21 juillet 2009

The Bologna Process and Europe-Asia dialogue

Regional Higher Education Cooperation in the Next Decade: The Bologna Process and Europe-Asia dialogue, 1-3 July, 2009, Brussels, Belgium.
The Bologna Process and the European Higher Education Area meet increasing interest and attention by universities and governments around the world.
In Asia, higher education reform is increasingly discussed in a regional setting and proposals to create tools for recognition and mobility have been tabled. The Bologna process is certainly a reference point, and the interest to cooperate with Europe on such reform is high.
The present Round Table invited senior leadership and management from Asian and European higher education institutions, organisations and government agencies to discuss some of the Bologna issues in more detail, in order to get a better understanding of the overall reform process. Equal attention was paid to evolving regional reform processes in Asia, and the implications they may have on European-Asia higher education and research cooperation.
The event included a pre-programme 'information visit' to the European Commission of the European Union and a post-programme visit to the city of Ghent and Ghent University, where guests were welcomed by the rector of Ghent University and the Ghent University Association.
While the Bologna Process is an intra-European project, it is of interest for Asia for several reasons. The European Higher Education Area (EHEA) stretches from Ireland to Russia. The latter makes it a neighbour of some Asian countries.
In addition, practically all higher education and research partners that Asia has in Europe participate in the Bologna Process, and have been undergoing and continue to undergo system changes due to the joint European reform agenda.
Therefore it is essential for Asia to know what important reform developments Europe is undergoing. It is also essential for Europe to better understand the evolving higher education landscape in Asia. Today, no higher education system can be seen in isolation. While this is a basic lesson of the Bologna Process, which enhances compatibility of national higher education systems in order to enhance exchange and cooperation, this is also true for the European Higher Education Area. Programme. Presentations. Photo Gallery.

Posté par pcassuto à 16:11 - - Permalien [#]
Tags : ,


Meeting of the Bologna Follow-up Group

se2009.euMeeting of the Bologna Follow-up Group: 28–29 September,  Hazeliusbacken 20, Stockholm, Sweden.
The Bologna Follow-Up Group, which has representatives from the 46 Bologna countries, will meet in Stockholm on 28–29 September. Its main task will be to decide on a work programme for the period until the next planned ministerial meetings in 2010 and 2012, in the context of a continued process until 2020.
The basis of the work programme is provided by the Communiqué adopted by the ministers at their meeting in Leuven/Louvain la Neuve on 28–29 April. The programme will specify the commitments etc. that are to govern the work ahead and the working parties to be established in order to carry out the ministers’ requests.
Startpage for Swedish National Agency for Higher Education
The meeting is being arranged by the Swedish National Agency for Higher Education and will take place in Stockholm. Contact: Myrna Smitt, Senior Adviser, Ministry of Education and Research, Responsible for the meeting of the Bologna Follow-up Group, Phone: +46 08 405 21 81.

Posté par pcassuto à 15:13 - - Permalien [#]

29 juin 2009

Réunion du groupe de suivi de Bologne

Logotype Suéde 09Le groupe de suivi de Bologne, qui compte des représentants de 46 pays du processus de Bologne, se tiendra les 28 et 29 septembre à Stockholm. Son principal objectif sera de trouver un terrain d’entente sur un programme de travail d’ici au prochain Conseils prévu pour 2010 et 2012, et ce dans la perspective d’une poursuite du processus jusqu’en 2020.
Ce programme de travail se fonde sur le communiqué qu’ont adopté par les ministres les 28 et 29 avril derniers à Leuven/Louvain la Neuve. Le programme devra faire mention, entre autres, des engagements qui guideront la poursuite des activités ainsi que des groupes de travail à établir pour faire face à la tâche fixée par les ministres. Cette réunion, qui est organisée par l’Office national de l’enseignement supérieur, aura lieu à Stockholm. Le programme de dix-huit mois.
Logotyp Szwecja 09The Bologna Follow-up Group, która obejmuje przedstawicieli z 46 krajów Procesu Bolońskiego, odbędzie się w dniach 28 i 29 września w Sztokholmie. Jej głównym celem będzie znaleźć wspólną płaszczyznę na pracę przez następne Porady na rok 2010 i 2012, w perspektywie dalszego procesu do roku 2020. Ten program pracy jest oparty na co komunikat przyjęty przez ministrów w dniu 28 i 29 kwietnia w Leuven / Louvain La Neuve. W programie należy wymienić między innymi, zobowiązania, że będzie pomagał w realizacji działań i grup roboczych w celu przygotowania do radzenia sobie z zadaniem wyznaczonym przez ministrów. Więcej...

Posté par pcassuto à 00:38 - - Permalien [#]

27 juin 2009

Le processus de Bologne fête ses dix ans, quel bilan?

Dix ans après la signature de la déclaration de Bologne qui engageait 29 pays pour construire l’Espace européen de l’enseignement supérieur (E3S), peut-on tirer un premier bilan de cette expérience ? À l’heure où des oppositions se manifestent, il est important de faire la part de la réalité et des fantasmes.

Les principaux objectifs du processus de Bologne sur lesquels 29 pays s’engagaient dans la déclaration du 19 juin 1999 étaient :
    * L’adoption d’un système de diplômes facilement lisibles et comparables
    * La mise en place d’un système de crédits
    * La promotion de la mobilité
    * La coopération en matière de qualité universitaire
Dix ans après la signature de la déclaration de Bologne, il n’y a pas d’accord sur la durée des trois cycles. Le premier cycle peut durer de 3 à 4 ans, le deuxième de 1 à 2 ans, l’ensemble conduisant au diplôme de master totalisant 5 années d’études supérieures. Et comme la semestrialisation n’est pas réalisée partout, la mobilité est limitée à des accords inter établissements.
Le système de transfert de crédits européens. Il s’agit là sans doute de l’élément le plus important du processus de Bologne qui modifie en profondeur les formations dispensées dans l’enseignement supérieur.
Quatre points importants découlent de la mise en place des crédits :
    * Les crédits sanctionnent le temps de travail de l’étudiant et non celui du professeur
    * Les crédits valident des compétences et non des connaissances
    * Les crédits ne sont pas compensables
    * Chaque unité d’enseignement est accompagnée d’une lettre : A, B, C, D, E, F, qui qualifie les conditions de son obtention.
La mise en place des crédits est particulièrement laborieuse dans notre pays car elle impose un changement de paradigme de notre enseignement.
A Berlin en 2003, les ministres signataires ont confiés à ENQA le développement d’un ensemble de critères, standards et procédures pour le management de la qualité.
Chaque nation signataire du processus doit mettre en place une agence indépendante chargée de réaliser les évaluations externes des établissements d’enseignement supérieur. En France, l’AERES créée par une loi en avril 2006 a débuté ses travaux début 2007.
Enfin, au troisième niveau, ENQA est chargée de procéder à l’évaluation des agences nationales en vue d’une inscription sur le registre européen d’assurance-qualité, EQAR fondé le 14 mars 2008, dernière pierre de l’édifice du management de la qualité dans l’enseignement supérieur. Neuf agences sont actuellement inscrites sur ce registre.
Le processus de Bologne souffre du même syndrome que la construction européenne, les gouvernements s’engagent dans des actions qu’ils n’expliquent pas aux citoyens et progressivement s’installe un divorce entre les engagements et les déclarations d’où découlent les incompréhensions que l’on observe aujourd’hui. Par Michel Troquet.

Ten years after signing the Bologna Declaration which committed 29 countries to construct the European Higher Education (E3S), can we draw a first assessment of this experience? À l'heure où des oppositions se manifestent, il est important de faire la part de la réalité et des fantasmes. At a time when opposition occur, it is important to separate reality and fantasy. The Bologna process suffers from the same syndrome that European integration, governments engage in actions they do not explain to citizens and gradually settles divorce between commitments and statements from which the misunderstandings that we observe today. Par Michel Troquet. By Michel Troquet. More...

Posté par pcassuto à 16:23 - - Permalien [#]

02 mai 2009

Bologna Process: Leuven/Louvain-la-Neuve Communiqué adopted

Family Photograph29/04/09, the Ministers from the 46 countries participating in the Bologna Process adopted the Leuven/Louvain-la-Neuve Communiqué, setting out the priorities for the European Higher Education Area (EHEA) for the next decade. The text can be downloaded from the conference website.   Conference programme. Conference documentation.

Lifelong Learning in the Communiqué:
Preamble: 1. In the decade up to 2020 European higher education has a vital contribution to make in realising a Europe of knowledge that is highly creative and innovative. Faced with the challenge of an ageing population Europe can only succeed in this endeavour if it maximises the talents and capacities of all its citizens and fully engages in lifelong learning as well as in widening participation in higher education (p.1).
II. Learning for the future: higher education priorities for the decade to come
• Lifelong learning
(p.3)
10. Widening participation shall also be achieved through lifelong learning as an integral part of our education systems. Lifelong learning is subject to the principle of public responsibility. The accessibility, quality of provision and transparency of information shall be assured. Lifelong learning involves obtaining qualifications, extending knowledge and understanding, gaining new skills and competences or enriching personal growth. Lifelong learning implies that qualifications may be obtained through flexible learning paths, including part-time studies, as well as workbased routes.
11. The implementation of lifelong learning policies requires strong partnerships between public authorities, higher education institutions, students, employers and employees. The European Universities’ Charter on Lifelong Learning developed by the European University Association provides a useful input for defining such partnerships. Successful policies for lifelong learning will include basic principles and procedures for recognition of prior learning on the basis of learning outcomes regardless of whether the knowledge, skills and competences were acquired through formal, non-formal, or informal learning paths. Lifelong learning will be supported by adequate organisational structures and funding. Lifelong learning encouraged by national policies should inform the practice of higher education institutions.
12. The development of national qualifications frameworks is an important step towards the implementation of lifelong learning. We aim at having them implemented and prepared for self-certification against the overarching Qualifications Framework for the European Higher Education Area by 2012. This will require continued coordination at the level of the EHEA and with the European Qualifications Framework for Lifelong Learning. Within national contexts, intermediate qualifications within the first cycle can be a means of widening access to higher education.

Posté par pcassuto à 17:54 - - Permalien [#]

26 avril 2009

Processus de Bologne : 10 ans déjà

Dix après son lancement, le processus de Bologne sera évalué, les 28 et 29 avril, par les ministres de l’enseignement supérieur de 46 pays européens, en réunion en Belgique. Cette rencontre permettra également de définir « les priorités pour l’espace européen de l’enseignement supérieur au cours de la prochaine décennie. »
« Le processus de Bologne a permis d’accroître la compatibilité et la comparabilité des systèmes d’enseignement supérieur. Il a, entre autres, fait de l’Europe une destination plus attrayante pour les étudiants d’autres continents. Bien qu’il reste du chemin à parcourir pour atteindre les objectifs fixés en 1999, il est nécessaire de continuer à aller de l’avant pour relever de nouveaux défis, particulièrement dans le contexte actuel de crise économique. L’enseignement supérieur a un rôle essentiel à jouer pour ce qui est de soutenir une reprise économique durable et de stimuler l’innovation » estime Ján Figel, commissaire européen à l’éducation et à la formation.

Bilan et réorientation
Dix ans après le lancement du processus de Bologne, mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l’emploi, les ministres de l’enseignement supérieur de 46 pays européens se réuniront, à Louvain et à Louvain-la-Neuve (Belgique), les 28 et 29 avril, pour « faire le point sur les acquis du processus de Bologne, définir de nouvelles lignes d’action et arrêter les priorités pour l’espace européen de l’enseignement supérieur au cours de la prochaine décennie, jusqu’en 2020. »

Un contre-sommet à Louvain et Bruxelles
Un rapport d’évaluation, « Bologna Stocktaking Report  », y sera présenté. Il souligne les progrès « notables  » accomplis dans la mise en œuvre des réformes de Bologne : uniformisation des cursus (en trois cycles : licence, master et doctorat) et des systèmes de notation (crédits ECTS, european credit transfer system), développement de la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs et élargissement à de nouveaux États (de 29 en 1999 à 46 États aujourd’hui). Face à l’optimisme de la Commission, les opposants au processus dénoncent l’orientation des enseignements vers le marché de l’emploi et une privatisation de l’éducation à l’échelle européenne. Un appel pour un contre-sommet européen à Louvain et Bruxelles contre le Processus de Bologne a été lancé.

Les 46 pays européens: Albanie, Allemagne, ancienne République yougoslave de Macédoine, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Fédération de Russie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Moldavie, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Siège, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie et Ukraine.

Tien na de lancering van het Bologna-proces zal worden geëvalueerd op 28 en 29 april door de ministers van Hoger Onderwijs van 46 Europese landen, bijeen in België. Deze vergadering zal ook de prioriteiten voor de Europese ruimte voor hoger onderwijs in het komende decennium.

Tegen de top van Leuven en Brussel. Gezien het optimisme van de Commissie, tegenstanders bekritiseren het proces oriëntatie lessen op de arbeidsmarkt en de privatisering van het onderwijs op Europees niveau. Een beroep tegen een Europese top in Leuven en Brussel tegen de Bologna-proces van start gegaanDe 46 Europese landen: Albanië, de Voormalige Joegoslavische Republiek Macedonië, Andorra, Armenië, Oostenrijk, Azerbeidzjan, België, Bosnië-Herzegovina, Bulgarije, Kroatië, Cyprus, Denemarken, Estland, Finland, Frankrijk , Georgië, Griekenland, Hongarije, IJsland, Ierland, Italië, Letland, Liechtenstein, Litouwen, Luxemburg, Malta, Moldavië, Montenegro, Noorwegen, Nederland, Polen, Portugal, Roemenië, Verenigd Koninkrijk, Heilige Stoel, Servië, Slowakije, Slovenië, Zweden, Zwitserland, Turkije en Oekraïne. Meer...

 

Posté par pcassuto à 10:20 - - Permalien [#]

21 février 2009

Conférence Processus de Bologne et cadre national de certification, Paris-Dauphine, 12-13 mars 2009

Image - Conférence Processus de Bologne et cadre national de certification

Cette conférence se situe entre les deux réunions du Groupe de suivi du processus de Bologne : 12 et 13 février 2009 et 26 et 27 mars 2009, Prague.

Objectif général de la conférence
Au moment où les démarches d'implantation du processus de Bologne commencent à se généraliser et à irriguer lentement mais surement l'ensemble de la communauté universitaire, de nouveaux enjeux se présentent avec notamment l'engagement de la réflexion sur les suites de Bologne après 2010, sur la mise en place des cadres nationaux de certification en référence au cadre européen des certifications, sur l'articulation du cadre national de certification avec le LMD. Placés au cœur de ce mouvement général, les experts de Bologne ont pris l'initiative de proposer à l'ensemble des acteurs intéressés deux journées de réflexion et de propositions afin d'alimenter la construction des articulations qui nous semblent de plus en plus nécessaires entre les outils issus du processus de Bologne et le processus engagé par la mise en place de cadres nationaux de certification qui élargissent la perspective au-delà de l'enseignement supérieur. Programme complet.

Obrázek - Konference Boloňského procesu a národní certifikace

Konference Boloňského procesu a národní rámce kvalifikací, Paris-Dauphine, March 12-13, 2009. Tato konference je umístěn mezi dvě schůze monitorovacího skupina Boloňského procesu: 12. a 13. února 2009 a 26. a 27. března 2009, Praha. Umístěna v srdci tohoto trendu znalci Boloňským převzala iniciativu s cílem navrhnout, aby se všechny zúčastněné strany dvou dnů úvahy a návrhy, aby se palivo výstavbu kloubů, které se zdají být stále nutné mezi nástrojů Boloňského procesu a procesu vytváření národní certifikace rozšířila výhledu po vyšším vzdělání. programu. Více...

Posté par pcassuto à 18:09 - - Permalien [#]
Tags :

02 février 2009

Réunion du groupe de suivi de Bologne et séminaire "Classification des universités"

Réunion du Groupe de suivi du processus de Bologne. Les 12 et 13 février 2009 et 26 et 27 mars 2009, Prague.
La réunion du Groupe de suivi du processus de Bologne (BFUG) est l’occasion d’une rencontre entre les représentants de 46 pays européens, de la Commission européenne et des organisations internationales actives dans le domaine de l’enseignement supérieur. Le BFUG est responsable de la coordination du programme de travail pour les périodes comprises entre les conférences ministérielles. Ces rencontres prévues à Prague seront les dernières avant la conférence qui se déroulera en avril à Louvain et Louvain-la-Neuve. À l’occasion des rencontres du BFUG seront définis les résultats atteints quant à la réalisation des objectifs et des domaines stratégiques du processus de Bologne pour la période 2007-2009 et les documents de base pour la réunion ministérielle seront discutés et préparés. Parmi les autres objectifs du programme figurent ceux de la discussion du document relatif au développement de l’enseignement supérieur dans les dix ans à venir et de la préparation de la proposition de communiqué ministériel qui devrait esquisser le développement de l’enseignement supérieur après 2010.
Séminaire sur la classification des établissements d’enseignement supérieur. Le 13 février 2009, Prague.
Ce séminaire thématique sur la classification et le classement des établissements d’enseignement supérieur sera organisé pour les membres du BFUG et les représentants de la Conférence tchèque des recteurs et du Conseil des établissements d’enseignement supérieur. L’objectif de ce séminaire est de réagir aux derniers développements dans ce domaine et d’ouvrir un espace permettant une discussion sur l’impact de la classification et du classement sur le futur développement de l’enseignement supérieur. Source.
Riunione del Gruppo di monitoraggio del processo di Bologna. Il 12 e 13 febbraio 2009 e 26 e il 27 marzo 2009, Praga.
La riunione del gruppo di monitoraggio del processo di Bologna (BFUG) è un punto d'incontro tra i rappresentanti di 46 paesi europei, la Commissione europea e le organizzazioni internazionali attive nel campo dell'istruzione superiore.
Seminario sulla classificazione di istituti di istruzione superiore. Il 13 febbraio 2009, Praga.
Il seminario in materia di classificazione e classificazione degli istituti di istruzione superiore saranno organizzati per i membri del BFUG e dei rappresentanti della Repubblica ceca, Rettori 'Conferenza e il Consiglio degli istituti di istruzione superiore. Source. Suite...

Posté par pcassuto à 01:23 - - Permalien [#]

18 avril 2008

THE BOLOGNA PROCESS Towards the European Higher Education Area

All across Europe, countries and universities are engaged in a process of modernisation. From an EU perspective, these reforms are part of the Lisbon Strategy for Growth and Jobs, which also encompasses reinforced cooperation in vocational education and training (Copenhagen Process). To establish synergies between Copenhagen and Bologna, the Commission has brought forward its proposal for the European Qualifications Framework for lifelong learning (EQF). This is linked to and supported by other initiatives in the fields of transparency of qualifications (EUROPASS), credit transfer (ECTS -ECVET) and quality assurance (ENQA -ENQAVET). Of similar importance is the link between the European Higher Education Area and the European Research Area (EHEA and ERA).
Voir les détails sur : http://ec.europa.eu/

Posté par pcassuto à 18:42 - - Permalien [#]