15 février 2014

Découvrez la présentation du programme Erasmus + en vidéo

Logo AgencePrésentation du programme Erasmus +, le nouveau programme de financement de l'Union européenne pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport, par Laura Houlgatte et Tomas Kniukšta avec Androulla Vassiliou, Commissaire chargée de l'Education, de la Culture, du Multilinguisme et de la Jeunesse.
Retrouvez aussi toutes les vidéos sur la chaine Youtube de l'agence 2e2f. Suite...

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]
Tags :


Open Education Challenge

Logo AgenceLe 22 janvier, l'Open Education Challenge a été présenté à une initiative placée sous le patronage de Madame Androulla Vassiliou, Commissaire européen. L'initiative fait partie du Startup Europe.
Vous êtes Passionné par l'innovation? Vous avez réuni une équipe d'innovateurs?
Le Challenge propose aux professionnels de l'éducation et aux innovateurs passionnés par l'éducation de créer, développer, consolider et financer leurs start-up en Europe.
Il s'inscrit directement dans le cadre de l'initiative européenne « Opening up Education ». Une grande palette d'experts européens renommés ont été réuni dans les domaines de l'éducation, de la technologie et de la création d'entreprise afin d'apporter le soutien nécessaire aux innovateurs et les aider à concevoir leur projet.
L'Open Education Challenge, lancé en partenariat avec la Commission européenne, fait partie de l'Europe de démarrage. Tous les innovateurs peuvent soumettre des projets, bénéficier d'un mentorat et des fonds de démarrage par l'incubateur européen pour l'innovation en éducation, et obtenir un accès direct aux investisseurs dès le premier jour. Suite...

Posté par pcassuto à 01:39 - - Permalien [#]

Faire de la France le pays pionnier du financement participatif

Liberté, Égalité, Fraternité, République Française - Ministère du redressement productifL'évènement « Faire de la France le pays pionnier du financement participatif » se tenait vendredi 14 février 2014 à Bercy. Fleur Pellerin, ministre chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, y a présenté le nouveau cadre juridique français du financement participatif.
Le financement participatif
Le financement participatif ou «Crowdfunding» est un mécanisme de financement innovant qui permet de récolter des fonds auprès d’un large public en vue de financer un projet créatif ou entrepreneurial qui fonctionne le plus souvent via Internet. Il existe trois grandes catégories de plateformes de financement selon que celles-ci sont basées sur des dons, des prêts ou des investissements en fonds propres.
Programme du 14 février
Faire de la France le pays pionnier du financement participatif

• 14 h – 15 h – Table ronde : « Financement participatif, économie collaborative : une lame de fond ».

• 15 h – 15 h 40 : Présentation de l’assouplissement du cadre réglementaire du financement participatif par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’économie numérique

15 h 20 : Questions-réponses à la presse et à la salle

• 15 h 40 – 16 h : Lancement d’une collecte pour un projet visant à développer l’apprentissage et le développement des compétences numériques pour les enfants

• 16 h – 17 h : Le financement participatif en France et dans le monde

16 h – 16 h 30 : Le développement international du financement participatif des entreprises et les régimes juridiques qui l’encadrent

16 h 30 – 17 h : Regards croisés de praticiens internationaux

Téléchargement

Posté par pcassuto à 01:22 - - Permalien [#]

L’AERES supprime la notation et fait évoluer la signature des rapports d’évaluation

AERESAfin de garantir le respect de l’égalité de traitement entre les entités évaluées, dans la mesure où la parution du décret relatif au Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES) interviendra durant la campagne d’évaluation en cours (Vague E), le conseil de l’AERES a décidé d’anticiper la mise en œuvre de dispositions envisagées. Ces évolutions s’inscrivent dans la suite des débats des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche et de la parution du rapport de Mme Pumain et M. Dardel. Elles concernent la notation et la signature des rapports d’évaluation.

  • Suppression de la notation

La notation est supprimée à compter de la vague E, pour toutes les entités évaluées. Les rapports d’évaluation comporteront une appréciation textuelle et synthétique par critère d’évaluation. L’évaluation et la notation se distinguent par des objectifs et des processus différents. L’évaluation a surtout pour but d’aider les entités évaluées à progresser dans leur démarche d’amélioration continue. La notation répond plutôt aux attentes des acteurs décisionnaires dans une optique d’allocation de moyens ou d’évolution des structures. La notation a fait l’objet par le passé de nombreuses discussions au sein du Conseil de l’AERES. En 2012, la note globale avait été remplacée par une appréciation textuelle complétant une notation multicritères.

  • Co-signature des rapports d’évaluation

Dans le cadre de la vague E, l’AERES généralise la disposition selon laquelle le président du comité d’experts co-signe le rapport d’évaluation avec le président de l’AERES et le directeur de la section d’évaluation concernée. Pour les formations, seuls les rapports sur les offres de formation porteront la signature du président du comité. La signature du président du comité d’experts atteste que le comité est bien l’auteur des appréciations formulées dans le rapport. Les signatures du président de l’AERES et du directeur de la section concernée attestent que le rapport d’évaluation a été élaboré conformément aux principes déontologiques et méthodologiques adoptés par l’AERES.

  • Recueil des observations des entités évaluées

La procédure d’évaluation appliquée jusqu’à présent faisait place à la consultation des entités évaluées : en amont de l’évaluation, lors de la constitution des comités d’experts ; à l’issue de l’évaluation, pour recueillir les observations des entités évaluées et les joindre au rapport d’évaluation rendu public. En application de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche et en vue de la vague A (2014-2015) d’évaluation, le conseil de l’AERES a retenu que des observations des entités évaluées pourront être recueillies dès le début de la préparation de la procédure d’évaluation.

Posté par pcassuto à 01:14 - - Permalien [#]

L'université du Mirail a son réseau social

ActualitésL’Université du Mirail lance «API».
Partager ses passions ? Donner son point de vue ? Échanger et débattre dans un esprit universitaire ? C’est possible !
L’Université de Toulouse II-Le Mirail lance son propre réseau social «API» (Apprendre en Partageant ses Intérêts), espace d’expression universitaire destiné à abriter aussi bien des critiques, des analyses, des débats et controverses, mais aussi simples coups de cœur. Suite...

Posté par pcassuto à 01:12 - - Permalien [#]


180 secondes pour présenter sa thèse : la « téléréalité » des doctorants

Par Aliénor Carrière. Résumer l’objet de leurs recherches en … 3 minutes : c’est le but de milliers de doctorants à travers l’Hexagone entre décembre et mai 2014. Lauréate du concours 2014 à l’Université de Bretagne, la physicienne Marianne Prévôt nous livre ses impressions du concours « ma thèse en 180 secondes ».
Pour Marianne Prévôt, doctorante dans les laboratoires Chimie du solide et Matériaux à Rennes, tout est allé très vite: elle n’a eu connaissance de ce concours qu’en novembre 2013. Un mois plus tard, son texte en tête, elle participait aux présélections dans son université et se qualifiait pour la finale nationale. Suite...

Posté par pcassuto à 01:09 - - Permalien [#]

Mirail. «Je suis fier d'avoir une telle université dans ma ville»

ActualitésToulouse/Hier matin, Pierre Cohen a visité l’énorme chantier qu’est l’université du Mirail depuis un an. Accompagné du président de la fac, Jean-Michel Minovez, le maire de la ville s’est laissé guider le long des allées de l’UTM : «C’est un chantier très important, à la fois pour la ville et pour les 24 000 étudiants qu’accueille la fac», assure Pierre Cohen. «La réputation du Mirail, contrairement à ce qu’on aurait pu dire ou penser il y a quelques années, est en train de changer. Suite...

Posté par pcassuto à 01:06 - - Permalien [#]

Rennes. 10 000 nouveaux étudiants attendus d'ici 2025

Par Olivier BERREZAI. Avec son Schéma de développement universitaire (SDU), Rennes veut devenir l'une des dix métropoles européennes pour la formation et de la recherche. Elle s'attend à recevoir toujours plus d'étudiants.
Une place internationale
Rennes a l'ambition de figurer parmi les 10 premières métropoles européennes moyennes à profil universitaire. « L'enjeu, c'est d'avoir une visibilité internationale plus forte », souligne Daniel Delaveau, le président de Rennes Métropole, qui présentait, hier, la démarche. Suite...

Posté par pcassuto à 01:05 - - Permalien [#]

Universités : Reims et Troyes se rapprochent

L'union-L'ArdennaisPar Gilles Grandpierre. Fin juin, les universités de Reims et Troyes constitueront l’une des 30 « communautés d’universités et d’établissements » de France (Comue). Un regroupement capital.
Les habitudes seront tenaces. Dans un an, on parlera encore de l’Urca de Reims ou de l’UTT de Troyes. On aura (presque) tort. Il conviendra plutôt de dire « Université de Champagne-Ardenne », ou « de Champagne » tout court. Le nom de baptême du nouveau-né n’est pas encore trouvé. Encore moins son futur siège. Ses concepteurs ont d’autres priorités en tête. « D’abord le projet et la stratégie », résume Christian Lerminiaux, président de l’Université technologique de Troyes (2 600 étudiants). More...

Posté par pcassuto à 01:02 - - Permalien [#]

Un diplôme niortais unique en France

La Nouvelle RépubliquePar Yves Revert. L’intégration des handicapés au travail ou à l’école crée de nouveaux métiers. Un master y forme. Des étudiants ont en projet une mission en Turquie.
C'est un diplôme unique en France et c'est à Niort qu'il est délivré. Un master en intégration des personnes handicapées et en difficulté (IPHD). Parce que les lois et les mentalités bougent, la place des handicapés dans l'école, l'entreprise, les collectivités, est devenue un vrai enjeu, qui donne naissance à de nouveaux métiers. Exemple : je suis employeur, je compte recruter des handicapés, comment m'y prendre pour aménager des postes de travail ?
L'IPHD est délivré par l'université de Poitiers sur le site niortais de l'ESPE (Ecole supérieure de professorat et d'éducation), l'ancien IUFM.
Les entreprises ou collectivités souhaitant aider au financement de la mission peuvent contracter le 06.71.55.12.12.
E-mail : jschuhl@free.fr. Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 01:00 - - Permalien [#]