17 décembre 2008

Négociation formation : les discussions se compliquent à moins d'une semaine de la séance conclusive, le 22 décembre 2008

La sixième réunion de négociation nationale interprofessionnelle sur la formation professionnelle qui s'est déroulée mardi 16 décembre 2008 dans la matinée a porté sur la mise en oeuvre du DIF et du CIF et, en fin de séance, sur les modalités de mise en oeuvre et de financement du dispositif issu de l'article 15 de l'ANI (accord national interprofessionnel) du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail.
En début de séance, un document de travail "portant sur la mise en oeuvre du DIF et du CIF" a été proposé aux organisations syndicales par la délégation patronale. Il prévoyait de regrouper, à compter du 1er janvier 2010, le DIF et le CIF au sein d'un DPF (droit personnel à la formation) "accessible quel que soit le statut de la personne, salarié ou demandeur d'emploi". Aucune organisation syndicale n'adhère à cette proposition qui permet d'insérer dans le projet d'ANI la proposition exposée par la CGPME lors d'une précédente séance de négociation
Au cours de la réunion de mardi matin, les négociateurs ont également discuté de la mise en oeuvre de l'article 15 de l'ANI du 11 janvier 2008 sur la base d'un document de travail remis sur table par la délégation patronale : le FUP conserverait ses missions actuelles de collecte et de péréquation des excédents des Opca au titre de la professionnalisation et du CIF. Il hériterait en plus, "dans les conditions définies par le CPNFP (Comité paritaire national pour la formation professionnelle)", de la mission de financement des actions concourant à la sécurisation des parcours professionnels...
Pour en savoir plus  : article de Valérie Grasset-Morel, dépêche n°106454, AEF info du 16 décembre 2008
source

Posté par pcassuto à 20:31 - - Permalien [#]
Tags :


15 novembre 2008

Les débats de la 3e séance de négociation sur la formation professionnelle

Côté Medef : Les débats de la 3e séance de négociation sur la formation professionnelle, « ouverts et constructifs » selon Jean-François Pilliard, chef de file de la délégation patronale, ont permis d’entrer dans des propositions concrètes de simplification de plusieurs dispositifs formation des accords de décembre 2003 et de janvier 2008, comme le contrat de professionnalisation ou le DIF. Les partenaires sociaux se pencheront ensuite sur la question des financements. Lire le communiqué du Medef
Côté CFDT : Nous avons travaillé sur les dispositifs qui avaient été mis en place suite à l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2003 sur la formation professionnelle ainsi que ceux qui vont être mis en place suite à l’ANI de 2008 sur la modernisation du marché du travail. Le texte patronal qui nous avait remis deux jours auparavant a été largement critiqué par l’ensemble des organisations qui ont pointé ses faiblesses et surtout son manque de vision. Il y manquait une réflexion globale et stratégique de la formation professionnelle. Lire l'article CFDT.

Posté par pcassuto à 11:08 - - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2008

La formation continue : un objet de négociation au confluent des stratégies des entreprises et des besoins des salariés

Les entreprises sont soumises à des obligations légales de financement pour former leurs salariés. Au-delà du respect de seuils imposés de dépenses, la formation continue accompagne souvent les changements technologiques, ainsi que les changements en matière de gestion des ressources humaines. Les dépenses de formation des entreprises sont sensibles à la conjoncture et l’effort de formation des plus grandes s’est réduit en moyenne de 2000 à 2005, surtout quand elles ont enregistré de mauvais résultats économiques. La formation professionnelle continue est un thème de plus en plus présent dans les négociations ou discussions collectives. L’accord national interprofessionnel de 2003 et la loi de 2004 sur la formation professionnelle ont élargi l’espace dévolu à la négociation en matière de formation des salariés. « Toutes choses égales par ailleurs », les salariés déclarent se sentir davantage gênés pour s’impliquer dans leur travail dans les établissements qui dépensent le moins pour la formation continue. Il existe vraisemblablement une demande latente de formation qui ne s’exprime pas ou qui n’est pas prise en compte par les entreprises. FC objet de négociations.
Uzņēmumi ir saskaņā ar juridisku saistības finansējumu apmācīt savus darbiniekus. Paralēli sliekšņi izdevumi, apmācību bieži pavada tehnoloģiju izmaiņas, un izmaiņas, kas cilvēku resursu vadībai. CF priekšmets sarunām. Vairāk...

Posté par pcassuto à 10:15 - - Permalien [#]
Tags : , , ,