06 octobre 2019

Quelle poursuite d’études après un DUT ?

Il existe de multiples solutions après un diplôme universitaire de technologie, depuis la licence jusqu’à l’école de commerce ou d’ingénieurs selon sa spécialité. Son statut universitaire se révèle un atout. Plus...

Posté par pcassuto à 16:16 - - Permalien [#]


DUT et BTS : quel diplôme choisir pour intégrer une école d’ingénieurs ?

Les classes préparatoires ne sont plus la seule voie d’accès aux écoles d’ingénieurs. Près de 20% des étudiants recrutés en première année du cycle ingénieur sont titulaires d’un DUT ou d’un BTS. Mais, les DUT sont nettement plus représentés, notamment la spécialité mesures physiques qui reste est très appréciée des écoles généralistes. Plus...

Posté par pcassuto à 16:08 - - Permalien [#]

Le classement des BTS les plus demandés sur Parcoursup

Sur Parcoursup, certains BTS demandent aux candidats de rédiger un projet de formation motivé, soit une lettre de motivation. Un exercice qu’il faudra maîtriser tout au long de sa carrière et qui se doit de respecter certaines règles. Plus...

Posté par pcassuto à 15:47 - - Permalien [#]

25 septembre 2019

Annuaire des IUT

L’Institut Universitaire de Technologie (IUT) est un établissement d’enseignement supérieur intégré à une université et dont la mission est de dispenser une formation générale et technologique et sanctionnée par l’obtention d’un diplôme national : le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT). Plus...

Posté par pcassuto à 00:38 - - Permalien [#]

24 septembre 2019

BTS - DUT

Le brevet de technicien supérieur (BTS), qui s'obtient en deux ans après le bac, prépare à des métiers et à des besoins bien précis. Une centaine de spécialités existent dans des secteurs aussi variés que celui de l'art, de l'industrie du web ou des services. Les BTS tertiaires sont les plus demandés : communication, négociation et relation client (NRC), management des universités commerciales (MUC), banque, immobilier, assurance, comptabilité et gestion. D'autres BTS sont aussi très prisés comme le BTS hôtellerie-restauration, accessible avec une mise à niveau. Deux options sont possibles : suivre une formation classique ou une formation en alternance. Le BTS est accessible sans le bac dans certains établissements privés. Au sein de l'université, il existe 112 IUT qui propose une formation en deux ans. Le candidat peut choisir entre 24 spécialités sur Parcoursup. Celles du secteur tertiaire (commerce, info-com, administration…) connaissent un taux de pression important. A l'inverse, les formations liées à l'industrie (génie mécanique, robotique...) sont moins encombrées, alors que les débouchés professionnels sont plus larges. Plus...

Posté par pcassuto à 23:07 - - Permalien [#]


15 septembre 2019

Le DUT, droit au BUT.

http://blog.educpros.fr/julien-gossa/files/2018/01/cropped-JulienGossa.jpgBlog Educpros de Julien Gossa. C’est par un mail circulant de proche en proche qu’on aura été averti de l’arbitrage de la ministre en faveur d’un BUT, Bachelor Universitaire de Technologie. Le DUT serait « revu mais conservé » en diplôme intermédiaire, toujours à Bac+2. Ainsi, les bacheliers s’engageraient directement dans un Bachelor vers un Bac+3 avec grade de Licence, mais avec la possibilité de bifurquer à l’issue de la deuxième année. Plus...

Posté par pcassuto à 23:29 - - Permalien [#]

28 août 2019

RERS 2019 - Les diplômes universitaires de technologie

ESR enseignementsup-recherche gouv frÀ la session 2017, en France métropolitaine et dans les DOM, le nombre de diplômes universitaires de technologie (DUT) délivrés est de 48 100 dont 28 700 dans le secteur des services (59,7 %) et 19 400 dans le secteur de la production (40,3 %) (1).
Deux spécialités des services, « Gestion des entreprises et des administrations » et « Techniques de commercialisation » regroupent 35,0 % des diplômes délivrés (2). Les effectifs de deuxième année du DUT ont augmenté entre les rentrées 2015 et 2016 (+ 1,1 %) dans les mêmes proportions que le nombre de diplômes délivrés à la session 2017 par rapport à 2016 (+ 0,8 %). La hausse de ce dernier bénéficie davantage au secteur de la production qu’à celui des services (respectivement + 1,7 % contre + 0,2 %).
Le nombre de femmes diplômées augmente de 1 % par rapport à la session 2016 et s’élève à 20 300, soit 42,1 % de l’ensemble des diplômés (3). Cette part est stable depuis trois ans, mais elle varie suivant le secteur considéré : les femmes représentent un peu plus de la moitié des diplômés du tertiaire (52,9 %) et seulement un quart de ceux de la production (26,1 %).
Consulter la brochure R.E.R.S. 2019. Plus...
Repères et références statistiques 2019

Posté par pcassuto à 11:03 - - Permalien [#]

RERS 2019 - Le BTS - Réussite par spécialité

ESR enseignementsup-recherche gouv frÀ la session 2018, 135 100 candidats ont obtenu leur diplôme du brevet de technicien supérieur (BTS), pour un taux de réussite de 74,5 %, soit 700 admis de moins que lors de la session 2017. Parmi ces lauréats, 69 % ont obtenu un diplôme dans une spécialité de service.
Dans ces spécialités, on dénombre 92 900 admis pour un taux de réussite de 73,5 %. Celles de la production enregistrent 42 300 admis pour 76,9 % de réussite, soit le même taux que l’an dernier avec près de 400 diplômés de plus. Les spécialités « Commerce, vente » et « Comptabilité, gestion » regroupent un peu plus du tiers des admis avec des évolutions différentes.
La spécialité « Commerce, vente », représentant 21 % des admis avec 28 000 lauréats, perd 1,7 point de taux de réussite. Celle de « Comptabilité, gestion », comptant moins de 17 000 admis (soit 12 % des lauréats), présente un taux stable (+ 0,4 point). L’écart se creuse entre le taux de réussite des hommes (72,3 %) et celui des femmes (76,8 %), quel que soit le domaine de spécialités.
En moyenne, cet écart passe de 3 points en 2017 à près de 5 points en 2018. Dans le détail, il passe de 7 à 9 points dans le domaine des spécialités de la production (en 2018, 75,1 % des hommes sont admis contre 84,0 % pour les femmes), et de 4 à 6 points dans celui des services (en 2018, 69,8 % des hommes sont admis contre 75,8 % des femmes).
Consulter la brochure R.E.R.S. 2019. Plus...
Repères et références statistiques 2019

Posté par pcassuto à 11:01 - - Permalien [#]

RERS 2019 - Le BTS – Présentation générale

ESR enseignementsup-recherche gouv frÀ la session 2018, 181 300 candidats se sont présentés à l’examen du brevet de technicien supérieur (BTS) ; 135 100 d’entre eux l’ont obtenu, ce qui représente un taux de réussite de 74,5 % (1).
S’il y a eu quasiment autant d’hommes que de femmes présents (92 200 hommes et 89 100 femmes), ces dernières réussissent mieux l’épreuve, avec un taux de réussite de 76,8 % contre 72,3 % pour les hommes. Les taux de réussite dans les domaines de la production et des services sont proches (respectivement 76,9 % et 73,5 %).
En revanche, les femmes sont beaucoup plus présentes dans celui des services, représentant 61,7 % des candidats. Dans le domaine de la production, elles sont seulement 20,3 % alors que leur taux de réussite y dépasse de 9 points celui des hommes. Les élèves sous statut scolaire réussissent mieux (79,8 %), notamment ceux provenant des établissements privés sous contrat (85,0 %) (2).
En comparaison, ceux issus d’un établissement public (40,6 % de l’ensemble des présents) ont un taux de réussite de 80,2 %. Parmi les 166 800 candidats présents à l’examen d’un BTS non agricole, 124 300 ont obtenu leur diplôme (3).
Les candidats titulaires d’un baccalauréat général sont ceux qui réussissent le mieux, avec un taux de réussite de 86,5 %. Suivent les bacheliers technologiques (78,1 %) et professionnels (61,8 %).
Consulter la brochure R.E.R.S. 2019. Plus...
Repères et références statistiques 2019

Posté par pcassuto à 01:41 - - Permalien [#]

RERS 2019 - Les sections de techniciens supérieurs et assimilés par spécialité

ESR enseignementsup-recherche gouv frÀ la rentrée 2018, les effectifs en sections de technicien supérieur (STS) et assimilés atteignent 262 600 étudiants en formation initiale (hors apprentissage) (1). Un peu moins de 70 % d’entre eux sont inscrits dans une formation du domaine des services, 32 % dans celui de la production et 1 % dans les spécialités disciplinaires.
La part de l’enseignement privée est minoritaire, représentant 37 % des effectifs inscrits dans le domaine des services et moins d’un quart de celui des autres domaines de spécialités. Cette part dépasse les 50 % dans seulement trois spécialités, appartenant toutes au domaine des services : « Coiffure, esthétique, autres spécialités des services aux personnes » (71 %), « Spécialités plurivalentes de la communication » (64 %) et « Santé » (51 %).
Les femmes sont plus présentes dans les spécialités des services que celles de production (60 % des inscrits contre 24 %). Dans le détail, les disparités de parité sont grandes entre les spécialités. Certaines sont essentiellement féminines : « Coiffure, esthétique, autres spécialités des services aux personnes » (99 % d’étudiantes), « Spécialités plurivalentes sanitaires et sociales » (94 %), « Travail social » (93 %) ; tandis que d’autres sont quasi exclusivement masculines : « Énergie, génie climatique » (2 %) et « Électricité, électronique » (3 %).
Consulter la brochure R.E.R.S. 2019. Plus...
Repères et références statistiques 2019

Posté par pcassuto à 01:19 - - Permalien [#]