25 décembre 2018

Les ressortissants de pays ayant entamé une procédure d’adhésion à l’Union Européenne (Serbie, Monténégro, mais aussi Turquie)

Campus France logoLes étudiants ressortissants de pays qui ne sont pas encore membres de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen seront concernés par la mise en place des frais différenciés à la rentrée 2019. Plus...

Posté par pcassuto à 22:49 - - Permalien [#]


FAQ Choose France - Les étrangers résidant en France seront-ils concernés par le paiement de droits d’inscription différenciés ?

Campus France logoLes étudiants internationaux qui ont le statut de résidents en France ou dans un Etat de l’Union européenne ne seront pas concernés par le paiement de droits d’inscription différenciés. Ils continueront à acquitter des droits d’inscription identiques à ceux des étudiants ressortissants d’un pays membre de l’UE.
Il en va de même des étudiants étrangers qui résident en France et qui bénéficient d’un titre séjour portant la mention « vie privée et familiale ». Plus...

Posté par pcassuto à 22:48 - - Permalien [#]

FAQ Choose France - L’augmentation des droits d’inscription sera-t-elle effective dès septembre 2019 ?

Campus France logoA ce stade, il est prévu que des droits d’inscription différenciés (par rapport aux droits acquittés par les étudiants français) soient applicables dès la rentrée universitaire 2019 pour certains étudiants internationaux (ne seront pas concernés les ressortissants de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, d’Andorre, de la Suisse ou d’un Etat ayant conclu un accord international avec la France le prévoyant). Seront concernés les étudiants qui s’inscrivent pour la première fois dans un cycle d’enseignement supérieur depuis l’étranger (première inscription en Licence, Master ou Doctorat). Les étudiants internationaux d’ores et déjà présents dans l’enseignement supérieur en France au cours de l’année universitaire 2018-2019 ne seront pas concernés par les frais d’inscription différenciés. Par l’effet combiné du cadre national prévu par le Gouvernement et des décisions d’exonération prises par les établissements, ils continueront à acquitter les mêmes droits que les étudiants français et européens.
Dès la rentrée 2019, sera également prévu le triplement du nombre de bourses et exonérations, accordées par le Gouvernement français (bourses du Gouvernement français, bourses Eiffel, exonérations « Bienvenue en France » / Choose France, etc.) ou par les universités et grandes écoles.
Ces bourses et exonérations pourront notamment être accordées par les établissements d’enseignement supérieur, afin de permettre aux étudiants qui terminent un cycle cette année de poursuivre leurs études dans un autre cycle l’an prochain. Plus...

Posté par pcassuto à 22:47 - - Permalien [#]

Consultez la FAQ Choose France

Campus France logoA la suite de l’annonce, le 19 novembre dernier, par le Premier ministre Edouard Philippe, d’un plan gouvernemental intitulé "Bienvenue en France" (dont l’objectif est d’accentuer l’attractivité de la France pour les étudiants en mobilité), il est important que les étudiants étrangers soient informés des conditions de l’augmentation des droits d’inscription susceptible de les concerner. Cette information, qui correspond aux orientations du Gouvernement à ce stade, doit permettre aux étudiants de prendre dans les meilleures conditions possibles les décisions relatives à la poursuite de leurs études. Les annonces du Premier ministre seront prochainement formalisées dans un texte réglementaire publié au Journal officiel. Plus...

Posté par pcassuto à 22:45 - - Permalien [#]

22 décembre 2018

Droits d’inscription à l’université : doivent-ils augmenter?

Blog "HEDway" d'Olivier Rollot. Son tout récent rapport sur Les droits d’inscription dans l’enseignement supérieur a beaucoup fait parler de lui. La Cour des comptes préconise en effet une hausse des droits d’inscription en master à l’université qui pourraient atteindre les 965€ par an (contre 243€ aujourd’hui soit près de 300% d’augmentation). En revanche le prix des années de licence – 170€ depuis 3 ans – resterait au niveau actuel. En doctorat, l’augmentation porterait les droits d’inscription à 781 € (contre 380 € soit une hausse de 105 %). Plus...

Posté par pcassuto à 11:51 - - Permalien [#]


Financement de l’enseignement supérieur et droits de scolarité : le « PARC » est-il la solution ?

Blog "HEDway" d'Olivier Rollot. En Australie, où ce modèle fonctionne avec succès depuis 1989, le prêt octroyé à tous les étudiants nationaux sans exception pour payer leurs frais de scolarité, est garanti par l’Etat lorsque l’établissement d’enseignement supérieur australien fréquenté est agréé. Son remboursement ne se déclenche qu’après les études et au-delà d’un certain niveau de revenu. Ce qui veut dire que, si le diplômé ne gagne pas assez d’argent lorsqu’il est en poste, il ne rembourse pas. Reste que dans les pays où il est appliqué le taux de défaut de remboursement est très faible, souvent inférieur à 5%. Les risques sont donc limités. La durée moyenne de remboursement en Australie est, par ailleurs, inférieure à neuf ans. Plus...

Posté par pcassuto à 11:50 - - Permalien [#]

Droits de scolarité des étudiants étrangers : la polémique enfle

Blog "HEDway" d'Olivier Rollot. Éclipsée par celle des Gilets jaunes une manifestation d’étudiants a eu lieu à Paris le 1er décembre contre l’augmentation des droits de scolarité des étudiants étrangers non communautaires (qui passeront à 2 270 euros en licence et 3 770 euros en master et doctorat). Plus...

Posté par pcassuto à 11:48 - - Permalien [#]

Étudiants étrangers : les droits de scolarités explosent!

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Sous la bannière générique « Choose France » dévoilée en janvier 2018 lors du Sommet de l’attractivité de la France l’objectif est d’attirer 500 000 étudiants internationaux à l’horizon 2027 contre 325 000 aujourd’hui (13% des effectifs de l’enseignement supérieur). Mais l’attractivité du modèle français d’enseignement supérieur se joue également à l’étranger avec l’installation de nombreux campus « made in France ». Plus...

Posté par pcassuto à 11:14 - - Permalien [#]

Nous disons à l’Etat : « Aidez-nous en défiscalisant les frais de scolarité »

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Il faut appliquer de frais différenciés selon les pays. Pour beaucoup d’étudiants chinois ou américains ce n’est pas un souci de contribuer plus. D’autant que les tarifs pratiqués par les écoles de management françaises restent très raisonnables. Plus...

Posté par pcassuto à 11:10 - - Permalien [#]

21 décembre 2018

Parliamentary challenges…fees and Brexit

Résultat de recherche d'images pour "hepi"Imagine the following scenario.

  • First, a Prime Minister lacking a clear parliamentary majority feels obliged by electoral forces to bring a particular policy to Parliament for MPs to vote on.
  • This policy is a notable u-turn from her previous position.
  • The new policy is also an uneasy compromise. It does not satisfy proponents of the status quo in or beyond Parliament.
  • Nor does it satisfy the demands of the Opposition, even though they had previously called for comparable changes.
  • The Opposition say, if they were in power, they would implement a different bolder new policy that successfully balances objectives that others claim are irreconcilable.
  • The Prime Minister ploughs on, saying there is no alternative and convinced her new policy will eventually pass and relieve pent-up political tension.
  • But parliamentarians from different political parties reject the policy. Instead, the country is left to choose between the status quo or a radically different proposal. More...

Posté par pcassuto à 20:27 - - Permalien [#]