02 novembre 2012

Mise en oeuvre du SPO en Auvergne

Le SPO
Le Service Public de l'Orientation (SPO) est encadré par la loi (n°2009-1437) du 24 novembre 2009, relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie. Les textes réglementaires (décret et arrêté) portant application de l'article L. 6111‐5 du code du travail permette sa mise en oeuvre et la création du label national « Orientation pour tous ‐ pôle information et orientation sur les formations et les métiers ».
Le Service public de l'orientation est constitué:

- du service à distance dématérialisé (plateforme téléphonique nationale (n°0811 70 39 39 et site Internet national www.orientation-pour-tous.fr et des sites régionaux dont www.formationauvergne.com)
- d'une organisation en réseau, sur un territoire, d'acteurs labellisés de l'accueil, information, orientation et accompagnement.
Le label "Orientation pour tous" en Auvergne
La loi porte création de services locaux d'orientation, consacrés par le label "Orientation pour tous". Les organismes labellisés doivent permettre à toute personne d'y trouver toute l'information utile et de s'y voir proposer des conseils personnalisés lui permettant de « choisir en connaissance de cause un métier, une formation ou une certification adaptés à ses aspirations, à ses aptitudes et aux perspectives professionnelles liées aux besoins prévisibles de la société, de l'économie et de l'aménagement du territoire » (art. L. 6111-5 du code du travail).
Les organismes devront respecter le cahier des charges défini dans l'arrêté du 4 mai 2011 qui fixe les critères de qualité pour les 3 activités intégrées:
- Premier niveau: Accueil individualisé et de premier conseil
- Deuxième niveau: Information exhaustive et objective
- Troisième niveau: Conseil personnalisé.
L'objectif en région Auvergne est de mailler tout le territoire régional de services publics de l'orientation labellisés.
Deux documents font référence en Auvergne:
- La charte régionale de coopération pour la labellisation;
- Le dossier-type de candidature (comprenant la convention-type). Ce dernier est à renvoyer complété avec les pièces demandées, exclusivement par mail, à l'adresse suivante joelle.jourdan@direccte.gouv.fr.
Pour plus d'informations sur le SPO en Auvergne, contactez Joëlle Jourdan (DIRECCTE) - tél: 04.73.43.14.44.
L'animation régionale du SPO

A l'issue d'une réunion le 6 avril dernier avec les coordonnateurs des premiers groupements labellisés ou candidats au label et les représentants des réseaux partenaires « socles », des thèmes sont lancés de façon consensuelle, autour desquels un travail partenarial entre groupements à l'échelle de l'Auvergne est envisagé, avec l'appui du CARIF OREF.
Ο SPO
Η Δημόσια Υπηρεσία Προσανατολισμός (SPO), διέπεται από το νόμο (αρ. 2009-1437) της 24ης Νοεμβρίου 2009 σχετικά με την καθοδήγηση και την κατάρτιση σε όλη τη ζωή.
Οι κανονισμοί (διάταγμα και τάξη) για την εφαρμογή του άρθρου L. 6111-5 του κώδικα εργασίας επιτρέπει την εφαρμογή της και τη δημιουργία του εθνικού σήματος "Προσανατολισμός για όλους -. πόλο πληροφορίες και καθοδήγηση σχετικά με την κατάρτιση και την επαγγελματική σταδιοδρομία". Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 23:57 - - Permalien [#]
Tags :


01 novembre 2012

S’orienter - vive la sérendipité

Blog Educpros de Pierre Dubois. http://blog.educpros.fr/pierredubois/files/2012/01/duboismanifnovembre-copie.jpgDictionnaire de sciences humaines aux Éditions du Septentrion. Tome 1 paru en 2010. “S’orienter dans la vie: une valeur suprême? De la 1ère à la 500ème considération“. Tome 2 paru en septembre 2012. “S’orienter dans la vie: la sérendipité au travail? De la 501ème à la 600ème considération”. L’auteur, Francis Danvers, est professeur de psychologie de l’éducation à l’université de Lille 3 Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle. Il a été directeur du Service commun universitaire d’information et d’orientation dans les années 2000.
Dans une période d’injonction incessante pour “choisir” précocement une orientation - “Ayez un projet professionnel !” -, le second tome du dictionnaire est particulièrement bienvenu. “Combinaison de l’intelligence et du hasard, la sérendipité occasionne des découvertes inattendues et des rencontres imprévisibles. Peut-il y avoir des heureux hasards dans l’existence dont on peut apprendre à se saisir opportunément?”… “Approche anthropologique de l’orientation…: orientation pédagogique, orientation scolaire et universitaire, orientation des jeunes et des adultes, orientation tout au long de la vie”… Disciplines permettant une confrontation de regards avec une visée transdisciplinaire : sciences de l’éducation, psychologie, sociologie, économie, philosophie, histoire et politiques éducatives, anthropologie culturelle, etc”.
“Heureux hasards dans l’existence dont on peut apprendre à se saisir opportunément”. Exemple vécu la semaine dernière lors d’une démonstration de cuisine (fabrication de foie gras de canard - photos). Michel est le troisième enfant de la famille. Il a pensé, à la différence de ses deux aînés et au cours de ses études secondaires, ne pas trop s’éloigner du métier de son père, fabricant de foie gras et restaurateur; il projette de suivre les cours de l’École Hôtelière de Lausanne, mais il n’est pas vraiment convaincu. Il a gardé plusieurs fers au feu et passé des concours d’entrée en école de commerce; il est admis en classe préparatoire intégrée, entreprend les études et est aujourd’hui diplômé. Cinq années plus tard, que faire avec son diplôme en poche?
Au cours de ses études de commerce, Michel a suivi l’évolution de l’entreprise paternelle - elle marche bien - et celle du marché du foie gras de canard: quand il rentrait chez lui le week-end, il entendait parler de la progression de la consommation et de la diminution du nombre de producteurs en région. Son père lui demande conseil, et ce d’autant plus qu’il va falloir investir, faire des travaux dans toute la chaîne de production pour respecter au plus près les normes européennes d’hygiène, de sécurité, de confort des animaux.
Michel, qui ne se voyait pas reprendre l’entreprise familiale après ses études de commerce, saisit l’opportunité d’y revenir. Il voit grand car il le faut : davantage de contrats de production avec les éleveurs (doubler le nombre de canards élevés chaque année), doublement de la surface des ateliers, diversification des produits et des préparations, innovations techniques (surgélation)… Produire plus implique de vendre plus: Michel fait le commercial, communique et multiplie les évènements, passe des contrats pour placer les produits dans des supérettes plutôt haut de gamme…
Au lycée, Michel ne s’est pas laissé enfermer dans un seul parcours de formation post-bac. Tout au long de ses études secondaires et supérieures, il a fait une "veille informationnelle". Le moment venu, il saisit une opportunité. Bien sûr, il sait qu’il prend des risques en propulsant l’entreprise familiale dans une nouvelle ère, quantitative et qualitative. Mais il n’a que faire d’un projet professionnel routinier et sans risque.
Blog Educpros Pierre Dubois. http://blog.educpros.fr/pierredubois/files/2012/01/duboismanifnovembre-copie.jpg Dictionary of the Social Sciences and Humanities Publishing North. Volume 1 was published in 2010. "Orienting life: a supreme value? From the 1st to the 500th consideration. " Volume 2 was released in September 2012. "Orienting life: serendipity at work? From the 501st to the 600th consideration. " The author, Francis Danvers, is professor of educational psychology at the University of Lille 3 Humanities and Social Sciences - Charles de Gaulle. He was Director of common academic information and guidance in the 2000s.
In a period of constant injunction to "choose" early orientation - "Have a professional project" - the second volume of the dictionary is particularly welcome.
"Combining intelligence and luck, serendipity causes unexpected discoveries and encounters unpredictable. Can there be serendipity in life that we can learn to address timely?"... "An Anthropological Approach orientation...: academic counseling, school and university guidance for young people and adults, lifelong guidance throughout life"... Disciplines for a confrontation with eyes covered transdisciplinary educational sciences, psychology, sociology, economics, philosophy, history and educational policy, cultural anthropology, etc." More...

Posté par pcassuto à 10:18 - - Permalien [#]

27 octobre 2012

New web-site will help students decide what and where to study

HEFCE logoStudents applying to university will have more information at their fingertips than ever before to help them make choices about courses and where to study.
Today, the Business Secretary Vince Cable is launching a new web-site that features a standardised set of data called the Key Information Set (KIS). The completely revised Unistats web-site provides extensive information for over 31,000 courses in the UK, including student satisfaction ratings, graduate salaries and employment, tuition fees and financial support, and the cost of accommodation.
The new KIS data have been collated after consulting students about the information they find most useful when they are choosing higher education courses. The data for each course link directly to the relevant course webpage, which provides more detail on what the course contains and how it will be taught.
For the first time prospective students will be able to search and compare information about courses across the UK, focusing on the factors that are most important for them. They will also be able to create a shortlist of their favourite courses and create a detailed comparison page, to make it easier to compare their options. Results from the 2012 National Students’ Survey, published today, will also be included in the site.
Dr Cable said:

'Applying to university is a big decision and we want to ensure that all students, whatever their background, have the key facts at their fingertips to help them make the right choice for them. The introduction of the Key Information Set represents a major step forward for students, their parents, and their school and college advisers.'

HEFCE Chief Executive, Sir Alan Langlands, said:

'This the first time that students will have ready access to reliable, impartial information in an easily accessible format. I greatly appreciate the hard work and commitment of universities and colleges in providing the data and enhancing the information that is available about higher education.'

Professor Janet Beer, Vice-Chancellor of Oxford Brookes University and Chair of the Higher Education Public Information Steering Group which led the development of the Key Information sets, said:

'Research into the information students most want to see has underpinned the development of Key Information Sets. The KIS includes the information that students say they need to make informed choices and that is published where they want to see it.
'Of course Key Information Sets do not provide the complete picture and should not be used as the sole basis for making a decision where to study, that was never the intention. They provide an excellent starting point for anyone considering a degree and the basis for further investigation. I’m hugely confident they will be a success.'

Rachel Wenstone, NUS Vice President (Higher Education) said:

'The Key Information Set is a new addition to the wide variety of resources students need to make sure they make the right application choices.
'This information needs to be combined with an understanding of the learning environment, the relationship between students and staff, as well as the role of student representation, all of which are such important factors in empowering individuals to make the right choices for them.
'We need to see a continued commitment from the higher education sector to provide increasingly relevant and contextualised information to prospective applicants, and this should be seen as another step on that journey.'

Dr Cable will see the new Unistats site go live during a visit to Strode College in Street, Somerset this morning.
Notes

  1. The higher education (HE) White Paper 'Students at the Heart of the System' (June 2011) set out the expectation that higher education institutions would provide a standard set of comparable information about their courses (the Key Information Set), by September 2012.
  2. The KIS covers full-time and part-time undergraduate higher education courses in England, Wales, Scotland and Northern Ireland for 2013-14 which subscribe to the Quality Assurance Agency for Higher Education (QAA). It also covers undergraduate programmes taught through further education colleges in England and Wales (this applies to colleges funded indirectly through a higher education institution and for courses HEFCE funds directly). The KIS does not cover short courses (one year full-time equivalent or less), postgraduate courses, those delivered entirely overseas, or closed courses.
  3. Developments to the KIS have been made in collaboration with the Higher Education Funding Council for England (HEFCE), the Higher Education Funding Council for Wales (HEFCW), the Scottish Funding Council (SFC), the Department of Employment and Learning, Northern Ireland, Universities UK, GuildHE and the Association of Colleges. Unistats covers all HEIs in the UK and HE courses in further education colleges in England and Wales. It is overseen by the Higher Education Public Information Steering Group (HEPISG), chaired by Professor Janet Beer, Vice-Chancellor of Oxford Brookes University.
  4. The development of the KIS has resulted from the following research, consultation and pilot study:
    1. The views of 2,000 prospective and current students (collected during research in 2010 by Oakleigh Consulting and Staffordshire University)
    2. Responses to the consultation HEFCE 2010/31
    3. Four expert working groups considered specific parts of the KIS
    4. A pilot study with eight institutions
    5. User testing in late 2011 and early 2012 across England, Scotland and Wales with more than 200 prospective HE students.
  5. More information can be found on our page about KIS research and development
  6. Unistats data will also be used by other web-site providers. For example, Which? have already launched their guide and will shortly be updating their data to include Unistats data. The raw data that underlies the Unistats web-site is available for analysts and developers to download from the Higher Education Statistics Agency.
  7. A separate press release is available today on the results of the 2012 National Student Survey (NSS). The NSS is one of the components of the KIS.

Posté par pcassuto à 02:17 - - Permalien [#]

Orientation - un portail nawak!

Blog Educpros de Pierre Dubois. http://blog.educpros.fr/pierredubois/files/2012/01/duboismanifnovembre-copie.jpgGeneviève Fioraso s’est entretenue, hier jeudi 25 octobre 2012, avec Christian Pierret, maire de Saint-Dié des Vosges et président de la Fédération des maires des villes moyennes (FVM). Pas encore de communiqué à cette heure sur le site du Ministère. Selon Virginie Bertereau (EducPros), la Ministre aurait dit: “je crois beaucoup à la puissance des écosystèmes du territoire et à leur créativité”. Que veut-elle dire par là?
L’occasion de sa rencontre avec le maire socialiste: le lancement de la “Plateforme Enseignement supérieur en villes moyennes”. Communiqué de la FVM: “cette plateforme présente, pour la première fois, un panorama global des formations post-bac dans les villes centres de 20.000 à 100.000 habitants, répartis sur 264 sites d’enseignement supérieur de proximité. Elle a pour objectif d’améliorer la lisibilité de l’enseignement supérieur dans ces villes, ce qui permettra de faciliter l’orientation des jeunes, tout en leur donnant accès à de nombreuses informations sur le cadre de vie (logement, services, etc.) ainsi que sur l’actualité des formations post-bac”.
Le MESR apportera-t-il un soutien financier à ce qui ressemble fort à une opération de lobbying des villes moyennes? J’espère que non! La plateforme de la FVM, c’est n’importe nawak!
1. Il faut d’abord rappeler que les villes et les intercommunalités n’ont pas, dans le cadre actuel de la décentralisation, de compétences en matière d’enseignement supérieur.
2. La plate-forme va à contre-courant de l’objectif affiché du guichet unique d’orientation, mission assignée à la Délégation interministérielle à l’orientation (DIO). Chronique “Guichet unique” et “subsidiarité“.
3. Le  portail FVM s’ajoute à ceux existants: la plateforme les cite, tout en oubliant le complet et incontournable Admission post-bac: les bacheliers qui souhaitent poursuivre des études supérieures doivent obligatoirement y recourir!
4. Amélioration de la lisibilité de l’offre de formation? De qui se moque-t-on? Les formations organisées dans les villes de moins de 20.000 habitants et de plus de 100.000 habitants ne sont pas, par construction, recensées. Le portail FVM est, dans la réalité, un site de désinformation.
Deux exemples suffiront pour convaincre. Formations post-bac identifiées dans les villes moyennes de l’Alsace à partir de la recherche géographique: Colmar, Haguenau, Sélestat. Qui peut croire que le lycéen, le bachelier alsacien qui veut s’informer se contentera des formations proposées? Second exemple, cette fois en Midi-Pyrénées: Figeac, 10.000 habitants environ, n’apparaît évidemment pas sur la carte et pourtant la ville possède un IUT de plein exercice (photo ci-dessus) et des lycées avec BTS!
5. Selon la FVM, “les villes moyennes sont le fer de lance d’un développement alternatif à la surconcentration autour des grandes agglomérations, garant de l’égal accès de tous aux formations supérieures”. La FVM veut-elle tuer les formations post-bac dans les villes de moins de 20.000 habitants? En Alsace, 24 villes accueillent des formations supérieures! Celles-ci ne sont pas localisées seulement à Strasbourg, Mulhouse, Sélestat, Colmar et Haguenau!
Le lecteur du blog sait parfaitement que je suis en faveur d’un enseignement supérieur de proximité pour le 1er cycle, grâce à la création d’Instituts d’enseignement supérieur (128 chroniques sur les IES). Ce n’est pas en créant une plateforme n’importe nawak pour les formations supérieures des villes moyennes qu’on résoudra sérieusement la question de l’offre de formation et de la carte des formations en région! La plateforme FVM est une tromperie pour les lycéens et leurs familles, et un gaspillage d’argent public.
Blog Educpros Pierre Dubois. http://blog.educpros.fr/pierredubois/files/2012/01/duboismanifnovembre-copie.jpg Genevieve Fioraso met yesterday Thursday, October 25, 2012, with Christian Pierret, Mayor of Saint Die des Vosges and president of the Association of Mayors of towns (FVM). Not yet communicated this time on the Department's website. According to Virginia Bertereau (EducPros), the Minister would have said: "I strongly believe in the power of ecosystem planning and creativity." What does she mean by that?
The occasion of his meeting with the socialist mayor: the launch of the "Higher Education Platform in medium-sized cities." Press the FVM: "This platform provides, for the first time, a comprehensive view of post-baccalaureate training in cities centers from 20,000 to 100,000 inhabitants spread over 264 sites of higher education nearby.
It aims to improve the readability of higher education in these cities, which will facilitate the orientation of young people, giving them access to a wealth of information on the living (housing, services, etc..) as well as the news of post-bac". More...

Posté par pcassuto à 00:15 - - Permalien [#]

23 septembre 2012

L’orientation, clé de l’insertion professionnelle

Des idées pour DemainUne récente étude du Céreq* montre que l’orientation scolaire des jeunes, lorsqu’elle va à l’encontre de ce qu’ils souhaiteraient, influe considérablement sur la réussite scolaire et, par la suite, sur l’entrée dans la vie active. Ces difficultés touchent en particulier les jeunes dont les deux parents sont originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, qui perçoivent plus souvent l’orientation scolaire à la fin du collège et du lycée comme "subie" que les jeunes dont les deux parents sont nés français en France. De cette orientation contrariée découlent des difficultés plus grandes à s’insérer sur le marché du travail ainsi qu’un lourd sentiment de rejet à l’encontre du système scolaire dans son ensemble.
Cette étude analyse les résultats de l’enquête Génération 2004, réalisée par le Céreq en 2007, qui s’intéresse au devenir de 33 655 jeunes, de tous niveaux de formation, trois ans après leur sortie du système éducatif. Elle analyse en particulier l’influence du parcours d’études et du vécu de l’orientation sur l’insertion professionnelle des jeunes issus de l’immigration.
Plusieurs faits intéressants y sont soulignés:
- les jeunes sont inégaux face à l’orientation: l’accès aux différentes filières est marqué par leur appartenance sociale, en raison des inégalités d’accès à l’information, des contraintes liées à la mobilité géographique, de leur niveau scolaire et des aspirations plus élevées exprimées par les familles d’origine immigrée;
- les jeunes originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne expriment plus souvent que les autres une orientation subie, à la sortie du collège (vers une filière professionnelle) et du lycée (vers des filières générales). Ainsi à la fin de la troisième, un quart d’entre eux (respectivement 23% et 27%) ont été orientés vers une seconde professionnelle contrairement à leurs vœux d’intégrer une filière générale, contre 8% des jeunes d’origine française;
- par la suite, l’origine des jeunes conditionne leur accès à l’emploi. A parcours scolaire équivalent, les jeunes originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne sont surexposés au chômage, avec un risque respectivement 1,7 fois et 2 fois plus grand que celui des jeunes Français d’origine.
Cette double disparité scolaire et professionnelle génère chez les jeunes concernés un fort sentiment de discrimination, déjà relevé dans l’enquête Banlieue de la République publiée en octobre 2011 par l’Institut Montaigne. En effet, selon le Céreq, 36% des jeunes issus d’Afrique subsaharienne et 41% issus du Maghreb estiment avoir été victimes au moins une fois de discrimination à l’embauche, contre 10% des jeunes Français et 10% des jeunes originaires du Portugal [1].
Ce ressentiment généré à l’encontre du système éducatif a des conséquences délétères de très long terme sur la relation de confiance que ces jeunes entretiennent avec la société française: "l’orientation à la fin du collège est la sanction la plus radicale de l’adaptation ou non aux exigences de la société et, plus encore, des possibilités d’ascension par la voie du système éducatif"[2].
Dans une note publiée en juillet 2012 [3], l’Institut Montaigne soulignait l’urgence de refonder l’orientation scolaire. Celle-ci est en effet incapable d’établir un lien entre la formation des jeunes, la réalisation de leurs aspirations et les réalités du monde du travail. Pourtant, les exemples sont nombreux de pays (Allemagne, Danemark, Pays-Bas) dont les systèmes d’orientation, très différents du nôtre, sont riches d’enseignements:
- pour ouvrir le monde enseignant aux réalités du monde du travail, il est nécessaire de systématiser les stages de découverte de l’entreprise lors de la formation des enseignants et d’encourager le recrutement de personnes issues de différents milieux professionnels;
- pour offrir aux jeunes une orientation concrète, favorisant la connaissance de soi, l’apprentissage de l’autonomie et la découverte des métiers, il pourrait être envisagé d’introduire, dès le collège, des cours d’orientation dispensés par des enseignants ou des professionnels extérieurs à l’Education nationale;
- il faut enfin redéfinir les missions du conseiller d’orientation: celui-ci pourrait évoluer vers des missions purement psychosociales ou vers un rôle de coordination des efforts d’orientation qui seraient menés par le personnel enseignant, qui recevrait à cet effet une formation adéquate.
(*) Yaël Brinbaum, Christine Guégnard, "Parcours de formation et d’insertion des jeunes issus de l’immigration au prisme de l’orientation" in 10 ans de parcours professionnels des jeunes: l’intérêt des études longitudinales, Formation emploi, n°118, Cereq, avril-juin 2012.
Aller plus loin :
- Voir la série vidéo sur l'emploi des jeunes
Notes
[1] Yaël Brinbaum, Christine Guégnard, Parcours de formation et insertion des jeunes issus de l’immigration – De l’orientation au sentiment de discrimination, Net. Doc, n°78, Céreq, février 2011.
[2] Banlieue de la République, p.58.
[3] Choisir les bons leviers pour insérer les jeunes non qualifiés, Institut Montaigne, juillet 2012.
Ideas for Tomorrow A recent study shows that Céreq school counseling youth, when it goes against what they want, greatly influences the academic success and, thereafter, on entering the workforce. These difficulties are especially youth whose parents are from the Maghreb and sub-Saharan Africa, who often perceive school counseling at the end of college and high school as "experienced" that young people whose parents were born French in France. This upset orientation resulting greater difficulties in entering the labor market and a heavy feeling of rejection against the school system as a whole.
This study analyzes the results of the Generation 2004 survey conducted by the Céreq in 2007, which focuses on the future of 33,655 young people, all levels of education, three years after leaving school.
It examines in particular the influence of the course of studies and experiences of guidance on the integration of young people from immigrant families. More...

Posté par pcassuto à 17:41 - - Permalien [#]


24 août 2012

La démarche d'orientation

http://www.cariforef-pdl.org/admin/telechargement_CARIFOREF/ficTelecharge_1/images_carif/bandeau_meformer.jpgL’orientation est le résultat d’une démarche continue qui prend en compte les aspirations de l’individu (ce dont il a envie, ses centres d’intérêt) à un moment donné, ainsi que l’environnement économique et social.
Université de Nantes:
Université à l'essai, Université - Trouver sa formation.

Pouvoir choisir son orientation implique de prendre du temps pour réfléchir et se poser des questions. Définir un projet d’orientation ne se réalise pas en 5 minutes!
Ce n’est pas non plus une démarche individuelle. Bien sûr elle est personnelle, c’est la vôtre, mais elle ne se construit pas de façon isolée . Elle nécessite d’en parler autour de soi (parents, professeurs, amis…) et de rencontrer des professionnels qui exercent le métier qui vous intéresse. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par des conseillers dans cette démarche pour définir les étapes, retrouver de la motivation, comprendre et décrypter certaines informations… Ils ne réfléchiront pas et ne décideront pas à votre place mais ils seront là pour vous guider et vous aider à construire votre projet.
Selon votre situation personnelle et votre statut (si vous être collégien ou demandeur d’emploi…), les structures à contacter comme les informations à consulter sont différentes. Chacune des pages de ce dossier souhaite vous mettre sur la bonne voie en vous indiquant les sites utiles, les ressources et les structures à contacter pour débuter votre démarche.

Et surtout n'hésitez pas , vous avez une question ou vous ne savez pas qui contacter pour vous aider dans votre démarche, deux services en ligne sont à votre disposition. Ils vous apporteront un premier niveau d'information et sauront vous diriger vers les professionnels de l'information et de l'orientation que vous pourrez rencontrer près de chez vous.
+ Vous êtes collégien, lycéen, étudiant ou parent d'élève: www.monorientationenligne.com.
+ Vous êtes salarié, demandeur d'emploi:
Région formation à votre écoute: 0 800 200 303.
Ressources
Université à l'essai

Université de Nantes
Université - Trouver sa formation
Université de Nantes
"Les experts de l'orientation" Emission de France Bleu Maine en partenariat avec les CIO de la Sarthe et l'Onisep Nantes.


The orientation is the result of an ongoing process that takes into account the aspirations of the individual (what he wants, his interests) at a given time, as well as the economic and social environment.
University of Nantes: University test, University - Finding training. More...

Posté par pcassuto à 18:04 - - Permalien [#]

18 août 2012

Corse - séminaires territoriaux du SPO

http://www.craii-corse.org/photo/titre_4181184.jpg?v=1344932620Agenda: séminaires territoriaux du Service Public de l'Orientation (SPO).
Dans notre région le GIP Corse Compétences, est chargé d'animer le réseau en partenariat avec les acteurs du SPO.
Un programme de professionalisation à destination de nos partenaires est prévu. Les premières actions sont programmées (cf article en une et agenda).
Des outils sont mis à disposition du réseau:
    * Espace collaboratif
    * Fiches organisme
    * Veille documentaire
    * Ressources documentaires...
D'autres outils seront proposés à la rentrée.
Programmes des séminaires :
Objet : présentation du SPO par territoires et par structures, présentation des outils mis à disposition.
Bastia : mardi 11 septembre à la CCI de Haute Corse - Salle du conseil
Balagne Corté Plaine Orientale : jeudi 13 septembre à l’université de Corse – Salle à confirmer
Grand Sud : lundi 24 septembre. Lieu et salle à confirmer
Ajaccio : vendredi 28 septembre. Hôtel Best Western (à confirmer) - Salle à confirmer
Contact GIP Corse Compétences:
Stéphanie Ruault
Tél : 04 20 00 50 06
Email : stephanie.ruault@corse-competences.fr.
http://www.craii-corse.org/photo/titre_4181184.jpg?v=1344932620Events: seminars Territorial Public Service Orientation (SPO).
In our region GIP Corsica Skills, is responsible for leading the network in partnership with stakeholders in the SPO. More...

Posté par pcassuto à 09:03 - - Permalien [#]

S’orienter dans la formation continue

 

http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngSe former tout au long de la vie, élaborer un projet professionnel, ou développer ses compétences, la formation professionnelle est un outil indispensable, quel que soit votre profil.
En cliquant sur votre profil: salarié du privé ou du public, jeune, demandeur d’emploi, découvrez comment partir en formation, votre statut, votre salaire... Mettez tous les atouts de votre côté. 
Jeune (16-25 ans). Demandeur d’emploi. Salariés du secteur privé. Agent public.

Jeune (16-25 ans)
Vous avez entre 16 et 25 ans révolus et souhaitez apprendre un métier et obtenir une qualification. Evoluer professionnellement et développer ses compétences est un enjeu vital pour chaque personne active. Soyez acteur de votre carrière en vous informant sur les outils et les dispositifs conçus pour vous aider à faire le point, à changer de métier, à créer votre propre activité ou, tout simplement, à renforcer vos compétences.
Les stages en entreprise.
Dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance (DIMA).
Le contrat d’apprentissage.
Le contrat de professionnalisation.
Le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS).
Le PACTE (parcours d’accès aux carrières territoriales, hospitalières et de l’Etat).
Le service civique.
Le Contrat accompagnement-formation.
Demandeur d’emploi.
Le passeport orientation et formation

Le passeport orientation et formation.
Se former dans le cadre d’un contrat de travail
Jeune (16-25 ans)

Tout demandeur d’emploi
Le contrat de professionnalisation.
Public en difficultés sociales et professionnelles

Suivre une action de formation
Votre rémunération pendant la formation

Votre protection sociale pendant la formation

Bénéficier des aides à la formation
Les aides de Pôle emploi

Aides à la formation

Votre projet personnalisé d’accès à l’emploi

Salariés du secteur privé
Quelles que soient la forme et la durée de votre contrat de travail (hormis le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation), vous pouvez sous conditions vous former en tant que salarié
Capitalisez vos expériences professionnelles

Le passeport orientation et formation.
Elaborer un projet professionnel

Votre employeur vous forme

Se former pendant un licenciement économique

Choisir de se former

Agent public
Si vous occupez un emploi civil permanent de l’Etat, des collectivités territoriales (commune, département ou région) ou de certains établissements publics hospitaliers, vous pouvez vous former, soit à l’initiative de votre administration, soit à votre propre initiative.
Capitalisez vos expériences professionnelles

Le passeport orientation et formation.
Fonction publique d’Etat


Fonction publique hospitalière

Fonction publique territoriale

Les dispositifs de la formation continue dans les branches professionnelles
Chaque branche professionnelle adapte les dispositifs de la formation professionnelle continue en fonction des besoins et des métiers de la branche. Intéressé par le contrat de professionnalisation, le DIF ou la période de professionnalisation, cliquez sur l’un des dispositifs suivants et choisissez le secteur qui vous convient.
Contrats de professionnalisation.
Chaque branche professionnelle aménage le contrat de professionnalisation, notamment pour donner une rémunération plus attractive et valoriser certaines formations. Cliquez pour choisir la branche professionnelle qui vous intéresse.
Droit Individuel à la Formation.

Chaque branche aménage le droit individuel à la formation, notamment en ce qui concerne le nombre d’heures de DIF et les formations prioritaires. Cliquez pour choisir la branche professionnelle qui vous intéresse.
Période de professionnalisation
.
Chaque branche professionnelle aménage la période de professionnalisation, notamment pour définir plus largement les publics prioritaires et les formations prioritaires. Cliquez pour choisir la branche professionnelle qui vous intéresse.

http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngForm throughout life, develop a career plan, or develop their skills, vocational training is an essential tool, whatever your profile.
By clicking on your profile: employee's private or public, young job seeker, find out how to go on training, your status, your salary
. Put everything on your side.

Posté par pcassuto à 07:13 - - Permalien [#]
Tags :

S'orienter dans ses études

http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngQuel bac préparer ? Enseignement général ou technologique, quelles filières choisir ?
Cette rubrique vous permet de vous familiariser aux cursus scolaires et aux multiples choix qui s’offrent à vous.
L’apprentissage.
Pensez Apprentissage - Osez l'Université dans l'un de ses 31 CFA
.

Travailler tout en se formant, c’est se donner les moyens d’accéder à un emploi stable et durable. Avec l’apprentissage, vous avez déjà un pied dans l’entreprise tout en vous formant en vue d’acquérir un diplôme reconnu et recherché par les employeurs.
Contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée qui vous permet de bénéficier d’une formation en alternance pour obtenir un diplôme ou un titre professionnel, du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) au diplôme d’ingénieur. Selon votre âge, vous êtes rémunéré entre 25 et 78 % du Smic.
Êtes-vous concerné?

Vous pouvez bénéficier du contrat d’apprentissage si vous avez:
- Au moins 15 ans au cours de l’année civile et vous avez accompli la scolarité du collège ou avez suivi une formation dans le cadre du DIMA;
- Entre 16 et 25 ans;
- Plus de 26 ans avec un projet de création d’entreprise ou êtes une personne handicapée.
Qui peut vous recruter?

Toutes les entreprises du privé, ainsi que les employeurs du secteur public. De nombreux contrats vous sont proposés sur le portail de l’alternance: http://alternance.emploi.gouv.fr.
Quel est votre contrat?

Vous bénéficiez d’un contrat de travail à durée déterminée de 1 à 3 ans en fonction du métier et du niveau de qualification recherchés. La durée de votre formation en CFA varie en fonction du diplôme que vous préparez, avec une moyenne de 400 heures par an. Votre contrat se caractérise par une formation en alternance en entreprise et en centre de formation d’apprentis (CFA), avec des périodes d’enseignement et des périodes de mise en application pratique. Un maître d’apprentissage vous accompagne durant toute la durée du contrat.
Quelle est votre rémunération?

Votre rémunération dépend de votre âge et de l’état d’avancée de votre formation.
Quels sont vos avantages?

En plus d’avoir une formation qualifiante vous avez un véritable contrat de travail avec tous les droits qui y sont attachés: congés payés, protection sociale, assurance chômage… Vous avez la possibilité d’enchaîner plusieurs contrats afin de préparer plusieurs diplômes successifs ou complémentaires. De plus, en tant que jeune en première formation, vous avez une carte d’étudiant des métiers qui vous permet d’accéder à des réductions tarifaires identiques à celles dont bénéficient les étudiants de l’enseignement supérieur (CROUS, réductions cartes de transport...).
A qui vous adresser?

Chambres d’agriculture.
Chambres de commerce et d’industrie.
Chambres de métiers et de l’artisanat.
CIDJ - Centre d’Information et de Documentation Jeunesse.
CIO (Centres d’information et d’orientation).
Direccte.
Missions locales.
OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés).
PAIO (Permanences d’Accueil, d’Information et d’Orientation).
Pôle emploi.
Trouver un stage.

Que vous cherchiez un stage de fin de 3e ou un stage de bac pro, la convention de stage est un document essentiel et absolument in-con-tour-nable!
http://www.orientation-pour-tous.fr/local_opt/cache-vignettes/L511xH560/etudes_superirieures_a-f8498.jpgEnseignement supérieur avec le bac - Après le bac: une multitude de formations.
Après le bac, cap sur la poursuite d’études en fonction de sa série de bac, ses résultats scolaires, ses envies, ses ambitions…
Après-bac: réfléchir pour bien choisir

BTS (brevet de technicien supérieur) de diététique, licence de lettres, master de physique, DE (diplôme d’Etat) d’infirmier, diplôme d’école d’art, de journalisme… L’enseignement supérieur est composé d’une multiplicité d’établissements et de diplômes. Et offre donc une multitude de choix.
Etudes à temps plein ou en alternance? A la fac ou dans une école? Etudes généralistes ou technologiques, formations spécialisées? Mieux vaut s’engager dans une voie en connaissance de cause.
Etudes courtes ou études longues après le bac?

Ce choix sera en partie conditionné par le bac que vous allez préparer.
On appelle "études courtes" des formations préparées en 2 ou 3 ans après le bac : BTS, DUT (diplômes universitaires de technologie), diplômes de certaines écoles spécialisées… Ces formations, associant enseignement théorique et pratique professionnelle, permettent une insertion rapide sur le marché du travail, tout en autorisant certaines poursuites d’études.
Les "études longues" se poursuivent à l’université, dans les écoles de commerce ou d’ingénieurs, ou dans certaines écoles spécialisées (journalisme, architecture…). Elles durent de 4 à 5 ans, voire plus.
Différents chemins pour une même destination après le bac

Accéder à une formation et, par la suite, à une profession peut se faire de différentes façons. Certains parcours sont nécessairement en "ligne droite". Par exemple, pour devenir médecin, il faut suivre des études universitaires spécifiques. Pour devenir architecte, il faut passer par une école d’architecture. D’autres projets sont réalisables par des chemins multiples: il n’est pas obligatoire de suivre une classe prépa pour entrer en école d’ingénieurs. On peut y entrer directement après le bac, ou après un bac + 2, + 3, + 4. Idem pour devenir journaliste: vous pouvez intégrer une école de journalisme, un IEP (institut d’études politiques) ou un cursus universitaire. Conclusion: examinez toutes les possibilités offertes pour accéder à la formation qui vous intéresse.
Des passerelles pour se réorienter après-bac

Une orientation se construit peu à peu… Un projet bouge, s’enrichit… Et un choix est rarement définitif. Sachez qu’il existe des passerelles entre les différentes filières d’études et des solutions de repli si l’on s’aperçoit que l’on a fait fausse route. Ainsi, on peut, par exemple, poursuivre des études d’ingénieur après un DUT. Ou encore rejoindre une filière universitaire après une classe prépa, passer de l’université à une école de commerce ou à une école d’ingénieurs, et vice versa…

Enseignement supérieur sans le bac - Le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).
Le diplôme d’accès aux études universitaires en quelques mots
Le DAEU confère les mêmes droits que le baccalauréat !!

Le DAEU, véritable diplôme de la seconde chance redonne, grâce à un réel parcours d’excellence, confiance en soi et permet entre autres débouchés l’accès à toute formation universitaire, à la préparation de concours de la fonction publique ou à l’entrée dans des écoles ou des organismes de la formation professionnelle (AFPA, CNAM, écoles de soins infirmiers, instituts de carrières sociales).
Le DAEU est aussi une occasion unique de voir ou de renforcer les connaissances de base dans certaines matières fondamentales (français, mathématiques, langue vivante …)
Le DAEU est un diplôme national de niveau IV réservé aux candidats relevant de la formation continue, Il est accessible aux personnes non titulaires d’un Bac ou d’un équivalent. Il est une deuxième chance et non un examen de rattrapage pour ceux qui ont échoué au bac
Le DAEU : les conditions ?
Le candidat doit avoir 20 ans au moins au 1er octobre de l’année de délivrance du diplôme. Les candidats âgés de plus de 24 ans ne sont pas concernés par des conditions particulières
Les stagiaires, de moins de 24ans et de plus de 20 ans, doivent pouvoir justifier d’une interruption continue d’études par rapport à la formation initiale de deux ans à l’obtention prévue du diplôme.
Pour ces interruptions, il faut fournir les justificatifs (activité professionnelle et /ou inscription au Pôle Emploi, stages rémunérés, mère de famille, …). En outre, sont admis à s’inscrire les candidats étrangers (en dehors de ceux de la CEE) résidant en France, satisfaisant aux conditions définies ci-dessus et titulaires, soit d’un permis de séjour les autorisant à travailler en France, soit d’une carte de réfugié politique.
Scientifique ou littéraire ???
Comme diplôme préparatoire à différentes études supérieures, le DAEU répond à deux grandes catégories d’études : celle à dominante littéraire (DAEU A), celle à dominante scientifique (DAEU B).
Le DAEU A est conseillé pour les études supérieures dans les domaines suivants: Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales, Langues, Communication, Droit, Sciences Economiques, Administration, Gestion...
Le DAEU B est conseillé pour les études supérieures dans les domaines suivants: Sciences, Technologie, Activités Physiques et Sportives, Médecine, Odontologie, Pharmacie, Secteur Paramédical...
Le choix de votre filière doit se faire en fonction de votre projet de poursuite d’études. Vous devez choisir la filière dont le contenu prépare au mieux vos futures études.
La préparation répond aux contraintes de chacun: en une ou plusieurs années; en cours du soir, en journée ou à distance.
Source: Le site officiel du DAEU - http://www.daeu.fr/.

http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.png~~VΠοια δίσκο έτοιμο; Γενική εκπαίδευση ή την τεχνολογία, το οποίο τα κανάλια να επιλέξετε;
Αυτό το τμήμα σας επιτρέπει να εξοικειωθείτε με το σχολικό πρόγραμμα και τις πολλές επιλογές στη διάθεσή σας.

Μάθησης. Σκεφτείτε Μάθησης - Τολμήστε Πανεπιστήμιο σε ένα από τα 31 του CFA.
Εργασίας, ενώ διαμορφώνεται, είναι να παρέχει τα μέσα πρόσβασης σε σταθερή και βιώσιμη.

Η τριτοβάθμια εκπαίδευση χωρίς τα επίπεδα Α - Ο βαθμός πρόσβασης στο πανεπιστήμιο (DAEU).
Ο βαθμός πρόσβασης σε πανεπιστημιακές σπουδές με λίγα λόγια
Το DAEU δίνει τα ίδια δικαιώματα με το πτυχίο!
Το Υπουργείο Γεωργίας των ΗΠΑ, το πραγματικό δίπλωμα δίνει δεύτερη ευκαιρία, χάρη σε μια πραγματική διαδρομή της αριστείας, της αυτοπεποίθησης και παρέχει ευκαιρίες, συμπεριλαμβανομένης της πρόσβασης σε οποιαδήποτε πανεπιστημιακή εκπαίδευση, την προετοιμασία για τον ανταγωνισμό ή το κοινό στην είσοδο σε σχολεία ή ιδρύματα επαγγελματικής κατάρτισης (AFPA, CNAM, νοσηλευτικό σχολεία, τα ιδρύματα κοινωνικής εργασίας).
Το USDA είναι επίσης μια μοναδική ευκαιρία να δουν ή να ενισχύσουν τη βάση γνώσεων σε ορισμένα βασικά μαθήματα (γαλλικά, μαθηματικά, ξένες γλώσσες ...)
Το USDA είναι ένα εθνικό επίπεδο IV δίπλωμα που προορίζονται για υποψηφίους που τελεί υπό εκπαίδευση, είναι προσβάσιμο σε άτομα που δεν κατέχουν ένα δίσκο ή ισοδύναμο. Υπάρχει μια δεύτερη ευκαιρία και όχι Ρεσίτ για όσους απέτυχαν να αλλάξετε την οπτική γωνία. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 06:43 - - Permalien [#]