10 avril 2014

166 050 intentions d’embauche prévues en 2014 en région Paca

http://www.pole-emploi.fr/image/mmlelement/pj/5f/d5/26/97/banniere-handichat-alternance192580.gifL’enquête Besoins en Main-d’œuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi, réalisée depuis 2001 avec le concours du Crédoc. Cette enquête mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements.

Les résultats en bref

Pour l’année 2014, 166 050 projets de recrutement sont recensés pour la région Paca Ces projets sont en hausse de 7,4% par rapport aux résultats 2013 (+ 5,4% pour la France entière), avec une nette augmentation de la part des emplois saisonniers et CDD de moins de 6 mois qui représentent 50% des intentions de recrutement.

Les secteurs qui concentrent le plus d’intentions de recrutement sont : les services avec 68%, l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire avec 13% et le commerce avec 12%.

Retrouvez les résultats détaillés :

Posté par pcassuto à 22:32 - - Permalien [#]
Tags :


Éclairages et synthèses Avril 2014 n°01 - Une amélioration des perspectives d'embauche pour 2014

Accueil Pole emploi BMOPar Guillaume Blache et David Buchner, Direction des Statistiques, des Études et de l'’Évaluation, Adeline Dembo, CREDOC. Éclairages et synthèses Avril 2014 n°01 - Une amélioration des perspectives d'embauche pour 2014.
L’enquête « Besoins en main-d’œuvre » (BMO) est réalisée chaque année depuis 2002, à l’initiative de Pôle emploi. Outil d’aide à la décision, cette enquête apporte un éclairage inédit sur les attentes et les difficultés rencontrées par les employeurs en matière de recrutement. Elle mesure en effet les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements, ainsi que l’importance des difficultés envisagées et le recours à l’emploi saisonnier...
LES EMPLOYEURS S’APPUIENT SUR LA FORMATION POUR RÉSOUDRE LES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT
Quels que soient la taille ou le secteur de l’établissement, former des candidats venant de l’extérieur apparaît comme la meilleure solution pour faire face aux difficultés de recrutement (60,2% des recruteurs se proposent d’adopter cette solution). De la même façon, former des candidats déjà présents dans l’établissement reste une solution envisageable pour plus d’un recruteur sur trois (cf. graphique 7) . Le recours à l’emploi intérimaire est envisagé pour un quart des recruteurs, principalement dans les secteurs de l’industrie (40,3% des recruteurs) et de la construction (41,5% des recruteurs). Ce dernier secteur sous- traite volontiers son activité pour pallier les difficultés de recrutement (40,7% des recruteurs y voient une solution adoptée). Les solutions envisagées par les recruteurs dépendent également du type de difficultés...
Télécharger Éclairages et synthèses Avril 2014 n°01 - Une amélioration des perspectives d'embauche pour 2014.

Posté par pcassuto à 22:23 - - Permalien [#]

Les résultats clés de l'enquête BMO 2014 au niveau national

Accueil Pole emploi BMOHausse de la propension à recruter et du nombre de projets de recrutement
En 2014, 19,5% des établissements nationaux envisagent au moins un recrutement, ce qui représente 451 660 recruteurs potentiels ; la propension à recruter était de 18% en 2013
Le nombre de projets de recrutement progresse de 5,4% par rapport à 2013 pour atteindre 1 700 541 intentions
d’embauche, soit près de 90 000 projets supplémentaires par rapport à l’an dernier
Les entreprises de 100 salariés et plus concentrent 20% des besoins de main-d’œuvre (stable depuis 2012)
Quatre secteurs de services concentrent près de la moitié des besoins de main-d’œuvre nationaux : l’hôtellerie-restauration (13%), les services scientifiques et techniques (13%), la santé-action sociale (11%) et les services aux particuliers (10%)
Le secteur des services concentre près des deux tiers des projets de recrutement en France (64%) ; les intentions de recrutement y augmentent de 4% cette année
En 2014, les plus fortes augmentations de besoins de main-d’œuvre se situent dans la construction (+ 11%) et l’ensemble Industries Agro- alimentaires (IAA) et agriculture (+ 10%)
Avec près de 200 000 intentions de recrutement chacun, le commerce et l’agriculture demeurent des réservoirs importants d’emplois, devant l’industrie manufacturière et la construction (90 000 projets chacun) Les difficultés de recrutement perçues par les employeurs diminuent pour la deuxième année consécutive
35% des projets de recrutement sont jugés difficiles par les employeurs nationaux, contre 40% l’an dernier
Ce ratio baisse dans l’ensemble des secteurs agrégés, à l’exception de l’industrie manufacturière (stable) 39% des projets de recrutement portent sur des emplois à caractère saisonnier, contre 36% en 2013
III.11. La formation, solution pour répondre aux nouveaux besoins en compétences  
La formation du personnel constitue la principale s olution pour répondre aux nouveaux besoins en compétences des employeurs :
- 64% envisagent la formation interne (70% en 2013) et 60% la formation du personnel par des intervenant s externes (61% en 2013)
- 36% pensent recruter pour développer de nouvelles c ompétences (35% l’an dernier)
Fiche technique de l'enquête BMO 2014
Enquête par questionnaires, réalisée entre octobre et décembre 2013. La population mère est constituée : des établissements relevant de l'Assurance chômage, des établissements de 0 salarié ayant émis une DUE au cours des 12 derniers mois, de ceux du secteur agricole, de ceux du secteur public relevant des collectivités te rritoriales, des établissements publics administratifs, soit 2 316 206 établissements.
L’enquête s’est appuyée sur deux échantillons de taille différente :
• La majorité des questionnaires a été adressée par voie postale : 1 472 411 établissements appartiennent à cet échantillon.
359 595 questionnaires postaux ont été retournés et sont exploitables, soit un taux de retour de 24,4 %.
• De plus, une partie des questionnaires a été adressé e par voie électronique aux établissements ayant accepté, lors d'un premier mailing, d’être interrogés par mail : 49 745 établissements appartiennent à cet échantillon. 25 306 questionnaires « web » ont été retournés et sont exploitables , soit un taux de retour de 50,9%.
• A cet échantillon sont venus s'ajouter 19 996 questionnaires obtenus par interrogation téléphonique (CATI).
L’échantillon total enquêté comprend donc 404 897 questionnaires exploitables .
Les résultats présentés dans ce rapport sont relatifs à l’ensemble des deux échantillons. Il s’agit de résultats redressés, représentatifs des établissements de la région.
Le redressement des résultats repose sur une procéd ure respectant séparément les distributions marginales des quatre variables de stratification :
• la taille des établissements (8 tranches),
• le secteur d’activité (24 au niveau sous-section de la NAF),
• le bassin d’emploi (393 dans l’ensemble des 27 régions),
• les employeurs relevant de l’Assurance chômage.
Télécharger les résultats clés de l'enquête BMO 2014 au niveau national.

Posté par pcassuto à 22:16 - - Permalien [#]

Enquête BMO 2014 Amélioration des projets de recrutement anticipés - Communiqué de presse

Accueil Pole emploi BMOL’enquête sur les Besoins en main-d’œuvre fait état de 1 700 500 projets de recrutement dans les 388 bassins d’emploi français (métropole et DOM), soit une augmentation de 5,4% par rapport à 2013.
Communiqué de presse
L’enquête sur les Besoins en main-d’œuvre fait état de 1 700 500 projets de recrutement dans les 388 bassins d’emploi français (métropole et DOM), soit une augmentation de 5,4% par rapport à 2013. Avec 1,5 point de plus qu’en 2013, la part des employeurs envisageant de réaliser au moins une embauche au cours de l’année 2014 atteint 19,5%, ce qui correspond à 450 700 recruteurs potentiels. Si la propension à recruter augmente dans l’ensemble des structures de 50 salariés ou plus, elle stagne pour ceux de 1 à 49 salariés. Près de la moitié des recrutements envisagés sont des emplois durables (CDI ou CDD de six mois ou plus).
La majeure partie des projets annoncés est motivé par une anticipation de surcroît d’activité (42,7%). Pôle emploi demeure un intermédiaire privilégié puisque sept établissements sur dix envisagent de confier leurs recrutements à Pôle emploi, notamment pour les recrutements d’emplois jugés difficiles. Cette année encore, figurent parmi les profils les plus demandés , plusieurs métiers de services aux particuliers comme les animateurs socioculturels, les aides à domicile ou les aides ménagères, les serveurs de café et de restaurant, les employés de l’hôtellerie.
Les services aux entreprises offrent également de nombreuses opportunités, soit sur des postes opérationnels et peu qualifiés (agents d’entretien de locaux, manutentionnaires), soit sur des postes de cadres (ingénieurs, cadres d’études et R&D en informatique). Les contrats saisonniers représentent 39,2% des anticipations d’embauche, en hausse notable par rapport à 2013 (+3,4 points). Le secteur agricole - dont les métiers sont également très recherchés en 2014 (viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs, agriculteurs salariés...) – recouvre à lui seul plus d’un quart de l’ensemble des projets de recrutement de cette nature, contre seulement 1,7% des projets pour les permanents.
La proportion de projets de recrutement considérés comme difficiles par les employeurs atteint 35,7 % et baisse de 5,7 points par rapport à l’an dernier. La métallurgie, les industries manufacturières, le secteur du commerce et de la construction sont particulièrement affectés. Selon les employeurs, ces difficultés sont le plus souvent liées aux profils inadéquats ou à la pénurie de candidats. La formation des salariés (venant de l’extérieur ou déjà présents dans l’entreprise) reste selon eux le meilleur moyen de remédier à ces difficultés.
CONTACTS PRESSE : ROMUALD CHEMINEAU-GRICOURT T. 01 40 30 66 86 romuald.chemineau@pole-emploi.fr, RHANIA LABYAD T. 01 40 30 68 12 rhania.labyad@pole-emploi.fr.
Télécharger le Communiqué de presse.

Posté par pcassuto à 20:58 - - Permalien [#]

Enquête Besoins en Main-d’Œuvre

Accueil Pole emploi BMOL'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi, réalisée avec les directions régionales et le concours du Crédoc. Elle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année à venir...
Présentation de l’enquête
L'enquête annuelle "Besoins en Main-d'Œuvre" est, depuis plusieurs années, un élément essentiel de connaissance du marché du travail.
Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.
Elle permet entre autre :

  • d’anticiper les difficultés de recrutement;
  • d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail;
  • d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs.

Vous pouvez accéder aux données via une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité.
Principaux résultats 2014
Hausse des projets de recrutement des employeurs pour 2014
Projets de recrutement :
Les prévisions d’embauche exprimées par les employeurs progressent seulement de 5,4% en 2014 pour s’établir à 1 700 500 projets, répartis dans les 388 bassins d’emplois français (métropole, DOM et Mayotte). Ainsi, 87 500 projets d’embauche supplémentaires sont comptabilisés cette année. La part des établissements qui envisagent de recruter passe de 19,57% à 18,0% en un an, ce qui se traduit par une hausse du nombre moyen d’intentions d’embauche par établissement recruteur (+6,8%).
Type de contrats et motifs de recrutement :
Un peu moins de la moitié des postes proposés sont des emplois durables (45,9% des recrutements sont envisagés en CDI, CDD de six mois ou plus et missions d’intérim de 6 mois ou plus). La majeure partie des projets annoncés (35,7%) font suite à l’anticipation d’un surcroît ponctuel d’activité de la part des établissements. Plus de huit établissements sur dix souhaitent recruter dans les 6 premiers mois de l’année. Les établissements ne recrutant pas cette année, estiment pour la plupart que la conjoncture économique est défavorable ou que leur situation financière n’est pas assez solide.
Pôle emploi comme intermédiaire
Pôle emploi demeure un intermédiaire privilégié pour le recrutement puisque sept établissements sur dix pensent solliciter son aide, notamment pour les recrutements d’emplois durables ou jugés difficiles.
Les métiers les plus recherchés
Avec 13% des intentions d’embauche, l’hôtellerie-restauration et les services aux entreprises constituent toujours les premiers pôles de recrutement national, talonnée par la santé-action sociale (11%)

  • Le secteur des services concentre, à lui seul, 64% des projets de recrutement, en hausse (4%)
  • Le commerce voit également ses perspectives d’embauche progresser (+5,3%) par rapport à 2013, avec 11,5% des projets en 2014
  • Le secteur de la construction représente quant à lui 5,3% des besoins en main-d’œuvre en 2014, en hausse de 11,5% par rapport à 2013

Cette année encore, les métiers les plus recherchés - pour la plupart à faible niveau de qualification - concernent les services aux particuliers : apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile, aides-soignants… Ce résultat illustre le poids structurellement fort des activités touristiques et des services à la personne dans le tissu économique français. Ces métiers se caractérisent, dans la plupart des cas, par une importante saisonnalité et des difficultés de recrutement élevées. Plusieurs métiers du secteur agricole (viticulteurs, arboriculteurs salariés…) demeurent parmi les plus recherchés, avec cependant une très forte saisonnalité. Des volumes de projets importants sont générés par le secteur des services aux entreprises (agents d’entretien), l’industrie (ingénieurs, cadres d’études) et le commerce (vendeurs, employés de libre-service)
Les 10 métiers les plus recherchés hors saisonniers

  • Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
  • Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux...)
  • Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques
  • Attachés commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)
  • Secrétaires bureautiques et assimilés (y.c. secrétaires médicales)
  • Professionnels de l'animation socioculturelle (animateurs et directeurs)
  • Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis)
  • Artistes (en musique, danse, spectacles, y.c. professeurs d'art)

Les contrats saisonniers
La part des projets de recrutement liés à une activité saisonnière est en hausse en 2014 et s’établit à 39,2% des prévisions d’embauche, ce qui correspond à 667 000 embauches potentielles. La proportion d’emplois saisonniers atteint, comme en 2013, sa valeur maximale dans l’agriculture (91%).
Les difficultés de recrutement
Les difficultés de recrutement exprimées par les employeurs se réduisent cette année. Elles concernent 34,7% des projets d’embauche contre 40,4% en 2013.
49% des projets sont jugés difficiles dans la construction (55% en 2013) et 39% dans l’industrie (42% en 2013).
Les métiers des services aux particuliers (aides à domicile & aides ménagères, cuisiniers, employés de maison…), mais également de l’industrie (ingénieurs et cadres d’études, R&D en informatique, chefs de projets informatiques), et de la santé (aides-soignants) rassemblent une majorité de projets considérés comme problématiques par les employeurs.

Les 10 métiers* avec les plus fortes difficultés de recrutementNombre de projetsPart de projets jugés difficiles
Ingénieurs et cadres d'études, R et D en informatique, chefs de projets informatiques 24 636 64,50%
Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 52 168 64,40%
Cuisiniers 33 434 48,20%
Employés de maison et personnels de ménage 21 716 46,00%
Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise) 23 501 43,80%
Sportifs et animateurs sportifs 21 612 43,00%
Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés 21 139 41,30%
Employés de l'hôtellerie 31 598 38,60%
Serveurs de cafés, de restaurants et commis 70 445 37,90%
Aides-soignants (aides médico-psychologiques, auxiliaires de puériculture, assistants médicaux…) 40 094 37,60%

*Sont uniquement retenus les métiers représentant plus de 1% du nombre total de projets de recrutement en 2014.

Publications régionales

Alsace

Aquitaine

Auvergne

Basse-normandie

Bourgogne

Bretagne

Centre

Champagne ardenne

Corse

Franche-comte

Guadeloupe

Guyane

Haute-normandie

Ile-de-france

La reunion

Languedoc roussillon

Limousin

Lorraine

Martinique

Mayotte

Midi pyrenees

Nord-pas-de-calais

Paca

Pays de la loire

Picardie

Poitou-charentes

Rhone-alpes

Publications nationales

Synthèses

Posté par pcassuto à 20:51 - - Permalien [#]


Pôle emploi et l'emploi

EMPLOI- "quadras-quinquas+" Réseau de compétencesL'enquête des Besoins de Main d' Œuvre 2014 est parue. Les conclusions sont optimistes...comme l'étaient celles de 2013! L'étude est présentée par régions. Pour ma part, je la considère comme très relative...
Je vous invite à y porter un regard. En effet, les résultats sont présentés par régions. Il peut donc vous être utile de jeter un œil (et le bon) sur le marché du travail de votre province. "Mon emploi existe-t-il toujours?" Mais, mais, encore une fois, appréciez ces éléments ...avec des pincettes!
Accéder à l'enquête BMO par région.
Nota: nous proposons une analyse 360° de votre cv, en tenant compte des réalités du marché du travail...

Posté par pcassuto à 20:36 - - Permalien [#]

26 août 2013

Enquête "Besoins en Main-d'Oeuvre"

http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif%5B139x90%5D.png

Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.
L’enquête BMO est une initiative de Pôle emploi, réalisée avec l’ensemble de ses directions régionales et le concours du Crédoc. Elle est avant tout un outil d’aide à la décision pour Pôle emploi qui peut ainsi mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutement, mieux anticiper et adapter l’effort de financement pour les formations des métiers en tension et mieux informer les demandeurs d'emploi sur les métiers porteurs. Cette enquête mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements. De plus, ces projets concernent tous les types de recrutement, y compris les postes à temps partiel et le personnel saisonnier.
Afin de recueillir les intentions d’embauche des employeurs, l’enquête BMO est adressée par courrier à plus de 1,6 million établissements. La liste des métiers figurant dans le questionnaire est composée de métiers spécifiques au secteur d’activité de l’établissement et d’autres métiers communs à plusieurs secteurs d’activité. S’il ne retrouve pas le métier recherché parmi ceux proposés, l’employeur a la possibilité de saisir un métier «en clair».
Quelques changements pour 2014

  • Pour BMO 2014, une partie des établissements interrogés recevra le questionnaire de l'enquête par voie électronique.
    Au préalable, Pôle emploi en avisera par mail les établissements concernés. Il leur sera demandé en retour de valider les informations dont dispose Pôle emploi les concernant : adresse mail, destinataire du questionnaire habilité à répondre à l'enquête.
    Ce mailing sera réalisé au cours des derniers jours d'août 2013.
  • Tous les établissements pourront répondre directement en ligne (qu'ils aient reçu le questionnaire par voie électronique ou par voie postale). Pour ce faire ils trouveront sur le questionnaire l'adresse de connexion ainsi que leur identifiant et leur mot de passe. Ils bénéficieront alors d’une aide en ligne pour sélectionner les métiers recherchés.

L'envoi des questionnaires aura lieu courant octobre, par mail ou par courrier.
Pour en savoir plus sur l'enquête BMO.
Consulter les résultats de l'enquête 2013.

Posté par pcassuto à 16:57 - - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2013

Enquête BMO - PACA

Numero_VertL'enquête des besoins en main d'œuvre est parue pour l'année 2013
Le Pôle emploi et le CREDOC viennent de faire paraître, sur le site du Pôle emploi, la version annuelle de l'enquête des Besoins en Main d'Œuvre (BMO) pour l'année 2013.
L'enquête nationale est accessible en ligne à l'adresse url suivante: http://bmo.pole-emploi.org.
Une déclinaison régionale pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est également disponible avec la publication de trois liens:
- Le rapport régional, qui reprend les principaux résultats de l'enquête dans la région,
- Une publication régionale intitulée "154 550 intentions d’embauche prévues en 2013, en région PACA", qui permet de retrouver les résultats bassin d'emploi par bassin d`emploi,
- Un lien vers le site régional du Pôle emploi.
Numero_Vert L'indagine ha bisogno di manodopera viene pubblicato per l'anno 2013. Il centro per l'impiego e CREDOC vengono ad apparire sul centro per l'impiego del sito, la versione annuale dell'indagine Needs Work in Hand (BMO) per l'anno 2013. Più...

Posté par pcassuto à 18:15 - - Permalien [#]

10 avril 2013

Une faiblesse de l’enquête BMO de Pôle emploi: ne pas prendre en compte le temps partiel

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques.L’enquête de Pôle emploi sur les Besoins de Mains d’Oeuvre 2013 vient de sortir, et c’est pour nous l’occasion de préciser les interrogations que nous avons formulées précédemment sur l’utilité de cette enquête (voir A quoi sert l’enquête Besoins de Main d’Oeuvre de Pôle emploi? et Retour sur l’enquête BMO de Pôle emploi, et interrogations sur la fiabilité de la démarche).
Après nous être interrogés, nous approchons d’une explication. Il nous semble que cette étude, qui existe depuis plus de 10 ans, n’ait nullement tenu compte des évolutions de l’emploi, telles que la DARES vient de les mettre en évidence (voir 81,7% des embauches en CDD), montrant en particulier que "La part des CDD dans les embauches continue de s’accroître pour s’établir à 81,7%". Suite de l'article...
http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg The blog of Michael Abhervé for Economic Alternatives. The survey of employment center on Needs Hands Work 2013 is out, and this is an opportunity for us to clarify the questions we raised earlier about the usefulness of this survey (see What is the Survey Needs Manpower employment center?, and Return on BMO survey of employment center, and questions about the reliability of the process). More...

Posté par pcassuto à 22:54 - - Permalien [#]

L’enquête Besoins en main-d’oeuvre 2013 (BMO)

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Rendue publique par Pôle emploi le 9 avril 2013, l’enquête sur les Besoins en main-d’oeuvre (BMO) 2013 fait état de 1 613 100 projets de recrutement dans les 388 bassins d’emploi français, soit une augmentation de 0,3% par rapport à 2012.
La part des employeurs envisageant de réaliser au moins une embauche au cours de l’année 2013 atteint 18%. Ce qui correspond à 421 900 recruteurs potentiels. Seulement 14,9% des établissements de moins de 10 salariés envisagent de recruter, alors qu’ils sont plus de la moitié dans les structures de 100 salariés ou plus.
La moitié des postes envisagés sont des emplois durables (CDI ou CDD de six mois ou plus).
Figurent parmi les profils les plus demandés, plusieurs métiers de services aux particuliers comme les animateurs socioculturels, les aides à domicile ou les aides ménagères, les serveurs de café et de restaurants, les employés de l’hôtellerie. Les services aux entreprises offrent également de nombreuses opportunités soit sur des postes opérationnels et peu qualifiés (agents d’entretien de locaux, manutentionnaires), soit sur des postes de cadres (ingénieurs, cadres d’études et R&D en informatique). En savoir plus sur les résultats du BMO en Poitou-Charentes. Tous les résultats: http://bmo.pole-emploi.org/. Suite de l'article...
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) Foilsithe ag cuaille emploi 9 Aibreán, 2013, thuairiscigh na riachtanais daonchumhachta suirbhé (BMO) sa bhliain 2013 1,613,100 tionscadal earcaíochta i 388 limistéir fostaíochta na Fraince, méadú de 0, 3% i gcomparáid le 2012. Níos mó...

Posté par pcassuto à 20:10 - - Permalien [#]