27 janvier 2018

Les bases de Bologne - 8- Le processus de Bologne dans quelques autres pays membres

La mise en œuvre des recommandations de la Déclaration de Bologne et des Communiqués des Conférences qui ont suivi s'inscrit dans des contextes très divers, marqués par des histoires, des conceptions et des structurations de l'enseignement supérieur souvent très différentes. De par sa souplesse (cf. fiche 5), le processus de Bologne s'adapte à la grande diversité des pays qui s'y engagent. Il a pu susciter des réflexions et des réformes plus ou moins profondes dès les premières années qui ont suivi l'engagement de certains de ses membres ou, à l'inverse, dans d'autres pays, sur une période plus longue et de façon plus progressive. L'impact qu'il a eu, et a encore dans une bonne partie des pays membres, donne lieu à des réactions, à des trajectoires et à des déclinaisons très variables qu'il importe de comprendre pour être en mesure d'interagir au mieux avec les acteurs de l'enseignement supérieur de chacun des pays. Cette fiche présente un aperçu de la façon dont le processus de Bologne s'est déroulé en Italie, Allemagne et en Estonie (qui assure la présidence de l'UE au 2ème semestre 2017). Elle sera complétée par des aperçus sur d'autres pays, dont les pays des Balkans. Plus...

Posté par pcassuto à 01:42 - - Permalien [#]


Les bases de Bologne - 7- Un processus méconnu ?

Si le nom « processus de Bologne » n’a pas de notoriété, en revanche ses concrétisations à travers  des mesures comme le L.M.D. ou les crédits E.C.T.S., l’organisation des différents cycles du supérieur, sont connues par l’ensemble des étudiants européens et au-delà.
En outre, une analyse par trop pessimiste du processus de Bologne du seul fait de la faible notoriété de son nom serait malvenue ne serait-ce qu’en raison de la diffusion du modèle et de son rayonnement bien au-delà des frontières des pays membres du Conseil de l’Europe. Il joue en effet un rôle significatif au niveau international en inspirant ou servant de référence à la structuration d’espaces régionaux de l’enseignement supérieur. Plus...

Posté par pcassuto à 01:41 - - Permalien [#]

Les bases de Bologne - 6- Une gouvernance trop bureaucratique ?

Il y a un paradoxe du processus de Bologne.
En comparaison du fonctionnement communautaire si souvent décrié, à tort ou à raison, le processus de Bologne est, comme l’a développé la fiche 3, un processus original, à la fois intergouvernemental et participatif, volontaire et souple. Au moment où beaucoup de citoyens souhaitent une Europe moins technocratique, plus à l’écoute des citoyens et de la société civile et plus participative, il pourrait ainsi apparaître comme un modèle de processus européen de coopération et de concertation...
Et pourtant, le périmètre du processus (48 Etats + l’Union Européenne), l’absence de délégation de pouvoir des 48 Etats à une instance dirigeante, la non permanence du Secrétariat qui passe d’un pays à l’autre à chaque Conférence, la faible implication des gouvernements entre deux Conférences, le décrochage de la communauté universitaire vis-à-vis d’un processus qu’elle perçoit dans certains pays aussi éloignée d’elle que l’Union européenne et le caractère non prescriptif des positions adoptées pendant les Conférences, sont autant de facteurs qui expliquent des critiques récurrentes qui pourraient mettre en danger un processus... que d’autres continents pourtant nous envient. Plus...

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]

Les bases de Bologne - 5- Un processus trop contraignant ou trop souple ?

Les 48 Etats et l’Union européenne signataires de la déclaration de Bologne ne sont pas liés par un traité international. Cette déclaration n’a en effet pas de statut juridique formel. Elle marque l’engagement des ministres en charge de l’enseignement supérieur en faveur d’un processus de convergence pour donner corps à l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Cet engagement, pris initialement pour une décennie (jusqu’en 2010), a été renouvelé pour une nouvelle décennie en vue de consolider cet Espace européen (cf. fiche 19). L’implication, aux côtés d’autres organisations internationales comme le Conseil de l’Europe et l’UNESCO (à travers son Centre européen pour l’enseignement supérieur, le CEPES), des associations européennes représentant les parties prenantes de l’enseignement supérieur (établissements, étudiants, enseignants, employeurs, agences d’assurance qualité) permet d’enrichir la réflexion des Etats basée sur la liberté des débats et l’accord des volontés. Le principe de subsidiarité et les libertés universitaires sont ainsi respectés. Plus...

Posté par pcassuto à 01:39 - - Permalien [#]

Les bases de Bologne - 4- Secrétariat et budget

Afin de coordonner l’action des 48 Etats membres, le BFUG s’est doté d’un Secrétariat exécutif. Ce Secrétariat est tournant depuis qu’il a été créé par le Communiqué de Berlin en septembre 2003(1)  : le pays qui accueille la Conférence des ministres, prend en charge l’activité du Secrétariat et 70 % environ de ses coûts. Le Secrétariat a une feuille de route qui lui est fixée par le BFUG en début de mandat.

Ce Secrétariat est une instance neutre et ne représente pas le pays hôte de la conférence. Il est autonome et indépendant. Il est placé sous l’autorité du BFUG, de ses présidents et de son vice-président. Il a en charge :
-    le suivi et la mise en œuvre des actions inscrites dans le Communiqué en préparant les réunions du BFUG et du board avec les présidents ;
-    la rédaction des comptes rendus de réunions de toutes sortes (groupes de travail, séminaires, ateliers...) avec les présidents des groupes ;
-    la diffusion de l’information liée aux activités de suivi du processus ;
-    l’actualisation du site web dédié (www.ehea.info) afin d’assurer une bonne visibilité du processus de Bologne.

Comme cela est le cas pour la France en 2018, il peut être amené à préparer la Conférence ministérielle qui vient clore un mandat. Plus...

Posté par pcassuto à 01:38 - - Permalien [#]


2- Chronologie de Bologne

1) De la création du Conseil de l'Europe à la Déclaration de Bologne
Télécharger le tableau2) De la Déclaration de Bologne à la Conférence de Louvain
Télécharger le tableau3) De la Conférence de Louvain (2009) à la Conférence de Paris (2018)
Télécharger le tableau. Plus...

Posté par pcassuto à 01:27 - - Permalien [#]

Les bases de Bologne - 1- Valeurs fondamentales et idées clés

La Déclaration de Bologne, signée par les ministres en charge de l’enseignement supérieur de 29 Etats le 19 juin 1999, s’inscrit dans le prolongement :
- de la Déclaration de la Sorbonne des ministres français, italien, allemand et britannique en charge de l’enseignement supérieur du 25 mai 1998,
-  et de la Magna Charta Universitatum signée par les recteurs de nombreuses universités à l’occasion du 900e anniversaire de l’université de Bologne, en 1988.
Les valeurs fondamentales portées par la Déclaration de Bologne reprennent celles qu’énoncent ces deux précédents textes.
La Magna Charta Universitatum met en avant les valeurs suivantes :
- Autonomie de l’université, lieu qui produit et transmet de façon critique la culture ;
- Liberté de la recherche, de l’enseignement et de la formation ;
- Absence de frontière dans la quête du savoir, mais impérieuse nécessité de la connaissance réciproque et de l’interaction entre les cultures.
La Déclaration de la Sorbonne affirme le rôle central des universités dans les dimensions intellectuelles, culturelles, sociales et techniques de l’Europe ; elle s’engage en faveur :
- d’une Europe du savoir (dans ses dimensions intellectuelles, culturelles, sociales, techniques) et pas seulement d’une Europe de l’euro ;
- d’une conception de la formation qui se déroule « tout au long de la vie », nos sociétés étant au seuil de changements majeurs en matière d’éducation et de conditions de travail ;
- de l’élaboration d’une structuration des formations en deux cycles permettant de promouvoir la mobilité et de faciliter les équivalences (ECTS, semestre de mobilité) dans le respect des diversités :
  - cycle pré-licence (études pluridisciplinaires, langues vivantes, utilisation des TIC) conduisant à un diplôme correspondant à un niveau pertinent de qualification,
  - et cycle post-licence (avec accent sur la recherche et le travail individuel) ;
- de l’élaboration d’un cadre commun de référence pour améliorer la lisibilité des diplômes ;
Tous ces engagements se résument dans la volonté des Etats signataires de créer un Espace européen de l’enseignement supérieur.
La Déclaration de Bologne reprend l’engagement en faveur de l’Espace européen de l’enseignement supérieur, pour une Europe de la connaissance, facteur du développement social et humain. Elle veut :
- donner aux citoyens les compétences nécessaires pour répondre aux défis du nouveau millénaire,
- renforcer le sens des valeurs partagées et l’appartenance à un espace social et culturel commun,
- soutenir une dynamique qui accomplisse des progrès tangibles en matière de lisibilité et comparabilité des diplômes, de structuration en deux cycles principaux des études, d’un système de crédits, de la mobilité des étudiants et des enseignants, de la coopération pour assurer la qualité, de promotion de la dimension européenne dans l’enseignement
- rechercher une meilleure compétitivité du système européen d’enseignement supérieur, pour qu’il soit attractif dans le monde entier. Plus...

Posté par pcassuto à 01:25 - - Permalien [#]

31 décembre 2017

Bologna with Student Eyes questionnaire 2018 is open!

ESU OnlineThe objective of the questionnaire is to produce the Bologna with Student eyes  publication for the European Higher Education Area Ministerial conference taking place in Paris May 2018. The publication will to bring a student perspective to the implementation of Bologna reforms and follow up on national developments since the 2015 edition. More...

Posté par pcassuto à 01:20 - - Permalien [#]

30 décembre 2017

Third Bologna Process Researchers’ Conference highlights crucial role of university governance

The conference, which was organised in Bucharest, Romania, on 27-29 November, is part of the European Higher Education Area official calendar of events and conferences, promoting and sustaining the development of EHEA. It aims at providing a unique forum for dialogue between researchers, experts and policy makers in the field of higher education. The conference brought together higher education researchers ahead of the Bologna Process Ministerial Conference to be held in Paris in May 2018. More...

Posté par pcassuto à 22:11 - - Permalien [#]