10 mai 2011

De nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap

La brochure 2011 "De nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap" est un guide destiné aux personnes en situation de handicap et aux personnels de l’éducation.
Déclarer son handicap permet de profiter d’un accompagnement spécifique et de travailler dans de meilleures conditions. C’est une démarche simple et confidentielle. Télécharger la brochure "De nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap".
Les conséquences du handicap sont compensées dans le cadre de travail des travailleurs handicapés pour garantir le respect du principe d’égalité de traitement. Ils ont droit :
    à l’aménagement du poste de travail
    au temps partiel
    à une priorité pour les mutations
    à une priorité pour les détachements et les mises à disposition
    à des conditions avantageuses de départ en retraite
    à une bonification des chèques vacances
Pour faire valoir leurs droits, les personnes en situation de handicap doivent justifier leur qualité de bénéficiaire. La liste des bénéficiaires est développée dans la brochure.
Un interlocuteur privilégié pour les personnes confrontées à une situation de handicap et d’inaptitude existe dans chaque académie. Ce correspondant handicap aide à mettre en place les solutions appropriées à leur maintien dans l’emploi.
La définition du handicap

Dans la loi du 11 février 2005, le handicap est désormais défini comme "toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant".
Pamflet 2011 "drittijiet ġodda għall-persuni b'diżabbiltà" huwa gwida għall-persuni b'diżabilità u l-persunal ta 'edukazzjoni.
diżabilità Tiddikjara tagħhom jistgħu jibbenefikaw minn appoġġ speċifiku u jaħdmu taħt kundizzjonijiet aħjar.
Huwa sempliċi u kunfidenzjali. fuljett Download "drittijiet ġodda għall-persuni b'diżabilitajiet".
Il-konsegwenzi ta 'diżabilità huma kkompensati taħt l-ħaddiema b'diżabbiltà biex jiżguraw konformità mal-prinċipju ta' trattament ugwali
. More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]


06 mars 2011

Handicap : Accord national de partenariat entre l'UNEA, l'AFPA et Opcalia

http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpgCe partenariat a pour objectif le développement de la formation des salariés des entreprises adaptées et particulièrement ceux en situation de handicaps.
Objectif : intégrer 300 demandeurs d’emploi handicapés en contrat de professionnalisation d’ici à fin 2012.
Cet accord tripartite d’une durée de deux ans concerne dans un premier temps cinq régions pilotes: Aquitaine, Ile de France, Languedoc-Roussillon, Pays de la Loire et Rhône Alpes.
Cet accord vise en particulier le développement des contrats de professionnalisation, des VAE et du tutorat.
4 axes ont été retenus:
- Des actions conjointes d’information et de communication
- Des actions de développement de compétences via la professionnalisation
- Des actions de validation des acquis de l’expérience
- Des actions de conseil aux entreprises adaptées pour la sécurisation des parcours de professionnalisation et le développement du tutorat.
Claire Khecha, Directrice Branches et Grands comptes d’Opcalia déclare : "le contrat de pro nous parait une bonne réponse à la question de l’intégration de personnes en situation de handicap dans les entreprises. Le recours des Entreprises Adaptées au contrat de professionnalisation est nouveau, ce qui impliquera nécessairement un important travail de communication et de mobilisation territoriale, que les 3 partenaires souhaitent engager ensemble". Télécharger le Communiqué de presse.
http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpg Ez a partnerség célja, hogy a képzés fejlesztésére irányuló vállalati dolgozók és különösen alkalmas olyan helyzetekben, a fogyatékosság.
Célkitűzés: integrálása 300 fogyatékkal élő álláskeresők profi szerződését a 2012 végéig.
A háromoldalú megállapodás a két évig az első alkalommal öt régióban kísérleti: Aquitaine, Ile de France Languedoc-Roussillon, Pays de la Loire és a Rhone Alpes. A megállapodás célja elsősorban a fejlesztési szakmai szerződések, tutori és a VAE. Még több...

Posté par pcassuto à 14:45 - - Permalien [#]

23 décembre 2010

Handicap : EDF devient partenaire de l'université Pierre et Marie Curie

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo.jpgEDF SA s’associe à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) qui mène depuis plus de 20 ans une politique forte et innovante en faveur des étudiants en situation de handicap avec comme objectif majeur de les accompagner vers l’autonomie.
EDF rejoint ainsi le partenariat signé en novembre 2009 par l’UPMC avec BNP Paribas, Schneider-Electric, Thalès et Total. Ces entreprises se sont engagées à apporter un soutien financier sur trois ans afin de renforcer les projets de l’UPMC en direction des étudiants handicapés.
A l’occasion du premier anniversaire de cet accord, un bilan positif peut être établi. En 2009/2010, l’université a ainsi pu faire face à une augmentation significative du nombre d’étudiants handicapés tout en développant et diversifiant l’accompagnement et le suivi de chacun des étudiants. La progression des résultats de ces étudiants démontre que les efforts mis en place permettent une meilleure réussite des étudiants.
Un Relais Handicap Santé Etudiant (RHSE)

« Tous les étudiants ont leur place à l’université, quelle que soit la nature de leurs difficultés ou contraintes, pourvu qu’ils aient l’envie et le courage de progresser, déclare Jean-Charles Pomerol, président de l’UPMC. Cette ouverture qui est à l’honneur de l’institution universitaire, l’UPMC l’a voulue la plus large possible. C’est pourquoi elle accueille et accompagne, depuis longtemps, les étudiants en situation de handicap au sein du Relais Handicap Santé Etudiant. »
Le RHSE est dédié à l’accueil et l’accompagnement des étudiants handicapés tout au long de leurs études et jusqu’à l’insertion professionnelle, dans le cadre de la loi du 10 février 2005 et en collaboration avec les différents services de l’université (départements de formation, service scolarité, médical, …) ou extérieurs (MDPH, CROUS, …). Le RHSE développe également des actions de sensibilisation et de formation en direction de la communauté universitaire afin de favoriser plus généralement l’intégration des personnes handicapées. Un enseignement, « Handicitoyen », est également proposé à tous les étudiants de l’UPMC. Il a pour objectif de les sensibiliser aux handicaps grâce à des actions concrètes en lien avec les étudiants handicapés de l’UPMC et de leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences citoyennes concernant la compensation des handicaps tout au long de la vie, notamment professionnelle.
L’implication de grandes entreprises

Un comité de ressources se réunit régulièrement pour apporter des réponses pragmatiques aux besoins des étudiants handicapés. Le soutien des entreprises partenaires (savoir faire concernant l’accompagnement des personnels handicapés, accompagnement des étudiants handicapés vers la vie professionnelle et financements complémentaires pour les demandes du RHSE) est un véritable plus. EDF S.A, engagée depuis plus de 20 ans en faveur de l’intégration des personnes handicapées, rejoint le partenariat et contribuera pour les deux prochaines années à apporter des solutions aux besoins des étudiants en situation de handicap en lien avec le RHSE.
Un accompagnement plus efficace

Pendant l’année universitaire 2009-2010, l’université a accompagné 252 étudiants handicapés, un chiffre en hausse de plus de 20 % par rapport à l’année précédente et de 66 % en 5 ans. 80 % des étudiants en situation de handicap durable ont bénéficié d’un Plan d’Accompagnement de l’Etudiant (PAE) concernant le suivi des études, et/ou le passage des épreuves d’examen. Les entreprises ont permis de doter l’université de matériels adaptés : imprimantes Braille, logiciels, amplificateur, vidéo agrandisseurs, tables… Des aides personnalisées d’urgence ont permis aux étudiants de suivre les enseignements dès la rentrée dans de bonnes conditions : ordinateurs, logiciels de compensation, aide auditive…
L’embauche de contrats étudiants, sur ces fonds, a également permis au RHSE, d’une part, de faire face à l’augmentation du nombre d’étudiants et à la complexité des situations en maintenant un suivi de bonne qualité pour chaque étudiant et, d’autre part, de développer des projets innovants. Le taux de réussite des étudiants handicapés suivis a augmenté de 20 %.
Objectif sensibilisation

Plusieurs actions pour accompagner les étudiants dans leur entrée dans la vie professionnelle sont d’ores et déjà programmées :la présentation de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances ; la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et de ses conséquences sur l’emploi des personnes handicapées ;l’aide à la définition d’un projet professionnel ; la présentation des entreprises partenaires qui recrutent et des métiers porteurs ; la recherche de stage de formation, de stages de découverte ou encore de stage « sur mesure »; la préparation du stage (avec des aménagements si besoin) et mise en place, au cours du stage, d’un suivi entre l’étudiant, l’entreprise et l’université (RHSE et départements de formation).
http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo.jpgEDF SA joins the University Pierre and Marie Curie (UPMC), which conducts over 20 years strong and innovative policy for students with disabilities as a major objective to help them achieve independence.
EDF joins the partnership signed in November 2009 by UPMC with BNP Paribas, Schneider Electric, Thales, and Total.
These companies have pledged to provide financial support over three years to strengthen projects UPMC towards students with disabilities. More...

Posté par pcassuto à 22:03 - - Permalien [#]

08 décembre 2010

Réalisation du plan handicap par le MESR et le MEN

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/60/9/6609.jpgUn point d'étape a été effectué sur la réalisation du plan handicap par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Éducation nationale, les associations de personnes handicapées et les représentants des personnels siégeant au comité national du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). Il se sont réunis le 3 décembre 2010 à l'occasion de la journée internationale des personnes handicapées.
À l'occasion de la journée internationale des personnes handicapées, Josette Théophile, directrice générale des ressources humaines pour les personnels de l’éducation nationale ainsi que ceux de l’enseignement supérieur et de la recherche, a réuni le 3 décembre les associations de personnes handicapées et les représentants des personnels siégeant au comité national du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) afin de faire un point d'étape sur la réalisation du plan handicap. Au cours de cette réunion, la directrice générale des ressources humaines a rappelé l’ensemble des mesures mises en place dans le cadre du plan pluriannuel 2008-2012 d’insertion professionnelle des personnes handicapées notamment en matière de recrutement, de formation et de sensibilisation.
493 personnes handicapées ont été recrutées en 2008 et 550 en 2009. Pour 2010 le recrutement de 740 personnes est en cours. Il a fait l’objet d’une campagne de communication auprès des candidats potentiels.
* 7 séminaires d’une journée sur le thème de l'accueil et l'accompagnement des personnes handicapées ont été organisés au cours du premier semestre 2010. Près de 400 cadres des académies et des universités y ont participé.
* L’ensemble des médecins de prévention des deux ministères ont également bénéficié d’une formation spécifique sur le handicap.
* Enfin une formation relative au maintien dans l'emploi a été proposée aux cadres des académies (DRH, correspondants handicap et conseillers mobilité carrière).
Pour la première fois, une campagne d’information et de communication auprès des personnels des deux ministères (ce qui représente plus d’un million de personnes) a été lancée début mars 2010. Cette communication interne visait à créer un climat favorable à l’accueil des personnels handicapés et à les inviter à faire connaître leurs besoins. Cette volonté de progresser dans la connaissance des situations individuelles a entraîné un recensement systématique des personnes en situation de handicap pour la première fois dans les deux ministères. Jusqu'à présent la déclaration prenait pour base un sondage réalisé en 2006. Ceci explique que le taux soit passé de 3,31% en 2006 à 1,21%, taux obtenu pour l’année 2009. L’importance des mesures mises en œuvre n’est pas reflétée par ce chiffre qui sous évalue la réalité de la situation. D’une part, les personnels n’ont pas encore tous répondu à l’enquête, d’autre part de nombreux travailleurs handicapés ne se déclarent pas lors du recrutement et sont également réticents à signaler leur handicap lorsqu'il survient au cours de leur carrière. La directrice générale des ressources humaines rappelle la détermination des deux ministères à poursuivre et renforcer leurs actions par de nouvelles mesures visant à améliorer la prise en compte du handicap et la progression continue du taux d’emploi des personnes handicapées.
Les actions prévues sont les suivantes :
* mieux faire connaitre nos métiers et dispositifs en participant plus largement aux "semaines pour l’emploi des personnes handicapées",
* accompagner dans leurs démarches les personnels confrontés à une situation de handicap ; la mise en service d'une ligne téléphonique "Handi Ecoute" (01 55 55 55 06) qui permettra de contacter le délégué ministériel chargé de l'emploi et de l'intégration des personnes handicapées,
* mettre en place un plan d’action handicap dans chaque académie, développer les campagnes d'information et de sensibilisation à l'attention des personnels,
* enfin, un effort tout particulier sera porté sur le recensement des situations individuelles.
Ces opérations, qui s'inscrivent dans une dynamique de progression, permettront d'atteindre des résultats plus représentatifs de notre politique handicap pour les années à venir.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/60/9/6609.jpg Een vooruitgang is geboekt inzake de tenuitvoerlegging van het plan van een handicap door de ministeries van Hoger Onderwijs en Onderzoek en Onderwijs, verenigingen van personen met een handicap en vertegenwoordigers van het personeel in het comite van het Nationaal Fonds voor inclusie van personen met een handicap in de Civil Service (FIPHFP). Hij ontmoette de 03 december 2010 op de Internationale Dag van de Gehandicapten. Ter gelegenheid van de Internationale Dag van de Personen met een Handicap, Josette Theophile, executive director van de menselijke hulpbronnen voor het personeel van Nationale Opvoeding en hoger onderwijs en onderzoek, verzameld 3 december groepen mensen een handicap en vertegenwoordigers van het personeel in het comite van het Nationaal Fonds voor de integratie van personen met een handicap in de Civil Service (FIPHFP) om een voortgangsverslag over de uitvoering van het plan een handicap te maken. Tijdens deze bijeenkomst, de uitvoerend directeur van Human Resources herinnerd aan alle maatregelen in het kader van de meerjarenplanning 2008-2012 voor professionele integratie van personen met een handicap waaronder werving, opleiding en bewustmaking.
493 personen met een handicap werden gerekruteerd in 2008 tot 550 in 2009. Voor 2010 is de aanwerving van 740 mensen is aan de gang. Het is een campagne van de communicatie met potentiële kandidaten. Meer...

Posté par pcassuto à 11:43 - - Permalien [#]
Tags : ,

31 octobre 2010

L'Agefiph, le FIPHFP et l'Adapt présentent une étude sur la formation

http://www.agefiph.fr/images/logo_agefiph2.gifSur la base d’une étude réalisée par Tns-Sofres, l’Agefiph, le FIPHFP et L’ADAPT mettent en perspective les leviers et freins de parcours de formation: si la formation est une condition favorisante, elle n’est pas suffisante pour accéder à l’emploi. Le principal frein est le cumul des désavantages (âge et milieu socio-professionnel) et les principaux leviers de réussite sont l’existence d’un projet professionnel clairement défini et l’accompagnement en amont et en aval.
L’effet cumul du handicap
En plus de leur handicap, qui limite la projection dans l’avenir, s’ajoutent les caractéristiques qui rendent
l’insertion plus difficile d’une manière globale:
- Des ressources souvent peu élevées, qui limitent notamment l’accès à l’information et donc aux possibilités offertes
- Une faible qualification : d’après l’étude Agefiph / Tns Sofres, 76% des personnes qui ont suivi une formation financée par l’Agefiph ont un niveau scolaire inférieur au BAC
- Passé 45 ans, l’âge est le critère le plus discriminant selon les interviewés
La formation, une participation à la vie active
Pour tous, la formation est avant tout vécue comme un vecteur d’intégration sociale en permettant de renouer avec une structure qui encadre, redonne un rythme et une confiance en soi souvent perdue à travers le handicap. La formation matérialise un projet personnel et les motivations sont disparates: sortir d’une précarité financière, poursuivre ses études, préparer un projet professionnel, reprendre une formation pour trouver un emploi compatible avec son handicap, etc. « Les publics que nous accueillons dans nos centres de rééducation professionnelle sont orientés par les MDPH et ils ont souvent besoin de suivre une remise à niveau de leur connaissance. Ce que nous leur proposons est inhérent à la mission médico-sociale de nos centres, à savoir un accompagnement individualisé, au plus proche de leur environnement et de leur motivation. » explique Emmanuel Constans, Président de L’ADAPT.
Des formations unanimement appréciées

Les formations proposées sont globalement appréciées par les personnes handicapées en ayant bénéficié: les acquis de la formation sont jugés utiles dans leur emploi par 61% (Etude TNS Sofres), 77% estiment que la formation reçue est utile dans le cadre de la recherche d’emploi (Etude Pluricité), et 55% de ceux qui ont trouvé un emploi pensent que la formation a contribué à leur accès à l’emploi (Etude TNS Sofres). Les critiques portent davantage sur les difficultés pratiques, principalement la nécessité de concilier vie quotidienne et reprise en parallèle d’un rythme de formation.
L’importance d’un projet professionnel construit
Parmi les personnes interrogées, ceux qui ont réussi à construire un projet professionnel clair sont ceux qui s’insèrent le mieux dans le monde du travail. A contrario, pour ceux qui n’ont pas de projet, l’accès à l’emploi est plus malaisé et ils attendent davantage de prise en charge de la part des institutions. Enfin, pour certains qui ont le sentiment de subir leur orientation plus que qu’ils n’en ont été acteurs, le retour à l’emploi est plus difficile.
La nécessité d’un accompagnement en amont et en aval

L’accompagnement des institutions autour de l’orientation et du projet d’emploi s’avère donc primordial pour cibler les objectifs des bénéficiaires (qui ne cherchent pas tous à se réinsérer immédiatement dans l’emploi) et évaluer en amont les chances de retour à l’emploi, notamment selon la vigueur du marché de l’emploi, les besoins des employeurs et les contraintes du handicap. « En effet, si la probabilité d’accéder ou de se maintenir dans l’emploi est conditionnée par les caractéristiques personnelles des bénéficiaires et/ou les conditions extérieures (marché de l’emploi, accessibilités aux lieux et modalités de travail, adaptabilité des postes et des organisations …), elle est susceptible d’évoluer dans le temps et d’être améliorée par la mise en oeuvre de moyens d’orientation, de formation, d’adaptation ou de compensation. » indique Didier Fontana, Président du Comité national du FIPHFP.
Pour en savoir plus, Télécharger le communiqué de presse de l'Agefiph: http://www.agefiph.fr/.
http://www.agefiph.fr/images/logo_agefiph2.gif Ibbażat fuq studju mwettaq minn TNS-Sofres, Agefiph l FIPHFP u ADAPT jitqiegħed fis-perspettiva tal-brejkijiet u mogħdijiet ta 'taħriġ: jekk it-taħriġ huwa kundizzjoni predisposizzjoni, mhuwiex biżżejjed li aċċess għall-impjiegi. L-ostaklu ewlieni hija l-akkumulazzjoni ta 'żvantaġġi (età u soċjo-professjonali) u l-istrumenti prinċipali ta' suċċess huwa l-eżistenza ta 'pjan karriera definit b'mod ċar u appoġġ upstream u downstream.
L-effett kumulattiv ta 'diżabilità
Minbarra l-diżabilità tagħhom, li tillimita l-projezzjoni lejn il-futur, jiżdiedu l-karatteristiċi li jagħmlu
aktar diffiċli b'mod komprensiv ta 'integrazzjoni:
- Riżorsi spiss huwa baxx, il-limitazzjoni aċċess għall-informazzjoni u għalhekk l-opportunitajiet
- Kwalifika żgħar: skond l-istudju Agefiph / TNS Sofres, 76% ta 'nies li jkunu rċevew taħriġ iffinanzjati mill Agefiph jkollhom inqas minn grad LAC
- Wara 45 sena huwa l-uniku aktar jiddiskriminaw skond l-intervistati.
Għal aktar informazzjoni, ikkonsulta l-istqarrija għall-istampa Agefiph: http://www.agefiph.fr/
. More...

Posté par pcassuto à 10:12 - - Permalien [#]


28 octobre 2010

Emploi et handicap: l'enjeu de la formation

http://www.ecoles-entreprises.com/imgs/logo.gifLa formation est souvent évoquée comme un frein à l'embauche des travailleurs handicapés. Alors que la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées s'ouvrira le 15 novembre prochain, l'ADAPT, l'Agefiph et le FIPHFP ont souhaité marquer cette 14e édition par une réflexion autour de la formation. Les trois organismes ont rendu publique hier une étude réalisée en partenariat avec TNS-Sofres, mettant en perspective les leviers et les freins de parcours de formation des personnes handicapées. Le document pointe notamment un certain nombre de facteurs sociaux ou environnementaux (chômage de longue durée, âge, faible qualification, etc.), qui influent sur les parcours de formation et les chances de retrouver un emploi à leur issue. "Moins que le handicap, c’est la distance à l’emploi qui rend l’insertion sur le marché du travail aléatoire", indique Jean-Marie Faure, Président de l’Agefiph.
Le contrat de professionnalisation mène à l'insertion

Le contrat de professionnalisation est en outre la formation qui affiche les meilleurs résultats en matière d'insertion professionnelle, en faisant passer le taux d'emploi pour ceux qui le suivent de 25% à 70%. L'étude montre enfin l'importance d'un projet professionnel construit pour l'accès à l'emploi et l'implication nécessaire des institutions pour accompagner les bénéficiaires dans cette démarche. Le document se présente sous la forme d'une synthèse de quatre études réalisées entre 2008 et 2010 à la demande de l'Agefiph, complétée d'une étude qualitative tirée de 30 entretiens réalisés auprès de personnes ayant suivi une formation à travers les réseaux de l'ADAPT ou de l'Agefiph.
http://www.ecoles-entreprises.com/imgs/logo.gif Training wordt vaak aangehaald als een belemmering voor het verhuren van gehandicapte werknemers. Terwijl de Week voor de tewerkstelling van personen met een handicap wordt geopend op 15 november, ADAPT, AGEFIPH FIPHFP en wilde de 14e editie met een discussie rond de training merk. De drie organisaties hebben openbaar gemaakt gisteren een onderzoek in samenwerking met TNS-Sofres, de ingebruikneming het perspectief van de remhendels en cursussen voor mensen met een handicap. Het document punten, waaronder een aantal sociale of omgevingsfactoren (langdurige werkloosheid, leeftijd, laaggeschoolden, enz..). Meer...

Posté par pcassuto à 00:49 - - Permalien [#]

31 décembre 2009

La Formation dans le Numéro spécial Handicap du journal 20 minutes

A l'occasion de la 13ème semaine pour l'emploi des personnes handicapées, le journal 20 minutes publie un numéro spécial handicap.
Quelques passages concernant la Formation:
Le taux de chômage [19,3%en 2009] des personnes handicapées (PH) est toujours le double de la moyenne nationale. Quelle sera votre action pour le faire diminuer?
Nadine Morano, Secrétaire d'Etat à la Solidarité: Cette situation intenable nécessite une politique volontariste en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Elle s’articulera autour de trois axes : le développement de la formation, l’amélioration de la circulation de l’information entre l’offre de postes et la demande, notamment via Cap Emploi, et l’incitation des patrons d’entreprises à s’engager concrètement.
Mais beaucoup de formations restent encore inaccessibles aux PH…
Concernant l’accessibilité des bâtiments, je compte mettre en place en janvier 2010 un observatoire, qui suivra les progrès accomplis dans ce domaine et recensera les bonnes pratiques (mais certaines associations soulignent que les objectifs sur l’amélioration du fonctionnement des maisons départementales des PH et le renforcement de la formation n’ont pas été pleinement atteints).
Améliorer la formation des PH: Toute formation d’une durée minimale de 70 heures démarrant dans les douze mois suivant l’embauche d’une PH en CDI ou en CDD d’au moins un an permet à l’entreprise de décrocher une aide forfaitaire de 2000 €. Les demandeurs d’emplois ne sont pas oubliés, puisque tous ceux qui se formeront aux nouvelles technologies toucheront ensuite une aide de 700 € pour les aider à s’acheter un ordinateur et financer une première année d’abonnement à Internet. Par ailleurs, les chômeurs qui entament une formation courte sont mieux défrayés qu’auparavant (20 € par jour au lieu de 15 €). Téléchargez le numéro spécial.

Kun 13. viikolla työtä vammaisten, sanomalehteä 20 minuuttia julkaisee erityinen kysymys vammaisuuteen.
Työttömyysaste [19,3% vuonna 2009] vammaisten (PH) on edelleen kaksinkertainen kansalliseen keskiarvoon.
Nadine Morano, valtiosihteeri Solidaarisuus: Tämä kestämättömään tilanteeseen edellyttää aktiivista politiikkaa, jolla edistetään työllisyyttä vammaisten.
Lataa erityinen ongelma. Lisää...

Posté par pcassuto à 03:02 - - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2009

Guide Handicap et Formation - Agefiph

http://www.agefiph.fr/newsletters/newsletter_pro_novembre_2009/images/illus_pdf.gifConçu comme un outil à l'intention des professionnels des organismes de formation, ce guide comporte un objectif principal : mettre à disposition des points de repère utiles pour l'accueil des personnes handicapées en formation et pour le développement du partenariat autour de leur projet professionnel.
Extrait: Avant le 1er janvier 2015, les ERP existants devront être adaptés ou aménagés, afin que toute personne handicapée puisse y accéder et bénéficier des prestations offertes dans des conditions adaptées.
Le délai est ramené au 1er janvier 2011 pour les préfectures et les universités. Afin de préparer cette mise en accessibilité, les ERP devront réaliser un diagnostic pour évaluer le coût prévisible des travaux à réaliser. Les dérogations pour les ERP sont exceptionnelles et sont accordées uniquement sur des motifs d’impossibilité technique, de contraintes liées à la préservation du patrimoine architectural, de disproportion manifeste entre les améliorations apportées et leurs conséquences. En cas de non-conformité, des sanctions sont prévues par la loi (fermeture de l’établissement, remboursement des subventions publiques perçues, amende, etc.).

http://www.agefiph.fr/newsletters/newsletter_pro_novembre_2009/images/illus_pdf.gifDesigned as a tool for professional training organizations, this guide includes a main objective: to provide benchmarks useful for accommodating people with disabilities in training and development partnership based on their professional project.
Preview: Before 1 January 2015, the existing ERP will be adapted or arranged so that any disabled person can access and enjoy the benefits offered under appropriate conditions. The delay is reduced to 1 January 2011 for the prefectures and universities. More...

Posté par pcassuto à 00:14 - - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2009

Nouvelle "Mission d'appui à la formation et la qualification des personnes handicapées" en PACA

En octobre 2008 la Région PACA et l’AGEFIPH PACA CORSE ont signé un accord cadre quadriennal relatif à la formation et à la qualification des personnes handicapées, visant à mieux mobiliser les dispositifs de droit commun mis en œuvre par la Région pour les rendre véritablement accessibles aux personnes handicapées afin de garantir, au-delà de l’égalité des droits, une réelle égalité des chances et les articuler plus efficacement avec les aides complémentaires et appuis spécifiques développés par l’AGEFIPH.
Cette mission vise à mobiliser et prendre en compte les besoins des acteurs concernés par l’accueil, l’information, l’accompagnement, l’orientation et la qualification des personnes handicapées. Elle s’organise en lien étroit avec les services de la Région (de la Formation Continue, de l’Apprentissage, de l’Accompagnement, information, orientation et sécurisation de parcours professionnels, de la solidarité santé prévention et de la Mission Territoriale), ainsi qu’avec l’AGEFIPH et les coordinateurs PDITH, dans le cadre d’un comité de suivi technique dédié, ainsi que d’un comité de pilotage.
Les objectifs de la mission d’appui portent sur quatre axes de travail: Volet 1: Impulser une dynamique de travail sur les territoires et au niveau régional entre les acteurs de la région impliqué dans le SPRFPA en particulier les ETAPS et ETAQ et avec ceux de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés sur les départements (PDITH); Volet 2: Participer à la définition d’un plan d’action stratégique pour le développement de l’apprentissage des personnes handicapées;  Volet 3: Contribuer à l’information et la sensibilisation des acteurs de la formation pour permettre le développement de pratiques adaptées aux personnes handicapées dans une logique d’intégration en milieu ordinaire de formation et d’apprentissage; Volet 4: Accompagner et outiller la mise en place d’une démarche de suivi et rendre compte des avancées et difficultés rencontrées, en vue de préciser et d’ajuster l’ambition dans le cadre d’un pilotage concerté entre la Région et l’AGEFIPH.
Sur les aspects financiers, les organismes de formation sont priés de prendre directement contact avec les chargés de mission du Service de Formation Continue : 0491575057. Evelyne BARBARIN, 0491575598, ebarbarin@regionpaca.fr, Dominique NIZARD, poste 5769, dnizard@regionpaca.fr. Concernant les questions sur l'accès des personnes handicapées à l'apprentissage, contacter le Service apprentissage : 0491575722, Florence COURTIN, fcourtin@regionpaca.fr. Les chargés de mission territoriaux restent les interlocuteurs privilégiés des organismes de formation, sur leurs territoires. Mission territoriale : 0491575057.

New "Mission support for training and qualification of persons with disabilities" in PACA. It aims to mobilize and take into account the needs of stakeholders in the home, information, support, guidance and skills of disabled persons. It is organized in close connection with the services of the Region (of Continuing Education, Learning, guidance, information, guidance and securing career paths, Solidarity health prevention and Mission Region) and with the AGEFIPH and coordinators PDITH as part of a committee of dedicated technical monitoring, and a steering committee. On financial aspects, training organizations are requested to directly contact the responsible mission of continuing education: 0491575057. Evelyne Barbarin, 0491575598, ebarbarin@regionpaca.fr Dominique NIZARD ext 5769, dnizard@regionpaca.fr. Regarding questions about the access of people with learning disabilities, contact the Service Learning: 0491575722, Florence Courtin, fcourtin@regionpaca.fr. The charge of the mission remain territorial interlocutors training organizations on their territories. Regional Mission: 0491575057. More...

Posté par pcassuto à 01:56 - - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2009

Agefiph sort un Guide interactif de ses aides et services

http://www.agefiph.fr/images/logo_agefiph2.gifFace à la crise et à ses conséquences sur l'emploi des personnes handicapées, l'Agefiph et ses partenaires anticipent et lancent un plan de soutien 2009-2011 destiné à : * Favoriser l'accès à l'emploi des publics les plus en difficultés, * Consolider l'emploi des salariés en situation de précarité, * Favoriser l'accès et le maintien dans l'emploi des seniors, * Renforcer la formation des personnes handicapées.
Formation des salariés en risque ou en situation de chômage partiel: - Cofinancement des coûts pédagogiques des formations pour les salariés handicapés en risque ou en situation de chômage partiel.
Formation NTIC et dotation forfaitaire: - Financement pour 10 000 demandeurs d'emploi handicapés, d'une formation aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) couplée avec une dotation forfaitaire de 700 € destinée à l'achat d'un ordinateur avec accès internet
Si l’entreprise recourt à un tuteur externe, l’Agefiph participe au financement de la prestation, dans la limite de 23 euros de l’heure. Le nombre d’heures de tutorat financées par l’Agefiph tiendra compte de la situation du travailleur handicapé : nature de son handicap, nature du contrat de travail, nature et durée de la formation.
Financement de 100% des coûts pédagogiques au réel, sans exigence de cofinancement, de la formation réalisée dans le cadre du maintien dans l'emploi ou suite à un diagnostic Vie au Travail. Cette disposition s'accompagne d'une participation à la rémunération et aux coûts annexes sur la base d'un forfait de 11 euros par heure de formation réalisée sur le temps de travail.
Forfait Formation Accès à l'emploi: - Aide de 2000 € versée à l’employeur pour financer une formation facilitant l'intégration d'un nouveau collaborateur handicapé. L’aide est portée à 4000 € lorsqu’elle concerne une personne handicapée recrutée dans le cadre d’une prime initiative emploi.
Aides au contrat de professionnalisation: - Revalorisation du montant de l’aide versée au salarié et à l'employeur. - Ouverture de l’aide versée au salarié aux contrats d'au moins 6 mois (au lieu de 12 mois précédemment).
Aides au contrat de professionnalisation: - Revalorisation du montant de l’aide versée au salarié et à l'employeur. - Ouverture de l’aide versée au salarié aux contrats d'au moins 6 mois (au lieu de 12 mois précédemment). Le Guide.
http://www.agefiph.fr/images/logo_agefiph2.gif Faced with the crisis and its consequences on employment of persons with disabilities, the Agefiph and its partners anticipate and make a support plan for 2009-2011: * Promoting access to employment for groups with particular difficulties * Strengthen the employment of workers in precarious situations, * Promote the access and retention of older, * Strengthen the training of persons with disabilities. More...

Posté par pcassuto à 17:10 - - Permalien [#]