01 octobre 2015

Paris lance un plan de 100 millions d’euros pour rénover ses musées

La ville de Paris annonce le lancement d’un programme de travaux de rénovation de ses musées. L’enveloppe affectée est de 100 millions d’euros, sur la période 2015-2020. Les bénéficiaires en seront les quatorze musées municipaux, désormais regroupés au sein de la structure Paris Musées. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:51 - - Permalien [#]


21 septembre 2015

Triste fin pour Banlieues d’Europe

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. Banlieues d’Europe est un réseau culturel européen, pour le développement des pratiques artistiques et culturelles innovantes et participatives. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:18 - - Permalien [#]

18 septembre 2015

ISL S9 - Littérature arabe

http://iremam.cnrs.fr/plugins/kitcnrs_407/images/iremam.jpgISL S9 - Littérature arabe

Responsables : Mohamed Bakhouch / Richard Jacquemond

Le séminaire de littérature arabe propose chaque année un thème transversal, commun à la littérature classique et à la littérature moderne. Cette année, nous avons choisi, en forme de clin d’œil à l’actualité politique arabe, celui de la satire, qui sera abordée à partir d’un corpus poétique pour la littérature classique, et pour la littérature moderne d’un corpus plus large, littéraire voire extra-littéraire.

Les séances ont lieu le mardi de 10h30 à 12h30, (MMSH)

- mardi 15 septembre 2015, salle 6
- mardi 22 septembre 2015, salle 6
- mardi 29 septembre 2015, salle 6
- mardi 6 octobre 2015 : salle 2
- mardi 13 octobre 2015 : salle 6
- mardi 20 octobre 2015 : la salle sera précisée ultérieurement
- mardi 3 novembre 2015 : salle 6
- mardi 10 novembre 2015 : salle 6
- mardi 17 novembre 2015 : salle 2
- mardi 24 novembre 2015 : salle 2
- mardi 1er décembre 2015 : salle Paul-Albert Février
- mardi 8 décembre 2015 : salle 6
- mardi 15 décembre 2015 : salle Paul-Albert Février

Littérature ancienne : Mohamed Bakhouch

Genre poétique séculaire et toujours vivant, le hidjâ’ [invective, satire] est motivé par des querelles personnelles, tribales ou politico-religieuses. L’auteur d’une satire outrage l’honneur [le ’irdh ] de sa victime [une personne et/ou un groupe], soit dans une courte épigramme, soit dans une séquence plus longue figurant dans un poème [qasîda], soit enfin dans des joutes satiriques [naqâ’id].
Le hidjâ’ était perçu par les Arabes anciens comme un sortilège, une imprécation, un maléfice contre lesquels il fallait se protéger. L’offense qu’il constitue est, comme on peut aisément le deviner, très mal ressentie ; et la réaction la moins violente qu’elle suscite est la riposte par une satire composée sur le même mètre et avec la même rime [une naqîda].
Les séances du séminaire dévolues à la littérature arabe ancienne seront consacrées à une lecture critique des différents définitions du hidjâ’, et à l’étude d’un choix de poèmes représentatifs, afin de mettre en exergue les riches spécificités de ce genre poétique.

Littérature moderne : Richard Jacquemond

Dès l’époque classique, la tradition satirique du hidjâ’ s’est prolongée dans de nouveaux genres littéraires, en poésie (le zajal) et en prose (la maqâma). Ces deux genres tardifs trouvent leur prolongement dans les formes modernes de la satire sociale et politique : dans la poésie orale (dialectale notamment) et dans le roman réaliste. On s’interrogera sur les rapports entre ces formes d’expression et le contexte politique, de la période coloniale aux « printemps arabes ».
On verra également comment cette tradition satirique s’est étendue à d’autres genres littéraires (adab sâkhir) mais aussi d’autres formes d’expression et d’autres médias, de la caricature de presse aux arts de la rue et au show télévisé.
Ce sera donc l’occasion de s’interroger sur la circulation des techniques et des usages de la satire à travers les différents genres et médias et d’interroger les rapports entre l’écrit, l’oral et les arts visuels.

Bibliographie indicative :

Bencheikh J.-E., Poétique arabe, précédée de, Essai sur un discours critique, Paris, Gallimard, 1989.
Blachère R., Histoire de la littérature arabe des origines à la fin du XVe siècle de J.C., Paris, Librairie d’Amérique et d’Orient, Adrien-Maisonneuve, vol. I, 1952, vol. II, 1990, vol. III, 1966.
Blachère R., « La poésie dans la conscience de la première génération musulmane », AnIsl 4, 1963.
Farès B., L’honneur chez les Arabes avant l’Islam, Paris, Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien-Maisonneuve, 1932.
Gelder, Greet Jan Van, « Genres in Collision : Nasīb and Hijā’ », Journal of Arabic Literature, 21/1 (1990).
Husayn M. M., al-hidjâ’ wa-l-hadjdjâ’ûn fî l-djâhiliyya, Alexandrie, Maktabat al-âdâb, 1947.
Pellat Ch., « hidjâ’ », EIP 2P, Leyde, E.J. Brill, Paris, G.P. Maisonneuve et Larose, S.A., 1971, tome III, p. 363-367.

Posté par pcassuto à 17:26 - - Permalien [#]

13 septembre 2015

N°21410029 et l’art roman

Sur le blog "Histoires d'universités" de Pierre Dubois. Auditeur libre n°21410029, j’ai repris les cours d’Histoire et d’Histoire de l’art à l’université de Strasbourg. J’ai choisi d’approfondir mes connaissances de la période médiévale. J’ai entrepris de constituer une base de données et de photos sur les églises romanes en Alsace (chroniques dans la catégorie : Art médiéval). Suite...

Posté par pcassuto à 19:23 - - Permalien [#]

06 septembre 2015

"Les Sciences sur la Place"

http://eureka.lorraine.eu/jahia/jsp/jahia/templates/eureka/esri_templates/img/banniereDroite.jpgLe 11/09/2015
Lieu: Place de la Carrière - Nancy
"Temps fort pour les amateurs de bonnes lectures et de moments « scientifico-littéraires » remarquables", "Les sciences sur la Place" sera présent pour la 10e année consécutive les 11, 12 et 13 septembre place de la Carrière à Nancy lors du salon de la rentrée littéraire "Le livre sur la Place". Espace de rencontres entre grand public et chercheurs-auteurs, ce stand proposera une sélection d'une centaine d'ouvrages scientifiques parus ces 3 dernières années et couvrant de nombreux domaines : santé, mathématiques, écologie, histoire, sociologie, économie, etc. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:25 - - Permalien [#]


03 septembre 2015

Europe and the cultural and creative industries

The best actors, musicians, artists or designers in the UK will inevitably want to collaborate with their counterparts across Europe and the world. Those who move around will improve their career opportunities by building international profile, broadening their audience, and exposing themselves to diverse influences, practices and peers. They will also enact international cultural diplomacy: building trust and understanding with talented people from around the world. More...

Posté par pcassuto à 09:34 - - Permalien [#]

29 août 2015

Glasgow: Curry, Culture & Cobblestones

By EAIE. Glasgow is a city of diversity, representing the perfect combination of tradition with an innovative twist. One of the best ways to experience this fascinating city’s heritage and its beautiful surrounding scenery is through its main attractions. More...

Posté par pcassuto à 09:47 - - Permalien [#]

27 août 2015

Convention culturelle européenne

CouncilEuropeArticle 1
Chaque Partie contractante prendra les mesures propres à sauvegarder son apport au patrimoine culturel commun de l'Europe et à en encourager le développement.

Article 2
Chaque Partie contractante, dans la mesure du possible:

  1. encouragera chez ses nationaux l'étude des langues, de l'histoire et de la civilisation des autres Parties contractantes, et offrira à ces dernières sur son territoire des facilités en vue de développer semblables études; et
  2. s'efforcera de développer l'étude de sa langue ou de ses langues, de son histoire et de sa civilisation sur le territoire des autres Parties contractantes et d'offrir aux nationaux de ces dernières la possibilité de poursuivre semblables études sur son territoire.

Article 3
Les Parties contractantes se consulteront dans le cadre du Conseil de l'Europe afin de concerter leur action en vue du développement des activités culturelles d'intérêt européen.

Article 4
Chaque Partie contractante devra, dans la mesure du possible, faciliter la circulation et l'échange des personnes ainsi que des objets de valeur culturelle aux fins d'application des articles 2 et 3.

Article 5
Chaque Partie contractante considérera les objets présentant une valeur culturelle européenne qui se trouveront placés sous son contrôle comme faisant partie intégrante du patrimoine culturel commun de l'Europe, prendra les mesures nécessaires pour les sauvegarder et en facilitera l'accès.

Article 6

  1. Les propositions relatives à l'application des dispositions de la présente Convention et les questions concernant son interprétation seront examinées lors des réunions du Comité des experts culturels du Conseil de l'Europe.
  2. Tout Etat non membre du Conseil de l'Europe, ayant adhéré à la présente Convention conformément aux dispositions du paragraphe 4 de l'article 9, pourra déléguer un ou plusieurs représentants aux réunions prévues au paragraphe précédent.
  3. Les conclusions adoptées au cours des réunions prévues au paragraphe premier du présent article seront soumises sous forme de recommandations au Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, à moins qu'il ne s'agisse de décisions relevant de la compétence du Comité des experts culturels concernant des matières d'un caractère administratif qui n'entraînent pas de dépenses supplémentaires.
  4. Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe communiquera aux membres du Conseil, ainsi qu'au gouvernement de tout Etat ayant adhéré à la présente Convention, toute décision y relative qui pourrait être prise par le Comité des Ministres ou par le Comité des experts culturels.
  5. Chaque Partie contractante notifiera en temps voulu au Secrétaire Général du Conseil de l'Europe toute mesure qu'elle aura pu prendre touchant l'application des dispositions de la présente Convention à la suite des décisions du Comité des Ministres ou du Comité des experts culturels.
  6. Dans le cas où certaines propositions relatives à l'application de la présente Convention n'intéresseraient qu'un nombre limité de Parties contractantes, l'examen de ces propositions pourrait être poursuivi conformément aux dispositions de l'article 7 pourvu que leur réalisation n'entraîne pas de dépenses pour le Conseil de l'Europe.

Article 7
Si, en vue d'atteindre les buts de la présente Convention, deux Parties contractantes, ou plus, désirent organiser au siège du Conseil de l'Europe des rencontres autres que celles prévues au paragraphe premier de l'article 6, le Secrétaire Général du Conseil leur prêtera toute l'aide administrative nécessaire.

Article 8
Aucune disposition de la présente Convention ne devra être regardée comme susceptible d'affecter:

  1. les dispositions de toute convention culturelle bilatérale dont l'une des Parties contractantes serait déjà signataire ou de rendre moins souhaitable la conclusion ultérieure d'une telle convention par l'une des Parties contractantes, ou
  2. l'obligation, pour toute personne, de se soumettre aux lois et règlements en vigueur sur le territoire d'une Partie contractante en ce qui concerne l'entrée, le séjour et le départ des étrangers.

Article 9

  1. La présente Convention est ouverte à la signature des membres du Conseil de l'Europe. Elle sera ratifiée. Les instruments de ratification seront déposés près le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe.
  2. Dès que trois gouvernements signataires auront déposé leur instrument de ratification, la présente Convention entrera en vigueur pour ces gouvernements.
  3. Pour tout gouvernement signataire qui la ratifiera ultérieurement, la présente Convention entrera en vigueur dès le dépôt de l'instrument de ratification.
  4. Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe pourra décider, à l'unanimité, d'inviter, selon les modalités qu'il jugera opportunes, tout Etat européen non membre du Conseil à adhérer à la présente Convention. Tout Etat ayant reçu cette invitation pourra donner son adhésion en déposant son instrument d'adhésion près le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe; l'adhésion prendra effet dès la réception dudit instrument.
  5. Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe notifiera à tous les membres du Conseil ainsi qu'aux Etats adhérents le dépôt de tous les instruments de ratification et d'adhésion.

Article 10
Toute Partie contractante pourra spécifier les territoires auxquels les dispositions de la présente Convention s'appliqueront en adressant au Secrétaire Général du Conseil de l'Europe une déclaration qui sera communiquée par ce dernier à toutes les autres Parties contractantes.

Article 11

  1. Passé un délai de cinq ans à dater de son entrée en vigueur, la présente Convention pourra à tout moment être dénoncée par chacune des Parties contractantes. Cette dénonciation se fera par voie de notification écrite adressée au Secrétaire Général du Conseil de l'Europe qui en avisera les autres Parties contractantes.
  2. Cette dénonciation prendra effet pour la Partie contractante intéressée six mois après la date de sa réception par le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:08 - - Permalien [#]

24 août 2015

The howl truth: scholars get packing for UK werewolf conference

http://static.guim.co.uk/static/c55907932af8ee96c21b7d89a9ebeedb4602fbbf/common/images/logos/the-guardian/news.gifBy. Three-day event at University of Hertfordshire will feature a visit to the grave of Peter the Wild Boy and an outing to the UK Wolf Conservation Trust. More...

Posté par pcassuto à 04:47 - - Permalien [#]

Reims, Basilique Saint-Remi

Sur le blog "Histoires d'universités" de Pierre Dubois. Suite des chroniques sur l’Art médiéval (l’Art roman, en particulier) : la basilique Saint-Remi de Reims. Albums : extérieur (41 photos), intérieur (38 photos). Suite...

Posté par pcassuto à 03:44 - - Permalien [#]