26 septembre 2011

Organiser la GPEC

http://www.fafiec.fr/var/ezwebin_site/storage/images/design/fafiec-opca/172-8-fre-FR/FAFIEC-OPCA_logo.gifLa GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) est destinée à aider l'entreprise à faire face à son environnement socio-économique en adaptant les compétences des salariés aux évolutions repérées.
La GPEC est une démarche incontournable pour toute entreprise qui souhaite maintenir sa compétitivité et adapter les emplois et les compétences aux changements et évolutions auxquels elle doit s’adapter.
Prévenir et anticiper l’évolution (qualitative et quantitative) des emplois et des compétences, c’est préparer l’entreprise à relever des enjeux sociaux (départs en retraite, besoin de main d’œuvre, organisation du travail…) et économiques (positionnement sur un marché, concurrence…). L’Etat peut accorder une aide financière aux entreprises qui font appel à un conseil extérieur pour l’élaboration d’un plan de GPEC.
Une démarche incontournable pour toute entreprise

Une entreprise qui souhaite maintenir sa compétitivité et organiser les conditions de son développement a tout intérêt à engager une démarche de GPEC. Prévenir et anticiper l’évolution (qualitative et quantitative) des emplois et des compétences, c’est préparer l’entreprise à relever des enjeux sociaux (départs en retraite, pénurie de main d’oeuvre, organisation du travail…) et économiques (positionnement sur un marché, concurrence…). La GPEC permet de sortir d’une gestion de l’emploi « à chaud » et de mettre en cohérence les compétences des salariés avec l’évolution de l’entreprise.
Du diagnostic aux actions à entreprendre: les étapes

> dresser l'état des lieux des emplois et qualifications;
> analyser les perspectives d’évolution de l’entreprise (développements envisagés, tensions prévisibles) et identifier ses besoins à court, moyen ou long terme, en matière de métiers, de compétences…
> mesurer les écarts entre les ressources disponibles et les besoins identifiés.
Pour réduire les écarts constatés, diverses actions peuvent être entreprises: recrutement, formation, mobilité, nouvelle organisation du travail…
Identifier les compétences: des outils accessibles à toute entreprise

Etape clé de la démarche, l’identification des compétences à maintenir, à développer ou à acquérir à moyen ou long terme. Trois types d’outils peuvent être mobilisés par l’entreprise:
> l’entretien professionnel, pour repérer les compétences de chaque salarié, mieux connaître ses attentes et besoins en formation et prendre des décisions pertinentes;
> le bilan de compétences, pour cerner les compétences du salarié, repérer celles pas ou peu utilisées, définir un projet de formation adapté…
> la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour rendre « visibles » des compétences inexploitées.
PME de moins de 300 salariés : une aide pour élaborer un plan de GPEC

Faire appel à un conseil extérieur permet d’optimiser la démarche, de gagner en temps, en expertise et d’élaborer un plan de GPEC efficace. Les PME de moins de 300 salariés peuvent bénéficier d’une aide financière de l’Etat, accordée en fonction de plusieurs facteurs: intérêt du projet, situation économique et effectif de l’entreprise. La participation de l’Etat peut atteindre 15 000 euros, sans pouvoir excéder 50% du coût prévisionnel du consultant. Avant l’intervention du consultant, l’entreprise doit conclure une convention avec la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE).
Négocier sur la GPEC: obligatoire dans les entreprises de 300 salariés et plus

Dans les entreprises d’au moins 300 salariés, une négociation avec les partenaires sociaux doit être menée tous les trois ans sur:
> la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC);
> la mise en place de mesures d’accompagnement susceptibles de lui être associées, notamment en matière de formation, de bilan de compétences, de mobilité professionnelle et géographique.
GPEC (haldus töökohtade ja oskuste) eesmärk on aidata ettevõttel toime tulla nende sotsiaal-majandusliku keskkonna muutustega kohanemisel töötaja oskused identifitseerida.
GPEC on protsess oluline iga ettevõte, mis soovib säilitada oma konkurentsivõimet ja kohaneda töökohtade ja oskuste muutus ja areng, mida ta peab kohanema.

Vältida ja ennetada muutusi (kvalitatiivne ja kvantitatiivne) töökohtade ja oskuste on valmistada firma abil tegelda sotsiaalküsimustega (pensionileminek, vajadust tööjõudu, töökorralduse...) ja majanduslik (positsioneerimine turu, konkurentsi...).
Riik võib anda rahalist abi ettevõtetele, kes kasutavad väliseid kaitsjaid, et töötada välja kava GPEC. Velle...

Posté par pcassuto à 00:19 - - Permalien [#]


04 septembre 2011

La Gpec territoriale: démarche et enjeux

http://www.cdg25.org/fileadmin/user_upload/mediatheque/PDF/collectivites_locales/Observer_pour_anticiper/logo_EFIGIP.JPGEfigip a réalisé une note de synthèse sur la Gpect. Après un rappel des principes de la Gpec dans les entreprises, la note présente la démarche et les enjeux de sa mise en œuvre au niveau territorial. Télécharger la note de synthèse: la gpect démarche et enjeux.
"Tout territoire se caractérise par un ensemble de facteurs socio-économiques: taux de chômage, vieillissement ou renouvellement de la population active, création, développement, mutation ou disparition d’entreprises, de secteurs d’activités…
La Gpec territoriale apparaît comme un outil d’anticipation pertinent en réponse aux mutations économiques, elle s’appuie sur un large partenariat et une dimension de dialogue social. Elle doit contribuer à renforcer ou maintenir l’attractivité des territoires à travers la valorisation des ressources existantes, leur correspondance avec les besoins territoriaux, et leur adaptation aux évolutions à venir".
De la Gpec à la Gpec territoriale

La Gpec (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) renvoie à l’ensemble des démarches et outils utilisés en vue d’anticiper les évolutions modifiant les besoins en ressources humaines des entreprises. Elle cherche ainsi à mettre en cohérence les besoins en termes d’emplois et de métiers et les ressources en termes de salariés et de compétences d’une entreprise.
L’obligation de négocier sur la Gpec a été créée par l’article 72 de la loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale afin d’accroître l’anticipation des mutations économiques. Elle s’applique aux entreprises et groupes d’entreprises employant au moins 300 salariés et aux branches professionnelles. Néanmoins toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, peuvent mettre en oeuvre une démarche de Gpec, sans nécessairement négocier un accord collectif, en tenant informé et en consultant le comité d’entreprise ou les délégués du personnel.
Majeure et centrale, la Gpec d’entreprise contient toutefois par construction un certain nombre de limites:
• un manque de connaissance de la main d’oeuvre disponible dans le bassin d’emploi,
• un déficit de compréhension des évolutions structurelles et conjoncturelles affectant le territoire d’implantation,
• un décrochage des Tpe-Pme qui restent trop souvent hors de toute démarche prévisionnelle concernant l’emploi et les compétences.
Dans ce contexte, l’Accord national interprofessionnel du 14 novembre 2008 consacre un article spécifique à la "dynamique d’accompagnement au niveau du territoire", et présente le territoire comme un échelon adapté à la définition et à la mise en cohérence des stratégies pour l’emploi et les compétences. Une Gpec menée au niveau du territoire apparaît comme le moyen de compléter la Gpec traditionnelle.
Les enjeux de la Gpec territoriale

"La Gpec territoriale est une démarche visant la mise en oeuvre d’un plan de développement en faveur de l’emploi et des compétences dans les territoires à partir d’une stratégie partagée et d’anticipation." Isabelle Menant, chef de projet Gpec à la Dgefp.
Elle doit permettre d’appréhender collectivement les questions d’emploi et de compétences et de construire des solutions transversales répondant simultanément aux enjeux de tous les acteurs concernés: les entreprises, les territoires et les salariés et populations. La Gpec territoriale répond à des objectifs différenciés en fonction des groupes d’acteurs impliqués:
• Pour les entreprises et les branches professionnelles, il s’agit d’identifier les écarts entre les ressources disponibles sur un territoire et les besoins en ressources humaines à venir au regard des évolutions économiques.
• Pour les territoires, elle vise à anticiper les mutations économiques et les évolutions de l’emploi sur un espace déterminé et au regard des réactions des entreprises.
• Concernant les individus, elle permet de renforcer leur parcours professionnel en adaptant leurs formations aux besoins des entreprises.
Quelle gouvernance et quels financements pour la Gpec territoriale?
Une multiplicité d’acteurs à mobiliser sur le territoire

Entreprises, branches professionnelles, services déconcentrés de l’État, collectivités locales et territoriales, partenaires sociaux, Pôle emploi, Plie, Missions locales, Maisons de l’emploi, chambres consulaires, Opca, organismes de formation, structures d’insertion par l’activité économique, comité de bassin d’emploi, pôles de compétitivité…, un très large panel d’acteurs peut être mobilisé dans la mise en oeuvre d’une démarche de Gpec territoriale. Cette dernière vise la mise en cohérence de l’action de tous ces opérateurs sur les territoires à travers une dynamique de projet.
La
Circulaire du 29 juin 2010 relative au développement de la dynamique territoriale de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
"La circulaire du gouvernement propose que le dispositif de coordination soit présidé par la Dirrecte, mais soit ouvert à l'ensemble des acteurs économiques et sociaux locaux." Elle invite les préfets à:
• Désigner un référent chargé de l’avancement du dispositif.
• Mettre en place un dispositif de coordination pour favoriser le développement de pratiques de Gpec et fédérer les projets de Gpec territoriale.
• Identifier les projets territoriaux existants ou en cours d’élaboration, en mettant en exergue les actions à destination des Pme-Pmi qui pourraient servir de base à la promotion d’une Gpec territoriale, en cohérence avec les projets de développement, local, économique, industriel et/ou de développement durable.
• Élaborer un plan d’action, décliné à l’échelle des bassins d’emploi, visant à accompagner en 2011 le plan d’action régional pour développer la Gpec.
La circulaire stipule que "les projets de Gpec territoriale ont vocation à être cofinancés par l’État, les Opca, les collectivités territoriales et les entreprises du bassin d’emploi, voire le Fpspp. Ils prendront la forme d’un Engagement de développement de l’emploi et des compétences territorial. Dans les bassins d’emploi, le développement de la Gpec pourra également s’appuyer sur les projets collectifs d’aide au conseil Gpec qui ont vocation à aider les Pme à élaborer des plans ressources humaines anticipant leurs évolutions de court ou moyen, voire plus long terme."
La mise en oeuvre d’une démarche de Gpec territoriale se divise en 3 étapes

Le diagnostic et la définition des enjeux qui consistent à reprendre la situation économique, les vecteurs d’évolution, les besoins en ressources humaines, les perspectives d’évolution. Les enjeux du diagnostic doivent être objectivés et partagés par les partenaires et doivent déboucher sur un plan d’action qualifié et quantifié.
"Toute démarche de Gpec initiée au niveau d’un territoire nécessite de se doter d’outils d’observation, d’analyse et de diagnostic adaptés aux spécificités locales. La construction de ces données locales doit notamment permettre de définir les tendances qui se dessinent dans les territoires en termes:
• d’existence de métiers, d’emplois et de qualifications inadaptés au regard des besoins réels ou prévisionnels du territoire,
• de carences de métiers, de qualifications ou de compétences adaptés aux besoins de maintien ou de développement d’activités,
• de gisements d’emploi, de qualifications et de compétences associés au développement d’activités nouvelles sur le territoire.
Cela nécessite un tour de table avec l’ensemble des partenaires du projet qui permet de partager les constats de départ, la co-construction des outils d’enquête, la mutualisation des données collectées sur le terrain."
Source - Gestion prévisionnelle des Emplois et des Compétences de territoire: expériences et bonnes pratiques des comités de bassin d’emploi – Guide pour l’action – mai 2009.
La construction et la contractualisation du plan d’action
dans lequel il faut définir un espace prioritaire et des actions concrètes, élaborer un budget et définir une responsabilité des partenaires et un mode de pilotage.
Les actions élaborées concernent le développement des compétences (formation, Vae, orientation), l’accompagnement de mobilité (bilan de compétences) , l’insertion professionnelle sur une niche d’activités (ex: les emplois verts, les services à la personne), l’aide à la création ou à la reprise d’entreprise, le développement des pratiques des Gpec dans les Pme.
La mise en oeuvre, le pilotage et l’évaluation
notamment par les comités de pilotage et les comités de suivi.
Une diversité d’actions de Gpect sur les territoires. La Gpec territoriale peut donner naissance à une pluralité d’initiatives répondant à une diversité de situations sur des territoires hétérogènes, confrontés à des enjeux différents.
La sécurisation des parcours professionnels en Franche-Comté
L'acte I. Protocole acte I
.
Un protocole interprofessionnel en faveur des salariés et des entreprises impactées par la crise a été signé le 5 mai 2009 par l’État, le Conseil régional de Franche-Comté et les partenaires sociaux. L’expérimentation a été mise en place pour répondre à la baisse d’activité consécutive à la crise économique qui frappe particulièrement la Franche-Comté du fait d’un secteur industriel fort.
Les objectifs du protocole visent
• le maintien du contrat de travail et donc de l’emploi des salariés et de leur rémunération,
• le maintien et le développement des compétences des salariés,
• le maintien de l’activité des entreprises en allégeant les coûts pendant les périodes de sous- activité.
La formation des salariés pendant le temps de chômage partiel a été financée sur des fonds mobilisés par:
• l’État (Fne formation, crédits Edec, indemnisation du chômage partiel….),
• le Conseil régional (Fonds de sécurisation des parcours professionnels, crédit Edec automobile…),
• les entreprises (plan de formation, Dif, période de professionnalisation, passeport professionnel…)
• les Opca (cofinancement de dispositifs, prise en charge de rémunération…).
Une évaluation réalisée tant auprès des salariés que des chefs d’entreprise concernés par l’expérimentation montre que les objectifs ont été atteints.
L'acte II.
Protocole acte II.
Forte de l’évaluation positive de l’acte I, un second protocole a été signé le 10 février 2011 afin de poursuivre la mobilisation sur la sécurisation des parcours en Franche-Comté.
Il porte sur 6 axes:
• la poursuite de l’accompagnement par la formation des salariés et des entreprises en phase de sous-activité,
• la sécurisation des parcours d’intérimaires et de Cdd,
• La mise en place de binômes intergénérationnels.
• le renforcement de la mobilité interne par le développement des compétences et le maintien dans l’emploi,
• La préparation à la mobilité externe par l’anticipation de reconversion et la consolidation de l’expérimentation du passeport professionnel,
• la labellisation de 6 000 contrats de professionnalisation.
Pour aller plus loin sur la Gpec territoriale...

D’autres actions menées sur les territoires sont mises en lumière dans Gestion territoriale des emplois et des compétences – Focus – Etd – mars 2010.
"La Gpec territoriale prend par définition des formes diverses, en fonction de ses périmètres, de ses acteurs ou de ses enjeux. Si la modélisation est très difficile, il existe néanmoins des méthodes efficaces qu’il convient de mettre en oeuvre". Pierre Ferracci, Président directeur général du groupe Alpha.
Gpec territoriale: comprendre, agir, évaluer. À cette occasion a été diffusé, un guide d’action à destination des acteurs dans les territoires. Ce guide a été élaboré par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle à partir de réunions de travail regroupant des partenaires sociaux, des chefs d’entreprise, des participants des services déconcentrés de l’État, des collectivités territoriales, des agents de développement et des réseaux consulaires… venus présenter leurs expériences et leurs points de vue. Il mêle réflexion théorique, présentation de bonnes pratiques et d’instruments méthodologiques.
Dossier GPECT, quelques articles sur le blog: Première édition du guide GPEC du Grand Lyon, La GPEC territoriale en action, Les territoires au coeur du présent et de l’anticipation, Développer les dynamiques de Gpec territoriale, GERER et ANTICIPER les emplois et les compétences, 5ème Université d'été Emploi, compétences et territoires, Séminaire GPEC Territoriale.

Efigip führte eine Hintergrundinformation über Gpect. Nach einer Schilderung der Prinzipien der GPEC in der Wirtschaft, stellt das Papier den Prozess und die Herausforderungen ihrer Umsetzung auf regionaler Ebene. Laden Sie die Zusammenfassung: gpect den Prozess und die Fragen. Datei GPECT wenige Artikel auf dem Blog: Erste Ausgabe des Leitfadens GPEC Grand Lyon, die GPEC Aktion territorialen, Gebiete im Herzen dieser und Vorfreude, entwickeln die Dynamik der territorialen GPEC, zu verwalten und zu antizipieren die Arbeitsplätze und Fähigkeiten, 5. Summer Schule Beschäftigung, Qualifikation und Territorien, Territorial Seminar GPEC. Mehr...

Posté par pcassuto à 11:28 - - Permalien [#]

11 août 2011

Première édition du guide GPEC du Grand Lyon

http://www2.ac-lyon.fr/orientation/ain/amberieu/local/cache-vignettes/L300xH62/imagemaisonemploilyon2-5ef68.jpgLa première édition du guide GPEC est disponible !
La Maison de l’Emploi et de la Formation de Lyon a l’honneur de vous présenter la première édition d’un outil né de la collaboration des acteurs locaux de l’emploi et de la formation: le guide Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences.
Son objectif est d’identifier les différents acteurs et dispositifs de l’emploi-formation et de l’accompagnement des entreprises, créer du lien, favoriser les échanges entre structures.
Nous remercions l’ensemble de nos partenaires pour leur participation active à l’élaboration de ce document.
Prenez-en connaissance...Partagez-le...Diffusez-le !
De la GPEC à la GTEC
De l’utilité d’un guide pour tous…

La Gestion Territoriale des Emplois des Compétences, précisée comme mission essentielle dans le cahier des charges des maisons de l’emploi depuis 2009, relève d’une dynamique locale. Cette mission est aussi un des éléments clé de l’accord cadre Etat Région Partenaires sociaux: territorialisation des politiques de l’emploi et de la formation. Ce guide s’adresse à vous, professionnels de l’emploi, de la formation, du conseil en entreprise. Détenir des coordonnées valides, connaitre l’offre de prestation des acteurs locaux pour conseiller, accompagner le plus efficacement possible les entreprises est une préoccupation constante.
A la contribution de chacun…
Ce guide se nourrit de vos contributions et de vos initiatives. Soucieux de le préserver de l’obsolescence nous vous invitons à nous solliciter pour pérenniser et faire vivre cet outil.
Les enjeux d’une démarche de territoire :

- Créer et développer un réseau professionnel.
- Anticiper des mutations économiques leur impact en termes de compétences, d'emplois et de compétences à l’échelle du territoire.
- Mutualiser des outils communs de formation, d'évaluation, d'anticipation.
- Assurer la mobilité professionnelle et l'employabilité sur le territoire.
- Sécuriser les parcours professionnels.
Esimene trükk GPEC on saadaval!
House of tööhõive ja koolituse Lyon on au esitleda esimest väljaannet vahend sündinud koostöös kohaliku tööhõive ja koolitus: juhtimisotsuste suunamiseks töökohtade ja oskusi. Selle eesmärk on välja selgitada erinevate osapoolte ja seadmete isikust koolitust ja toetust firmadele, luua sidemeid, edendada vahetusi struktuure. Veel...

Posté par pcassuto à 10:29 - - Permalien [#]

08 juillet 2011

La GPEC territoriale en action

http://www.agefos-pme-iledefrance.org/blog/wp-content/uploads/2010/10/banniere-blog.jpgAGEFOS PME Ile de France, organisme paritaire de gestion et de conseil pour l’emploi et la formation des TPE-PME, lance tendances&actions, un nouveau magazine d’actualité  et d’analyse sur la formation professionnelle. Le premier numéro est sorti début juillet. La page 7 de ce nouveau magazine est consacré à la GPEC territoriale.
Prévenir plutôt que guérir ! La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriale doit participer à l’anticipation des grandes mutations économiques d’un bassin d’emploi. Explications.
La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriale (GPeCt) complète la GPeC traditionnelle. Elle est menée au niveau du territoire et est perçue comme un outil de concertation en matière d’emploi et de compétences. Elle permet aussi de dépasser le cadre de l’entreprise ou de la branche professionnelle.
«L’objectif de cette démarche est triple: sécuriser les parcours professionnels des salariés d’un bassin d’emploi, doper la compétitivité des entreprises avec des salariés mieux formés et, bien sûr, rapprocher l’offre et la demande d’emploi sur un territoire en faisant en sorte que les entreprises aient envie de s’y installer», détaille David Anglaret, chef de projet gestion territoriale de l’emploi à la Direccte1 Île-de-France. un processus de GPeCt fait travailler en réseau différents partenaires (état, collectivités territoriales, maisons de l’emploi, partenaires sociaux, OPCA...) et les entreprises locales. il débute en principe par la construction d’outils de cadrage sur la situation économique et de l’emploi actuelle et à venir du territoire. «Ce n’est pas toujours facile d’intéresser et de mobiliser les dirigeants, notamment dans les PME, car ils ont le nez dans le
guidon et anticipent peu ces problématiques», souligne thierry Stelmaszyk, directeur de l’emploi et de la Formation de la chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-marne. une fois les informations récoltées et partagées entre les différents partenaires, vient le temps de l’action sur le terrain.
TROUVER DES SOLUTIONS RAPIDES ET EFFICACES

En premier lieu, des actions urgentes et davantage « curatives » s’imposent. Dans la communauté d’agglomération Plaine Commune, le constat est simple: 25000 emplois en plus sur le territoire depuis 2000, et pourtant, le taux de chômage frôle les 14% (26000 demandeurs d’emploi). «Notre objectif est d’augmenter le taux de résidents dans les entreprises locales», explique Richard Gendron, directeur de la maison de l’emploi Plaine Commune. Pour cela, l’organisme, en partenariat avec Pôle emploi, multiplie les occasions de rencontres entre les entreprises et la population locale.
«Nous organisons chaque année deux salons dédiés à l’emploi local, avec pour chacun près de 50 entreprises participantes, et deux autres salons visant les jeunes diplômés, afin que les employeurs et les candidats de Plaine Commune puissent se rencontrer et échanger. En cas d’inadéquation des profils, nous proposons des formations avec promesse de recrutement dans les entreprises locales», argumente-t-il. En Seine-et-marne, la CCi s’est, entre autres, penchée sur les entreprises à quota zéro, autrement dit les établissements n’employant aucune personne handicapée. «Notre étude auprès de 250 entreprises a montré qu’elles ne recrutaient pas de personnes handicapées, faute de candidats formés. Nous travaillons donc désormais avec elles sur leur capacité à former des travailleurs handicapés ou à adapter leurs postes de travail», détaille Thierry Stelmaszyk.
ANTICIPER LES MUTATIONS ÉCONOMIQUES

une GPeCt implique également des
actions préventives. Depuis quatre ans, Plaine Commune, Plaine Commune Promotion (association qui regroupe plus de 250 entreprises) et la maison de l’emploi locale ont mis en place une charte entrepriseterritoire, signée par plus de 100 entreprises.
«Nos élus rencontrent systématiquement les dirigeants, mais aussi les partenaires sociaux des entreprises qui envisagent de s’implanter ici. Et ce, parfois deux ans avant l’installation de la société. Nous abordons bien sûr la problématique de l’aménagement des espaces et des transports, mais aussi l’emploi. Nous les interrogeons sur leur politique en faveur de l’alternance, des personnes handicapées, sur leur pyramide des âges et l’évolution de leurs métiers.
Ont-ils des difficultés à trouver des jeunes diplômés? Au terme de ces échanges, nous formulons les engagements de chacun dans une charte. Un référent est nommé au sein de chaque organisme partenaire», conclut Richard Gendron. un bon moyen d’anticiper les parcours professionnels des résidents de Plaine Commune!
http://www.agefos-pme-iledefrance.org/blog/wp-content/uploads/2010/10/banniere-blog.jpg AGEFOS SME Ile de France, joint body of management and employment counseling and training for TPE-PME, launches trends & activities, a new magazine of news and analysis on vocational training. The first issue was released in early July. The page 7 of this new magazine is devoted to territorial GPEC. More...

Posté par pcassuto à 13:59 - - Permalien [#]

30 septembre 2010

Développer les dynamiques de Gpec territoriale

Ministère de l'Économie, de l'industrie et de l'emploiCirculaire relative au développement de la dynamique territoriale de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
Aujourd'hui, afin d'optimiser la sortie de crise, mais aussi faire face à des évolutions structurelles de l'emploi, il est souhaitable de donner un essor nouveau à la mise en place d'une dynamique territoriale de GPEC. Dans cette perspective, nous vous demandons de constituer, avant la fin de l'année 2010, un dispositif régional dédié à la coordination de la GPEC afin de faciliter le développement de pratiques de GPEC sectorielle et des opérations de GPEC territoriale...
Plus spécifiquement, vous appuierez les potentialités des pôles de compétitivité en matière d'emploi et de gestion territoriale de leurs ressources humaines en encourageant les pôles à développer des pratqiues de GPEC, notamment lorsqu'ils concentrent un grand nombre de PME dans leur bassin d'activité...
A cette fin, vous voudrez bien: -désigner, d'ici juillet 2010, un référent de l'avancement du dispositif, -mettre en place un dispositif de coordination pour favoriser le développement de pratiques de GPEC et fédérer les projets de GPEC territoriale, -élaborer avant fin octobre 2010 un plan d'action, décliné à l'échelle des bassins d'emploi, visant à accompagner en 2011 le plan d'action régional pour développer la GPEC.
6 juillet 2010 : Temps forts du Séminaire GPEC Territoriale
Retrouvez les temps forts du séminaire de réflexion sur la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences territoriale (GPEC) organisé à Bercy le 28 mai 2010. Le site des temps forts du séminaire GPEC Territoriale.

Ūkio ministerija, pramonės ir užimtumoAplinkraštis dėl gebėjimų plėtojimą dinamiškas teritorijų planavimo darbo vietų ir .
Šiandien, siekiant optimizuoti krizę, bet taip pat susiduria su struktūriniais pokyčiais darbo rinkoje, pageidautina suteikti naują impulsą teritorinio dinamiškas GPEC įsteigimo. Atsižvelgiant į tai, prašome būti 2010 m. pabaigoje, regionų, skirtą koordinuoti GPEC palengvinti sektoriaus praktikos plėtra GPEC ir GPEC teritorinio operacijos. Daugiau...

Posté par pcassuto à 20:51 - - Permalien [#]

12 juin 2010

Séminaire GPEC Territoriale

66400 personnes issues des réseaux en charge des politiques de l'emploi ainsi que des responsables d'entreprises et d'organisations professionnelles, des partenaires sociaux et professionnels de la formation ont participé le 28 mai à un séminaire de réflexion sur la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences territoriale (GPEC) organisé à Bercy. L'objectif de cette journée était de faire le point sur les démarches prospectives territoriales : un guide pour la GPEC territoriale a été diffusé à cette occasion. Le guide d'action : version "feuilletable", version téléchargeable. La vidéo du discours de Laurent Wauquiez.

66άνθρωποι από τα δίκτυα που είναι επιφορτισμένες με την απασχόληση και την πολιτική της επιχείρησης ηγέτες τις επαγγελματικές οργανώσεις, κοινωνικοί εταίροι και η κατάρτιση των επαγγελματιών 400 συμμετείχαν σε 28 Μαΐου σεμινάριο για το σχεδιασμό του απασχόληση και τις δεξιότητες περιοχή (GPEC) που πραγματοποιήθηκε στο Bercy. Ο στόχος αυτού του συμποσίου ήταν να επανεξετάσει τα βήματα υποψήφιους γη: ένας οδηγός για το οικόπεδο GPEC έχει κυκλοφορήσει με την ευκαιρία αυτή. Η Δράση Οδηγός: Έκδοση "περιήγησης" , έκδοση που απαιτεί εγκατάσταση . Το βίντεο της ομιλίας Laurent Wauquiez.

Posté par pcassuto à 18:21 - - Permalien [#]

03 mai 2009

La DGEFP fait le bilan des accords GPEC signés en 2008

300 accords de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ont été signés et enregistrés auprès de la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle en 2008. Ce qui confirme une "accélération significative" de la négociation sur la GPEC.
Un accord de GPEC sur quatre est conclu "sans perspectives ou menaces à terme de suppression d'emploi". Un sur dix identifie "des menaces sur certains emplois ou métiers" et encourage la mobilité "à tiède". Seuls 2% des accords de GPEC sont conclus "à chaud", pour organiser "de manière anticipée la gestion d'une restructuration".
La DGEFP distingue quatre types d’accords : – des accords de méthode sur la négociation relative à la GPEC (7 %), – des accords de GPEC "à froid" sans perspectives ou menaces à terme de suppressions d’emplois (80 %), – des accords de GPEC "à tiède" qui encouragent la mobilité en identifiant des menaces sur certains emplois ou métiers (11 %), – des accords de GPEC "à chaud" qui organisent de manière anticipée la gestion d’une restructuration (2 %). Lire l'article.
Den DGEFP över de avtal som undertecknats under 2008 GPEC
. 300 avtal förvaltningen arbete och kompetens har tecknats och registrerats med Allmänna Delegationen för sysselsättning och yrkesutbildning under 2008. Läs den artikeln. Mer...

Posté par pcassuto à 18:34 - - Permalien [#]

26 mai 2008

Formation à la "GPEEC dans la fonction publique"

Les circulaires du Premier Ministre du 2 décembre 2002 relative à la réforme de l'État, ainsi que celle du Ministre chargé de la Fonction publique du 16 décembre 2002 concernant la gestion prévisionnelle, ont donné une nouvelle impulsion à la démarche de GPEEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois, des Effectifs et des Compétences) dans les Fonction publiques. Les réformes des structures ministérielles et l'accélération de la réforme de l'Etat voulues par le nouveau Président de la République renforcent encore cet impératif. http://www.lesechos-formation.fr/.
Selon la DGAFP, l'objectif de la démarche GPEEC est triple : mieux préparer les recrutements de l'État et sa politique de gestion des ressources humaines dans un contexte démographique qui va renforcer la concurrence avec le secteur privé sur le marché du travail ; permettre à l'État de rendre compte plus précisément devant les citoyens de l'évolution des effectifs de la fonction publique ; et nourrir le dialogue social en ouvrant un débat avec les organisations syndicales. L'Observatoire de l'Emploi Public (OEP) a pour mission d'assurer l'impulsion et d'effectuer la synthèse des démarches.
Principaux thèmes :
• S'approprier et pouvoir mettre en place les différentes étapes d'une démarche de GPEEC au regard de la culture de chaque organisation
• Procéder à une analyse prévisionnelle globale à partir de données démographiques,  réaliser un diagnostic prévisionnel et  proposer des solutions
• Analyser l'évolution prévisible d'un emploi ou d'un métier et en déduire les compétences nouvelles requises par cette évolution
• Intégrer la démarche LOLF au sein de la démarche de GPEEC
La circular del Primer Ministro el 2 de diciembre de 2002, sobre la reforma del Estado y el Ministro de la Función Pública de 16 de diciembre de 2002, relativa a la planificación de la gestión, dio un nuevo impulso al proceso GPEEC (Gestión Prévisionnelle puestos de trabajo, Laboral y Habilidades) en la administración pública.  Las reformas de estructuras ministeriales y la aceleración de la reforma del Estado exigida por el nuevo Presidente de la República de reforzar este imperativo. Http://www.lesechos-formation.fr/. Más información...

Posté par pcassuto à 11:37 - - Permalien [#]
Tags :