

Les trajectoires professionnelles des agents de la fonction publique d'État

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTY-S0WB8tUeDLqhhl-9sb2t4kYX4YnFfUaVGJ6gCAduv5UamKP8QqsMgPar Roselyne Kerjosse, Nathan Rémila. Les trajectoires professionnelles des agents de la fonction publique d'État
Résumé:
La proportion d'agents de l'État qui accèdent directement à la fonction publique après leurs études diminue au fil des générations: ces entrées directes concernent plus des trois quarts des agents de l'État en poste en 2010 entrés avant 1980 contre environ six sur dix pour ceux qui sont arrivés après 2000. En lien avec l'élévation générale du niveau de diplôme pour les générations les plus récentes et avec celle des postes offerts dans la fonction publique d'État, le niveau de diplôme à l'entrée augmente régulièrement et est de plus en plus élevé par rapport à celui requis pour occuper les postes: parmi les agents entrés depuis 2000, 55% des accédants à un poste B ou C sont titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur long. Les carrières salariales des agents de la fonction publique sont fixées en fonction de règles statutaires. Néanmoins de nombreux événements peuvent intervenir en cours de carrière: titularisations, promotions, mobilités géographiques ou fonctionnelles, interruptions de carrières. Ces différents événements ont un impact significatif sur le salaire perçu. Télécharger le document.
Sommaire - Emploi et salaires - Insee Références - Édition 2013

Résumé: L'Insee en collaboration avec la Dares propose avec Emploi et salaires un panorama complet et précis sur l'emploi et les salaires. Après une introduction sur la conjoncture, l'édition 2013 présente quatre dossiers qui portent sur la recherche d'emploi des seniors, l'évolution des inégalités salariales, les carrières des salariés de la fonction publique et l'accès à l'épargne salariale. Enfin, les principales données sur l'emploi et ses caractéristiques et les salaires par grand secteur, selon le sexe, l'âge, etc., ainsi que des comparaisons régionales et européennes sont proposées dans 36 fiches thématiques sous forme de tableaux et graphiques commentés. Télécharger le document.
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTY-S0WB8tUeDLqhhl-9sb2t4kYX4YnFfUaVGJ6gCAduv5UamKP8QqsMg De réir Roselyne Kerjosse, Nathan Rémila. ruthag gairmiúla seirbhísigh phoiblí an Stáit
Coimriú: laghduithe céatadán na gníomhairí stáit a bhfuil rochtain dhíreach ag an bpobal i ndiaidh na scoile thar na glúnta. Níos mó...

Posté par pcassuto à 08:55 - - Permalien [#]


07 mars 2013

L’apprentissage par projet

Dossier d'actualité Veille et Analyses n° 82, février 2013: Des projets pour mieux apprendre?
Auteur: Catherine Reverdy
Télécharger la version intégrale du dossier.
Résumé:

L’apprentissage par projet, né dans les années 1920 en même temps que les autres méthodes actives, a été remis en lumière il y a une trentaine d’années en écho à la tendance de la société à « penser en projet » et dans le but d’engager davantage les élèves dans leur apprentissage. Coexistent alors plusieurs types de projets à l’école, comme les projets éducatifs (qui dépassent le cadre scolaire), pédagogiques (inclus dans la relation entre enseignants et élèves), d’établissement (pour rassembler tous les acteurs locaux et dont sont censés découler les projets pédagogiques) et de formation (concernant l’avenir professionnel des élèves).
Ce dossier s’intéresse surtout aux projets pédagogiques, qui sont très utilisés dans les enseignements proches du monde du travail (enseignements professionnel, technologique ou supérieur), mais qui sont abordés de manière diverse dans toutes les disciplines. L’apprentissage par projet place les élèves ou les étudiants en position d’acteurs responsables de leur projet, ce qui les amène à chercher collectivement des solutions aux problèmes posés par la réalisation concrète du projet et à construire ainsi petit à petit leur apprentissage et leur propre projet personnel et professionnel.
Quels sont les effets réellement constatés sur les acquis des élèves et des étudiants? Comment faire face aux difficultés de mise en œuvre de cette méthode dans la classe, au niveau de l’établissement ou par rapport aux contenus disciplinaires? Ces questions sont abordées dans ce dossier, à travers des exemples d’application de l’apprentissage par projet et des résultats de recherche soulignant notamment le rôle clé de l’enseignant dans la structuration du projet et dans l’accompagnement et le soutien aux élèves pendant la réalisation du projet. Télécharger la version intégrale du dossier.

Issues Brief Intelligence and Analysis No. 82, February 2013: Projects to learn better?
Author: Catherine Reverdy. Download the full file. Summary: Learning by project born in the 1920s along with other active methods has been brought to light there thirty years echoing the tendency of society to "think project" and in order further engage students in their learning. More...

Posté par pcassuto à 23:51 - - Permalien [#]

Sécurisation de l’emploi

Le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présenté un projet de loi relatif à la sécurisation de l’emploi au Conseil des ministres du 6 mars 2013.
La Grande conférence sociale de juillet 2012 avait inscrit, dans sa feuille de route, une négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l’emploi, pour apporter des solutions nouvelles à quatre grands défis du marché du travail : la lutte contre la précarité du travail, l’anticipation des mutations économiques, la recherche de solutions collectives pour sauvegarder l’emploi, la refonte des procédures de licenciement collectif. L’accord national interprofessionnel conclu le 11 janvier 2013, à l’issue de cette négociation, répond à ces défis de façon globale, ambitieuse et équilibrée. Comme il l’avait annoncé, le Gouvernement a, sur les bases des stipulations de l’accord, construit le projet de loi présenté aujourd’hui.
Ce projet est donc à la fois le fruit d’une méthode, la réforme par le dialogue social, et la marque d’une ambition, la mobilisation de tous pour développer l’emploi et lutter contre le chômage. Il s’inscrit dans le cap fixé par le Président de la République: «mobiliser les forces vives de notre pays vers des solutions nouvelles pour l’emploi».
Toutes les organisations syndicales et patronales représentatives, signataires ou non, ont été associées à la préparation du projet de loi, dans un double esprit: loyauté envers l’accord et les signataires; transparence et écoute vis-à-vis de tous. Le projet de loi traduit fidèlement l’équilibre de l’accord du 11 janvier et les engagements des signataires, en apportant les précisions ou compléments nécessaires sur les points qui étaient restés imprécis ou incomplets. Il est porteur d’évolutions positives autour des grands objectifs suivants:
- créer de nouveaux droits, individuels et collectifs, pour les salariés: accès à la complémentaire santé, création du compte personnel de formation, droit à la mobilité sécurisée dans une autre entreprise, information des représentants des salariés sur la stratégie de l’entreprise et présence au sein des conseils d’administration;
- lutter contre la précarité dans l’emploi et dans l’accès à l’emploi: droits rechargeables à l’assurance chômage, hausse des cotisations à la charge des employeurs pour les contrats courts, encadrement du temps partiel;
- favoriser l’anticipation négociée des mutations économiques, pour développer les compétences et maintenir l’emploi: gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, refonte du dispositif de chômage partiel, création des accords de maintien de l’emploi;
- encadrer les licenciements économiques, avec une modification profonde des procédures applicables aux plans de sauvegarde de l’emploi (voie nouvelle de l’accord collectif; homologation, ou validation quand il s’agit d’un accord collectif, par l’administration) et la création de l’obligation de recherche d’un repreneur en cas de projet de fermeture de site.
Ce projet de loi est l’affirmation d’un nouvel équilibre où tous les acteurs gagnent en sécurité sans perdre en capacité d’adaptation et de mobilité. C’est ainsi que la compétitivité de la France se renforce dans le fil du combat historique pour l’amélioration des droits des salariés. Le projet de loi crée de nouveaux outils pour sauver immédiatement des emplois et un cadre plus favorable aux créations d’emplois de qualité dans les prochains mois et années. Au vu de l’urgence de la bataille pour l’emploi, il sera examiné au Parlement en avril, afin de permettre son entrée en vigueur dès le mois de mai.
Sécurisation de l'emploi: le Premier ministre répond aux questions des journalistes
A l'issue du Conseil des ministres du 6 mars, le Premier ministre a répondu aux questions des journalistes sur le projet de loi portant sur la sécurisation de l'emploi. "C'est un projet de loi qui va permettre de renforcer la sécurité des parcours professionnels des salariés, a-t-il rappelé, c'est un accord gagnant-gagnant pour les entreprises qui connaissent des difficultés, qui doivent se réorganiser en anticipant la situation, sans faire qu'à chaque fois, la seule solution soit le licenciement." Et d'ajouter "C'est un projet de loi qui préserve l'emploi, qui participe à l'emploi. C'est un vrai acte fondateur et c'est pour ça que nous lui donnons une certaine solennité."
An tAire Saothair, i láthair bhfostaíocht, i ngairmoiliúint agus comhphlé sóisialta dréacht-dlí ar fostaíocht i gComhairle na nAirí de 6 Márta, 2013.
Cláraíodh comhdháil sóisialta Breataine i mí Iúil 2012 i slí, ar idirbheartaíocht idirghairme ar fhostaíocht a dhaingniú do réitigh nua le ceithre príomhdhúshláin sa mhargadh saothair: an troid i gcoinne obair neamhbhuan, oirchill athrú eacnamaíoch, an cuardach do réitigh comhchoiteanna a chosaint fostaíochta, athchóiriú ar nósanna imeachta iomarcaíochta comhchoiteann. Níos mó...

Posté par pcassuto à 22:24 - - Permalien [#]

La UDIMA lanza sus cursos MOOC

logo universiaLa Universidad a Distancia de Madrid (UDIMA) participa con 11 de sus cursos en Tutellus, un nuevo sistema colaborativo online que permite acceder gratis a más de 4.000 cursos en vídeo y MOOCs de más de 60 Universidades y Escuelas de Negocio de España y Latinoamérica.
La Universidad a Distancia de Madrid (UDIMA) oferta desde ayer miércoles 11 programas formativos en Tutellus, la plataforma de formación gratuita que ofrece vídeos académicos y MOOCs (Massive Online Open Course) de distintos centros educativos de España y Latinoamérica.
De este modo, la UDIMA se convierte en una de las primeras Universidades españolas en respaldar esta iniciativa. Para ello, ha adaptado una serie de programas en formato video/MOOCs que ya son accesibles gratuitamente desde la página web de Tutellus. Los programas que la UDIMA ofrece en esta nueva plataforma abarcan temáticas tan diversas como Contabilidad, Finanzas, Álgebra, o las últimas innovaciones en e-learning. Més...

Posté par pcassuto à 22:18 - - Permalien [#]

Latest News Private educational institutions require new policies

By Ma Wenying. Private educational institutions are reaching a new level of development, which requires a revised set of government policies and rules, national political advisers said.
There are over 2,300 colleges and universities around China, and nearly one-third of them are private educational institutions, Yang Wen, a member of the National Committee of the Chinese People's Political Consultative Conference and the chairwoman of Shandong Yingcai College board of directors, said in an interview with China Daily.
"Since the Law of the People's Republic of China on the Promotion of Privately-run Schools took effect in 2003, great changes have taken place in the sector and many articles in the law are no longer compatible with the current situation, some are even hindering the development of private educational institutions," Yang said. Read more...

Posté par pcassuto à 22:16 - - Permalien [#]


Studying Abroad in Singapore

By choosing to study abroad in Singapore, international students have an opportunity to not only be plugged into an education system but also be a part of a global community.
International students can choose an exchange experience with Singapore's public universities such as National University of Singapore (NUS), Nanyang Technological University (NTU) or Singapore Management University (SMU) on a tuition-waiver basis.
For more information on eligibility and application for exchange programmes, please visit the following institutions' websites:
Nanyang Technological University (NTU), a global university founded on science and technology. It nurtures creative and entrepreneurial leaders through a broad education in diverse disciplines.
National University of Singapore (NUS), a leading world university, committed to delivering quality education. It nurtures global citizens, and undertakes high impact research that adds to the body of knowledge worldwide. Read more...

Posté par pcassuto à 22:14 - - Permalien [#]

Are India’s Higher Education Standards Lagging Its Asian Peers?

By . Despite India's status as a rising global economic power and the producer of many of the world’s best scientific minds, its universities apparently leave something to be desired.
According to The (London) Times Higher Education World University Rankings for Asia in 2012-2013, only three Indian institutions appeared on the list of the top 57 Asian universities -- Indian Institute of Technology, in Kharagpur (No. 28); Indian Institute of Technology, in Mumbai (34), and Indian Institute of Technology, in Roorkee (53). In contrast, Japan scored 13 of the top 57, including the University of Tokyo, which took the top spot in Asia. Read more...

Posté par pcassuto à 22:04 - - Permalien [#]

Senator proposes oil severance tax to fund higher education

Berkeley's Newspaper | The Daily CalifornianBy . A bill introduced by a California state senator early in February would impose oil taxes to fund public higher education. Introduced by Sen. Noreen Evans, D-Santa Rosa, SB 241 would allow the state Department of Conservation to administer a 9.9 percent oil severance tax on companies extracting oil in California. According to Senator Evans’ communications director Teala Schaff, 93 percent of the tax revenues would be allocated to public higher education while 7 percent would go toward renovating state parks.
“California doesn’t tax on oil, so it is a fairness issue because other states have oil taxes, and if people take something from the state through oil, this is a way for us to give something back to the state,” Shaff said. Read more...

Posté par pcassuto à 22:01 - - Permalien [#]

University of Maryland cracks international list of top schools

By Matt Connolly. The University of Maryland has cracked an annual list of the world's top 100 universities by international standing. The Terps tied for 91st, sitting with Texas A&M, Australia's Monash University and the Netherlands' Wageningen University and Research Center, among others. The University of Virginia, often ranked higher nationally, does not appear on the list. Neither does Georgetown University.
"This is a major recognition of our growing efforts internationally," said Ross Lewin, the university's associate vice president for international affairs. "It reflects the high priority we have put on international education and research." Read more...

Posté par pcassuto à 21:58 - - Permalien [#]

Study abroad agencies see drop in clients

Global TimesBy Jiang Yabin. The number of students who went to study abroad through government-sanctioned agencies last year fell 20 percent year-on-year to 10,442, even as the total number of students studying overseas continued to rise, local media reported Thursday.
The 15 local agencies with Ministry of Education approval attracted fewer clients last year as more resources to help students win admission to overseas universities have emerged and a greater number of unauthorized agencies have crowded into the market.
The agencies help students choose a suitable university to attend and then help guide them through the application process, said Cai Jun, a teacher from Shinyway Education, one of the government-approved agencies.
The agencies charge anywhere from 20,000 yuan ($3,216) to 100,000 yuan per client, according to a report in the Shanghai Evening Post. Read more...

Posté par pcassuto à 21:56 - - Permalien [#]