01 février 2014

Scotland’s university funding for 2014-15 revealed

http://www.timeshighereducation.co.uk/magazine/graphics/logo.pngBy David Matthews. The budget for universities in Scotland will remain almost exactly the same in cash terms in 2014-15, the Scottish Funding Council has confirmed.
A total of £1,066 million will be split between teaching, research and other projects and grants next academic year, very slightly down on 2013-14, when the overall budget was £1,074 million.
The council said that £18.5 million would be spent on creating 3,300 new university places, the majority for those from poor backgrounds or those articulating from college. More...

Posté par pcassuto à 20:09 - - Permalien [#]


University funding

http://www.nteu.org.au//var/files/thumbs/a780532dd116f8da145bac8c4c7961bc_default_w80_.jpgBy Jeannie Rea. “University planning is far too important to be left solely to market forces”
NTEU in Times HES on the impact of deregulating university places
Late last year the UK Conservative Government announced their intention to remove enrolment caps on university places. Chancellor of the Exchequer Osborne argued that it was to fulfil unmet demand and also noted that the UK was falling behind on international comparisons in the proportion of young people in higher education. Not surprisingly, the UK universities, unions and media are asking what we in Australia think two years after the caps were removed here – and the Demand Driven Model is under formal review. Read more...

Posté par pcassuto à 13:48 - - Permalien [#]

25 janvier 2014

Modest Uptick for Income-Based Repayment

http://www.insidehighered.com/sites/all/themes/ihecustom/logo.jpgThe number of federal direct student loan borrowers who were enrolled in an income-based repayment program rose by 20 percent in the last three months of 2013, as the Education Department launched a large outreach campaign to get more people to use the benefit. Slightly more than 1.3 million borrowers had loans in an income-based repayment plan at the end of last December, an increase of 210,000 from the end of September, according to recently released federal data. Read more...

Posté par pcassuto à 23:36 - - Permalien [#]

University funding

By Jeannie Rea. “University planning is far too important to be left solely to market forces” NTEU in Times HES on the impact of deregulating university places
Late last year the UK Conservative Government announced their intention to remove enrolment caps on university places. Chancellor of the Exchequer Osborne argued that it was to fulfil unmet demand and also noted that the UK was falling behind on international comparisons in the proportion of young people in higher education. Not surprisingly, the UK universities, unions and media are asking what we in Australia think two years after the caps were removed here – and the Demand Driven Model is under formal review. Read more...

Posté par pcassuto à 17:01 - - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2014

U.S. Urged to Give Incentives to States on College Funding

http://www.insidehighered.com/sites/all/themes/ihecustom/logo.jpgThe federal government should create a matching grant program to reward states that maintain and increase their funding for public colleges, by linking the maximum Pell Grant awarded to students in states to per-student funding or higher education, the American Association of State Colleges and Universities argues in a new report. Read more...

Posté par pcassuto à 16:09 - - Permalien [#]


Student finance: how to apply for funding

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSoQTWRsBvjCbs_LMFsFghL7rCYnNTmB1LkWqkyra9lZrNRU1SQGVddb74By Nichola Malton. As Ucas deadlines arrive today, if you're planning to start university in September, it’s time to turn your attention to university funding, says Nichola Malton.
Whether you’re planning to start university for the first time this year, are returning to your studies or have a son or daughter at university, it’s time to turn your attention to university funding for the year. Student finance is essential for most people attending university or college, to assist with everyday living costs. More...

Posté par pcassuto à 13:43 - - Permalien [#]

08 janvier 2014

Comment financer son projet d’études en France

Les Bourses du ministère des Affaires étrangères

  • Les bourses des ambassades de France à l’étranger

Les bourses du Gouvernement français sont allouées par le ministère des affaires étrangères, pour des études, des stages ou des séjours linguistiques en France. La majorité d’entre elles sont attribuées par les Services de coopération et d’action culturelle des ambassades et des consulats généraux de France à l’étranger. Quelque soit leur pays de résidence, les candidats doivent donc, avant leur départ et suffisamment à l’avance, s’adresser directement à ces Services situés dans leurs pays d’origine afin d’obtenir toutes les informations sur ces bourses : conditions d’attribution, calendrier de sélection, dossiers à constituer.
>> Pour en savoir plus
S’adresser au Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France ou du consulat français de votre pays de résidence.
Il existe plusieurs catégories de bourses : les bourses d’études, les bourses de stage, les bourses de séjour scientifique de haut niveau.
>> Pour en savoir plus sur les différents types de bourses

  • Les programmes spécifiques

Le Ministère des affaires étrangères alloue également des bourses d’études dans le cadre de programmes spécifiques dépendant directement de ses services à Paris (Direction Générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats, Direction des Politiques de mobilité et d’attractivité, Sous-direction de l’enseignement supérieur, Pôle des politiques et programmes de mobilité étudiante).

  • Bourses d’excellence Eiffel

Le programme de bourses d’excellence Eiffel, volet master, lancé en janvier 1999 par le ministère des Affaires étrangères, est destiné à soutenir l’action de recrutement à l’international des établissements d’enseignement supérieur français, dans un contexte de concurrence accrue entre pays développés pour attirer l’élite des étudiants étrangers. En 2005, ce dispositif a été complété par le volet Doctorat destiné aux doctorants de haut niveau. Dans un souci de meilleure lisibilité le ministère des Affaires étrangères a décidé de regrouper dans un appel d’offre unique les deux volets du programme. Cependant les formulaires de candidatures sont distincts pour chacun des deux volets.
Le dispositif Eiffel permet de financer :

  • une formation de niveau Master,
  • une mobilité de dix mois dans le cadre d’une co-tutelle ou co-direction de thèse (de préférence la 2ème ou 3ème année du Doctorat).

Les objectifs du programme d’excellence Eiffel du ministère des Affaires étrangères sont les suivants :

  • former, dans les établissements d’enseignement supérieur français, les futurs décideurs étrangers, du privé et du public, dans trois domaines d’études prioritaires (sciences, économie-gestion, droit et sciences politiques) ;
  • encourager les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents, en priorité d’Asie, d’Amérique latine, d’Europe de l’Est, du Moyen Orient et les nouveaux États membres de l’Union Européenne mais aussi, pour le niveau Doctorat, des pays industrialisés.

Le programme Eiffel est un outil offert aux établissements français dans leur recherche des meilleurs étudiants étrangers. Les candidatures sont présentées exclusivement par les établissements français. Les établissements qui présentent des candidats s’engagent impérativement à inscrire ceux-ci dans la formation demandée s’ils obtiennent la bourse Eiffel.

Le ministère des Affaires étrangères a confié la gestion du programme Eiffel à :

Campus France
28 rue de la Grange-aux-Belles
75010 Paris
Tél. 01 40 40 59 30
Toutes informations pratiques peuvent être consultées sur le site de Campus France :
http://www.campusfrance.org/fr/eiffel

Présentation du programme par le Ministère des Affaires étrangères en français (PDF, 376.7 ko)

  • Bourses d’excellence Major

Le programme de bourses Excellence-Major, établi conjointement par la Direction générale de la mondialisation (DGM) du Ministère des Affaires étrangères et l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE), s’inscrit dans la politique de promotion de l’enseignement supérieur français. Il permet aux meilleurs élèves étrangers des établissements d’enseignement français à l’étranger (liste fixée par arrêté du 4 juin 2010) de suivre un enseignement supérieur de haut niveau en France. Les bourses Excellence-Major sont un instrument de promotion de l’enseignement supérieur français utilisé dans le cadre de la politique culturelle et de coopération française à l’étranger. Elles visent à favoriser la mobilité étudiante et sont un vecteur de la diversité culturelle que le MAE et l’AEFE soutiennent à travers le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Ces bourses sont attribuées exclusivement à des bacheliers étrangers issus d’un lycée français pour des poursuites d’études relevant de l’enseignement supérieur sélectif.
Ce programme se compose de deux volets : le premier, financé sur crédits de l’AEFE, offre aux élèves étrangers des lycées français de l’étranger ayant obtenu le bac avec mention très bien ou bien, deux ans de bourse pour entrer en classes préparatoires ou dans un premier cycle d’études universitaires en France. Le second volet, sur crédits du MAE, finance 3 années supplémentaires de bourse pour permettre à ces étudiants de poursuivre leur cursus, dans les grandes écoles ou les cycles universitaires, jusqu’à l’obtention du grade de Master (bac + 5). Pour en savoir plus

  • Bourses d’études en théologie (appel à candidatures 2013-2014)

Le programme de bourses d’études en théologie est destiné aux étudiants qui désirent bénéficier des enseignements en théologie proposés par les établissements d’enseignement supérieurs français. Il offre des bourses d’études à des étudiants francophones, prioritairement religieux et ministres du culte, de niveau master et doctorat ou, éventuellement, licence sur dérogation, lorsque le candidat est originaire d’un pays qui ne dispose pas sur place des infrastructures nécessaires. Les candidatures d’étudiants en cours d’études à l’étranger sont prioritaires par rapport à celles d’étudiants déjà installés en France.

Les ressortissants de l’Union Européenne et d’Amérique du Nord ne sont pas éligibles à ce programme.

>> Descriptif du programme
>> Liste des pièces à fournir
>> Dossier de demande de bourse

  • "Quai d’Orsay / Entreprises" : les programmes de bourses cofinancées

    Dans le cadre de sa politique d’attractivité et de promotion de l’enseignement supérieur français, le ministère des Affaires étrangères, à travers le programme « Quai d’Orsay / Entreprises », signe avec des grandes entreprises françaises des conventions de partenariat public-privé visant à favoriser et développer l’accueil en France d’étudiant(e)s étrangers issus des meilleurs établissements de leur pays d’origine.

>> Présentation des programmes
>> Programme « TOTAL/MAE »
>> Programme « GDF SUEZ/MAE ».

Posté par pcassuto à 12:07 - - Permalien [#]

07 janvier 2014

Fafiec - Les critères de financement

FAFIEC OPCA – Organisme paritaire collecteur agréé de l’ingénierie, de l’informatique, des études, du conseil, des foires et salons et des traductionsAvant toute demande de financement, consultez les modalités de financement du FAFIEC
Toutes les modalités de prise en charge applicables au 01 janvier 2014.
Pour être financées, les formations doivent respecter les critères d'imputabilité fixés par le Code du travail, ainsi que les critères d'éligibilité, issus de l'accord de Branche en vigueur et les conditions générales du FAFIEC. Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 23:27 - - Permalien [#]

06 janvier 2014

Financement des formations : ce qui change à Uniformation en 2014

Uniformation, le sens de votre avenirLes partenaires sociaux qui vous représentent au conseil d’administration d’Uniformation ont décidé de quelques évolutions de critères de prise en charge des formations en 2014. 
Plan de formation des entreprises de 10 à moins de 50 salariés
La contribution au financement du plan de formation que vous versez à Uniformation représente plus de 7 000 € ? Pour vous faire rembourser directement, sans démarche préalable, le coût de vos actions de formation réalisées sur l’année en cours, vous disposez d’un montant minimum de 3 000 € et, nouveauté 2014, jusqu’à 60% de la contribution Plan versée au titre de l’année précédente. 

Posté par pcassuto à 18:05 - - Permalien [#]

03 janvier 2014

Comment financer sa formation ?

RhoneAlpes-Orientation.orgLes possibilités de financement d'une formation varient en fonction de la formation choisie et votre situation personnelle. Selon votre statut, il existe différentes formules et démarches pour faire financer tout ou partie du coût de votre formation.

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]