01 novembre 2010

L'alternance peut-elle faire décoller l'emploi des jeunes ?

http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpgDoubler le nombre de jeunes en contrat en alternance, telle est la feuille de route dressée par le Président à la nouvelle Ministre de l'apprentissage et au développement de l'alternance des jeunes.
Alors que les aides à l'embauche des jeunes en contrat en alternance doivent prendre fin en décembre, le constat fait est qu'il serait idéal que les entreprises d'au moins 10 salariés aient un apprenti. Marie-Claire CARRERE-GEE, Présidente du COE propose l'intégration de "modules en alternance dans les contrats aidés du secteur non marchand". Malgré les diverses aides, l'accueil d'un jeune en alternance dans une entreprise reste un acte "contraignant". Enfin se pose la question du niveau de qualification de plus en plus élevé induisant un glissement des formations dans des établissements d'enseignements supérieurs au détriment des CFA. L'article se base notamment sur une étude du Cereq et  le rapport HENART (voir l'article du blog sur le rapport Hénard).
http://www2.formanoo.org/jsp/styles/defaut/img/logo.jpg Verdubbeling van het aantal vroegtijdige contract afwisselend, dat is de routekaart neergelegd door de voorzitter aan de nieuwe minister van leren en ontwikkelen voor jongeren. Terwijl de steun voor de aanwerving van jongeren studeren contract moet worden afgerond in december, de uitspraak is dat het ideaal zou zijn voor bedrijven met minstens 10 werknemers hebben een leerling. Marie-Claire Carrere-Gee, voorzitter Wereldraad van Kerken biedt integratie "afwisselend bijgestaan modules in de contracten van niet-markt" . Meer...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]


24 octobre 2010

Corse: Premiers Trophées de l'alternance

http://www.fiore-corse.net/userfiles/image/Actualit%C3%A9s/bandeau_presse.jpgLes Trophées de l'alternance seront décernés par le MEDEF Corse aux entreprises de la région Corse ayant réalisé des efforts significatifs pour la formation en alternance, que ce soit par le biais du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et notamment en raison d’un investissement pour le développement de la fonction tutorale. Convaincus de la créativité et de l’engagement des entreprises régionales, le Medef Corse a décidé de décerner en 2010 les 1ers trophées de l’alternance en Corse.
Fiche de candidature avant le 15 novembre 2010 à demander auprès du MEDEF Corse.
Contact : Stéphanie SCAVINO – 06 76 43 65 18 – 04 95 20 73 21 stephanie.scavino@medef-corse.com, ou en téléchargement sur le site internet du MEDEF Corse (www.monentrepriseencorse.fr).
"MISEZ SUR L'ALTERNANCE: Chefs d'entreprise, répondez aux jeunes inquiets pour l'avenir et préparez les compétences dont vous aurez besoin lors de la reprise économique"
Entreprises, vous conduisez des projets majeurs et novateurs en matière d’alternance (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation), n’hésitez pas à les valoriser en candidatant aux 1er Trophées de l’Alternance en Corse. Pour consulter le réglement, cliquez ici. Pour télécharger le dossier de candidature cliquez ici.
http://www.fiore-corse.net/userfiles/image/Actualit%% A9s/bandeau_presse.jpg C3 Trofej ser jingħataw lill-alternazzjoni mill MEDEF Korsika negozju Korsika fir-reġjun li għamlu sforzi sinifikanti biex jaħdmu u t-taħriġ, jew permezz ta 'kuntratt ta' apprendistat jew professjonali u parzjalment minħabba li investiment għall-iżvilupp ta 'l-tutela. Konvint mill-kreattività u l-impenn tal-kumpaniji reġjonali, l-Korsika MEDEF fl-2010 ddeċidew li jagħtu l-trofej lill-supplenti 1 f'Korsika.
Formola ta 'applikazzjoni qabel 15 Nov 2010 li japplikaw għall-Korsika MEDEF
. Meer...

Posté par pcassuto à 22:53 - - Permalien [#]

18 octobre 2010

L'alternance pour la formation et l'insertion des jeunes

http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgLe Colloque 2010 de Jeunesse et Entreprises aura lieu mardi 19 octobre de 14h à 18h au Centre de Conférences Pierre Mendès France au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi à Bercy sous la présidence de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi. Programme et intervenants. Coupon-réponse. Communiqué.
Ce grand rassemblement annuel se veut avant tout force de propositions d’actions concrètes et novatrices permettant ainsi d’ouvrir de nouvelles perspectives d’orientation et de formation aux jeunes. Il sera ponctué par l’intervention de personnalités issues du monde économique et éducatif. Parmi elles, Jean-Robert Pitte, Délégué à l’information et à l’orientation et Patrick Hetzel, Directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle introduiront les deux tables rondes de dialogue entre les entreprises, le monde éducatif et les jeunes
La première table ronde concerne des représentants d’entreprises et du milieu éducatif (enseignants et parents) qui discuteront sur la nécessité d’étendre le champ de l’alternance dans l’enseignement supérieur et de le renforcer dans l’ensemble des formations. Elle sera conclue par Jean-Charles Pomerol, Président de l’université Pierre et Marie Curie. La seconde fera intervenir des alternants et des entreprises, tant les grandes que les ETI (Entreprises de taille intermédiaire de 250 à 500 salariés), pour débattre autour des métiers. En effet, la formation en alternance est indispensable pour s’insérer aujourd’hui même pour les métiers qui en apparence n’y font pas appel. Ces métiers sont tout autant compatibles avec une formation professionnelle sur le terrain. La conclusion de cette discussion sera marquée par l’intervention de Bertrand de Senneville, Directeur des relations sociales de L’Oréal qui témoignera des actions du Groupe pour renforcer l’apprentissage des jeunes.
http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgDe 2010 Jeugd Symposium en Business zal worden gehouden dinsdag 19 oktober van 14u tot 18u in het Conference Centre Pierre Mendes France in het ministerie van Economie, Industrie en Werkgelegenheid in Bercy onder voorzitterschap van Luc Chatel Minister van Nationale Opvoeding en Laurent Wauquiez, minister van Staat voor de werkgelegenheid. Programma en sprekers. Reply Coupon. News. Meer...

Posté par pcassuto à 18:11 - - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2010

L’alternance à l’université

Les étudiants qui préparent un diplôme en alternance à l’université intéressent de plus en plus les entreprises. En effet, à un solide bagage théorique, ils joignent une vraie expérience professionnelle qui fait souvent défaut à ceux qui sont issus des parcours académiques. Les avantages de cette formule sont nombreux : acquisition d’une qualification reconnue, conditions d’études privilégiées, taux de réussite aux examens remarquables, rémunération et insertion professionnelle rapide… pour n’en citer que quelques-uns. En pratique, cette formule se décline sous la forme de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation, de stages alternés, et ce à tous les niveaux de diplôme.
La licence professionnelle, en plein boom
Conçues dans un objectif d’insertion professionnelle directe, les licences en alternance offrent quant à elles une spécialisation ou une double compétence. En plein boom, elles répondent au fort besoin des entreprises d’embaucher des niveaux intermédiaires, entre la fonction de technicien supérieur et celle d’ingénieur-cadre supérieur. Parmi elles, 500 sont aujourd’hui ouvertes en apprentissage ou plus rarement en contrat de professionnalisation dans les domaines de la banque, de la gestion des ressources humaines, des transports, du commerce, de l’environnement, du sport etc.
Le master en alternance, une voie d’excellence

Ceux qui désirent compléter leur cursus et acquérir une spécialité par une formation pragmatique et pratique peuvent choisir parmi le foisonnement de masters professionnels proposés par les universités. Dans le cadre de la réforme LMD, ces diplômes se substituent désormais aux DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées) ou prolongent les IUP et autres filières professionnalisées.
Ces cursus, qui ont la côte autant du côté des recruteurs que de celui des étudiants, ne cessent de se multiplier ! Leur force:  mener à l’obtention d’une spécialisation très pointue et à l’acquisition de réflexes de pro, dans un secteur ouvert à l’emploi, par l’alternance de cours théoriques en amphis et de périodes de formation pratique en entreprise. Selon les universités, l’alternance s’effectue sur la totalité du cursus ou ne couvre que la deuxième année. En fin de parcours, le contrat en alternance joue communément le rôle d’une période d’essai et se conclue ainsi souvent par une embauche !
L’alternance sous convention de stage, une formule à découvrir

Enfin, une autre formule est également à découvrir : la convention de stage en alternance. Encore trop peu connue,  elle permet à l’étudiant de s’immerger dans le monde du travail tout en gardant les droits que lui confère son statut (CROUS, resto U, mutuelle etc.).  Ce dernier dispose également d’une grande partie de ses vacances scolaires et a toute liberté de changer d’entreprise si celle-ci ne lui convient pas.
Ce dispositif représente une aubaine pour ceux qui ne désirent pas s’engager totalement sur la voie de l’alternance mais qui souhaitent tout de même bénéficier d’une expérience sur le terrain.
L-istudenti jippreparaw grad sandwich fl-interess Università aktar u aktar in-negozji. Tabilħaqq, sfond teoretiku qawwija, dawn jingħaqdu ma 'esperjenza ta' xogħol reali li spiss tkun nieqsa f'dawk li ġejjin minn sfond akkademiku. Il-vantaġġi ta 'dan l-approċċ huma ħafna: kisba ta' kwalifika rikonoxxuta, il-kundizzjonijiet ta 'studju notevoli preferuti rata ta' eżami ta 'kumpens impjegabilità u veloċi ... biex insemmu biss ftit. Fil-prattika, din il-formula taqa 'fil-forma ta' apprendistati jew professjonali, korsijiet supplenti, u fil-livelli kollha ta 'kwalifika. Aktar...

Posté par pcassuto à 04:47 - - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2010

Trouver un contrat sur le portail de l'alternance

http://www.contrats-alternance.gouv.fr/__cache__/image/galleryelement/pj/75/cd/4c/e3/header5809434437720392164.gif%5B501x164xt%5D.png;jsessionid=79695D628B6E4642BDAE14691E23BDF5.alternance_2Dans un précédent article du blog, nous avions rendu compte de l'annonce de l'ouverture du portail de l'alternance. Les partenaires associés au ministère sont Pôle emploi, l’ACFCI, l’APCM, le MEDEF, la CGPME et l’UPA, tous mobilisés en vue de développer la voie de l’Alternance. Mais également le Centre INFFO qui les accompagne en apportant des informations sur la formation en alternance.
Il permet de consulter les offres de contrat d'apprentissage ou de professionalisation en ligne. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée. Il permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel du CAP au Master. La formation se déroule en entreprise et en centre de formation d’apprentis (CFA). Selon votre âge, vous gagnez entre 25 et 78 % du Smic. Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail qui alterne des périodes d’activité en entreprise et des périodes de formation dans un organisme afin d'obtenir une qualification. Selon votre âge et votre niveau de formation, vous pouvez gagner au minimum entre 55 et 80 % du Smic.
%% Http://www.contrats-alternance.gouv.fr/__cache__/image/galleryelement/pj/75/cd/4c/e3/header5809434437720392164.gif 5B501x164xt 5D.png; jsessionid = 79695D628B6E4642BDAE14691E23BDF5.alternance_2 Zoek een contract op de portaalsite van de afrwisselinge. In een vorige blog-artikel, rapporteerden we de aankondiging van de opening van het hek van de afwisseling.De betrokken partners zijn het Departement werkgelegenheid centrum, ACFCI, APCM, MEDEF, CGPME en UPA, allen gemobiliseerd voor de ontwikkeling in de richting van de mix. Maar het Centrum ook INFFO begeleidende informatie te verstrekken over werk en opleiding. Meer...

Posté par pcassuto à 11:28 - - Permalien [#]


11 juillet 2010

Alternance: l'OCDE recommande à la France de prolonger les aides exceptionnelles après 2010

http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngLes subventions mises en place pour soutenir le développement des contrats d'apprentissage et des contrats de professionnalisation, permettant aux jeunes d'acquérir une expérience professionnelle tout en se formant, ont été de bonnes initiatives. » C'est le jugement porté par l'OCDE, dans ses « Perspectives de l'emploi » 2010 rendues publiques mercredi 7 juillet 2010, concernant les mesures exceptionnelles de soutien mises en oeuvre en France, à compter du mois d'avril 2009, pour enrayer la chute des entrées dans les deux dispositifs de formation en alternance. « Le seul écueil est que les entreprises se montrent réticentes à embaucher des jeunes apprentis sans aucune qualification. Les subventions accordées dans le cadre de l'apprentissage devraient donc être davantage ciblées sur ce public particulier, le plus en difficulté », recommande l'organisation internationale.
Financées dans le cadre du plan de relance, les mesures exceptionnelles de soutien à l'apprentissage et aux contrats de professionnalisation doivent être mises en extinction en 2011. Elles permettent aux employeurs d'apprentis de bénéficier d'une exonération totale de charges sociales patronales. En outre, une prime de 1800 euros est accordée aux entreprises de moins de 50 salariés pour l'embauche de tout apprenti supplémentaire, une prime de 1000 euros étant également attribuée pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation (2000 euros pour les jeunes de niveau infra-bac).
« Différentes évaluations montrent que la formation en alternance est l'une des mesures les plus efficaces pour insérer les jeunes relativement peu qualifiés dans l'emploi. Il est prévu qu'un certain nombre des subventions mises en place pendant la crise, dont la mesure « zéro charges pour les apprentis », soient retirées à la fin de l'année. Là encore, un recentrage sur les jeunes les plus défavorisés, plutôt qu'un retrait total, serait préférable », considère l'OCDE.
Comme dans tous les pays membres de l'OCDE, « les jeunes français et les moins qualifiés ont payé le plus lourd tribut à cette crise de l'emploi » : le taux de chômage des jeunes de 15-24 ans a augmenté de 4,3 points de pourcentage depuis fin 2007 pour atteindre 22.6% en mai 2010, celui des travailleurs peu qualifiés a progressé de quatre points de pourcentage en deux ans, s'élevant à 15,3% fin 2009. Selon l'organisation internationale, le taux de chômage français, tous publics confondus, est actuellement de 9,9%. Fiche consacrée à la France dans les « Perspectives de l'emploi » 2010 de l'OCDE.
http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngThe subsidies in place to support the development of learning contracts and contracts for professional, enabling young people to gain work experience while forming, have been good initiatives. It is the opinion formed by the OECD in its "Employment Outlook" published in 2010 Wednesday, Jul. 7, 2010, regarding the exceptional support measures implemented in France from April 2009 to stem the fall of entries in the two devices based training. "The only pitfall is that companies are reluctant to hire young apprentices without any qualification. Subsidies in the context of learning should be more focused on this particular audience, the greatest difficulty," recommends the international organization. More...

Posté par pcassuto à 15:19 - - Permalien [#]

19 mai 2010

Le portail de l'alternance ouvre !

http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif%5B139x90%5D.pngFaciliter l’accès des jeunes aux offres d’emploi en contrat en alternance sur un site internet unique, c’est l’objectif du portail de l’alternance lancé à l’initiative de Laurent WAUQUIEZ, Secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi auprès du Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi.
Chercher un contrat en alternance
Cette bourse d’emploi permet d’accéder à des offres de contrats d’apprentissage et de professionnalisation dans divers métiers et dans toute la France. On y trouve également des informations et régulièrement des actualités sur les événements liés à l’Alternance. Le portail repose sur un partenariat avec différents organismes qui mettent à disposition des offres de contrats et des actualités.
Les organismes partenaires
Les partenaires associés au ministère sont Pôle emploi, l’ACFCI, l’APCM, le MEDEF, la CGPME et l’UPA, tous mobilisés en vue de développer la voie de l’Alternance. Mais également le Centre INFFO qui les accompagne en apportant des informations sur la formation en alternance.
Un contrat sur mesure
Une navigation simplifiée permet à l’internaute d’entrer ses critères de recherche (le métier, le type de contrat, le lieu, ou le niveau visé). Le résultat de la requête renseigne sur l’ensemble des offres déposées par les organismes partenaires mentionnant les éléments suivants : libellé du poste, lieu géographique, type de contrat, niveau de diplôme requis ou visé pour exercer la fonction ou le métier.
%%
Http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif
5B139x90 5D.png Para facilitar el acceso de los jóvenes a oportunidades de empleo en el contrato de forma alterna en un portal único sitio web es el centro de la alternancia en marcha por iniciativa de Laurent Wauquiez, Secretario de Estado para el Empleo en el Ministerio de Economía, Industria y Empleo.
Buscar alterna contrato
esta solicitud de beca permite el acceso a ofertas de aprendizaje y la profesionalización en diversos oficios y en toda Francia . Más información...

Posté par pcassuto à 19:06 - - Permalien [#]

27 mars 2010

Alt Sup, semaine nationale de l'alternance dans le supérieur

Logo ALtSupL'Association pour Faciliter l'Insertion des Jeunes Diplômés (AFIJ) se mobilise pour les étudiants ayant interrompu leurs études en premier cycle. Du 29 mars au 2 avril 2010, dans 33 villes universitaires françaises, les jeunes pourront en savoir plus sur l'alternance dans le supérieur et peut-être avoir une deuxième chance de décrocher un diplôme ou un emploi.
De Lille à Marseille, de Strasbourg à Nantes, ou de Lyon à Toulouse, 33 sites universitaires se mobiliseront gratuitement en faveur des étudiants "décrocheurs" pendant la Semaine "Alt Sup" organisée par l'AFIJ du lundi 29 mars au vendredi 2 avril prochains.
Durant cette semaine consacrée à l'alternance dans l'enseignement supérieur, les étudiants qui ont interrompu leurs études en cours d'année, auront accès à un large panel de services : ateliers de prospection d'entreprises et de préparation aux entretiens dans le cadre d'un forum, présentations d'entreprise ou de métiers, rencontres de recrutement, tables rondes, etc. Ils auront surtout l'opportunité de construire leur projet d'apprentissage ou de professionnalisation pour la rentrée 2010 directement avec des organismes de formation (l'AFPI, les CFA, FORTEAM, CAPFORMA...) et des entreprises (AXA ; FORMAPOSTE, le CFA des métiers de La Poste...).
L'opération "Alt Sup" fait partie du dispositif "Rebond" mis en place l'année dernière par l'AFIJ dans le cadre de l'appel à projets "Expérimentation pour les jeunes" lancé en avril 2009 par le Haut Commissaire aux Solidarités Actives et à la Jeunesse Martin Hirsch. Il a déjà accompagné 2500 étudiants ayant interrompu leurs études en premier cycle vers l'emploi ou la formation. L'objectif pour l'association est de "multiplier les opportunités de rapprocher les jeunes des postes à pourvoir".
Alt Sup en PACA: Aix-en-Provence, Avignon, Marseille, Nice et Toulon.
Logo ALtSupThe Association to Facilitate the Integration of Graduates (AFIJ) cares for the students who interrupted their undergraduate studies. From March 29 to April 2, 2010 in 33 French university towns, young people can learn more about the alternation in the higher and perhaps have a second chance to get a diploma or a job.
From Lille to Marseille, Nantes, Strasbourg, Lyon and Toulouse, 33 academic sites will mobilize free for students "dropped out" for Week "Alt Up" organized by the AFIJ of Monday, March 29 to Friday, April 2 next
. Alt Sup in PACA: Aix-en-Provence, Avignon, Marseille, Nice and Toulon. More...

Posté par pcassuto à 21:39 - - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2010

Laurent Wauquiez lance les Ateliers de l’Alternance et de l’apprentissage

http://www.ateliers-apprentissage.emploi.gouv.fr/squelettes/css/skin/title.pngLes Ateliers de l’Alternance et de l’apprentissage sont lancés. L’alternance est une voie d’excellence en matière d’insertion professionnelle pour les jeunes, mais elle progresse encore trop faiblement dans notre pays. Laurent WAUQUIEZ a lancé le 7 janvier 3 groupes de travail dont les conclusions, attendues mi-février, auront vocation à déterminer un plan d’action concret pour lever les freins structurels, et atteindre l’objectif ambitieux d’1 jeune sur 5 à l’horizon 2015. Ces trois ateliers seront pilotés par des praticiens : Didier MALAMAS, DRH du groupe Eiffage, Christian DAPILLY, DRH adjoint de Veolia Environnement, également fondateur et dirigeant du Campus Veolia Environnement (Centre de formation du groupe) et Gilles VERMOT-DESROCHES, Directeur du développement durable de Schneider Electric. Ils se pencheront sur des questions concrètes : comment aider les jeunes dans leur vie quotidienne (logement, transport, recherche d’entreprise, choix de la formation…) ; comment développer l’apprentissage et l’alternance dans les métiers des services à la personne, ou le tourisme, dans les grandes écoles ou universités, dans la fonction publique territoriale ; comment inciter les entreprises à s'engager davantage dans l’alternance?
http://www.ateliers-apprentissage.emploi.gouv.fr/local/cache-vignettes/L330xH220/arton3-c95e0.jpgLaurent WAUQUIEZ au salon de l’Apprentissage et de l’alternance
Cette nouvelle édition réunit entreprises, institutionnels, professionnels, organismes de formation….Des acteurs clés pour s’informer sur les atouts, les tenants et les aboutissants de ce mode de formation, et tout savoir sur les diplômes porteurs et les métiers qui recrutent.
A cette occasion Laurent WAUQUIEZ rencontrera les étudiants, et échangera avec eux sur leurs attentes et leurs préoccupations.
Aujourd’hui plus que jamais l’alternance est un levier qui facilite l’insertion professionnelle des jeunes. Le Secrétaire d’Etat s’est fixé comme objectif de développer les dispositifs qui permettront d’atteindre une proportion de 1 jeune sur 5 en alternance à l’horizon 2015.
http://www.ateliers-apprentissage.emploi.gouv.fr/squelettes/css/skin/title.pngLa combinación de talleres y el aprendizaje son iniciados. La alternancia es un camino de excelencia para la empleabilidad de los jóvenes, pero se está avanzando muy lentamente en nuestro país. Lawrence WAUQUIEZ lanzada en enero 7 3 grupos de trabajo cuyos resultados, prevista para mediados de febrero, tendrá como objetivo definir un plan concreto de acción para eliminar los obstáculos estructurales, y lograr el ambicioso objetivo de 1 de jóvenes de 5 a l '2015. Estos tres talleres serán conducidos por profesionales: Didier Malam desarrollo de recursos humanos del grupo Eiffage, Christian DAPILLY, HR Assistant, Veolia Environment, es también fundador y director del Campus de Veolia Environment (Centro de Formación de Grupo) y Gilles Vermot-Desroches, Director de Desarrollo sostenible de Schneider Electric. Más información...

Posté par pcassuto à 00:36 - - Permalien [#]
Tags :

15 octobre 2009

Développer l'alternance dans la Fonction publique

http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Menu/F1_1.jpgLaurent Hénart a remis au Premier ministre un rapport sur le développement des formations en alternance dans le secteur public. Le rapporteur constate que l’alternance reste encore peu développée et propose de porter à 50 000 le flux annuel d’entrée de jeunes formés dans les trois fonctions publiques. En 2008, 6 400 apprentis ont été accueillis dans ce cadre, auxquels s’ajoutent 665 jeunes recrutés via le Pacte. L’objectif est que d’ici cinq ans, 25 % des recrutement dans la fonction publique territoriale puissent être fait par ce biais.
Laurent Hénart, recommande au gouvernement de mettre en place une « programmation nationale et territoriale » qui s’inscrirait dans la durée. Au niveau de l’Etat, chaque ministère définirait une politique d’apprentissage avec des objectifs à décliner dans les services et les établissements publics. Au niveau régional, les CCREFP (Comités de coordination régionaux de l’emploi et de la formation professionnelle) devraient se doter d’une "commission apprentissage". Dans la même optique, les COM (contrat d’objectifs et de moyens) devraient prévoir des objectifs de développement de l’apprentissage dans le secteur public.
En matière de financement, le rapporteur propose d’instaurer un système de bonus-malus pour inciter chaque ministère ou service déconcentré à accueillir au moins 1 % de jeunes en apprentissage parmi leurs effectifs. Dans les collectivités territoriales et les établissements hospitaliers, le coût résiduel de formation d’un apprenti pourrait être pris en charge par le FNDMA (Fonds national de développement et de modernisation de l’apprentissage), par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) et l’ANFH ( Organisme collecteur des fonds de la  formation de la fonction publique hospitalière). Une aide supplémentaire de 2 000 euros par an et par apprenti formé pourrait être octroyé aux collectivités de moins de 20 agents. Le rapport propose également une prime de 3 200 euros par apprenti recruté dans le secteur public ajoutée au 1 800 euros déjà en vigueur suite au plan d’urgence en faveur de l’emploi des jeunes.
D’autres propositions sont également avancées comme l’alignement des rémunérations des apprentis du secteur public sur celles du secteur privé ; l’extension du dispositif des développeurs d’apprentissage aux employeurs publics ; la simplification de l’enregistrement des contrats ; une articulation plus nette de la formation avec des perspectives de recrutement et basée sur l’obtention d’un diplôme ou d’un titre répertorié au Répertoire national des certifications professionnelles.

http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Menu/F1_1.jpgLawrence Hénart pristatė Ministras Pirmininkas apie Sandvičo kursai vystymo viešajame sektoriuje ataskaitą. Pranešėjas pažymėjo, kad Mija vis dar yra neišvystyta ir pasiūlė 50 000 metinio srauto įrašas jaunimo apmokyti tris valstybines funkcijas. 2008 m. 6 400 mokiniai, buvo palankiai šiuo atžvilgiu, plius 665 įdarbinti per jaunimo paktas. Tikslas yra tai, kad per penkerius metus 25% darbuotojų samdymo ir visuomeninės paskirties žemės sklypas gali būti per šio. Daugiau...

Posté par pcassuto à 00:32 - - Permalien [#]
Tags :