28 décembre 2013

Beyond intuition: towards informed internationalisation strategies

By Rahul Choudaha. Strategy is about making tough choices. As Michael Porter asserts in the Harvard Business Review, “Strategy renders choices about what not to do as important as choices about what to do.” Higher education leaders are expected to drive the decision-making processes and set the future directions for their universities or departments. Rahul Choudaha, winner of the 2013 EAIE Tony Adams Award, shares his perspective about the importance of informed internationalisation strategies in this second blog in our series featuring EAIE award winners. More...

Posté par pcassuto à 19:10 - - Permalien [#]


Support Hack Education

https://s3.amazonaws.com/hackedu/audreywatters_75.jpgBy Audrey Watters. Yesterday, I wrapped up my year-end series on the Top Ed-Tech Trends of 2013. Good riddance to 2013. (Good riddance to the series.) Seriously though: It’s a project that takes me an incredibly long time to do — to review everything that’s happened in ed-tech throughout the year and to compile an overview that captures events and offers analysis. I sometimes shudder that these posts get wrapped up in the weariness, if not animosity towards year-end “list” posts (I hate list posts too) ,and I do wonder sometimes if it’s even worth my writing annual reviews. More...

Posté par pcassuto à 19:08 - - Permalien [#]

Hack Education Weekly News: A Week Without MOOC News!

https://s3.amazonaws.com/hackedu/audreywatters_75.jpgBy Audrey Watters. This is the way "Year Two of the MOOCs" ends. Not with a bang but a whimper. Hell, not even a whimper. No MOOC news this week!  
A quiet week with the Xmas holidays, but a few notable items particularly in the courts and not a goddamned thing about MOOCs. Woohoo! Victory. I should note here, for those that read Hack Education via an RSS reader: my lengthy year-end reviews caused me to exceed the file size for Feedburner. So I've had to truncate the RSS feed in order to bring the size down to compliance. More...

Posté par pcassuto à 19:05 - - Permalien [#]

Top higher education trends for 2014

By Hans-Georg van Liempd (EAIE President). As the year draws to a close, there is a tendency to look back at what happened over the past 12 months and reflect on the year’s achievements. What about the future? Can developments in the past be used to predict what will happen in the years to come? There is no crystal ball that provides effective insights into future developments. However, I’ve come up with five key areas which I believe will have a big impact on international higher education in 2014.
1)    Corporate social responsibility and internationalisation
For many private businesses and non-profit organisations, corporate social responsibility (CSR) is  becoming common practice. The customer expects that organisations take care of the environment and of the social impact of doing business. Just like internationalisation, corporate social responsibility can be described as a continuing process. It is a process with the aim to make companies embrace responsibility for all their actions and not only focus on profit making. More...

Posté par pcassuto à 19:00 - - Permalien [#]

Retour sur 2013

http://leblogrh.recruteurs.apec.fr/wp-content/uploads/PMarzin.jpgPar Pierre Marzin. Que s'est-il passé sur "Apec RH - le blog" tout au long des 84 billets que nous avons partagés en 2013 ?
Nicolas et moi vous souhaitons de bonnes fêtes. Mais avant de vous quitter, nous vous invitons à revisiter l'année 2013 vue par les deux blogueurs RH de l'Apec. Un choix partial fait au fil de nos coups de coeur, réactions, admirations et interrogations sur la fonction RH, votre quotidien et de ce que l'Apec peut vous apporter. Si nous avons commencé l'année par évoquer la marque employeur et les réseaux sociaux et que nous la terminons en vous incitant à utiliser Twitter dans vos pratiques de recrutements pour autant notre vision des RH ne se limite pas à une approche 2.0. Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 16:45 - - Permalien [#]


Recruter · La cooptation, un canal recommandé

Louée pour son efficacité, son faible coût et son potentiel de mobilisation en interne, la cooptation connaît une forte popularité auprès des recruteurs.
Un canal économique et sécurisé : des prises de risque limitées 
D'après la dernière enquête annuelle de l'Apec sur les moyens de sourcing* utilisés par les entreprises, 39 % des entreprises déclarent avoir utilisé la cooptation des salariés comme canal de sourcing lors de leur dernier recrutement de cadre. Suite...

Posté par pcassuto à 16:42 - - Permalien [#]

Les ETI, en première ligne de la création d'emplois cadres

Méconnues, les ETI* constituent une catégorie d'entreprises " intermédiaires " entre les PME et les grandes entreprises, dont le poids dans l'économie et l'emploi des cadres est important. 
Des entreprises très dynamiques
. La France compte environ 4 600 entreprises de taille intermédiaire, soit 5 % du total des entreprises. Bien que peu nombreuses, elles occupent une place centrale dans l’économie nationale, réalisant 26 % des dépenses de R&D et générant un tiers du chiffre d’affaires à l’export.
Panorama de l'emploi cadre dans les ETI.

Posté par pcassuto à 16:40 - - Permalien [#]

Panorama de l'emploi cadre dans les ETI

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) emploient un salarié sur quatre et 30 % des cadres du secteur privé. En 2012, elles ont contribué à créer 16 000 nouveaux postes cadres, soit 45 % de la création totale d’emplois cadres. C’est deux fois plus que les PME, pourtant bien plus nombreuses. En effet, si les ETI bénéficient plutôt d’un marché de l’emploi cadre dynamique qui leur permet de se développer, les PME s’inscrivent davantage dans une logique de renouvellement des départs.
Espace Presse - Etude ETI 2013.

Posté par pcassuto à 16:36 - - Permalien [#]

L’Apec signe un accord Contrat de Génération

L’ensemble des organisations syndicales de l’Apec et la Direction Générale ont conclu le 22 novembre dernier un accord d’entreprise relatif au Contrat de Génération. Il a pour objectif d’améliorer l’accès des jeunes à un emploi en contrat à durée indéterminée, de favoriser l’emploi des seniors et d’assurer la transmission des savoirs et des compétences. L’accord prévoit également des aménagements du temps de travail pour les salariés de 60 ans et plus qui le souhaiteront. 
Espace Presse - CP - Accord contrat de génération décembre 2013.

Posté par pcassuto à 16:34 - - Permalien [#]

La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2011

Abonnez-vous aux avis de parution de la Dares2013-080 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2011
Hausse du montant de la dépense, nouvelle baisse de sa part dans le PIB 
En 2011, dans un contexte d’activité économique ralentie, la dépense nationale pour la formation professionnelle et l’apprentissage s’est élevée à 32 milliards d’euros. Elle progresse de 1,4 % après +0,3 % en 2010 mais, rapporté au PIB, l’effort de formation est en léger recul (1,60 % après 1,63 % en 2010). 
Les entreprises, principal financeur, concourent pour 43 % à la dépense globale et leur dépense est, parmi les trois principaux financeurs de la formation (entreprises, État et conseils régionaux), celle qui croît le plus en 2011 (+3,1 %). L’État, avec 15 % de la dépense, est toujours le deuxième financeur malgré une baisse de 1,1 % des crédits alloués. Les régions viennent ensuite avec 14 % de la dépense totale ; leur dépense est en hausse de 1,5 %. 
Les salariés du secteur privé demeurent les principaux bénéficiaires des fonds de la formation continue (43 %) et la dépense en leur faveur progresse (+3,6 %). La dépense à destination des demandeurs d’emploi augmente de façon moins soutenue (+1,4 %) tandis que celle en faveur des jeunes recule (-1,4 %). Globalement, les dépenses des trois fonctions publiques pour leurs agents se stabilisent mais cette stabilité recouvre des évolutions contrastées, à la hausse pour les fonctions publiques hospitalière et territoriale et à la baisse pour celle d’État.
Extraits 
Les dépenses des régions sont en hausse

En 2011, les régions ont contribué au financement de la formation à hauteur de 4,5 milliards d’euros pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage (hors dépenses pour leurs propres agents), soit presque autant que l’État. C’est 1,5 % de plus qu’en 2010. Cette hausse profite à tous les publics destinataires même si la dépense pour les actifs occupés progresse plus fortement (+3,9 %) que celle en faveur des jeunes et des demandeurs d’emploi (respectivement +2,3 et +1,6 %)...
Les dépenses de formation dans la fonction publique se stabilisent
En 2011, les trois fonctions publiques ont dépensé 6 milliards d’euros pour la formation de leurs agents, soit une quasi-stabilité (+0,1 % après -1,7 % en 2010). Cette dépense représente 31 % de la dépense de formation des actifs occupés, alors que les agents publics n’occupent que 25 % des emplois. La structure de qualification, plus élevée dans la fonction publique, explique pour partie ce niveau de dépense. La part de la dépense nationale de formation consa - crée aux agents publics a néanmoins tendance à diminuer depuis 2009...
Les dépenses de Pôle emploi et de l’Unédic s’accroissent, du fait des rémunérations versées pendant la formation
En 2011, dans un contexte de faible activité économique et de chômage élevé, notamment des jeunes, les dépenses de Pôle emploi et de l’Unédic pour la formation des demandeurs d’emploi progressent de 1,5 %, pour atteindre 1,8 milliard d’euros. Cette hausse provient principalement des rémunérations versées aux demandeurs d’emploi indemnisés ou non (+3 %) pendant leurs formations, les frais pédagogiques et autres frais liés à la formation reculant de 3 %...
Les dépenses pour les jeunes se replient sauf celles en faveur de l’apprentissage
En 2011, tous financeurs confondus, la dépense progresse pour les actifs occupés du secteur privé et les demandeurs d’emploi (respectivement +4 % et +1 %) et recule pour les jeunes (-1 %). Les fonds alloués à l’apprentissage sont en hausse (+3 %), tandis que ceux dévolus à l’alternance et à l’accompagnement et l’insertion des jeunes reculent (respectivement -12 % et -9 %). Ceci traduit, en grande partie, l’arrivée à terme des dispositifs mis en place dans le cadre des plans de relance ou de mobilisation pour les jeunes de 2009 et 2010 ainsi que la fin du renforcement de certains dispositifs préexistant à la crise. Le poids de l’État dans les dépenses en faveur des jeunes, y compris l’apprentissage (35 %), recule après avoir augmenté entre 2008 et 2010 (respectivement, 30 %, 32 % et 36 %). Les régions financent, à égalité avec l’État, les dépenses de formation en faveur du public jeunes (35 %). La participation des entreprises au financement des mesures en faveur des publics jeunes est stable (26 %)...
2013-080 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue (déc 2013)
.

Posté par pcassuto à 16:18 - - Permalien [#]