20 décembre 2014

Étudiants · Alternance, l'art de bien recruter

Les entreprises sont nombreuses à recruter par l'alternance. Un choix pour former les candidats au plus près de leurs besoins, à condition de se donner les moyens d'attirer les bons profils.
L'essentiel est d'expliciter clairement le poste à pourvoir en alternance. Il est important de mettre en avant les missions valorisantes pour le futur collaborateur ainsi que les avantages concrets dont il bénéficiera : accès au comité d'entreprise, mutuelle ... Pour lui assurer une visibilité maximale, l'annonce peut être diffusée sur les job boards généralistes comme apec.fr et sur des sites plus spécialisés tels que enalternance.com, lapprentiJob.fr ou emploi-alternance.net. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:55 - - Permalien [#]


CPNEF AV - La formation en alternance

CPNEF AVL'alternance est une modalité de formation initiale en École et en Entreprise soumis à la signature  d’un contrat de travail. Ce contrat a une durée variable selon le diplôme préparé.

Le contrat d’apprentissage a pour objectif l’obtention d’un diplôme national ou d’un titre homologué (RNCP) par l’État.
La logique de filière est présente car l’apprenti peut cumuler jusqu’à ses 26 ans, plusieurs contrats pour passer des diplômes à chaque fois  de niveaux supérieurs.
La formation est structurée en  périodes en entreprise et en centre de formation (CFA). Cette alternance est variable selon la formation suivie. Il est nécessaire de se renseigner dans son futur CFA pour connaître le régime de l’alternance.
L'apprenti n’est pas un stagiaire, mais un salarié à part entière.
Pendant toute la formation, l’apprenti est rémunéré sur la base d’un pourcentage du SMIC évolutif en fonction de son âge et de son ancienneté dans le contrat.
Le contrat d’apprentissage permet aux entreprises d’accueil de bénéficier des aides et des exonérations

  • Aide à l’embauche. Cette aide ne concerne que les entreprises de 20 salariés au maximum.
  • Soutien financier à l’effort de formation
  • Entreprise de moins de 11 salariés  : exonération totale des cotisations patronales (légales ou conventionnelles)
  • Entreprise de plus de 10 salariés : exonération des cotisations patronales de sécurité sociale.

L’entreprise d’accueil doit remplir un certain nombre de formalités, dont notamment, la signature d’un contrat type, la désignation au sein de l’entreprise du Maître d’apprentissage et l’observation des règles habituelles du droit du travail relatif à l’embauche d’un collaborateur (visite médicale, URSAFF etc…)

Le contrat de professionnalisation remplace depuis le 1er octobre 2004 les contrats de qualification, d’adaptation et d’orientation. La formation est délivrée en alternance entre école et travail en entreprise. Son objectif est l’insertion ou la réinsertion des bénéficiaires grâce à l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par une convention collective, la CPNEF de l’audiovisuel, ou une certification inscrite dans le RNCP.
Le contrat de professionnalisation s’adresse aux 16 à 25 ans révolus qui peuvent, notamment par ce biais, compléter leur formation initiale. Il est également ouvert aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. La formation s’effectue pendant le temps de travail. La rémunération minimale est définie, dans la branche audiovisuelle, en fonction de l’effectif de l’entreprise, de l’âge du bénéficiaire et de sa qualification.
Le choix d’un tuteur est obligatoire dans le secteur de l’audiovisuel.
La personne tuteur est volontaire et doit justifier d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans une qualification en rapport avec la professionnalisation visée par le contrat.
Les employeurs concernés par le contrat de professionnalisation sont nombreux à l’exception de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics à caractère administratif.
Le contrat de professionnalisation peut être réalisé dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ou dans le cadre d’un contrat à durée déterminée (CDD).
Pour ces deux cas, le contrat est d’une durée minimum de 6 mois. Cependant, la durée du contrat peut dépasser 12 mois, pour atteindre au maximum  24 mois dans l’un des cas suivants :

  • Le salarié concerné a été embauché sans qualification professionnelle
  • Il est demandeur d’emploi âgé de 26 ans ou plus, et inscrit à Pôle Emploi depuis plus de 3 mois
  • Il reprend une activité professionnelle interrompue pour des raisons familiales
  • La qualification visée est enregistrée dans le RNCP et la durée de formation est supérieure à 400 heures
  • Elle est classée dans la liste des certificats de qualification professionnelle établie par la CPNEF de l’audiovisuel et prévoit une durée de formation supérieure à 12 mois
  • Elle conduit à des métiers où les recrutements sont difficiles

Les avantages du contrat de professionnalisation sont nombreux pour l’employeur.
L’Afdas prend en charge le coût pédagogique des actions de formation, d’évaluation et d’accompagnement. Certaines formations, retenues par le Conseil de gestion de la branche, peuvent faire l’objet d’une prise en charge plus importante.
La prise en charge de la formation des tuteurs et des coûts liés à l’exercice de la fonction tutoriale sont également assurés par l’Afdas.
Que ce soit dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée, il y a exonération des cotisations à la charge de l’employeur au titre de la sécurité sociale, sauf des accidents du travail. Cette exonération est applicable aux cotisations dues sur les salaires versés aux personnes âgées de moins de 26 ans et de 45 ans et plus, par les employeurs tenus de participer au financement de la formation professionnelle continue.
Procédure de mise en œuvre du contrat de professionnalisation :  se renseigner auprès de l’AFDAS, www.afdas.com. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:55 - - Permalien [#]

CPNEF AV - Études sur l’alternance

CPNEF AVÉtudes sur l’alternance

Pour le développement de l’alternance : freins et leviers

Étude qualitative et quantitative sur les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage. Cette étude propose également une analyse des freins au développement de l’Alternance et des préconisations pour améliorer les formations en Alternance.

Résumé de l’étude (PPT / 1,36 Mo)

L’étude complète (PDF / 1,04 Mo). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:11 - - Permalien [#]

CPNEF AV - Trouver une formation en alternance

CPNEF AVTrouver une formation en alternance
Guide sur  les formations en alternance dans l’audiovisuel.
- les formations en alternance préparant aux métiers de l’audiovisuel au format PDF (517ko). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:09 - - Permalien [#]

CPNEF AV - Qu’est-ce que la formation en alternance ?

CPNEF AVL’alternance est une modalité de formation en École et en Entreprise soumis à la signature d’un contrat de travail. Ce contrat a une durée variable selon le diplôme préparé.
Le contrat d’apprentissage a pour objectif l’obtention d’un diplôme ou d’un titre homologué (RNCP) par l’État.
La logique de filière est présente car l’apprenti peut cumuler jusqu’à ses 26 ans, plusieurs contrats pour passer des diplômes à chaque fois de niveaux supérieurs.
La formation est structurée en périodes en entreprise et en centre de formation (CFA). Cette alternance est variable selon la formation suivie. Il est nécessaire de se renseigner dans son futur CFA pour connaître le régime de l’alternance.
L'apprenti n’est pas un stagiaire, mais un salarié à part entière.
Pendant toute la formation, l’apprenti est rémunéré sur la base d’un pourcentage du SMIC évolutif en fonction de son âge et de son ancienneté dans le contrat.
Le contrat d’apprentissage permet aux entreprises d’accueil de bénéficier des aides et des exonérations

  • Aide à l’embauche. Cette aide ne concerne que les entreprises de 20 salariés au maximum.
  • Soutien financier à l’effort de formation
  • Entreprise de moins de 11 salariés : exonération totale des cotisations patronales (Légales ou conventionnelles)
  • Entreprise de plus de 10 salariés : exonération des cotisations patronales de sécurité sociale.

L’entreprise d’accueil doit remplir un certain nombre de formalités, dont notamment, la signature d’un contrat type, la désignation au sein de l’entreprise du Maître d’apprentissage,et l’observation des règles habituelles du droit du travail relatif à l’embauche d’un collaborateur (visite médicale, URSAFF etc…)

Le contrat de professionnalisation remplace depuis le 1er octobre 2004 les contrats de qualification, d’adaptation et d’orientation. La formation est délivrée en alternance entre école et travail en entreprise. Son objectif est l’insertion ou la réinsertion des bénéficiaires grâce à l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par une convention collective, les CPNEF, ou une certification inscrite dans le RNCP.
Le contrat de professionnalisation s’adresse aux 16 à 25 ans révolus qui peuvent notamment par ce biais compléter leur formation initiale. Il est également ouvert aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. La formation s’effectue pendant le temps de travail. La rémunération minimale est définie, dans la branche audiovisuelle, en fonction de l’effectif de l’entreprise, de l’âge du bénéficiaire et de sa qualification.
Le choix d’un tuteur est obligatoire dans le secteur de l’audiovisuel.
La personne tuteur est volontaire et doit justifier d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans une qualification en rapport avec la professionnalisation visée par le contrat.
Les employeurs concernés par le contrat de professionnalisation sont nombreux à l’exception de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics à caractère administratif.
Le contrat de professionnalisation peut être réalisé dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ou dans le cadre d’un contrat à durée déterminée (CDD).
Pour ces deux cas, le contrat est d’une durée minimum comprise entre 6 et 12 mois. Cependant, la durée du contrat peut dépasser 12 mois, pour atteindre au maximum 24 mois dans l’un des cas suivants :

  • Le salarié concerné a été embauché sans qualification professionnelle
  • Il est demandeur d’emploi âgé de 26 ans ou plus, et inscrit à Pôle Emploi depuis plus de 3 mois
  • Il reprend une activité professionnelle interrompue pour des raisons familiales
  • La qualification visée est enregistrée dans le RNCP et la durée de formation est supérieure à 400 heures
  • Elle est classée dans la liste des certificats de qualification professionnelle établie par une CPNEF et prévoit une durée de formation supérieure à 12 mois
  • Elle conduit à des métiers où les recrutements sont difficiles

Les avantages du contrat de professionnalisation sont nombreux pour l’employeur.
L’Afdas prend en charge le coût pédagogique des actions de formation, d’évaluation et d’accompagnement. Certaines formations, retenues par le Conseil de gestion de la branche, peuvent faire l’objet d’une prise en charge plus importante.
La prise en charge de la formation des tuteurs et des coûts liés à l’exercice de la fonction tutoriale sont également assurés par l’Afdas.
Que ce soit dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée, il y a exonération des cotisations à la charge de l’employeur au titre de la sécurité sociale, sauf des accidents du travail. Cette exonération est applicable aux cotisations dues sur les salaires versés aux personnes âgées de moins de 26 ans et de 45 ans et plus, par les employeurs tenus de participer au financement de la formation professionnelle continue.
Procédure de mise en œuvre du contrat de professionnalisation :  se renseigner auprès de l’AFDAS, www.afdas.com. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:06 - - Permalien [#]


Le portail de l'alternance

accès à l'accueil - Pôle emploiA portée de clic, des services pour les jeunes, des outils pour les entreprises.
Vous êtes jeunes, vous êtes parents et vous avez des questions sur l'alternance du type quelle est la différence entre contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation : le portail de l'alternance est là pour vous apporter des réponses et des services :

  • il vous donne de l'information sur le fonctionnement de l'apprentissage, les aides, le calcul des salaires, le statut d'apprenti, les contrats, la carte d'étudiant des métiers, les formations et les diplômes,
  • il vous apporte aussi des services : simulation de rémunération en apprentissage, un moteur de recherche des formations, un moteur de recherche des offres d'emploi en alternance

Alors, n'attendez plus connectez-vous sur le portail de l'alternance. Faites le savoir autour de vous. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:40 - - Permalien [#]

05 décembre 2014

La Formation Continue à l’Université - Les formations en alternance

Un cursus dit en alternance s’appuie sur au moins deux partenaires de formation, l’université et l’entreprise, et intègre des allers et retours fréquents durant l’année entre ces deux. Les rythmes sont variables d’un cursus à l’autre, l’apprenant passant en moyenne 2/3 du temps en entreprise et 1/3 du temps à l’université.
Ce mode pédagogique permet des retours d’expérience réguliers durant la formation et donne à l’apprenant une expérience professionnelle de longue durée.
L’alternance est obligatoire dans les cas suivants :

  • Le contrat d’apprentissage (s’adresse à des jeunes de moins de 26 ans ; ou à des adultes en situation de handicap ou ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise sans limite d’âge). Dans ce cas, le Centre de Formation d’apprentis (ou CFA) est le 3ème partenaire qui intervient dans la formation ;
  • Le contrat de professionnalisation (s’adresse à des jeunes de moins de 26 ans ou à des adultes de plus de 26 ans inscrits à Pôle Emploi) ;
  • La période de professionnalisation (s’adresse à des salariés, sous certaines conditions). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:11 - - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2014

Les jeunes (F/H) sont très satisfaits des formations en alternance

Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1 012 jeunes (F/H) âgés de moins de 25 ans. 63 % des   interrogés estiment qu'un jeune (F/H) ayant suivi un apprentissage ou une formation en alternance a de meilleures chances de trouver un emploi qu'un jeune n'en ayant pas suivi. 90 % jugent que l'apprentissage et les formations en alternance ne sont pas suffisamment valorisés et qu'ils mériteraient d'être davantage mis en avant (90 % d'opinion en ce sens).
L (octobre 2014). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:10 - - Permalien [#]

18 novembre 2014

Les jeunes majoritairement favorables à l'alternance

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)D'après une enquête réalisée par Opinionway pour Prism'emploi, auprès d'un échantillon représentatif de 1012 jeunes âgés de moins de 25 ans en octobre 2014, 63 % des jeunes interrogés estiment qu'un jeune ayant suivi un apprentissage ou une formation en alternance a de meilleures chances de trouver un emploi qu'un jeune n'en ayant pas suivi.
Lire les résultats de l'étude (octobre 2014). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:32 - - Permalien [#]

12 novembre 2014

Investissements d'Avenir et Formation en Alternance

Home6 nouveaux projets d’avenir sélectionnés dans le cadre de l’appel à projet « Formation par Alternance »
L'appel à projet « investir pour la formation en alternance » du PIA, dont l'opérateur est la Caisse des Dépôts, vise précisément à soutenir des projets innovants de développement de l'apprentissage comportant un partenariat renforcé entre industriels, acteurs de la formation, établissements de recherche et collectivités. Mis en place le 22 novembre 2010, il a été doté de 450M€ et se clôture le 31 décembre 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 12:14 - - Permalien [#]