22 juin 2013

L’Agence du Service Civique

http://www.service-civique.gouv.fr/sites/all/themes/basic/images/interface/logo-service-civique.pngL’Agence du Service Civique - Organisation et fonctionnement
Focus sur l'Agence du Service Civique

Créée le 12 mai 2010, l’Agence du Service Civique est un Groupement d’Intérêt Public (GIP) qui a pour missions:
- de définir les orientations stratégiques et les missions prioritaires du Service Civique mentionnées à l’article L. 120-1;
- d’assurer la gestion des agréments et du soutien financier apporté par l’Etat à l’accueil des personnes volontaires en Service Civique;
- de promouvoir et de valoriser le Service Civique auprès notamment des publics concernés, des organismes d’accueil et d’orientation des jeunes,  des établissements d’enseignement et des branches professionnelles;
- de veiller à l'égal accès de tous les citoyens au Service Civique;
- de favoriser la mise en relation des personnes intéressées par un Service Civique avec les personnes morales agréées proposant un contrat de Service Civique;
- de contrôler et d’évaluer la mise en  oeuvre du Service Civique;
- de mettre en place et de suivre les conditions permettant d’assurer la mixité sociale des bénéficiaires du Service Civique;
- d’animer le réseau des volontaires et anciens volontaires en Service Civique;
- de définir le contenu de la formation civique et citoyenne prévue à l’article L. 120-14.
L'Agence du Service Civique est présidée par Martin Hirsch.

Elle est structurée autour:
- D'un Conseil d'Administration, composé des membres ayant contribué à la constitution de l'Agence (le ministère chargé de la jeunesse; l'ACSé; l'INJEP; l'association France Volontaires) et de personnalités qualifiées reconnues dans le champ du volontariat (Francis Godard, Président de l'Université de Marne-la-Vallée; Marie Trellu Kane, fondatrice de l'association Unis-cité).
- D'un Comité Stratégique regroupant notamment des représentants des organismes d'accueil, des jeunes volontaires, des parlementaires...
Le Comité Stratégique propose des orientations soumises au Conseil d’Administration et débat de toutes questions relatives au développement du Service Civique. Compte rendu de la réunion du comité stratégique du 29 janvier 2013. Devenir volontaire. Accueillir un volontaire .
Qu'est-ce que le Service Civique?
Un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme ; seuls comptent les savoir-être et la motivation.
Le Service Civique, indemnisée 573 euros net par mois, peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n'est pas incompatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.
Il peut être effectué dans 9 grands domaines: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport. Si vous voulez en savoir plus sur l'engagement en Service Civique cliquez ici.
Autres formes de volontariat
Volontariat de Service Civique
Toute personne âgée de plus de 25 ans peut effectuer un volontariat de Service Civique pour mener à bien, sur des périodes de 6 à 24 mois des missions d'intérêt général auprès d'associations, de fondations reconnues d'utilité publique ou, dans les départements et collectivités d'outre-mer, de personnes morales de droit public. Les volontaires bénéficient d'une indemnisation et d'une couverture sociale complète financées par l'organisme d'accueil.
Le Volontariat International en Administration – VIA
Ambassades, alliances françaises, instituts de recherche, missions économiques… Le Volontariat International en Administration (VIA) permet de partir travailler à l’étranger pour des services de l’État français.
Dans quelles conditions?
La personne en VIA perçoit des allocations équivalant à une indemnisation comprise entre 1200 € et 2800 € par mois, suivant le pays d'affectation. Les missions durent entre 6 et 24 mois. Pour en savoir plus: http://www.civiweb.com.
Le Volontariat International en Entreprise – VIE

Le Volontariat International en Entreprises (VIE) permet aux entreprises françaises de confier à un jeune de 18 à 28 ans, une mission professionnelle à l’étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois.
Dans quelles conditions?
Le volontaire international est rémunéré, entre 1200 et 3000 euros nets par mois, selon le pays. Tous les métiers sont concernés : finances, marketing, commerce international, contrôle de gestion, comptabilité, mécanique, électronique, télécommunications, informatique, BTP, agronomie, tourisme, droit, ressources humaines… Pour en savoir plus: http://www.civiweb.com.
Bien que régies par des dispositifs qui leur sont propres, d'autres formes d'engagements sont reconnues comme Service Civique:
Le Volontariat de Solidarité Internationale – VSI
Le volontariat de solidarité internationale (VSI) a pour objet l'accomplissement à temps plein d'une mission d'intérêt général dans les pays en voie de développement dans les domaines de la coopération au développement et de l'action humanitaire. Toute personne majeure sans activité professionnelle peut effectuer un VSI .
Dans quelles conditions?
Les missions sont obligatoirement effectuées auprès d'associations internationales agréées par le ministre des affaires étrangères. Une indemnité comprise entre 106,06 € et 710,10 € est versée, hors prise en charge du transport, du logement et de la nourriture, auquel s'ajoute le montant de l'indemnité supplémentaire liée à l'affectation à l'étranger (montant variable selon les pays). Pour en savoir plus: http://www.france-volontaires.org.
Service Volontaire Européen – SVE

Programme de l’Union Européenne, le SVE est destiné à encourager la mobilité des jeunes de 18 à 30 ans. Il leur permet de se mettre au service d’un projet d’intérêt général à l’étranger durant 2 à 12 mois. Le SVE offre une expérience formatrice, développe la citoyenneté, permet de faire preuve de solidarité, de découvrir une autre culture, une autre langue, etc.
Dans quelles conditions ?
Le volontaire relève d’un statut particulier. Il bénéficie d’une prise en charge totale sur place et d’une indemnité dont le montant varie selon les pays. L’expérience acquise lors du SVE est reconnue par un certificat de SVE (évaluation de l’activité volontaire et mention des compétences acquises). Pour en savoir plus: http://www.jeunesseenaction.fr.
Sapeurs-pompiers volontaires

Devenir sapeur-pompier volontaire, c’est possible pour toute personne de 16 à 55 ans, aptes physiquement et qui souhaitent venir en aide, sauver des vies, et s’investir dans des missions de protection.
Dans quelles conditions ?
Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de 5 ans, avec la première année en période probatoire. Ils bénéficient d’une formation initiale adaptée aux missions exercées dans un centre de secours, puis d’une formation continue et de perfectionnement tout au long de la carrière. Pour en savoir plus: http://www.pompiers.fr/.
http://www.service-civique.gouv.fr/sites/all/themes/basic/images/interface/logo-service-civique.png The Civic Service Agency - Organization and Operation
Focus on Civic Service Agency

Created on 12 May 2010, the Civic Service Agency is a Public Interest Group (GIP), which is responsible for:

- Define the strategic directions and priority tasks of Civic Service
. More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]


17 juin 2013

Disparition de Vincent Merle

http://www.aquitaine-cap-metiers.fr/capmetiers-theme/images/color_schemes/normal/cap-metiers-logo.pngVincent Merle est décédé. Actu, 14 juin 2013.
Toutes nos pensées vont vers son épouse, Véronique, sa famille et ses proches à qui, au nom du Conseil d'administration et de tous les collaborateurs d'Aquitaine Cap Métiers, j'exprime notre immense tristesse, nos plus vives et plus sincères condoléances.
Aquitaine Cap Métiers perd un grand Président.
Je perds un ami, un modèle.
Un de ces hommes rares capables de donner du sens, capables d'incessants allers retours entre les principes et leurs applications pour donner une valeur réelle à l'action.
C'est peu dire qu'ici, son talent oratoire, cette façon si particulière de captiver ses auditoires, son intelligence brillante et son expertise considérable forçaient l'admiration et le respect.
C'est peu dire que sa simplicité, son humilité, son humanisme, lui valaient la reconnaissance de tous.
Celles et ceux qui, à Cap Métiers ou ailleurs, parlaient de lui en l'appelant simplement "Vincent" savent que nous nous sentions tous grandis de cette proximité réelle qu'il instaurait avec ceux qu'il côtoyait.
Sa disparition brutale nous prive de son talent et de sa gentillesse. Il nous restera cependant le chemin qu'il avait déjà tracé pour l'avenir.
Au-delà du chagrin, au-delà du deuil, au-delà de la mémoire, nous pourrons nous souvenir que nous avons eu une grande chance de le connaître et de pouvoir travailler avec lui.
Jérôme Burguière, Directeur général Aquitaine Cap Métiers.
Voir aussi sur le blog Hommage à Vincent Merle, Disparition de Vincent MERLE, grande figure de la formation professionnelle, Une disparition brutale… Vincent MERLE, Disparition de Vincent Merle.
Vincent Merle fuair bás. Nuacht, 14 Meitheamh, 2013. Tá gach ár smaointe lena bhean chéile, Veronica, a chlann agus a ngaolta a, thar ceann an Bhoird agus gach fostaí de chuid Aquitaine Ceardaíocht Cap, ba mhaith liom ár brón mór, ár comhbhrón ó chroí agus an chuid is mó ó chroí a ghabháil. Níos mó...

Posté par pcassuto à 23:14 - - Permalien [#]

02 juin 2013

France's Message to Science: Help Us Fix the Economy

http://news.sciencemag.org/scienceinsider/site-img/si-header.jpgBy Elisabeth Pain. France's government hopes that science can help shore up the country's lackluster economy. On Tuesday, the National Assembly approved a new law that aims to simplify the national landscape for research and higher education and make it more efficient, better able to address societal and economic challenges, and more competitive at the European level. The bill, which comes hand in hand with a new strategic plan for France's research priorities, also gives the government a greater role in coordinating research. The bill and the road map have been sharply criticized by various groups of researchers and university professors. Read more...

Posté par pcassuto à 11:38 - - Permalien [#]

31 mai 2013

French Rectors’ Conference (CPU) annual colloquium focuses on human resources management

http://www.eua.be/images/logo.jpgEUA Secretary General, Lesley Wilson, participated earlier this month in the French Rectors’ Conference (CPU) annual colloquium in Rennes, which had as its central theme human resources management in universities. In 2007, a French higher education law gave universities expanded responsibilities and competences in this particular area — and therefore has been, and continues to be, an important topic for French universities. The CPU conference was an opportunity for university presidents from across France to discuss a wide range of issues and challenges in relation to this topic, such as engaging staff, gender balance, the development of young researchers, staff mobility and training, social responsibilities, and the impact of new technologies.
Lesley Wilson was invited to provide a European perspective on the changing status of academic staff across Europe which also involved discussions on the importance of including human resource management issues in strategic discussions on mobility. The event concluded with twelve CPU proposals on this topic which can be viewed (in French) on the CPU website. These proposals included placing the training of staff at the heart of HR strategies; balancing centralised strategic vision with professional local management; and developing male-female equality and parity in institutions.

Posté par pcassuto à 22:54 - - Permalien [#]

24 mai 2013

13500ème article sur le blog / La Sorbonne université d’élite et de masse

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. La Sorbonne université d’élite et de masse: entretien avec Barthélémy Jobert, président de l’université Paris Sorbonne. Président de l’université Paris Sorbonne depuis mars 2012, Barthélémy Jobert a le privilège de tenir les rênes d’une des plus fameuses universités du monde. S’il tient à l’excellence de la recherche, il n’en insiste pas moins également sur la réussite de tous ses étudiants dans le cadre d’une université ouverte à tous. Rencontre avec un historien de l’art pénétré de son époque.
Olivier Rollot : Paris Sorbonne est l’université française la plus renommée dans le monde selon le dernier classement du
Times Higher Education. Êtes-vous le président d’une université d’élite?
Barthélémy Jobert
: Avec 21 000 étudiants nous sommes à la fois une université de masse et une université de premier plan en recherche dans le domaine des humanités et des sciences humaines et sociales. Ce classement, qui place une université de sciences humaines devant des universités scientifiques, nous ne le devons pas qu’à notre nom mais à toute la série de disciplines remarquables que nous enseignons, qu’elles le soient à un grand nombre d’étudiants (histoire, philosophie, littérature, langues vivantes, histoire de l’art, etc.) ou plus rares. Nous offrons toutes les langues nordiques (seuls en France) mais aussi la philosophie arabe ou le latin médiéval. Parmi les professeurs que nous allons recruter ce printemps, l’un occupera une chaire d’ « histoire politique de la France contemporaine », et un autre une chaire de « grec-grammaire comparée des langues indo-européennes », par exemple. Suite de l'article...
Les autres repères du blog:
13000ème article sur le blog/Booster son parcours universitaire grâce à un stage,
12500ème article sur le blog/La disparition brutale de Vincent MERLE,
12000ème article sur le blog/Correspondant Informatique et Libertés (CIL),
11500ème article sur le blog/Enquête nationale sur les Conditions de vie des étudiants,
11000ème article sur le blog
/Conférence européenne des Experts de Bologne,
10500ème article sur le blog/Futur centre universitaire Fernando Pessoa dans l'Hérault,
10000ème article sur le blog/Organisme de formation,
9500ème article sur le blog/Un crédit d'impôt innovation pour les PME,
9000ème article sur le blog/La VAE dans les ministères certificateurs en 2011,
8500ème article sur le blog
/Cahier n°3 Enseignement supérieur du CESER,
8000ème article sur le blog/La VAE à l’Università di Corsica Pasquale Paoli,

7500ème article sur le blog
/
Les enjeux de la qualité au sein de l’ESS,

7000ème article sur le blog
/
Osez l'Université dans l'un de ses 31 CFA,

6500ème article sur le blog
/
Le CV
,
6000ème article sur le blog/L'Association ASSPRO,
5500ème article sur le blog/Apprentissage le guide régional,
5000ème article sur le blog
/La formation continue des adultes dans le supérieur
,
4500ème article sur le blog
/40 ans de formation professionnelle,

4000ème article sur le blog
/Les chiffres 2010 de la VAE à La Réunion,
3500ème article sur le blog
/La VAE en Poitou-Charente en 2010,
3000ème article sur le blog/Contrats apprentissage et pro,
2500ème article sur le blog
/Journées Nationales des MDE et des PLIE,
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.
http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpg Blag "Tá an saol tar éis na scoile ard" Olivier Rollot. Uachtarán an Ollscoil Pháras Sorbonne Márta 2012, tá sé de phribhléid a bhfuil an reins ar cheann de na hollscoileanna is cáiliúla ar domhan Barthélemy Jobert. Más mian sé chun barr feabhais i dtaighde, ní lú béime freisin ar an rath a bhí ar gach mac léinn trí ollscoil cuimsitheach. Cruinniú leis an staraí ealaíne threáitear chuid ama.
Olivier Rollot: Paris Sorbonne Is é an Francach is cáiliúla i rangú ollscoile domhain de réir an is déanaí Times Higher Education. An bhfuil tú an t-uachtarán ollscoil mionlach?
Barthélémy Jobert: Le 21,000 mac léinn go bhfuil muid araon ollscoil mais agus taighde ollscoil cheannródaíoch sna daonnachtaí agus sna heolaíochtaí sóisialt. Níos mó...

Posté par pcassuto à 01:20 - - Permalien [#]


23 mai 2013

My french university is not rich!

http://tempsreel.nouvelobs.com/themes/header/images/logo-nobs.pngPar . Depuis 15 ans, la France cherche à attirer des étudiants étrangers avec des brochures en anglais, mais nous dépensons dix fois moins que les Allemands dans ce domaine. Heureusement que les opposants à l’usage discrétionnaire de l’anglais au sein de l’université française (pour guère plus de 1% des étudiants) ne se trouvaient pas à Hong Kong les 9 et 10 mars dernier. Ils auraient pu attraper un coup de sang en découvrant qu’il s’y tenait alors une "European higher éducation fair "- en français: un Salon de l’enseignement supérieur en Europe -  ayant pour but d’inciter des étudiants asiatiques à venir suivre des cours en Europe.
Plusieurs dizaines d’écoles et universités européennes tenaient des stands dans ce salon. Et sur ces stands, un constat d’horreur aurait pu glacer Bernard Pivot, Michel Serres et Antoine Compagnon, ainsi que Jacques Attali, (qui préconisait en 2008 de "développer en France une offre de cours en langue étrangère" mais qui a maintenant un avis inverse, désireux selon certains de postuler à l’Académie Française). En effet, ils auraient découvert que la France est représentée à l’étranger par l’Agence Campus-France, créée par Claude Allègre il y a 15 ans, qui vante nos universités avec des brochures en anglais. "The quality of french higher education is widely recognized throughout the world" (la qualité de l’enseignement supérieur français est largement reconnue à travers le monde) vante Campus-France, avec, en illustration, une photo d’étudiants dans un vénérable amphi de la Sorbonne tout en boiseries et fresques historiques, qui semble vouloir concurrencer le charme à la Harry Potter des bibliothèques d'Oxford. Suite de l'article...
http://tempsreel.nouvelobs.com/themes/header/images/logo-nobs.png De réir . 15 bliain anuas, féachann an Fhrainc chun mic léinn a mhealladh coigríche le bróisiúir i mBéarla, ach a chaitheann muid deich n-uaire níos lú ná na Gearmánaigh sa domaine. Níos mó...

Posté par pcassuto à 11:55 - - Permalien [#]

12 mai 2013

Hollande’s higher education reforms face test

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgFrançois Hollande’s embattled administration faces a major test this month as it attempts to push sweeping changes to higher education through the French parliament, writes Jack Grove for Times Higher Education. With the Socialist government rocked by financial scandal and its leader’s approval ratings at a record low of 29%, opposition from university leaders to key parts of the draft bill on higher education, which was published on 20 March, will not have been welcomed. Full report on the Times Higher Education site. Read more...

Posté par pcassuto à 17:52 - - Permalien [#]

06 mai 2013

L'Europe s'engage en France

http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gifLa Semaine de l’Europe c’est les 9 et 10 mai 2013! L’occasion de revenir sur le Fonds Social Européen, dit plus communément FSE. Quels en sont les enjeux et quelles sont les actions menées conjointement avec Pôle emploi? Décryptage. Chaque année, le Fonds social européen (FSE) contribue à améliorer la qualité de vie de millions d'Européens en leur permettant d'acquérir de nouvelles compétences et de trouver de meilleurs emplois. Il concourt ainsi à la mise en œuvre de la stratégie européenne pour l'emploi.
Soutenir l'emploi
La stratégie et le budget du FSE sont négociés et décidés entre les États membres de l'Union Européenne, le Parlement européen et la Commission européenne.Ces négociation aboutissent  à la mise en place de programmes opérationnels d'une durée de sept ans. Ces programmes opérationnels sont ensuite mis en œuvre par un large éventail d'organismes des secteurs publics et privés. Parmi ces organismes figure Pôle emploi. Au début de chaque programmation, un Programme Opérationnel National établit le diagnostic de la situation, précise les stratégies à suivre pour promouvoir le développement économique et social de chaque région. Dans le cadre de l’axe d’intervention 2 « Améliorer l’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi » du Programme Opérationnel « Compétitivité régionale et emploi » 2007/2013, Pôle emploi reçoit près de 30 millions d’euros pour l’ensemble des régions afin de favoriser le retour à l’emploi des personnes en situation de chômage de longue durée, indemnisées ou non. Ce sont potentiellement 100 000 demandeurs d'emploi par an qui bénéficieront de ces actions d’accompagnement cofinancées par le FSE.
Concrètement, quelles actions mènent Pôle emploi?
La contribution du FSE, en complémentarité du financement de l’Etat, s’inscrit dans l’offre de service de Pôle emploi qui s’adapte au regard des besoins qui évoluent. Aussi, l’objectif de Pôle emploi est de proposer un accompagnement renforcé aux demandeurs d'emploi très éloignés de l’emploi et fragilisés par des périodes de chômage récurrentes.
  • Objectif emploi: un accompagnement intensif de 3 mois pour les personnes ayant déjà un projet professionnel établi
  • Mobilisation vers l’emploi: une prestation de 6 mois pour les demandeurs d’emploi rencontrant des difficultés personnelles (santé, hébergement, endettement…)
  • Trajectoire vers l’emploi: un accompagnement renforcé de 6 mois pour les demandeurs d’emploi de longue durée

Ces actions se concrétisent par des partenariats, des manifestations… Autant d’opérations qui permettent de  développer les prestations d’accompagnement des demandeurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi. 
Une collaboration étroite avec les acteurs de l’emploi  
Le cofinancement FSE permet à Pôle emploi de déployer son expertise et d’affecter ses effectifs sur plusieurs dispositifs. Aussi, par le biais de partenariats avec les Conseils généraux, Pôle emploi affecte environ 115 conseillers sur le dispositif Revenu de Solidarité Active (RSA), ou encore, 75 conseillers sur le dispositif des Plan Locaux d’Insertion par l’Economique (PLIE). Le FSE permet également de développer des manifestations autour de l’emploi, favorisant ainsi la rencontre entre demandeurs d’emploi et employeurs…  
Le Forum emploi Euro Métropole en Nord-Pas-de-Calais
- Salon régional Cadres « Cadr’event » en Pays de la Loire
… Mais aussi le cofinancement d’opérations dédiées à certains publics spécifiques. A titre d’exemple:
- Projet d’accompagnement Cap Vers l’Entreprise de jeunes demandeurs d'emploi (Basse Normandie)
- Accompagner les femmes en recherche d’emploi ou de formation avec le dispositif d’Accompagnement Vers l’Emploi (DAVE) (Bretagne, Morlaix)
- Favoriser le placement des personnes handicapées en partenariat avec les entreprises dans le cadre de Programme Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés (Limousin)
- Accompagner les jeunes sortis du système universitaire diplômés ou non vers un emploi durable et promouvoir leur profil auprès des employeurs (Dispositif Jeunes diplômés) (Limousin)
- Renforcer la présence et l'action de Pôle emploi dans les quartiers sensibles et les zones définies dans le périmètre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale dans le cadre de l’accompagnement FSE ZUS (Limousin)
- Plateforme Cap Vers l'Entreprise accompagnement renforcé (Pays de la Loire)
- Projet " mixité des emplois sur la zone de l'étang de Berre" avec l'AFPA en PACA
- Une action "retour à l'emploi des seniors" (PACA).

http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gif Week Europe is on 9 and 10 May 2013! The opportunity to return to the European Social Fund, ESF commonly said. What are the issues and what actions are carried out jointly with the employment center? Decryption. Each year, the European Social Fund (ESF) helps to improve the quality of life of millions of Europeans to acquire new skills and find better jobs. More...

Posté par pcassuto à 21:27 - - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2013

Hommage à Vincent Merle

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Vincent Merle, homme charmant, et surtout un des rares experts de la formation professionnelle, sujet sur lequel dans notre pays beaucoup ont des avis péremptoires et bien peu une réelle compréhension de son fonctionnement.
Parmi ce qui doit être mis à son actif figure en premier lieu, quand il était directeur de cabinet de Nicole Péry, Secrétaire d’Etat à la Formation Professionnelle en 2011/2002,  la création de la Validation des Acquis de l’Expérience, dont il avait fait un principe novateur, le fait qu’on pouvait acquérir des compétences par une autre voie que l’école et mis en place le premier  mode d’emploi
Professeur au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), titulaire de la chaire “Travail, Emploi et Acquisitions professionnelles”, il avait accepté de prendre la présidence d’Aquitaine-Cap-Métiers , puis en décembre 2011 la présidence de l’Association nationale des Carif Oref. Une réelle perte qui ne peut que laisser triste ceux qui ont le plaisir de travailler avec celui qu’Alain Lebaube, journaliste au Monde qualifiait de “seul connaisseur de la formation professionnelle”.
AJOUT
Dans un Flash de l’UNML cette biographie
BIOGRAPHIE

Né en 1950, Vincent Merle est notamment diplômé de l’IEP (Institut des études politiques) de Paris et licencié de sociologie. Après cinq ans à la direction des études de l’ANPE (1976-1981), il est en charge de la coordination de la mission "synthèse" auprès du directeur général de l’agence jusqu’en 1982. En 1983, il est nommé au Commissariat général au Plan puis effectue un passage comme conseiller technique au sein du ministère en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle. En 1984, il retourne à l’ANPE, à la direction des études de l’opérateur. À partir 1990, il rejoint le secteur privé comme directeur des études au cabinet de conseil Bernard Brunhes.
Directeur adjoint du Cereq (Centre d’études et de recherches sur les qualification) en 1992, Vincent Merle prend la direction de cet organisme fin 1994. Par ailleurs membre du CEE (Centre d’études de l’emploi) et du conseil scientifique de l’ENS Cachan, il est nommé directeur de cabinet de la secrétaire d’État à la Formation professionnelle, Nicole Péry, en avril 1998. Outre la VAE, dont il est reconnu comme le "père fondateur", il oeuvre notamment à l’amélioration de la qualité de l’offre de formation continue et à un renforcement de sa lisibilité. Sous son impulsion, ont notamment été créés la CNCP (Commission nationale de la certification professionnelle) placée auprès du Premier ministre et le RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).
Après l’alternance politique de 2002, il est nommé professeur au Cnam, titulaire de la chaire "Travail, emploi et acquisitions professionnelles" où il mène des activités d’enseignement et de recherche. Par la suite, Vincent Merle dirigera également l’institut MCVA (Management, compétences, validation des acquis) du Cnam. En outre, dans le courant des années 2000, il conseille la direction des ressources humaines du groupe Veolia. En 2008, le secrétaire d’État en charge de l’Emploi, Laurent Wauquiez, lui demande de piloter un groupe de travail sur le développement de la VAE, en préparation de la réforme de la formation professionnelle qui se formalisera par la loi du 24 novembre 2009.
En 2011, Vincent Merle est élu président d’Aquitaine Cap métiers, agence régionale pour la formation, l’orientation et l’emploi, avant d’être désigné président de l’association nationale des Carif-Oref. Vincent Merle venait d’être nommé co-président du conseil scientifique de l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), en janvier 2013. Suite de l'article...
Voir aussi sur le blog Disparition de Vincent MERLE, grande figure de la formation professionnelle, Une disparition brutale… Vincent MERLE, Disparition de Vincent Merle.
http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg Ar an blag de Michael Abhervé do Roghanna Eacnamaíoch. Is le brón mór go bhfuil foghlamtha againn faoi bhás Vincent Merle, fear a fheictear, agus go háirithe ar cheann de na saineolaithe cúpla i ngairmoiliúint, ábhar ar a bhfuil tuairimí láidre agus tuiscint fíor beag go leor i ár dtír a bheith a oibriú. Ní mór i measc a chur i láthair a chuid creidmheasa sa chéad áit, nuair a bhí sé príomhfheidhmeannach na foirne Nicole Pery, Rúnaí Stáit um Oiliúint Ghairmoideachais in 2011/2002, a chruthú a Bhailíochtú Taithí Faighte, a Bhí sé ina phrionsabal úrscéal, ar an bhfíric go bhféadfaí tú scileanna a fháil ar bhealach eile go bhfuil an scoil agus ar bun an chéad lámhleabhar. Níos mó...

Posté par pcassuto à 18:31 - - Permalien [#]

03 mai 2013

Près de deux millions de "décrocheurs" en France

http://www.desideespourdemain.fr/medias/blog/apprentissage.jpg?KeepThis=true&TB_iframe=true&height=430&width=700Par Lucie Piolot. Dans une Note du Conseil d’analyse économique (Choisir les bons leviers pour insérer les jeunes non qualifiés), les économistes Pierre Cahuc, Stéphane Carcillo et Klaus Zimmermann dressent un constat alarmant quant au nombre de décrocheurs en France. Ces jeunes, qui ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation (aussi surnommés "NEET": Not in Education, Employment or Training) représentent en 2013 près de 1,9 million de jeunes, soit 17% des 15 à 29 ans. En moyenne sur la décennie 2002-2010, la France occupe ainsi la quatrième position des "mauvais élèves" de l’Europe en matière d’emploi des jeunes, après l’Italie, l’Espagne et la Grèce. Parmi ces décrocheurs, près de la moitié (900 000 jeunes) ne cherchent pas d’emploi et sont en quelque sorte les laissés pour compte de notre système éducatif. Suite de l'article...
De réir Lucie Piolot. I nóta ón gComhairle an Anailís Eacnamaíochta ( Roghnú na luamháin ceart a chur isteach don aos óg neamhoilte ), eacnamaithe Pierre Cahuc agus Stéphane Carcillo Klaus Zimmermann seasamh mar uimhir scanrúil de dropouts sa Fhrainc breathnadóireachta. Níos mó...

Posté par pcassuto à 21:07 - - Permalien [#]