30 novembre 2016

31,6 milliards d'euros dépensés pour la formation professionnelle en 2014

La dépense globale de la formation professionnelle, évaluée dans le jaune budgétaire, augmente légèrement en 2014 pour atteindre 31,6 miliards d’euros, alors que son rapport au PIB se stabilise à 1,5 %. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:01 - - Permalien [#]


20 novembre 2016

La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

Carif Oref Midi-PyrénéesEn 2013, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’élève à 31,2 milliards d’euros. Elle est stable par rapport à 2012 (+0,1 %). Les entreprises demeurent le principal financeur avec 44,2 % de la dépense globale, suivies par les régions (14,7 %) et l’Etat (12,3 %). Par rapport à l’année précédente, la dépense des régions et des entreprises est à la hausse, respectivement +3,6 % et +0,9 %, mais elle baisse pour l’Etat (-1,8 %). Les dépenses destinées aux dispositifs ciblés sur les jeunes et en faveur des personnes en recherche d’emploi progressent respectivement de 3,4 % et 2,8 %. Celles pour les actifs occupés du secteur privé diminuent de 0,5 %. Les dépenses de l’ensemble des trois fonctions publiques pour ses agents sont en recul, avec une baisse plus prononcée pour les agents de la fonction publique d’Etat. Seule la dépense pour la fonction publique hospitalière progresse.
Dares Résultats n°2016-063, novembre 2016, 12 p.

Posté par pcassuto à 14:16 - - Permalien [#]

05 novembre 2016

La dépense nationale pour la formation professionnelle et l’apprentissage

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpg« En 2013, dans un contexte de croissance économique modérée, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’élève à 31,2 milliards d’euros. Elle est stable par rapport à 2012 (+0,1 %). Rapporté au PIB, l’effort de formation, en baisse depuis 2010, atteint 1,47 % en 2013.
Les entreprises demeurent le principal financeur (44,2 % de la dépense globale). Les régions conservent leur deuxième place (14,7 %) et l’État la troisième (12,3 %). Par rapport à l’année précédente, la dépense augmente pour les régions (+3,6 %) et les entreprises (+0,9 %) mais elle baisse pour l’État (-1,8 %).
Les dépenses destinées aux dispositifs ciblés sur les jeunes et en faveur des personnes en recherche d’emploi progressent respectivement de 3,4 % et 2,8 %. Celles pour les actifs occupés du secteur privé diminuent de 0,5 %. Les dépenses de l’ensemble des trois fonctions publiques pour ses agents sont en recul. La baisse est plus prononcée pour les agents de la fonction publique d’État. Seule la dépense pour la fonction publique hospitalière progresse… »

DARES : Résultats La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

Accéder aux liens

CONNAITRE L’IMPACT DES NOUVEAUX DISPOSITIFS DANS VOS PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN 2017
SAVOIR OPTIMISER LES RESSOURCES FINANCIERES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
Programme à jour des dispositifs de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels
PUBLICS : PROFESSIONNELS DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION, ORGANISMES DE FORMATION, PRESCRIPTEURS
1.       Capitaliser les savoirs sur les dispositifs de la formation professionnelle
2.       Savoir identifier les différents dispositifs de la formation professionnelle pour les mettre en pratique en fonction du statut des publics
MISE EN PRATIQUE DES RESSOURCES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE – Nouvelle session décembre 2016     

Plus d’information

Posté par pcassuto à 11:10 - - Permalien [#]

03 novembre 2016

La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

JPEG - 5.4 ko
En 2013, dans un contexte de croissance économique modérée, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’élève à 31,2 milliards d’euros. Elle est stable par rapport à 2012 (+0,1 %). Rapporté au PIB, l’effort de formation, en baisse depuis 2010, atteint 1,47 % en 2013.
Les entreprises demeurent le principal financeur (44,2 % de la dépense globale). Les régions conservent leur deuxième place (14,7 %) et l’État la troisième (12,3 %). Par rapport à l’année précédente, la dépense augmente pour les régions (+3,6 %) et les entreprises (+0,9 %) mais elle baisse pour l’État (-1,8 %).
Les dépenses destinées aux dispositifs ciblés sur les jeunes et en faveur des personnes en recherche d’emploi progressent respectivement de 3,4 % et 2,8 %. Celles pour les actifs occupés du secteur privé diminuent de 0,5 %. Les dépenses de l’ensemble des trois fonctions publiques pour ses agents sont en recul. La baisse est plus prononcée pour les agents de la fonction publique d’État. Seule la dépense pour la fonction publique hospitalière progresse.

- Dares Résultats 2016-063 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

Posté par pcassuto à 16:20 - - Permalien [#]

26 septembre 2016

Spending per student among the world’s lowest – Report

Turkey is one of the countries with the lowest spending per student, according to a report prepared by the Organisation for Economic Co-operation and Development, reports Hurriyet Daily News. Read more...

Posté par pcassuto à 15:46 - - Permalien [#]


24 septembre 2016

Les dépenses intérieures de R&D en 2014 - Note Flash n° 11 - septembre 2016

En 2014, la dépense intérieure de recherche et développement (DIRD) s’établit à 47,9 milliards d’euros (Md€), soit une hausse de 0,6 Md€ par rapport à 2013. Corrigée de l’évolution des prix, la DIRD a progressé de 0,6 % en 2014. La DIRD des entreprises est en hausse de 1,2 % en volume, tandis que celle des administrations baisse de 0,4 %. L’effort de recherche, qui rapporte la DIRD au produit intérieur brut (PIB), se maintient à 2,24 % en 2014. Il a augmenté de 0,22 point depuis 2007.
Les dépenses intérieures de R&D en 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:03 - - Permalien [#]

17 septembre 2016

RERS 2016 - Les dépenses par élève et par étudiant

En 2014, la dépense moyenne par élève ou étudiant, tous niveaux confondus, est de 8 360 euros (donnée provisoire). Elle varie presque du simple au double entre un élève du premier degré (6 120 euros) et un étudiant (11 560 euros), la dépense pour le second degré se situant à un niveau intermédiaire (9 640 euros). De façon détaillée, l’écart est encore plus important : de 6 050 euros pour un élève scolarisé en élémentaire, jusqu’à 14 980 euros pour un étudiant de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).
Dans le supérieur, l’écart de coût très important observé entre les formations universitaires (10 800 euros), d’une part, et les classes de type CPGE (14 980 euros) ou STS (13 660 euros) d’autre part, provient en grande partie des différences de taux d’encadrement. De plus, les personnels enseignants intervenant dans les filières post-baccalauréat en lycée sont souvent agrégés, voire, pour les CPGE, professeurs de chaire supérieure, corps où se conjuguent une rémunération plus élevée et une obligation de service plus faible que dans l’enseignement secondaire.
Suite dans le RERS 2016. Publication annuelle, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche (R.E.R.S.) réunit en un seul volume toute l’information statistique disponible sur le système éducatif et de recherche français.

Posté par pcassuto à 17:55 - - Permalien [#]

05 août 2016

Uniformation > Employeurs > Dépenses prises en charge > Les frais annexes

Uniformation, le sens de votre avenirQuel est le cadre légal ?

  • Les frais de transport, de repas et d'hébergement occasionnés par la formation peuvent faire l'objet d'une prise en charge par Uniformation.
  • Lorsque la formation se déroule, en tout ou partie, en dehors du temps de travail, les frais de garde d'enfant ou de parent à charge occasionnés peuvent faire l'objet d'une prise en charge par Uniformation

Quels sont les principes de prise en charge ?

  • Pour le plan de formation :

Uniformation définit les priorités, les critères et les conditions de prise en charge des demandes présentées par les employeurs.
Les frais pouvant être pris en charge couvrent les frais pédagogiques et les frais de transport, de repas et d'hébergement occasionnés par la formation suivie. Lorsque les formations se déroulent en tout ou partie en dehors du temps de travail, les frais de garde d'enfants ou de parents à charge peuvent également être pris en charge.

  • Pour la professionnalisation :

Les dépenses qui se rapportent à des actions de formation organisées dans le cadre des contrats ou des périodes de professionnalisation, sont prises en charge, le cas échéant, par Uniformation sous la forme de forfaits horaires.

Ces montants couvrent tout ou partie des frais pédagogiques, des rémunérations et charges sociales légales et conventionnelles des stagiaires ainsi que des frais de transport et d'hébergement.

  • Pour le CPF :

Les frais pédagogiques et les frais annexes, composés des frais de transport, de repas, et d'hébergement sont pris en charge par Uniformation, ou par l'employeur lorsqu'un accord d'entreprise sur le CPF a été conclu.

Lorsque le CPF est mobilisé en tout ou partie hors temps de travail, les frais de garde d'enfant ou de parent à charge occasionnés peuvent être pris en charge par Uniformation ou par l'employeur.

La prise en charge de ces frais par Uniformation est effectuée au regard du coût réel de la formation dans la limite d'un plafond déterminé par le conseil d'administration d'Uniformation.
La prise en charge par Uniformation de la rémunération des salariés en formation pendant le temps de travail au titre du CPF se fait dans la limite de 50 % du montant total du coût pédagogique attribué au dossier. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 03:25 - - Permalien [#]

Uniformation > Employeurs > Dépenses prises en charge

Uniformation, le sens de votre avenirRémunérations, allocation de formation, frais pédagogiques, frais annexes… vous pouvez obtenir une prise en charges, par Uniformation, de certaines de vos dépenses de formation.

Posté par pcassuto à 03:16 - - Permalien [#]

10 juin 2016

La dépense pour l’enseignement supérieur dans les pays de l’OCDE

La 9e édition de L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche.
02. la dépense pour l’enseignement supérieur dans les pays de l’OCDE
En 2012, la dépense moyenne par étudiant en France est proche de la moyenne des pays de l’OCDE. Depuis 2005, elle a progressé plus vite que dans la plupart des autres pays, rattrapant ainsi une grande partie de son retard. Cependant, l’effort national consacré à l’enseignement supérieur reste légèrement en dessous de la moyenne (1,4 % du PIB contre 1,5 %).
Les comparaisons internationales des dépenses d’éducation sont délicates du fait de la diversité démographique et socio-économique des différents pays et de la spécificité des systèmes éducatifs nationaux. Dans l’enseignement supérieur, cette difficulté est renforcée par la grande hétérogénéité des dispositifs éducatifs à ce niveau d’enseignement. On peut cependant apprécier la situation de la France au regard de quelques indicateurs généraux. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:07 - - Permalien [#]