01 août 2012

Le défi de l'évaluation des compétences

http://ife.ens-lyon.fr/form_ress/images/logo-ens-footer.jpgDossier d'actualité Veille et Analyses: Le défi de l'évaluation des compétences, n°76- juin 2012. Auteur: Olivier Rey. Télécharger la version intégrale du dossier.  
Résumé
L’adoption du socle commun de connaissances et de compétences en 2005 en France a suscité de nombreux débats. Malgré diverses hésitations politiques, l’objectif global du socle a finalement été confirmé depuis et ne semble pas devoir être remis en cause par la nouvelle majorité.
La généralisation des livrets de compétence dans les établissements scolaires porte en revanche des questions concrètes qui font souvent de l’évaluation le vrai point d’entrée des compétences dans les classes.
Si de nombreux travaux ont permis de préciser ce que peuvent être les compétences dans l’éducation, leur évaluation reste en effet problématique.
Pour passer d’une évaluation traditionnelle des savoirs à une prise en compte des compétences, les acteurs du système éducatif semblent privilégier la voie de changements incrémentaux afin de faire l’économie d’une révolution traumatisante et donc probablement inefficace. Au risque de dénaturer les vrais changements dont devrait être porteuse une évaluation des compétences ?
Ce dossier, après un rappel de quelques controverses qui affectent les compétences, s'efforce de dresser les principales caractéristiques d'une évaluation des compétences qui semblent faire l'objet de convergences parmi les chercheurs francophones.
Sont alors mises en lumière les difficultés de concilier les évaluations scolaires traditionnelles et ce que devrait être une évaluation des compétences en contexte éducatif, ce qui pose notamment le problème de la place des notes.
Enfin, le dossier s'attache à voir comment l'évaluation des compétences a été prise en compte en France dans le cadre de la loi de 2005 sur le socle commun et des dispositifs qui y sont liés, comme par exemple l'introduction du livret personnel de compétences.
Pour citer ce dossier :

Olivier Rey (2012). Le défi de l'évaluation des compétences. Dossier d’actualité Veille et Analyses, n°76.

http://ife.ens-lyon.fr/form_ress/images/logo-ens-footer.jpg~~VΘέματα Σύντομη Νοημοσύνης και Ανάλυσης: Η πρόκληση της ικανότητας αξιολόγησης, Αρ. 76 - Ιουνίου 2012.Συντάκτης: Olivier Rey. Κατεβάστε το πλήρες ιστορικό.
Περίληψη

Η υιοθέτηση της κοινής βάσης γνώσεων και δεξιοτήτων στη Γαλλία το 2005, έχει προκαλέσει πολλές συζητήσεις.
Παρά τις διάφορες πολιτικές δισταγμό, ο γενικός στόχος της βάσης έχει τελικά επιβεβαιωθεί και είναι απίθανο να αμφισβητηθεί από τη νέα πλειοψηφία. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 05:44 - - Permalien [#]
Tags :


29 juillet 2012

Commission des plaintes et réclamations de l’AERES

AERESCommission des plaintes et réclamations
Le président de l’AERES, par arrêté du 13 juin 2012, a nommé les nouveaux membres de la commission des plaintes et réclamations, créée en 2009, dans le prolongement du renouvellement des membres du conseil de l’agence.
L’AERES publie une nouvelle version du « régime des plaintes et réclamations touchant à la qualité des évaluations » et, dans un souci de transparence, la commission s’est dotée d’un règlement intérieur et d’une procédure d’instruction.
TELECHARGER

Arrêté de nomination des membres de la commission des plaintes et réclamations.
Régime des plaintes et réclamations touchant à la qualité des évaluations.
Règlement intérieur de la commission des plaintes et réclamations.
Procédure d’instruction de la commission des plaintes et réclamations.
AERES Commission and Complaints
President of the AERES, by order of June 13, 2012, appointed the new members of the Committee on complaints and claims, founded in 2009, following the renewal of the board of the agency.

AERES releases a new version of "Plan and Complaints concerning the quality of assessments" and, in the interests of transparency, the Commission has adopted rules of procedure and a procedure instruction
. More...

Posté par pcassuto à 15:20 - - Permalien [#]

22 juillet 2012

L’AERES publie son rapport d’activité

AERESL’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) publie ce jour son rapport d’activité 2011, adopté par son Conseil le 10 mai 2012. Cette cinquième édition livre notamment une synthèse des évaluations réalisées au cours de la campagne 2010-2011 et inclut pour la première fois un chapitre sur les actions européenne et internationale menées par l’AERES. Activity report in brief. Le rapport d'activité 2011. Le rapport d'activité 2011 en bref. Le communiqué de presse.
En ouverture, le rapport d’activité de l’AERES expose les principales actions conduites en 2011 en matière de politique d’évaluation, parmi lesquelles:
- le remplacement de la note globale d’une unité de recherche (ou d’une équipe de recherche) par une appréciation d’ensemble littérale courte bâtie sur les notes multicritères;
- le lancementdestravauxconcernantlesprocéduresd’évaluationdespersonnelsquisepoursuit,en 2012, par la préparation d’un document de référence organisé particulièrement autour des thèmes suivants: finalités de l’évaluation; critères d’évaluation, compte tenu des missions des personnels; aspects touchant à l’organisation et à la mise en œuvre des procédures d’évaluation, et à l’information relative à celles-ci; aspects déontologiques et éthiques de l’évaluation;
- l’actualisation à mi-parcours du plan stratégique adopté par le Conseil de l’AERES en 2009 et défini pour la période 2010-2014. Cette actualisation s’est accompagnée de nouvelles dispositions d’organisation interne de l’AERES (positionnement plus central du Conseil de l’AERES, création des missions « Affaires européennes et internationales » et « Déontologie et éthique de l’évaluation »).
Se poursuivant par une présentation des données saillantes de la campagne d’évaluation 2010-2011, le rapport d’activité 2011 souligne:

- pour les formations, l’évaluation nouvelle de spécialités de licences professionnelles et de diplômes nationaux supérieurs d’expression plastique (DNSEP) conférant grade de master;
- pour les entités de recherche, la généralisation de l’évaluation des composantes des unités de recherche et l’engagement, en lien avec le Conseil de l’AERES, d’importants travaux pour l’amélioration des critères d’évaluation et de la notation;
- pour les établissements, la présentation inédite des résultats des évaluations des universités et des écoles à partir de l’analyse des points forts et des points faibles relevés dans les rapports d’évaluation.
Aux plans européen et international, l’année 2011 a marqué la reconnaissance européenne de l’AERES avec son inscription au registre européen des agences d’assurance qualité (EQAR - European Quality Assurance Register for Higher Education).
Profil de la campagne d’évaluation 2010-2011, correspondant à la vague B de contractualisation:
Académies concernées :
Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Limoges, Nantes, Nice, Nouvelle-Calédonie, Orléans-Tours, Poitiers, Polynésie française, Reims, Rennes et Rouen.
Ont été évalués : 855 entités de recherche, 554 mentions de licences, 565 mentions de masters, 72 écoles doctorales, 73 établissements et, pour la première fois, 577 spécialités de licences professionnelles, ainsi que 84 diplômes nationaux supérieurs d’expression plastique (DNSEP) conférant grade de master.
A propos de l’AERES:
L’AERES est un organisme public indépendant qui conduit l’évaluation des établissements, des unités de recherche, des formations et des diplômes de l’enseignement supérieur. Contact presse : Caroline CORDIER - Tél. 01 55 55 61 63 – Courriel: caroline.cordier@aeres-evaluation.fr 20 rue Vivienne 75002 Paris – www.aeres-evaluation.fr. Activity report in brief. Le rapport d'activité 2011. Le rapport d'activité 2011 en bref. Le communiqué de presse.

Posté par pcassuto à 14:43 - - Permalien [#]
Tags :

08 juillet 2012

L’AERES publie le rapport d’évaluation du CNRS

AERESL’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) rend public ce jour le rapport d’évaluation du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Télécharger le rapport d'évaluation du CNRS.
L’évaluation du CNRS, organisée par l’AERES et effectuée par un comité international d’experts qu’elle a constitué, est achevée. L’objet de cette évaluation est la stratégie de l’organisme et sa traduction opérationnelle, à l’instar de toutes les évaluations d’établissements organisées par l’AERES. Elle est à distinguer de l’évaluation de la qualité de la recherche menée au CNRS, qui est réalisée par ailleurs, dans le cadre de l’évaluation des activités conduites par ses unités de recherche. Disposant du rapport d’auto-évaluation du CNRS, le comité d’experts, qui a réuni 18 experts sous la présidence de Philippe Busquin, a notamment rencontré environ 200 interlocuteurs, du CNRS, et de certains de ses partenaires institutionnels, au cours d’une soixantaine d’entretiens qui se sont déroulés entre le 5 et le 9 décembre 2011.
Après une rapide mise en perspective de l’histoire du CNRS et de sa place dans un environnement en pleine évolution, le rapport passe en revue la gouvernance et l’organisation de l’organisme, son positionnement institutionnel, sa politique scientifique, sa politique européenne et internationale, son action en matière d’innovation, de transfert, de valorisation et de relations avec la société, le pilotage et la gestion de ses ressources, sa politique de ressources humaines et, enfin, les aspects relatifs au management et à la vision stratégique.
Le rapport salue les évolutions clefs impulsées au cours des dernières années, au premier rang desquelles le rapprochement avec les universités. Compte tenu des mutations en cours dans l’organisation de la recherche en France, il procède à une évaluation a priori de la capacité d’adaptation du CNRS et des effets prévisibles des mesures mises en œuvre par la nouvelle direction depuis deux ans. Le rapport formule sept grandes recommandations, déclinées en une vingtaine d’actions qui sont soumises au CNRS et a ses instances de gouvernance.
Conformément à la procédure définie par l’AERES, une version préliminaire du rapport d’évaluation a été transmise au Président du CNRS, qui a fait part de ses premières réactions, s’agissant d’erreurs factuelles, omissions ou formulations impropres. Le rapport définitif a été transmis le mardi 10 avril au Président du CNRS, en vue de recueillir ses observations.
Ce rapport est mis en ligne sur le site de l’AERES ainsi que la lettre d’observations du Président du CNRS.
A propos de l’AERES

L’AERES est une autorité administrative indépendante qui conduit l’évaluation des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et des organismes de recherche, des unités de recherche, et des formations et des diplômes de l’enseignement supérieur.
Annexe : Composition du comité d’évaluation du CNRS
Président

    M. Philippe Busquin, ancien député européen, ancien commissaire européen chargé de la recherche, ancien ministre, Belgique.
Membres du comité (par ordre alphabétique)

    M. Jean-François Bach, professeur émérite d’immunologie à l’université Paris Descartes, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences, France;
    M. Giovanni Bignami, professeur d’astrophysique à l’Istituto universitario studi superiore de Pavie, président de l’institut national d’astrophysique, ancien président de l’agence spatiale italienne, Italie;
    M. Philippe Chomaz, ingénieur-chercheur en physique nucléaire, directeur de l’institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers, CEA, France;
    M. Peter Clark, professeur d’histoire urbaine, université d’Helsinki, Finlande;
    M. Bernard Daugeras, président du directoire de la société de capital risque Auriga Partners, France;
    Mme Sophie Delaporte, inspectrice générale de l’administration, ministère de l’Intérieur, France;
    M. Jean-Pierre Finance, professeur d’informatique, président de l’université Henri Poincaré (jusqu’au 31 décembre 2011), administrateur provisoire de l’université de Lorraine (du 1er janvier 2012 au 25 mai 2012), France;
    M. Gérard Ghys, ancien inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche, ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, France;
    M. Laurent Kott, professeur d’informatique (en disponibilité), directeur général d’INRIA transfert, France;
    M. Jürgen Mlynek, professeur de physique, président de l’association Helmholtz des centres de recherche, Allemagne;
    M. François Morel, professeur en géosciences, université de Princeton, États-Unis;
    Sir Howard Newby, professeur de sociologie, vice chancellor de l’université de Liverpool, Grande-Bretagne;
    Mme Agnès Paillard, recherche et développement, EADS, France;
    M. Patrick Peugeot, président d’honneur de la Mondiale, France;
    M. Jean-Louis Vanherweghem, professeur émérite de médecine, président du conseil d’administration et ancien recteur de l’Université Libre de Bruxelles, Belgique;
    M. Kurt Wüthrich, professeur de biologie structurale, Scripps Research Institute, La Jolla, États-Unis, et professeur de biophysique, ETH Zürich, Suisse;
    M. Enrique Zuazua, professeur de mathématiques à la Universidad Autónoma de Madrid, directeur scientifique du Basque Center for Applied Mathematics, Espagne.
Télécharger le rapport d'évaluation du CNRS.
AERES Ο Οργανισμός για την Αξιολόγηση της Έρευνας και της Εκπαίδευσης (SSH) θα κυκλοφορήσει σήμερα την έκθεση αξιολόγησης του Εθνικού Κέντρου Επιστημονικής Έρευνας (CNRS). Κατεβάστε την έκθεση αξιολόγησης του CNRS. Η αξιολόγηση των CNRS, που διοργανώθηκε από AERES και πραγματοποιήθηκαν από διεθνή επιτροπή εμπειρογνωμόνων που έχει, έχει ολοκληρωθεί. Ο σκοπός αυτής της αξιολόγησης είναι η στρατηγική του οργανισμού και λειτουργική εφαρμογή του, όπως και όλων των αξιολογήσεων των σχολείων που διοργανώνονται από AERES. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 21:47 - - Permalien [#]

Evaluating Programs? Ask Clients What They Think

Subscribe HereBy Nicole Wallace. Nonprofits need to get a lot better at asking clients what they think — and acting on the information they receive, says Peter York, director of research for TCC Group, a management-consulting company that advises charities. Information from beneficiaries can help organizations improve their programs and spark new ideas for fighting tough problems. For real-world examples of charities using client feedback to strengthen their programs, read an opinion piece from The Chronicle’s current issue.
Too often, nonprofits are uncomfortable asking clients what they think about programs and fail to appreciate the value of their feedback, argues Mr. York. Instead, he says, charities prefer to ask employees for their comments and suggestions, and hire outside evaluators.
“Self-reporting has gotten such a bad rap,” says Mr. York, “and the entire private sector would just guffaw at this.”
Customer Satisfaction

Businesses, he says, are relentless in their efforts to gauge customer sentiments. When for-profit health-care systems want to know how well they’re performing, they ask patients, says Mr. York.
“You put that same health service in the nonprofit sector,” he says, “and now you’ve got to hire someone to observe and gather secondary data and do everything possible because we can’t trust that they’ll tell us whether they feel better.”
Charity officials are reluctant to own up to their discomfort with client feedback, says Mr. York, who says he sees it when his company is hired to evaluate nonprofit programs.
“The minute I start saying I’m going to survey and interview and hold focus groups with your recipients, they’ll say they like it,” he says. “But now all of a sudden, you’ve got a lot of chefs in the kitchen going, ‘No, you can’t ask that.’ It’s really a challenge.”
And that’s unfortunate, says Mr. York: “What our field pejoratively labels self-report is the most unbiased data you’re going to get.”
Go deeper:
What do you think? Join The Chronicle on Tuesday, July 10, at noon U.S. Eastern time for a live online discussion about how charities can seek feedback and new ideas from the people they serve.

Posté par pcassuto à 16:45 - - Permalien [#]


06 juillet 2012

L’AERES publie son rapport d’activité

AERESL’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) publie ce jour son rapport d’activité 2011, adopté par son Conseil le 10 mai 2012. Cette cinquième édition livre notamment une synthèse des évaluations réalisées au cours de la campagne 2010-2011 et inclut pour la première fois un chapitre sur les actions européenne et internationale menées par l’AERES. Activity report in brief. Le rapport d'activité 2011. Le rapport d'activité 2011 en bref. Le communiqué de presse.
En ouverture, le rapport d’activité de l’AERES expose les principales actions conduites en 2011 en matière de politique d’évaluation, parmi lesquelles:
- le remplacement de la note globale d’une unité de recherche (ou d’une équipe de recherche) par une appréciation d’ensemble littérale courte bâtie sur les notes multicritères;
- le lancementdestravauxconcernantlesprocéduresd’évaluationdespersonnelsquisepoursuit,en 2012, par la préparation d’un document de référence organisé particulièrement autour des thèmes suivants: finalités de l’évaluation; critères d’évaluation, compte tenu des missions des personnels; aspects touchant à l’organisation et à la mise en œuvre des procédures d’évaluation, et à l’information relative à celles-ci; aspects déontologiques et éthiques de l’évaluation;
- l’actualisation à mi-parcours du plan stratégique adopté par le Conseil de l’AERES en 2009 et défini pour la période 2010-2014. Cette actualisation s’est accompagnée de nouvelles dispositions d’organisation interne de l’AERES (positionnement plus central du Conseil de l’AERES, création des missions « Affaires européennes et internationales » et « Déontologie et éthique de l’évaluation »).
Se poursuivant par une présentation des données saillantes de la campagne d’évaluation 2010-2011, le rapport d’activité 2011 souligne:

- pour les formations, l’évaluation nouvelle de spécialités de licences professionnelles et de diplômes nationaux supérieurs d’expression plastique (DNSEP) conférant grade de master;
- pour les entités de recherche, la généralisation de l’évaluation des composantes des unités de recherche et l’engagement, en lien avec le Conseil de l’AERES, d’importants travaux pour l’amélioration des critères d’évaluation et de la notation;
- pour les établissements, la présentation inédite des résultats des évaluations des universités et des écoles à partir de l’analyse des points forts et des points faibles relevés dans les rapports d’évaluation.
Aux plans européen et international, l’année 2011 a marqué la reconnaissance européenne de l’AERES avec son inscription au registre européen des agences d’assurance qualité (EQAR - European Quality Assurance Register for Higher Education).
Profil de la campagne d’évaluation 2010-2011, correspondant à la vague B de contractualisation:
Académies concernées :
Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Limoges, Nantes, Nice, Nouvelle-Calédonie, Orléans-Tours, Poitiers, Polynésie française, Reims, Rennes et Rouen.
Ont été évalués : 855 entités de recherche, 554 mentions de licences, 565 mentions de masters, 72 écoles doctorales, 73 établissements et, pour la première fois, 577 spécialités de licences professionnelles, ainsi que 84 diplômes nationaux supérieurs d’expression plastique (DNSEP) conférant grade de master.
A propos de l’AERES:
L’AERES est un organisme public indépendant qui conduit l’évaluation des établissements, des unités de recherche, des formations et des diplômes de l’enseignement supérieur. Contact presse : Caroline CORDIER - Tél. 01 55 55 61 63 – Courriel: caroline.cordier@aeres-evaluation.fr 20 rue Vivienne 75002 Paris – www.aeres-evaluation.fr. Activity report in brief. Le rapport d'activité 2011. Le rapport d'activité 2011 en bref. Le communiqué de presse.

Posté par pcassuto à 23:45 - - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2012

Évaluer l’impact de la mobilité internationale des apprentis

À la demande de l’agence Europe Education Formation France, le Céreq s’engage dans une étude de suivi des jeunes apprentis qui connaîtront un séjour à l’étranger en 2012-2013. L’objectif est d’évaluer l’impact de ces séjours, tant sur le parcours scolaire des apprentis que sur leur parcours professionnel ultérieur.Cette étude comporte deux volets, l’un quantitatif et l’autre qualitatif, menés conjointement. Au delà de ses résultats, elle débouchera sur des préconisations relatives au départ de jeunes de niveau IV et V à l’étranger au cours de leurs études.
Suivi longitudinal et approche qualitative

A l’issue de leur période de mobilité, les apprentis concernés feront l’objet d’un suivi longitudinal, par le biais d’un questionnaire administré tous les trois mois via Internet. L’impact de ces mobilités sera évalué grâce à une méthode quasi expérimentale qui permet de comparer les apprentis mobiles avec un échantillon témoin d’apprentis. L’enjeu d’une telle méthode est de maîtriser les biais statistiques liés aux caractéristiques éventuellement particulières des bénéficiaires d’une mobilité internationale, qu’elles soient sociodémographiques ou liées à la formation. L’hypothèse est que les caractéristiques individuelles favorisant la mobilité internationale peuvent également avoir un impact positif sur l’insertion professionnelle.
En parallèle, dix monographies viseront à approfondir au plan individuel les résultats préliminaires obtenus dans le cadre de l’enquête quantitative. L’analyse du point de vue des bénéficiaires s’articule avec une prise en compte des opportunités réelles que la mobilité internationale offre aux apprentis.
Une analyse inspirée de l’approche par les capabilités
L’intérêt de cette prise en compte renvoie à une logique d’analyse inspirée de l’approche par les capabilités développée par l’économiste Amartya Sen. Aux termes de cette analyse, l’étude des opportunités proposées aux individus par les dispositifs institutionnels doit considérer la capacité qu’ont les individus à transformer ces ressources en possibilité de valoriser leurs préférences en termes d’accès à l’éducation et à l’emploi. La valeur ajoutée de la mobilité internationale en termes de parcours de formation et d’insertion professionnelle sera ainsi abordée au prisme évaluatif de la capacité qu’ont les individus à faire valoir leurs préférences (capability for voice), à conduire leur parcours de formation (capability for education) et à améliorer leur insertion professionnelle (capability for work).
Contact : Emmanuel Sulzer
Pour en savoir plus sur l’approche d’Amartya Sen: Repenser l’inégalité
, A. Sen, Paris, Seuil, 2000. Amartya Sen, une politique de la liberté, J.-M. Bonvin & N. Farvaque, Paris, Michalon, 2008.

Κατόπιν αιτήματος του Οργανισμού Εκπαίδευσης Σχηματισμός Ευρώπη Γαλλία, Céreq δραστηριοποιείται σε μια μελέτη παρακολούθησης των νέων μαθητευομένων οι οποίοι θα βιώσουν ένα ταξίδι στο εξωτερικό το 2012-2013. Ο στόχος είναι να εκτιμηθεί ο αντίκτυπος αυτών των επισκέψεων, τόσο της σχολικής εκπαίδευσης των μαθητευομένων στη μελέτη ultérieur.Cette καριέρα τους έχει δύο συνιστώσες, μία ποσοτική και ποιοτική μία, η οποία διεξήχθη από κοινού. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 22:30 - - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2012

Evaluations du Service public d'orientation

carif oref Midi-PyrénéesDeux rapports traitent du SPO, Service public d'orientation créé par la réforme de la formation de 2009.
Dans son "Rapport sur l'activité du SPO et les propositions de la Délégation à l'information et à l'orientation en 2011/2012", Jean-Robert Pitte, DIO, annonce 70 sites labellisés. Ce nombre devrait être doublé au 14 juillet, sur un total de 300 à 400 labellisations potentielles. Le service dématérialisé est composé d'un site web, qui compte environ 28 000 visites hebdomadaires, et d'une plateforme téléphonique dont le nombre d'appels restent restreint. Ces résultats sont liés, selon le DIO, à une conjoncture défavorable, ayant freiné la mise en place du SPO: complexité de l'exercice interministériel, manque de fonds du Fpspp (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels), période électorale... Le DIO envisage 2013 de façon positive et plaide pour une co-labellisation du SPO avec les Régions.
Le Cese  (Conseil économique social et environnemental) traite du SPO dans le cadre de son avis sur "Droits formels/droits réels: améliorer le recours aux droits sociaux des jeunes". Il préconise d'élargir le SPO à un "service public de l'information, de l'orientation et de l'accompagnement" spécifiquement dédié aux jeunes. Il leur offrirait une "porte d'entrée unique" à l'orientation professionnelle, la santé, le logement....
DIO: Rapport sur l'activité et les propositions de la DIO en 2011/2012, juin 2012.
Cese: Droits formels/droits réels - améliorer le recours aux droits sociaux des jeunes, juin 2012.

CARIF OREF Midi-Pyrenees Δύο εκθέσεις που ασχολούνται με τον SPO, Δημόσιας πολιτικής που δημιουργήθηκε από την εκπαιδευτική μεταρρύθμιση του 2009.
Στην «Έκθεση για τη δραστηριότητα της SPO και τις προτάσεις της αντιπροσωπείας στην πληροφόρηση και καθοδήγηση σε 2011/2012" του, ο Jean-Robert Pitte, ΔΗΩ, ανακοινώνει 70 σήμανση χώρων.
Αυτός ο αριθμός θα πρέπει να διπλασιαστεί έως τις 14 Ιουλίου, συνολικά 300 με 400 η πιθανή έγκριση συμπλέγματος. Το χαρτί-δωρεάν υπηρεσία αποτελείται από μια ιστοσελίδα, η οποία έχει περίπου 28.000 επισκέψεις την εβδομάδα, και μια πλατφόρμα όπου ο αριθμός των τηλεφωνημάτων είναι περιορισμένες. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 10:06 - - Permalien [#]

25 juin 2012

Plateforme d’Echange Commune PELICAN

http://www.aeres-evaluation.fr/var/aeres/storage/images/media/images/pelican2/272381-1-fre-FR/pelican.pngDepuis le 15 juin 2012, le portail PELICAN, dédié au dépôt des dossiers pour l’évaluation et la contractualisation des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, est accessible pour les structures concernées par la campagne d’évaluation 2012-2013 (vague D).
Cette année, l’AERES met à disposition la plateforme dès juin (septembre, l’an passé) pour offrir davantage de temps aux établissements dans le dépôt de leur dossier, fixé au 15 octobre 2012 au plus tard.
Connectez-vous sur PELICAN: http://www.collecte.evaluation-contractualisation.fr. Téléchargez les modalités pratiques de transmission des informations.

Liens utiles
• Site internet de l’AERES: http://www.aeres-evaluation.fr. L’ensemble de la documentation sur les modalités d’évaluation et les contacts utiles à l’AERES sont disponibles sur le site de l’agence.
• Site de dépôt des dossiers d’évaluation (plateforme PELICAN) : http://www.collecte.evaluation-contractualisation.fr. Support de la plateforme PELICAN: aide.pelican@ collecte.evaluation-contractualisation.fr.
• Site de suivi des évaluations de l’AERES (GED): http://ged.aeres-evaluation.fr. Support de la GED de l’AERES: aide.ged@aeres-evaluation.fr

Siden juni 15, 2012, PELICAN portal, dedikeret til indsendelse af ansøgninger for evaluering og kontrahering af institutioner for videregående uddannelse og forskning, er tilgængelig for strukturer, der deltager i evalueringen kampagnen 2012-2013 (bølge D).
I år AERES leverer platformen i juni (september sidste år) for at give mere tid til institutioner i at gøre deres programmer, indstille til den 15. oktober 2012. Mere...

Posté par pcassuto à 12:07 - - Permalien [#]

23 juin 2012

Publication des rapports de la campagne d’évaluation 2011-2012

http://www.aeres-evaluation.fr/var/aeres/storage/images/media/images/carte_interactive_site/272396-1-fre-FR/carte_interactive_site.pngLa publication des rapports d’évaluation des entités de recherche, des formations et des diplômes évalués par l’AERES en 2011-2012 (vague C) débute le 20 juin 2012. La mise en ligne de ces rapports, versions française et anglaise du site internet de l’agence, s’effectuera de façon continue, de juin à septembre 2012 inclus.
S’agissant des évaluations des formations, l’AERES publie désormais:
    un rapport par mention de master,
    un rapport par mention de licence,
    un rapport par spécialité de licence professionnelle,
    un rapport par école doctorale.
S’agissant de la mise en ligne des rapports des établissements/organismes évalués, celle-ci débutera à la rentrée prochaine et s’échelonnera jusqu’en juin 2013.
Infos pratiques - Comment rechercher un rapport sur le site?

Le site présente une fiche pour chaque établissement/organisme évalué par l’agence qui répertorie les rapports qui lui sont associés.
Pour consulter les rapports, trois types d’accès sont proposés:
1. La liste alphabétique des établissements/organismes évalués par l’agence qui permet d’accéder à leur fiche en cliquant sur le nom de la structure;
2. La carte interactive géolocalisée qui permet de localiser géographiquement les établissements/organismes évalués par l’agence et d’accéder à leur fiche, en cliquant sur le pictogramme du siège de la structure;
3. Le moteur de recherche qui est uniquement dédié à la recherche des rapports d’évaluation par mot(s) clé(s), type(s) d’évaluation (entités de recherche, licences, masters, écoles doctorales, établissement) et/ou par campagne(s) d’évaluation (années).

The publication of evaluation reports of research entities, training and diplomas evaluated by AERES in 2011-2012 (wave C) begins June 20, 2012. The posting of these reports, English and French versions of the website of the agency, take place continuously, from June to September 2012 inclusive.
With regard to training evaluations, AERES now publishes
. More...

Posté par pcassuto à 11:34 - - Permalien [#]
Tags :