18 décembre 2013

Les moyens du sup’

Logo AmueLe MESR a communiqué les dotations des universités et des établissements d’enseignement supérieur pour l’année 2014. La part "Masse salariale" progresse de 0,2% à 3,0% selon les établissements. La part "Fonctionnement" de la dotation évolue pour les deux tiers et reste stable pour le dernier tiers. Ces notifications seront complétées en cours d’année par des crédits supplémentaires au titre notamment des crédits d’investissements et des opérations de mise en sécurité.

En savoir + > Dotations 2014 aux universités et établissements d’enseignement supérieur

Posté par pcassuto à 17:39 - - Permalien [#]
Tags :


L’université française, un tremplin pour l’entreprise

http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/logo-lemonde.jpgPar . L'université n'est pas une usine à chômeurs ! Il suffit pour s'en convaincre de lire la quatrième enquête annuelle sur l'insertion des étudiants diplômés de l'université en 2010, publiée par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche mercredi 18 décembre. A partir de ces données, Le Monde a réalisé son classement des universités qui insèrent le mieux. 
L'enquête porte sur les emplois occupés par les anciens étudiants, trente mois après obtention de leur diplôme. « Je préférerais vingt-quatre mois, mais on a une difficulté en France : dans certaines filières, les jeunes mettent du temps à trouver un emploi stable », indique Geneviève Fioraso, la ministre de l'enseignement supérieur. Suite...

Posté par pcassuto à 14:58 - - Permalien [#]

17 décembre 2013

Les réseaux sociaux vont révolutionner les processus de recrutement

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireDans la hiérarchie des outils des recruteurs, les réseaux sociaux professionnels arrivent en quatrième position, et bénéficient d'une très bonne image alors que leur usage n'est pas encore généralisé… A contrario, les actifs utilisent massivement ces supports, notamment dans une perspective de recherche active d'emploi ou de veille. Une étude Harris Interactive pour Viadeo et l'ACCE souligne bien d'autres différences entre les actifs et les recruteurs concernant les réseaux sociaux, qui vont obliger les entreprises à combler ces écarts et ce retard en revoyant complètement leur processus de recrutement.
Les réseaux sociaux professionnels connaissent une croissance exponentielle. Mais celle-ci varie assez fortement suivant que l'on est actif ou recruteur. Suite...

Posté par pcassuto à 20:42 - - Permalien [#]

Alternance: des contrats pros plus courts et des embauches moins nombreuses

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireLa Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) vient de publier sa note mensuelle, cette fois relative aux contrats de professionnalisation. Des contrats qui semblent s'essouffler, puisqu'ils affichent une baisse et une durée plus courtes en 2012 par rapport à 2011. Mais ils attirent toujours les diplômés, et offrent même aux plus expérimentés des CDI à l'arrivée.
Des contrats de professionnalisation plus courts, moins nombreux en plus d'inégalités. C'est ce qui ressort de la dernière note publiée par la Dares, la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, en date du mois de décembre. Moins nombreux et plus courts, ces contrats semblent grandement dépendre du niveau d'études et de l'expérience. Une disparité de plus chez les jeunes ? More...

Posté par pcassuto à 20:40 - - Permalien [#]

Top 10 des réseaux sociaux les plus populaires auprès des jeunes français

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireSi Facebook est toujours le réseau social le plus connu et populaire en France, il est de plus en plus talonné par YouTube, révèle une enquête de l'Observatoire des Réseaux Sociaux. Twitter, Skype et Dailymotion arrivent juste derrière dans le cœur des jeunes français. 
Les médias et réseaux sociaux ne cessent de gagner en notoriété et de prendre de l'importance dans l'activité des Français. L'Observatoire des Réseaux Sociaux, lancé en 2007 par l'institut IFOP, vient ainsi d'évaluer la notoriété de 56 réseaux sociaux auprès d'un échantillon de 2004 internautes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans et plus. More...

Posté par pcassuto à 20:38 - - Permalien [#]


Hausse des dotations versées aux universités et établissements publics

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireDotations en hausse et création d'emploi : c'est la bonne nouvelle communiquée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Ces dotations devraient ainsi favoriser le premier cycle universitaire, l'innovation pédagogique et les développements numériques. 
Bonne nouvelle pour les universités : "les dotations des universités et des établissements d'enseignement supérieur pour l'année 2014 sont toutes en progression entre 0,15 % et 3 % par rapport à l'année dernière", affirme le ministère de l'Enseignement supérieur, dans un communiqué. L'enveloppe totale consacrée frôle ainsi la barre des 10 milliards d'euros, soit une augmentation de 0,7 % par rapport à 2013. More...

Posté par pcassuto à 20:36 - - Permalien [#]
Tags :

Le Conseil en évolution professionnelle, des réponses aux salariés ?

pub_journee_carif_n27_site« Je voudrais évoluer dans mon entreprise, comment m’y prendre ? », « Je risque d’être licencié, comment rebondir ? », « J’envisage de trouver une formation, comment la trouver ? » Autant de questions qu’un salarié peut avoir à se poser. Mais où et à qui la poser ? Le dispositif de Conseil en évolution professionnelle (CEP) expérimenté dans les Pays de la Loire se déploie progressivement dans les territoires depuis 2010. Il permet à chaque salarié d’avancer dans sa situation et d’obtenir des réponses aux questions qu’il se pose, en dehors de son entreprise.
Début 2014, la totalité de la région sera couverte. Il est issu d’une réflexion commune entre les partenaires sociaux, membres de la Commission paritaire interprofessionnelle régionale de l’emploi (Copire) et la Région. Deux instances qui pilotent le dispositif. Le financement est assuré par le Conseil Régional et le Fongecif ; celui-ci est également en charge de l’animation et de la professionnalisation des acteurs. La prestation est réalisée par des conseillers de cabinet conseil, de centre de bilan ou du Fongecif selon les territoires. Le CEP s’inscrit dans le plan régional de continuité professionnelle pour les salariés adopté par le Conseil régional. Ses objectifs : accompagner l’évolution professionnelle par l’adaptation des qualifications et éviter les ruptures professionnelles. 
En pratique, c’est simple. Le salarié appelle le 02 40 20 28 00 ; saisit le code postal de son domicile ou de son lieu de travail depuis un guide vocal. Il est ensuite mis en relation avec l’opérateur de conseil en évolution professionnelle le plus proche. Le CEP s’inscrit dans une logique de proximité et, par le biais de la mise en place du Service public de l’orientation (SPO), de nouvelles structures relais rentrent en jeu comme, par exemple, des Maisons de l’emploi, des Centres d’information et d’orientation (CIO), Pôle emploi, des structures de communautés de communes. 
Depuis le lancement en 2010 jusqu’en octobre 2013, quelque 1 000 bénéficiaires ont eu recours au CEP, dont 68 % de femmes. Âge moyen : 37 ans, niveau IV maxi pour 62 %, une majorité d’employés à 60 % et 13 % de cadres et ingénieurs. Le commerce et la santé-action sociale représentent chacun plus de 16 % des secteurs d’activités des bénéficiaires, viennent ensuite l’industrie manufacturière pour près de 14 % et les autres activités de services pour près de 10 %.
Quant aux éléments déclencheurs, la lassitude dans le travail est le plus important avec 25 % des cas. Viennent ensuite dans près de 15 % des cas les contraintes professionnelles. Enfin, un bénéficiaire sur cinq souhaite « faire le point » et un sur cinq également « faire un autre métier sans savoir lequel ». 
L’expérimentation se termine en 2015, mais déjà se dessine la nouvelle étape puisque les partenaires sociaux, au niveau national, s’inspirent du CEP dans les Pays de la Loire et le retranscrivent dans l’Accord national interprofessionnel (ANI). Le CEP pourrait évoluer vers davantage d’accompagnement et intervenir sur des sujets en lien avec les compétences, l’emploi et la formation.

« Je voudrais évoluer dans mon entreprise, comment m’y prendre ? », « Je risque d’être licencié, comment rebondir ? », « J’envisage de trouver une formation, comment la trouver ? » Autant de questions qu’un salarié peut avoir à se poser. Mais où et à qui la poser ? Le dispositif de Conseil en évolution professionnelle (CEP) expérimenté dans les Pays de la Loire se déploie progressivement dans les territoires depuis 2010. Il permet à chaque salarié d’avancer dans sa situation et d’obtenir des réponses aux questions qu’il se pose, en dehors de son entreprise.

 

Début 2014, la totalité de la région sera couverte.

Il est issu d’une réflexion commune entre les partenaires sociaux, membres de la Commission paritaire interprofessionnelle régionale de l’emploi (Copire) et la Région. Deux instances qui pilotent le dispositif. Le financement est assuré par le Conseil Régional et le Fongecif ; celui-ci est également en charge de l’animation et de la professionnalisation des acteurs. La prestation est réalisée par des conseillers de cabinet conseil, de centre de bilan ou du Fongecif selon les territoires. Le CEP s’inscrit dans le plan régional de continuité professionnelle pour les salariés adopté par le Conseil régional. Ses objectifs : accompagner l’évolution professionnelle par l’adaptation des qualifications

et éviter les ruptures professionnelles.

 

En pratique, c’est simple. Le salarié appelle le 02 40 20 28 00 ; saisit le code postal de son domicile ou de son lieu de travail depuis un guide vocal. Il est ensuite mis en relation avec l’opérateur de conseil en évolution professionnelle le plus proche.

Le CEP s’inscrit dans une logique de proximité et, par le biais de la mise en place du Service public de l’orientation (SPO), de nouvelles structures relais rentrent en jeu comme, par exemple, des Maisons de l’emploi, des Centres d’information et d’orientation (CIO), Pôle emploi, des structures de communautés de communes.

 

 

Depuis le lancement en 2010 jusqu’en octobre 2013, quelque 1 000 bénéficiaires ont eu recours au CEP, dont 68 % de femmes. Âge moyen : 37 ans, niveau IV maxi pour 62 %, une majorité d’employés à 60 % et 13 % de cadres et ingénieurs. Le commerce et la santé-action sociale représentent chacun plus de 16 % des secteurs d’activités des bénéficiaires, viennent ensuite l’industrie manufacturière pour près de 14 % et les autres activités de services pour près de 10 %.

Quant aux éléments déclencheurs, la lassitude dans le travail est le plus important avec 25 %

des cas. Viennent ensuite dans près de 15 %

des cas les contraintes professionnelles. Enfin, un bénéficiaire sur cinq souhaite « faire le point »

et un sur cinq également « faire un autre métier sans savoir lequel ».

 

L’expérimentation se termine en 2015, mais déjà se dessine la nouvelle étape puisque les partenaires sociaux, au niveau national, s’inspirent du CEP dans les Pays de la Loire et le retranscrivent dans l’Accord national interprofessionnel (ANI). Le CEP pourrait évoluer vers davantage d’accompagnement et intervenir sur des sujets en lien avec les compétences, l’emploi et la formation.

Posté par pcassuto à 20:33 - - Permalien [#]

Google et Siemens, employeurs préférés des étudiants européens

http://www.amge-jobs.com/wp-content/uploads/2010/06/logoFocusRH.jpgPar Rachida Soussi. Le classement Universum « Top 50 des employeurs les plus attractifs en Europe en 2013 » est paru. Indétrônable, Google reste l’employeur idéal chez les futurs commerciaux. Siemens devient, en revanche, le nouvel employeur préféré des futurs ingénieurs. Si tous les futurs jeunes actifs restent attachés au sacro-saint équilibre entre vie privée et vie professionnelle, les objectifs de carrière diffèrent selon les pays.
Du côté des étudiants en commerce/management, le géant des moteurs de recherche Google est une nouvelle fois consacré meilleur employeur. En revanche, EY (ex-Ernst&Young) détrône L’Oréal et lui ravit la deuxième place. Coca-Cola et le cabinet d’audit PwC (PricewaterhouseCoopers) font leur entrée dans le top 5 et prennent, respectivement, la 4e et 5e place. Chez les étudiants en Ingénierie, Siemens gagne deux places, et devient l’employeur idéal. BMW Group et IBM perdent chacun une place et occupent la 2e et 3e marches du podium. Google et Microsoft conservent respectivement la 4e et la 5e place. Suite...

Posté par pcassuto à 14:22 - - Permalien [#]

Formation : de l'innovation… et du bon sens

http://www.amge-jobs.com/wp-content/uploads/2010/06/logoFocusRH.jpgPar Brice Ancelin. On ne peut pas faire porter tous les maux à la formation continue. C’est vrai. Et l’on peut même prendre le contre-pied de cette attitude et affirmer que la formation continue est une chance. Une chance pour l’individu, l’entreprise, les territoires…
Et si la formation continue ne peut pas tout, elle peut beaucoup. Le numérique et les nouvelles technologies facilitent chaque jour un peu plus l’individualisation de la formation et sa diffusion. Réduction des coûts, diffusion plus large, en tout lieu et à tout moment ; « anytime, anywhere », scandent les anglophiles. Suite...

Posté par pcassuto à 14:20 - - Permalien [#]

Accord sur la formation : « Salariés et entreprises sortent gagnants », d’après la FFP

http://www.leformateur.info/chris/files/2010/11/logo_formaguide.jpgLes partenaires sociaux ont conclu le 14 décembre un accord fondamental sur le développement de la formation professionnelle en France. Les réactions de la FFP (Fédération de la formation professionnelle).
Pour la première fois, l’accord interprofessionnel fait rentrer la formation dans le champ économique en l’installant comme un investissement, levier de la performance du capital humain et d’innovation pour l’entreprise. Suite...

Posté par pcassuto à 14:16 - - Permalien [#]