27 janvier 2014

Le gouvernement veut simplifier les admissions post-bac

La ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, présente une simplification du portail d'Admission Post Bac (APB) pour faciliter l'orientation des futurs étudiants et leur inscription.
Lancé en 2009,  Admission post-bac, le portail de préinscription dans l'enseignement supérieur "ne doit plus être un casse-tête pour les élèves et une angoisse pour les parents", explique le ministère. Au-délà du "relooking" du site Internet, plusieurs mesures sont destinés à faciliter la procédure d'inscription des élèves. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:15 - - Permalien [#]


Réforme de la formation professionnelle : la volonté d'agir rapidement

Transposée en un temps record à partir de l'accord interprofessionnel du 14 décembre, la réforme de la formation professionnelle institue un compte personnel de formation, valable tout au long de la vie active et mobilisable que l'on soit salarié ou demandeur d'emploi. 
Le projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a été adopté mercredi 22 janvier 2014 en Conseil des ministres.
Il a été rédigé en un temps record sur les bases de l’accord national interprofessionnel conclu le 14 décembre dernier sur la formation professionnelle qui est le quatrième obtenu depuis 18 mois, preuve pour le ministre du Travail que "la réforme est possible en France par le dialogue".
Présenté dès ce 22 janvier aux commissions des affaires sociales du Parlement, le texte sera examiné en procédure accélérée à partir du 5 février à l'Assemblée avec pour objectif une adoption fin février.
"Comme pour l'accord national sur la sécurisation de l'emploi l'an passé, la démocratie sociale doit être respectée par la démocratie politique. Il y a urgence à mettre en oeuvre ces dispositions. Ce dialogue à la française n'est pas un frein, il ne ralentit pas les réformes. Au contraire, on peut faire vite et bien en même temps", note Michel Sapin.
Trois volets pour une même finalité : l'emploi

  1. Un volet "démocratie sociale" qui parachève des années de réflexions sur le financement et la transparence du jeu social, en allant au bout de la question de la représentativité, patronale cette fois. "Pour réformer la formation professionnelle, il était nécessaire de réformer aussi le financement du paritarisme" explique Michel Sapin.

  2. Un volet qui renforce les moyens de contrôle des inspecteurs du travail.

  3. Mais surtout le volet qui réforme la formation professionnelle et prend des mesures pour l'emploi et l'apprentissage.

Il était urgent de réformer car la grande loi de la formation professionnelle date de 1971, époque où le chômage était quasiment inexistant et où la formation était pensée pour les seuls salariés. Aujourd’hui, il faut enfin se préoccuper :
• des demandeurs d’emploi pour qui la formation est le plus nécessaire ;
• des jeunes et des salariés vulnérables dans une économie qui change plus vite ;
• des salariés des petites entreprises dans lesquelles un salarié partant en formation est un problème majeur, au risque d’arrêter l’activité.
Le compte personnel de formation, c'est quoi ?
Clé de voûte de la réforme, il sera opérationnel à partir du 1er janvier 2015. Le compte personnel de formation (CPF) peut être ouvert dès l’âge de 16 ans et suit la personne même au chômage ou après un changement d’emploi, contrairement au dispositif précédent, le DIF, qui est supprimé.
► Le compte est crédité chaque année, à hauteur de 150 heures maximum sur 9 ans. Au-delà, des abondements supplémentaires peuvent être effectués par l’employeur, le salarié, Pôle emploi ou encore les conseils régionaux. Il permettra d’accéder à des formations visant à acquérir des compétences attestées en lien avec les besoins de l’économie.
Un entretien professionnel avec l’employeur sera obligatoire, tous les deux ans, pour étudier les perspectives d’évolution professionnelle des salariés. Un Conseil en évolution professionnelle sera aussi dispensé gratuitement par des institutions telles que Pôle emploi ou l’Apec…
► En résumé : tous les salariés ET demandeurs d'emploi bénéficient de ce droit dès l'entrée dans la vie professionnelle (16 ans). Le CPF est portable et permet une plus grande autonomie.
Le compte personnel de formation est attaché à chaque individu et le suivra tout au long de sa vie professionnelle.
Ce qui change pour les demandeurs d'emploi ?
560 000 demandeurs d’emploi sont entrés en formation en 2011 : il faut faire mieux. C'est ce qu'il faut retenir de la réforme. Il est légitime que l'argent de la formation professionnelle aille vers ceux qui en ont le plus besoin.
La réforme fait croître de 600 à 900 millions les fonds consacrés par les partenaires sociaux à la formation des demandeurs d’emploi, dont 300 millions de financement par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels pour abonder le compte personnel de formation des demandeurs d’emplois.
► S’ils le souhaitent, les régions et l’Etat pourront abonder, de manière supplémentaire, le compte personnel des demandeurs d’emploi afin de leur permettre de se former davantage.
Ce qui change pour les entreprises ?
Cette réforme va dans le sens du choc de simplification engagé par le Gouvernement. Simplicité dans l'accès à la formation pour les bénéficiaires, mais simplicité aussi pour les entreprises par :
La création d’une contribution unique, au lieu de trois actuellement, adaptée à la taille de l'entreprise allant de 0,55 % (pour celles de moins de 10 salariés) à 1 % (plus de 50) de la masse salariale, dont une partie sera mutualisée au bénéfice des petites entreprises.
La possibilité de faire appel au compte personnel du salarié, par la négociation, pour recourir à une formation. Chacun pourra ainsi apporter quelque chose.
La réforme tient en une formule : "3 fois 1"
• 1 milliard pour le compte personnel de formation
• 1 milliard pour les demandeurs d’emploi
• 1% formation : c’est la contribution des entreprises sur leur masse salariale

Posté par pcassuto à 00:08 - - Permalien [#]

Le projet de loi formation adopté en Conseil des ministres

Carif Oref Midi-PyrénéesLe projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a été adopté mercredi 22 janvier 2014 en Conseil des ministres.  Il a été rédigé sur les bases de l’accord national interprofessionnel conclu le 14 décembre dernier sur la formation professionnelle. Examiné à partir du 5 février à l'Assemblée nationale, il passera au Sénat à partir du 18 février.
En savoir plus : Portail du Gouvernement - Les points clés de la réforme - L'article de Localtis.info du 22.1.14.

Posté par pcassuto à 00:00 - Permalien [#]

La VAE à travers les régions

Carif Oref Midi-Pyrénées"La VAE à travers les régions" est un document issu des tableaux de bords de la VAE par région, produit par le réseau des Carif-Oref. Privilégiant, pour cette année 2011, les cartographies enrichies de commentaires, il donne des éléments d’analyse utiles au pilotage des politiques régionales et nationales en faveur du développement de la VAE, ainsi qu’à l’information des publics. Il sera suivi en 2014, de la production annuelle des données relatives à la VAE en 2012 et 2013. Cette synthèse des données VAE porte sur l’activité d’information conseil, le profil des publics conseillés par les PRC et l’activité de validation des certificateurs, au titre de l'année civile 2011.
La VAE à travers les régions : les tableaux de bord.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2014

La VAE à travers les régions

La VAE à travers les régionsCette production est issue des tableaux de bords de la VAE élaborés par chacune des régions sur une périodicité bisannuelle et cela, jusqu’aux données des années 2009/2010. En privilégiant l’utilisation de cartographies, le groupe de travail VAE du Réseau des Carif Oref a souhaité rendre les données plus accessibles grâce à une lecture plus efficace afin de mettre en avant le déploiement de la VAE aux niveaux régional et national.
Ce document vous présente donc une synthèse des données VAE 2011 sur :
-    l’activité d’information conseil,
-    le profil des publics conseillés par les PRC,
-    l’activité de validation des certificateurs.
Cette production, enrichie de commentaires, donne ainsi des éléments d’analyse utiles au pilotage des politiques régionales et nationales en faveur du développement de la VAE, ainsi qu’à l’information des publics.
Elle sera suivie en 2014 de la production annuelle des données relatives à la VAE en 2012 et 2013.
Téléchargez : Les tableaux de bords de la VAE élaborés par chacune des régions sur une périodicité bisannuelle.

Posté par pcassuto à 23:15 - - Permalien [#]


Programmes de formation dans les universités et les grandes écoles pour 200 000 chômeurs

Bandeau retour page d'accueilGeneviève FIORASO, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé lors de ses voeux à la presse le 21 janvier , le lancement dès le printemps 2014, pour une mise en œuvre à la rentrée 2014, de deux programmes d'ampleur.
L'un porte sur la "formation dans les établissements d'enseignement supérieur, universités et écoles, de 200 000 demandeurs d'emplois ou personnels en reconversion (100 000 dès 2014), en utilisant notamment le nouveau compte personnel de formation".
L'autre programme porte sur la "mise en place de dispositifs renforcés et encadrés de Validation des acquis de l'expérience (VAE) pour les étudiants ayant abandonné leurs études (les décrocheurs) et qui sont en situation d'emploi salarié". Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:10 - - Permalien [#]

L’emploi et la formation au service de la transition écologique L’emploi et la formation au service de la transition écologique

Bandeau retour page d'accueilLa deuxième Conférence environnementale pour la transition écologique a été marquée par le souci de concilier écologie et économie. Elle souhaite faire de l’emploi et de la formation au sein de la transition énergétique un levier d’insertion professionnelle et un nouveau modèle de développement, de compétitivité et de production.
Les 20 et 21 septembre derniers, la Conférence environnementale a rassemblé autour de cinq tables rondes les parties prenantes de la transition écologique. La table ronde n°2, présidée par Cécile DUFLOT, Michel SAPIN et Geneviève FIORASO, était consacrée à la thématique « Emploi et transition écologique ». Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:07 - - Permalien [#]

Le gouvernement souhaite développer les MOOCs

Bandeau retour page d'accueilTrois mois après le lancement de la plateforme France université numérique (FUN) dédiée aux cours en ligne ouverts à tous (MOOCs), Geneviève FIORASO, ministre de l'Enseignement supérieur, annonce le déblocage d'une enveloppe de 8 millions d'euros pour soutenir le développement de ce système d'apprentissage en ligne au cours de 2014.
Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé, le 14 janvier 2014, un fonds de 5 millions d'euros pour co-financer à hauteur de 50 % des productions de Moocs - Massive online open courses ou cours en ligne ouverts et massifs - afin de développer une offre spécifique pour la formation continue des établissements d'enseignement supérieur.
Un premier bilan fait état de plus de 88 000 inscrits aux 25 premiers Moocs présentés par le ministère sur sa plateforme France université numérique (FUN). Une deuxième vague de 30 Moocs est prévue en 2014, à partir du financement de 12 millions d'euros pris sur les investissements d'avenir. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:06 - - Permalien [#]

L’enquête quantitative 2012 du FPSPP sur la professionnalisation

Aquitaine Cap MétiersLe Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) a publié son enquête quantitative 2012 sur la professionnalisation financée par les entreprises. Cette enquête a été réalisée à partir des résultats consolidés des OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés).
Contrats de professionnalisation
Globalement l’activité contrats de professionnalisation augmente de 4,7 % avec 176 807 contrats financés en 2012 contre 168 887 en 2011 (+ 7 920). En savoir +Suite...

Posté par pcassuto à 23:03 - - Permalien [#]

Projet de loi relatif à la formation professionnelle

Aquitaine Cap MétiersLe projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a été adopté par le Conseil des ministres du 22 janvier.
Ce texte transpose notamment les dispositions de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013 signé par les organisations patronales et syndicales représentatives, à l’exception de la CGPME et de la CGT. En savoir +Suite...

Posté par pcassuto à 23:01 - - Permalien [#]