30 janvier 2014

Programmation 2014-2015 des études du CNFPT

AccueilL’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences territoriales du CNFPT produit et met à disposition des agents, des élus et des collectivités de nombreuses études qualitatives et quantitatives.
Le programme 2014-2015 se décline en deux axes et 11 études.
Axe 1 : Veille nationale et régionale sur l’emploi et les métiers territoriaux
- Exploitation de l’enquête nationale sur les métiers territoriaux : métiers pénibles, sensibles, emplois à temps non complet, employeurs territoriaux…
- Tableau de bord national sur l’emploi territorial, exploitation des données du SIASP 2010/2011/2012 (+ cartographies).
- Tableaux de bord régionaux sur l’emploi territorial, exploitation des données du SIASP 2010/2011/2012 (+ cartographies).
- Synthèse des bilans sociaux 2011 en partenariat avec la DGCL et les centres de gestion sous l’égide du CSFPT.
- Les contrats aidés et l’apprentissage dans les collectivités à partir du traitement des données DARES.
- Etudes d’initiative régionalisée sur les métiers territoriaux : Centre, Midi-Pyrénées, Guadeloupe, Pays de Loire.
- Les emplois d’avenir dans les collectivités à partir du traitement des données DARES.
Axe 2 : Observation et prospective sur les politiques de ressources humaines et de la formation
- Etude en partenariat avec l’ADCF sur les évolutions organisationnelles des collectivités, mutualisation et territorialisation des services et des emplois.
- Les politiques RH et de formation des collectivités dans la prise en compte des carrières longues, des métiers pénibles, des mobilités et des aménagements de poste – étude de cas avec 4 monographies.
- Etude sur les politiques de collectivités dans le domaine des prestations périscolaires, impact sur les métiers  notamment avec l’adoption des nouveaux rythmes scolaires.
- Enquête (quantitative et qualitative) sur les prestations sociales complémentaires des collectivités pour leur personnel.
Par ailleurs, le CNFPT publiera également au premier trimestre 2014, 4 nouvelles études :
- Rapport sur la mise en œuvre du droit individuel à la formation (DIF) dans les collectivités.
- Etude sur « Les pratiques des collectivités territoriales en matière de développement du télétravail ».
- Etudes sur l’action sociale pour les agents des collectivités territoriales.
- Etude sur la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et compétences (GPEEC) au sein des collectivités territoriales
Retrouvez toutes les études du CNFPT sur le site internet du CNFPT, rubrique S’informer, nos études.

Posté par pcassuto à 00:22 - - Permalien [#]


08 janvier 2014

Etudes de l'OPIIEC

FAFIEC OPCA – Organisme paritaire collecteur agréé de l’ingénierie, de l’informatique, des études, du conseil, des foires et salons et des traductionsLes transformations toujours plus rapides des métiers et des emplois de la Branche conduisent les partenaires sociaux à centrer leurs efforts sur l’anticipation des besoins en compétences. Les bases de données et les études conduites par l’OPIIEC sont autant d’outils qui permettent à la CPNE (Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi) de définir la politique de formation de la Branche. 
L'OPIIEC met à votre disposition les rapports et synthèses des études prospectives réalisées. Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 00:38 - - Permalien [#]

Missions de l'OPIIEC

FAFIEC OPCA – Organisme paritaire collecteur agréé de l’ingénierie, de l’informatique, des études, du conseil, des foires et salons et des traductionsL’OPIIEC (Observatoire Paritaire des Métiers de l’Informatique, de l’Ingénierie, des Études et du Conseil) est une instance paritaire, association loi 1901, créée en 1998, dont les membres sont les fédérations patronales (SYNTEC et CICF) et les organisations de salariés (CGC, CFDT, CGT, CFTC, FO). 
L’OPIIEC a pour principales missions de :

  • procéder à un état des lieux, en identifiant le périmètre stratégique des métiers de la Branche, en anticipant le champ de l’observation et en analysant les statistiques d’entreprises, d’emplois, de métiers et de formation ;
  • étudier de façon prospective les formations nécessaires à ces emplois, leur adaptation aux métiers nouveaux et émergents, la valorisation des compétences, la reconversion éventuelle des métiers en perte de vitesse ou en voie de disparition dans la Branche ;
  • communiquer, en transférant l’information aux partenaires de la Branche, puis en l’ouvrant aux tiers institutionnels et privés.

Les bases de données dont l’OPIIEC dispose et les études conduites sous son égide sont autant d’outils qui permettent à la CPNE (Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi) de définir la politique de formation de la Branche. Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 00:37 - - Permalien [#]

05 janvier 2014

L'observation en Auvergne

AccueilCe tableau répertorie les structures régionales qui proposent en libre accès des données et/ou des études sur les thématiques abordées par l'OREF.
Les icônes cliquables font apparaître une fiche explicative de la structure ainsi que les liens vers leurs études. Leur taille varie selon l'importance de la thématique au sein des missions de la structure.
Cette liste, non exhaustive, est susceptible d'être enrichie. Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 01:23 - - Permalien [#]

02 janvier 2014

Observatoires - Midi-Pyrénées

Carif Oref Midi-PyrénéesCet espace donne accès à deux Observatoires : 

L’Observatoire Handicap 
Il regroupe des informations (publications, liens, contacts…), sur l’emploi et la formation des personnes en situation de handicap en Midi-Pyrénées.
L’Observatoire des métiers de la santé et du social en Midi-Pyrénées
Inscrit dans le Schéma régional des formations sanitaires et sociales, il est le résultat d’une démarche partenariale avec l’ensemble des acteurs du secteur.
L’Observatoire met à disposition de nombreuses ressources qualitatives et quantitatives : fiches métier, nombre de formés, projections d’emplois à 5 ans, difficultés de recrutement, publication régionales et nationales...

Posté par pcassuto à 20:55 - - Permalien [#]


01 janvier 2014

Observatoire des métiers du Sanitaire et Social - Aquitaine

Aquitaine Cap MétiersObservatoire des métiers du Sanitaire et Social
L’Aquitaine compte de très nombreux actifs dans le secteur sanitaire et social. Afin de déterminer avec précision les problématiques de ces derniers, Aquitaine Cap Métiers développe un Observatoire sur les emplois, les métiers, les qualifications et les formations du sanitaire et social.

La mise en place de cet Observatoire correspond à la première orientation du Schéma régional des formations sanitaires et sociales en Aquitaine, adopté par le Conseil régional en 2009. Il vise la mutualisation pérenne des informations quantitatives et des analyses qualitatives sur ce champ pour éclairer la décision publique et l’alimentation des travaux d’élaboration et de mise en œuvre du futur schéma (2012).

> Les missions de l'observatoire
> 22 métiers à analyser
> Axes de travail 2012
> Les publications de l'observatoire

Posté par pcassuto à 14:09 - - Permalien [#]

Observatoire Emploi Formation des Personnes Handicapées - Aquitaine

Aquitaine Cap MétiersObservatoire Emploi Formation des Personnes Handicapées
Près de 17 000 personnes handicapées sont salariées dans les 4 950 établissements aquitains assujettis à l’OETH (+ 20 salariés).

Plus de 9 200 entrées de personnes handicapées en parcours de formation sont comptabilisées, dont la moitié sur des parcours de professionnalisation.

Aquitaine Cap Métiers, dans le cadre de sa mission d’Observatoire Régional Emploi Formation (OREF) et à la demande de la Direccte Aquitaine, met en œuvre un observatoire régional de l’emploi et de la formation professionnelle des personnes handicapées, en appui au Plan Régional d'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (PRITH).

> Les missions de l'observatoire
> Le périmètre de l'observatoire
>
Les partenaires de l'observatoire
>
Les publications de l'observatoire

Posté par pcassuto à 14:08 - - Permalien [#]

Observatoire de l'Alternance en Aquitaine

Aquitaine Cap MétiersObservatoire de l'Alternance
En 2011, plus de 20 000 nouveaux contrats en alternance ont été signés en Aquitaine, dont plus de 12 500 contrats d’apprentissage et plus de 7 500 contrats de professionnalisation.

Suite aux premiers travaux menés sur l’alternance à travers son « Tableau de bord », Aquitaine Cap Métiers a été sollicité, dans le cadre de sa mission OREF pour développer un observatoire sur les dispositifs de formation par alternance. 

La mise en place de cet outil d’aide à la décision doit permettre d’identifier des pistes d’action pour développer et promouvoir les contrats d’apprentissage et de professionnalisation.

>Les missions de l'observatoire
>L
es axes de travail 2012-2013
>Les
publications

Posté par pcassuto à 14:06 - - Permalien [#]

09 novembre 2013

L’OVE Infos n°28 est maintenant disponible !

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpCrFivEa6m9-xJod39B7pzPfVf8iqwvIM6mAwbSR1GsMg3i0V9B-iowLes mobilités étudiantes en Europe. Des inégalités renforcées face aux défis de l'internationalisation. 
L’OVE Infos est une publication périodique de l’OVE dont chaque numéro est consacré à l’étude d’un thème spécifique. Le 28e numéro porte sur « les mobilités étudiantes en Europe : des inégalités renforcées face aux défis de l’internationalisation ». 
Dans cette publication, l’auteure, Valérie Erlich, maître de conférences à l’université de Nice Sophia Antipolis et chercheuse à l’UMRIS, répond aux questions suivantes : quelles sont les inégalités d’accès à la mobilité internationale pour études ? quelles ressources (sociales, économiques, culturelles…) est-il nécessaire de mobiliser pour pouvoir effectuer un séjour d’études en Europe ? Elle interroge alors le processus d’égalité d’accès des étudiants à l’espace international européen.
Télécharger l'OVE Infos n°28.
Valérie Erlich est également l’auteure d’un ouvrage plus complet sur la mobilité étudiante, réalisé à partir de recherches qu’elle a effectuées pour le compte de l’OVE : Les mobilités étudiantes, La Documentation Française, octobre 2012.
Par Valérie Erlich, maître de conférences à l’Université Nice Sophia Antipolis, chercheur à l’URMIS (Unité de recherche Migrations et Société, UMR 205). LES MOBILITÉS ÉTUDIANTES EN EUROPE - Des inégalités renforcées face aux défis de l’internationalisation
Les recherches qui portent spécifiquement sur les mobilités étudiantes en Europe sont récentes. Depuis la fin des années 1990, on note un intérêt nouveau de ce domaine de recherche, dans le sillage des travaux réalisés sur la société du savoir, sur la globalisation et l’internationalisation de l’enseignement supérieur.
S’agissant des recherches sur les mobilités étudiantes en Europe, on distingue deux types d’analyse :
- D’un côté, des recherches montrent que les logiques d’internationalisation ont favorisé l’émergence d’un espace commun permettant aux étudiants mobiles en Europe d’évoluer dans un cadre harmonisé et structuré sur des bases communes.
- De l’autre, elles dénoncent un ordre inégalitaire entre étudiants dont les ressources sociales, économiques, culturelles et les expériences d’un séjour d’étude en Europe sont très inégales.
Ce numéro d’OVE Infos se propose d’analyser ces inégalités entre étudiants en mobilité au sein de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur (EEES).
Les étudiants en mobilité font désormais partie de ces nouveaux types de migrants apparus au cours des années 1990, qui avec les migrants qualifiés, sont à la recherche d’une plus-value professionnelle.
La migration pour études devient ainsi un des moyens d’expression de la mobilité sociale ascendante. Cependant, tous les étudiants européens ne sont pas égaux face à cette pratique. Quelles sont les inégalités d’accès à la mobilité internationale pour études ? Quelles ressources (sociales, économiques, culturelles…) est-il nécessaire de mobiliser pour pouvoir effectuer un séjour d’étude en Europe ? En répondant à ces questions, Valérie Erlich interroge le processus d’égalité d’accès des étudiants à l’espace international européen. Les analyses présentées ici sont issues d’une recherche commanditée par l’Observatoire national de la vie étudiante ayant pour but d’éclairer les migrations étudiantes dans l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur (EEES), à partir d’une étude documentaire des principaux travaux et enquêtes européens effectués en sciences sociales au cours des vingt dernières années sur cette thématique. Ce bilan documentaire a permis de questionner la mise en oeuvre de l’internationalisation de l’enseignement supérieur en Europe, de repérer les convergences et les divergences des politiques migratoires et éducatives menées par les pays européens depuis une quarantaine d’années et leurs effets sur les formes de mobilités estudiantines. De ce bilan est tiré un ouvrage : Les mobilités étudiantes en octobre 2012 à la Documentation française dans la collection « Panorama des savoirs ».
La réciprocité des échanges : une réalité fictive
Avec trois fois plus d’entrants que de sortants, l’Europe confirme sa position dominante de région d’accueil. Elle attire au total près de la moitié des étudiants mobiles dans le monde (43 %), soit en moyenne 7 % de la population étudiante totale. En revanche, le taux de mobilité étudiante en Union européenne demeure limité, puisqu’il était de 2,2 % en 2005 (soit à peine situé au-dessus de la moyenne). Il existe de fortes disparités entre les taux de mobilité estudiantine en Europe : le pourcentage global des élèves ayant des expériences de mobilité à l’étranger liées aux études varie de 19 % en Norvège à 3 % en Turquie. Les pays avec un taux de participation de moins de 10 % sont des nouveaux Etats membres de l’Europe ou se situent en Europe du Sud3. Quant à la position de la France, 16 % des étudiants français inscrits en universités et classes supérieures de lycée ont fait un séjour à l’étranger en lien avec leurs études depuis leur entrée dans l’enseignement supérieur (L’État de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2010).
Les étudiants qui partent étudier à l’étranger ne se répartissent pas uniformément : le choix du pays d’accueil se fait essentiellement parmi les pays européens, le Royaume-Uni étant le pays le plus fréquemment choisi devant l’Allemagne et la France. Les mouvements migratoires des étudiants se révèlent donc asymétriques, certaines régions du monde ayant un pouvoir d’attraction important. Les flux semblent aller de pays moins développés vers des lieux plus concurrentiels dans une économie mondiale fondée sur le savoir. Des déséquilibres migratoires et économiques persistent donc à travers l’analyse des mobilités étudiantes européennes.
Télécharger LES MOBILITÉS ÉTUDIANTES EN EUROPE - Des inégalités renforcées face aux défis de l’internationalisation.

Posté par pcassuto à 01:05 - - Permalien [#]

Dates des prochaines JNO (Journées Nationales des Observatoires)

http://www.resosup.fr/local/cache-vignettes/L195xH100/arton815-9d79c.jpgC’est avec une joie non dissimulée que nous pouvons vous annoncer dès aujourd’hui les dates des prochaines journées nationales des observatoires. Elles se dérouleront les 11, 12 et 13 juin 2014 à Bordeaux. L’organisation de ces journée sera le fruit d’un travail collaboratif des observatoires des établissements d’enseignements supérieurs de la région Aquitaine, réunis au sein de l’ORPEA. Nous les remercions par avance pour leur initiative et leur contribution active à notre réseau.

Posté par pcassuto à 00:23 - - Permalien [#]