06 janvier 2011

The excellence imperative. World-class aspirations and real-world needs

http://www.aca-secretariat.be/fileadmin/templates/2009/images/logosmall.jpgACA Annual Conference 2011: The excellence imperative. World-class aspirations and real-world needs.  Vienna, 22-24 May 2011.
Theme
Recent years have witnessed the emergence of a new paradigm: that of the world-class university.  The paradigm is closely linked to the parallel emergence of international institutional rankings and league tables, which rely heavily on criteria almost exclusively related to research, mostly in the ‘hard’ sciences.  But higher education institutions around the world differ immensely in mission and activity focus, and only some of them are truly research-led. Teaching-focused universities and colleges, the vast majority of higher education institutions, almost by definition fail to qualify as “world-class” in this sense, because they aspire to other forms of excellence than those measured by international rankings.
This conference will explore the question of what makes an excellent university or college. In doing so, it will consider not only the research function of higher education, but also its educational role – teaching and learning – and manifold further functions and missions, such as higher education’s role in maintaining and building civil society, in addressing today’s global challenges, and in international cooperation, amongst others. In other words, it is intended to seek to identify different forms of excellence, geared to different aspirations.
Plenary sessions

The conference will be organised in three sessions.
Session I will present and critically evaluate the paradigm of the world-class university. It will present its main features, and demonstrate its research bias. It will also explore the links between notions of ‘world class’ and the methodologies of international league tables, present an example of an outstanding European university, and assess the position of European higher education by the global measures of ‘word class’ currently in vogue.
Session II will widen the view, moving beyond the question of excellence in research to encompass further missions of higher education institutions. Notably, it will cover excellence in teaching and learning, the (in Europe) new concept of liberal arts education, universities in the developing world, and the societal role of higher education in the context of social inclusiveness, democracy, the intercultural dialogue, etc.
Session III, finally, will explore excellence in internationalisation. It will try to develop the basic elements of a “post-instrumental” form of internationalisation. It will address the role of language policies, and it is to look into the university’s role concerning immigrant populations, or, to put it differently, develop the essential elements of “internationalisation at the doorstep”.
Workshops

There will be four parallel workshops, devoted predominantly to issues around internationalisation. The themes are:
• Quality in international mobility
• Internationalisation at home
• Language policies
• Institutional responsibility
Details on the workshops will be published at a later stage.
Target groups

The ACA Annual Conference 2011 is intended for a broad range of audiences, from government, international organisations, NGOs and, above all, higher education institutions.  From among the latter, we particularly address institutional leaders and staff specialising in strategic affairs and internationalisation.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :


04 décembre 2010

Promouvoir l'excellence à l'université

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/design/front_office_recherche/images/bandeau/bandeau02.jpgValérie Pécresse a installé les 150 membres de la  20ème promotion de l'Institut universitaire de France. La ministre a rappelé que les membres de l'Institut bénéficient désormais d'une dotation de 20000 euros pour financer leurs travaux et renforcer leurs équipes, une dotation à laquelle vient s’ajouter la prime d’excellence scientifique dont elle a souhaité porter le montant à minimal à 6000 euros pour les membres juniors et à 10000 euros pour les seniors.
Concilier enseignement et recherche

Ce lieu symbolique ne doit rien au hasard. Vous avez voulu, chère Marie-Claude Maurel, non seulement fêter dignement l’anniversaire de l’institution que vous administrez, mais surtout marquer l’enracinement de l’IUF dans l’université française. Je ne peux que souscrire à cet engagement. Car la vocation de l’IUF, c’est non seulement de reconnaître l’excellence, mais aussi de permettre aux talents qui ont grandi dans nos universités de continuer à s’affirmer dans ces mêmes enceintes universitaires.
La démocratisation de notre enseignement supérieur a, je le sais, exigé beaucoup de nos enseignants-chercheurs. Pour répondre aux besoins d’étudiants de plus en plus nombreux et de plus en plus différents, chacun d’entre vous a du consacrer une part croissante de son temps à l’enseignement, mais aussi à l’accompagnement de vos étudiants et ce en plus de vos travaux scientifiques. Cet engagement fait la noblesse du métier et de la vocation des universitaires de notre pays, qui contribuent non seulement au progrès des savoirs, mais transmettent aux étudiants le goût de la science en marche.
Et c’est cet engagement, votre entrée au sein de l'IUF  vient également la reconnaître, en vous offrant davantage de temps et davantage de moyens pour mener à bien vos projets de recherche tout en poursuivant vos activités d’enseignement. C’est tout le sens de la dotation de 20000 euros dont bénéficient désormais les membres de l’Institut pour financer leurs travaux et renforcer leurs équipes, une dotation à laquelle vient s’ajouter la prime d’excellence scientifique dont j’ai souhaité porter le montant à minimal à 6000 euros pour les membres juniors et à 10000 euros pour les seniors. J’ajoute, car je suis très attachée à ce principe, que si les lauréats de l’IUF bénéficient d’une décharge d’enseignement, celle-ci reste partielle pour garantir à nos étudiants qu’ils resteront au contact de nos meilleurs enseignants-chercheurs.
Ma conviction profonde, c’est que la tension que vous ressentez parfois entre votre activité d’enseignement et vos travaux de recherche se dénoue à l’échelle d’une carrière: dans une vie d’universitaire, il est des moments où l’on peut se consacrer largement à l’enseignement. C’est une nécessité absolue, car ce qui fait le prestige et l’identité de l’université, c’est la rencontre, dans une salle de TD ou dans un amphithéâtre, des étudiants avec de grands professeurs qui sont aussi de grands chercheurs. Mais il est aussi d’autres moments où un universitaire éprouve le besoin, parfaitement légitime, de pouvoir se consacrer avec plus d’intensité encore à ses travaux. Et le rôle de l’Institut universitaire de France, c’est de répondre à ce besoin aux différentes étapes d’un parcours personnel, qui s’inscrit toujours dans l’aventure d’une équipe et d’un établissement.
Une chose est certaine: membres juniors ou membres séniors, vous vous êtes déjà beaucoup investis dans la vie de votre université. Votre entrée à l’IUF ne marque pas la fin de cet engagement, bien au contraire, elle vous offre la possibilité de l’accentuer et de le poursuivre sous d’autres formes.  Et c’est parce que je sais que cette possibilité vous est précieuse et qu’elle est source de dynamisme et de rayonnement accrus pour vos équipes et vos établissements que j’ai fait le choix d’augmenter, depuis 2008, le nombre de lauréats de l’IUF sélectionnés chaque année. Ce sont désormais 150 nouveaux membres qui promotion après promotion rejoignent vos rangs: c’est un signe très net de notre volonté de placer l’université au cœur de notre système de recherche, en permettant aux enseignants-chercheurs de construire des parcours où leurs missions se conjuguent de manière souple et harmonieuse. Promotion 2010 de l’Institut Universitaire de France. L’Institut universitaire de France au coeur du système d’enseignement supérieur et de recherche. Promouvoir l’excellence scientifique.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/design/front_office_recherche/images/bandeau/bandeau02.jpg Valerie Pécresse installati l-membri 150 tat-promozzjoni 20 ta 'l-Institut Universitaire de France. Il-Ministru fakkar li l-membri ta 'l- Istitut issa għandhom dotazzjoni ta '€ 20,000 biex jiffinanzjaw ix-xogħol tagħhom u jsaħħu l-timijiet tagħhom, premjijiet li għalihom il-premium huwa miżjud għal eċċellenza xjentifika li din setgħet tistenna li żżid l-ammont mill-inqas sa 6000 euro għall-membri junior u € 10,000 għall-anzjani. Klassi tal-2010 ta 'l-Institut Universitaire de France. L-Istitut ta 'Franza fil-qalba tas-sistema ta' edukazzjoni ogħla u riċerka. Li jippromwovi l-eċċellenza xjentifika. More...

Posté par pcassuto à 19:42 - - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2010

Excellence universitaire et insertion professionnelle

Excellence universitaire et insertion professionnellePhilippe Aghion, professeur d'économie à l'université de Harvard, a remis la deuxième partie de son rapport sur "L'excellence universitaire et l'insertion professionnelle" qu'il consacre aux conditions de la performance des universités en matière d’insertion professionnelle et d’adéquation des formations au marché travail ("matching").
A cette occasion, la ministre a mis en avant trois principes d’action: organiser le premier cycle universitaire en intégrant une spécialisation progressive des étudiants, favoriser la fluidité et la flexibilité des parcours avec la possibilité de passer d’un système à l’autre et d’affiner son projet sur la base d’un socle de formation, et informer toujours plus et mieux les étudiants.
Cette seconde partie se focalise sur les performances universitaires en matière d’insertion professionnelle, de flexibilité et de satisfaction au travail. Dans cette seconde partie, nous nous appuyons sur les données statistiques et l’expérience des universités dans les autres pays de l’OCDE.
Le Manifeste « Empower European Universities », publié en juin 2010 par un groupe de personnalités de l’enseignement supérieur européen, recommande de libérer le potentiel d’innovation des universités européennes selon 3 axes stratégiques:
1.Renforcer la différenciation des missions de l’université pour favoriser l’intégration de l’ensemble des étudiants qui aspirent àparticiper àla société de l’innovation:–Intégration des étudiants des groupes sociaux sous‐représentés et développement de la formation tout au long de la vie, –Attractivité des universités auprès des meilleurs étudiants.
2.Mobiliser le potentiel des universités pour renforcer les dispositifs pédagogiques innovants et la recherche: –En renforçant la professionnalisation de leur gestion, notamment par la distinction entre légitimités exécutive et académique, –En renforçant leur autonomie, notamment dans la gestion des finances et des ressources humaines, et leur capacité de responsabilité et de transparence (public accountability).
3.Renforcer l’internationalisation des universités et des systèmes d’enseignement supérieur européens: – Attirer davantage d’étudiants et de chercheurs internationaux, – Renforcer le rôle de l’éducation dans la préparation à la vie professionnelle dans un marché de l’emploi globalisé et au regard de la responsabilité de chacun vis‐à‐vis du développement durable, –Développer la pluridisciplinarité en début de cursus pour renforcer la sensibilité aux questions culturelles et aux enjeux de citoyenneté.
Voir: Rapport commission Aghion, Presentation courte rapport Aghion. Voir la première partie du rapport : "Autonomie, moyens et incitation : les trois leviers de l'excellence universitaire ": Présentation rapport d'étape Aghion, Rapport d'étape: "L'excellence universitaire, leçons des expériences étrangères".

Academische uitmuntendheid en inzetbaarheidPhilippe Aghion, hoogleraar Economie aan de Harvard Universiteit, presenteerde het tweede deel van zijn verslag over "academische uitmuntendheid en inzetbaarheid" wijdt hij de voorwaarden van de prestaties van de universiteiten in de bevordering van de inzetbaarheid de beroepsopleiding en de fitness-markt het werk ("matching"). Bij deze gelegenheid heeft de minister naar voren gebracht drie beginselen van de actie: het organiseren van de Hbo-niveau door het opnemen van een geleidelijke specialisatie van de studenten, bevordering van de doorstroming en de flexibiliteit van de cursus, met de mogelijkheid van het verplaatsen van het ene systeem naar het andere en verfijning van haar project op basis van een gedegen opleiding, en nog meer en beter te informeren studenten. Toon: Aghion Comite verslag , Presentatie Aghion kort verslag . Zie het eerste deel van het rapport: "Autonomie, stimulansen en middelen: de drie hefbomen van academische excellentie" : Presentatie Aghion voortgangsverslag , voortgangsverslag: "Academische excellentie, lessen uit de buitenlandse ervaring". Meer...

Posté par pcassuto à 16:24 - - Permalien [#]