10 mai 2014

Fondements et philosophie de l'éducation des adultes en Afrique

Par Abdel Rahamane BABA-MOUSSA, Laouali Malam MOUSSA & José RAKOTOZAFY. Fondements et philosophie de l’éducation des adultes en Afrique (Collection APAL-African Perspectives on Adult Learning)
4. De l’ancrage universitaire de la formation des éducateurs d’adultes
L’ancrage universitaire de la formation des éducateurs d’adultes et de leurs formateurs constitue une condition essentielle de la professionnalisation du secteur de l’éducation des adultes, dans la mesure où cela participe de la construction des savoirs rationnels qui doivent sous-tendre les activités. Cela suppose cependant que soit clairement déterminée, comme cela est proposé dans les prochains développements, la contribution des universités aussi bien à la formation des éducateurs d’adultes qu’à la production de savoirs scientifiques à travers la recherche scientifique.
4.1 Rôle des universités et institutions d’enseignement supérieur dans la professionnalisation des formateurs d’adultes
L’intérêt de la professionnalisation des savoirs est de constituer les bases scientifiques de l’activité du professionnel. Les savoirs professionnels se définissent essentiellement en termes de compétences et, si l’on se réfère aux travaux de Gauthier (1997) sur la professionnalisation des enseignants, ils correspondent pour les éducateurs d’adultes à « l’ensemble de savoirs, de connaissances, d’habiletés et d’attitudes nécessaires pour prendre en charge la formation de façon efficace dans diverses situations. » (cité par Bourdoncle, 2000, p. 123). En effet, face à la complexité de l’adulte et de ses besoins en matière d’éducation, la formation des éducateurs d’adultes est appelée, comme toutes les formations d’enseignants, à s’appuyer sur les connaissances produites par la recherche en sciences de l’éducation, non pas pour se complaire dans de vagues théorisations, mais au contraire pour articuler solidement les théories scientifiques aux réalités de la pratique professionnelle.
Le stage pratique, ordinairement organisé dans le cadre d’une formation en alternance doit, d’une part, constituer l’occasion pour les futurs professionnels de réaliser cette mise en relation et, d’autre part, servir de point de départ aux programmes de recherche en éducation des adultes. Dans cette perspective, l’ancrage universitaire de la formation des éducateurs d’adultes apparaît comme une nécessité pour produire, par la recherche, les savoirs nécessaires à la rationalisation des pratiques, mais aussi pour permettre leur transmission aux futurs éducateurs dans les meilleures conditions.
Cependant, il faut avoir à l’esprit que si la professionnalisation de la formation participe à la socialisation professionnelle et en constitue le socle, on note qu’en dehors de l’étape de la formation initiale, le reste de la socialisation professionnelle postule une « auto-prise en charge » du débutant sur le terrain professionnel. Il est donc nécessaire que les formations soient dispensées en parfaite synergie par des structures universitaires dépositaires de la validité scientifique des savoirs, et par des professionnels chevronnés garants de leur ancrage dans les réalités du terrain professionnel ; d’où l’intérêt des formations en alternance (université/milieu professionnel) et l’organisation des dernières années de formation sous des formes permettant au futur professionnel de « prendre une distance réflexive par rapport à sa pratique, l’analyser, la confronter avec d’autres », sous la responsabilité d’un accompagnateur ou tuteur susceptible de l’aider à trouver des solutions (cf. Altet, 2001). Le rôle de l’université dans la formation des éducateurs d’adultes doit donc viser à assurer à la fois la transmission des connaissances scientifiques nécessaires à la mise en œuvre de pratiques professionnelles rationnelles, et le lien avec le terrain en tenant compte des spécificités socioculturelles de l’Afrique.
Enfin, il importe que la formation des professionnels de l’éducation des adultes en Afrique s’affranchisse du risque de l’élitisme, qui peut conduire à l’enfermement dans les intérêts de certaines classes d’individus par le biais de filtres, tels que l’exigence de hauts diplômes à l’entrée. Ces pratiques conduisent malheureusement soit à privilégier les cadres de haut niveau (troisième catégorie citée antérieurement) au détriment des intervenants de terrain, soit à exclure des savoirs professionnels les savoirs endogènes en leur substituant des « savoirs savants ». Or, les savoirs endogènes constituent, comme on l’a montré au début du présent ouvrage, le socle des cultures africaines.
4.2 Expériences des universités anglophones et francophones
Différentes études réalisées sur l’éducation des adultes en Afrique (Afrik, 2000 ; Belloncle, 1983 ; Akinpelu, 1979) mettent en évidence des différences significatives dans le domaine de la formation des éducateurs d’adultes entre pays anglophones et pays francophones. Les premiers « disposent de toutes les formations au niveau national, et délivrent aussi bien des certificats que des diplômes académiques dans le domaine des sciences de l’éducation des adultes. » (Nikiéma, 2008, p. 7). De même, dans ces pays, le processus d’élaboration de curricula est inscrit dans une longue tradition, qui concerne aussi bien l’éducation formelle que l’éducation non formelle. Ainsi, dans ce cadre, de nombreux matériels didactiques et différents supports pédagogiques (syllabaires, affiches, manuels d’auto-apprentissage, etc.) sont produits en vue de la mise en œuvre des programmes d’alphabétisation et d’éducation des adultes. À l’opposé, dans les pays francophones, selon Beloncle, « ce qui a été frappant au cours des 20 dernières années, c’est l’absence quasi-totale d’un intérêt quelconque de la part des universités (francophones) pour ce type d’expérience éducationnelle, c’est- à-dire l’éducation non formelle. En effet, que ce soit dans les pays du Nord ou du Sud, les universités francophones sont restées totalement coupées des courants de pensée et des formes alternatives d’éducation non formelle qui se sont développées en Amérique du Nord, en Grande-Bretagne et dans les pays anglophones d’Afrique. » (Nikiéma, 2008, p. 7)
Certes, ces remarques datent des années 1980, mais depuis, la situation n’a guère évolué. L’Afrique francophone demeure encore une partie du monde dépourvue de tradition de formation des éducateurs d’adultes. On peut toutefois citer la création du programme de développement de l’éducation des adultes (DEDA) à la faculté des lettres et des sciences sociales de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso, et quelques années auparavant, l’ouverture d’un niveau supérieur à l’ancien centre de formation des cadres de l’alphabétisation (actuellement Institut de formation en alphabétisation et éducation non formelle, IFAENF), en collaboration avec l’ex-faculté de pédagogie de l’Université Abdou Moumouni de Niamey au Niger, (actuellement École normale supérieure). Au Bénin, c’est l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et du sport de Porto-Novo qui a ouvert une filière de formation d’andragogues dans le département de Sciences et techniques des activités socio-éducatives (STASE).
Afin de pallier les insuffisances observées dans les pays francophones, il est indispensable qu’à l’instar de leurs homologues anglophones, ces pays prennent un certain nombre de mesures, parmi lesquelles on peut citer :
- la rupture avec le mimétisme des diplômes et formations français, avec pour but essentiel la facilitation des procédures de reconnaissance ;
- l’instauration de procédures permettant aux adultes (en l’occurrence - les éducateurs d’adultes) ne disposant pas de diplômes académiques de valider leurs acquis professionnels ou leur expérience, pour accéder aux formations universitaires dans le cadre d’un processus d’éducation et de formation tout au long de la vie ;
- la création de passerelles entre éducation non formelle et éducation - formelle, pour permettre l’implication des universités et autres établissements d’enseignement supérieur dans la formation des éducateurs d’adultes.
Ces mesures essentielles constitueront un gage de professionnalisation des éducateurs d’adultes en Afrique francophone.
4.3 Recherche scientifique et professionnalisation des éducateurs d’adultes
Selon le comité éditorial de la revue Savoirs, spécialisée dans les publications relatives à l’éducation des adultes, « on entend par recherches en éducation et formation des adultes des travaux qui analysent, du point de vue d’un ensemble conceptuel cohérent, les faits et les phénomènes de l’éducation et de la formation des adultes. Font également partie des recherches, les faits et les phénomènes de l’éducation et de la formation des adultes. Font également partie des recherches, les travaux qui contribuent à la compréhension et à la transformation des pratiques et des systèmes de formation, et qui constituent alors, ce qui est souvent appelé ‘‘recherche-développement’’. »
De façon générale, les lieux de pratique de la recherche en éducation et formation des adultes sont assez diversifiés et vont des centres de recherche des universités aux structures de recherche rattachées aux conservatoires des arts et métiers, en passant par les dispositifs de recherche-action des établissements de formation professionnelle.
Cependant, en Afrique, Aitchison et Alidou relèvent que « [...] l’apprentissage et l’éducation des adultes sont des parents pauvres de la recherche [...], même si un certain nombre de pays évoquent des besoins de recherche considérables, seuls un ou deux peuvent lister les recherches effectivement prévues. » (2009, p. 58)
Selon les mêmes auteurs, les thèmes abordés par les rares recherches existantes concernent essentiellement la description et l’évaluation des programmes et très peu les politiques d’alphabétisation et d’éducation des adultes ou les questions relatives aux apprentissages. Par ailleurs, l’impact de ces recherches sur les politiques et la professionnalisation dans le domaine de l’éducation des adultes est par conséquent très faible (Aitchison et Alidou, 2009, p. 58).
On note cependant, encore une fois, une différence entre pays francophones et anglophones : les rares études notables proviennent des pays anglophones. À ce propos, on peut citer, l’enquête nationale sur l’alphabétisation des adultes réalisée au Kenya en 2006, qui a influencé de façon significative la mise en œuvre de la politique d’EA dans ce pays (Aitchison et Alidou, 2009, p. 59). Les auteurs ont affirmé, à l’issue de leur analyse, que « la construction (ou la reconstitution) des capacités et des réseaux de recherche en Afrique est une priorité absolue dans un domaine si ouvertement abandonné par les chercheurs. » (Aitchison et Alidou, 2009, p. 60). La professionnalisation des éducateurs d’adultes est fortement dépendante de cette action. En effet, celle- ci permettrait d’identifier la pertinence des critères de professionnalisation par rapport aux contextes africains et, ensuite, de les traduire, lorsqu’ils sont jugés adéquats, dans des principes de mise en œuvre ou des procédures qui tiennent véritablement compte des réalités africaines. Télécharger Fondements et philosophie de l’éducation des adultes en Afrique.

Posté par pcassuto à 12:08 - - Permalien [#]
Tags :


UIL publishes first two titles in French-language textbook series on African adult education

The UNESCO Institute for Lifelong Learning (UIL) has published the first two textbooks in its French-language series, “Perspectives Africaines de l’Éducation des Adultes” (APAL).
They are entitled Socio-psychologie de l’éducation des adultes en Afrique and Fondements et philosophie de l’éducation des adultes en Afrique. The two teams of authors emphasise the need to abandon models inherited from the colonial period or borrowed from other regions of the world, and to take account of the specific African context: the importance of the group, the role of adult education in Francophone Africa, the incorporation of local traditions and knowledge, and bilingual and multilingual situations. The publications show that this contextualisation is perfectly compatible with the need to adapt to the demands of the global economy. Bringing these factors into the equation will enable Africa to confront new educational challenges such as the democratisation of access to schooling, and to resolve development-related problems.
The two textbooks seek to develop tools and approaches that will make adult learning more effective. They represent a valuable contribution to the debate on adult education, whose crucial importance has still to be fully recognised in French-speaking Africa.
Download:

Posté par pcassuto à 11:54 - - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2014

New network launched to help make adult education more accessible

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZZe22GTTQ20BJpVUZirGINg2eVVmwhjCWqUWqHsw5MRSfwe_zrhbol9k

This week sees the launch of the AEMA Network - a new project that brings together 12 organisations from 11 European countries to help develop a shared network and quality framework on accessibility issues in Adult Education. Read more...

Posté par pcassuto à 22:24 - - Permalien [#]

03 mai 2014

Agenda européen des adultes > L’Europe s’engage pour les adultes

L'agence Europe-Education- Formation FranceLe Conseil de l'Union européenne a adopté le 28 novembre 2011 la résolution sur
l'agenda européen renouvelé dans le domaine de l'éducation et de la formation des adultes.
Ce texte fixe 5 orientations stratégiques pour les Etats membres :

  • amélioration de la qualité et de l'efficacité de l'offre d'éducation et de formation pour les adultes ;
  • amélioration de la participation des adultes les moins qualifiés à la formation ;
  • promotion de l'équité, de la cohésion sociale et de la citoyenneté active ;
  • développement de la créativité des adultes et de leur environnement d'apprentissage;
  • amélioration des connaissances sur le secteur l'éducation et la formation des adultes.

L'accent est mis notamment sur l'acquisition des compétences fondamentales pour les adultes les moins qualifiés, par les dispositifs de type « seconde chance » et la possibilité d'acquérir un niveau supérieur de qualification.
La résolution fait suite au plan d'action pour l'éducation des adultes adopté en 2008 et est en lien avec
le cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la
formation «Éducation et formation 2020», et «repenser l'éducation»
Aux fins du suivi de l'agenda dans le domaine de l'éducation et de la formation des adultes, la Commission européenne soutient un réseau de coordinateurs nationaux désignés par les pays de l'UE.
Le rôle des coordinateurs nationaux est d'être un relais entre les acteurs nationaux et la Commission
européenne, de sensibiliser aux politiques européennes, et de faciliter la coopération avec les autres États membres. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:53 - - Permalien [#]
Tags :

Agenda européen des adultes > Activités européennes de l'AEFA

L'agence Europe-Education- Formation FranceActivités européennes du coordinateur national, des membres du Comité de pilotage et des groupes de travail de l'AEFA

  1. L'Agence 2e2f a participé à l'évènement “Inaugural conference for the UK's contribution to the European agenda for adult learning” – organisé par NIACE, Royaume-Uni (25-26 avril 2013)
  2. Jean-Pierre Jeantheau de l'ANLCI a participé à la conférence « Literacy as numbers : Researching the Politics and Pratices of Literacy Assessment Regimes » à l'Institute of Education de Londres - Royaume-Uni (17 juin 2013) pour y présenter les résultats de l'enquête française Information et Vie Quotidienne (IVQ) qui permet, à travers l'évaluation des compétences des adultes, d'appréhender la maîtrise des fondamentaux (écrire, communiquer, compter).
  3. Karine BRARD-GUILLET du CNML a participé à la conférence « Young adult's skill program » et à l'évènement principal de la « national lifelong learning week » - organisés par le Ministère de l'Éducation et de la Culture Finlandais (03 et 04 septembre 2013), pour y présenter les actions du CNML et le programme de travail de l'AEFA en France
  4. Martina NI CHEALLAIGH (Commission européenne, DG EAC), Jean-Michel DUPONT (Ministère de l'éducation nationale), Antoine GODBERT (coordinateur national de l'AEFA) et Sébastien THIERRY (Directeur adjoint de l'Agence 2e2f) ont participé à la conférence « Adultes en formation : repenser la dynamique des apprentissages tout au long de la vie » - organisée par la Fondation des Régions européennes pour la Recherche en Éducation et Formation à Lyon (30 septembre-2 octobre 2013)
  5. Sandrine DICKEL (Directrice-adjointe du département développement) a représenté le coordinateur national Antoine GODBERT les 9 et 10 décembre à Vilnius, lors de la conférence « Equipping adults for the 21st Century: Joining Forces for Action on Skills and Competence », organisée par l'UNESCO, la Commission européenne et le Ministère lituanien de l'éducation, pour y présenter le programme de travail AEFA en France
  6. Véronique DUCHAUD-FUSELI (DIO) et François HILLER (DIO) ont participé à la conférence ELGPN « Plenary and 3rd Policy Review Meeting » à Vilnius, les 12 et 13 décembre pour y présenter les champs d'investigation des groupes de travail n°2 (« accompagnement (vers, dans et en sortie de la formation) des publics les plus éloignés de l'emploi ») et n°3 (« professionnalisation des acteurs de l'orientation et de l'accompagnement des publics adultes peu qualifiés ») de l'AEFA
  7. Sandrine DICKEL (Directrice-adjointe du département développement) a représenté le coordinateur national Antoine GODBERT et présenté de travail de la coordination française AEFA, le 12 février 2014, lors d'une Journée d'étude sur « l'illettrisme dans la société du savoir » organisée par le Comité Éducation de la Commission française pour l'UNESCO avec le concours de l'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme (ANLCI). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:52 - - Permalien [#]
Tags :


Agenda européen des adultes > Bilan et perspectives

L'agence Europe-Education- Formation FranceUn séminaire de bilan, à l'automne 2014, permettra la mise en commun des expérimentations des comités opérationnels. Ce séminaire rassemblera les différents comités opérationnels, les groupes de travail et le comité de pilotage de l'AEFA, ainsi que quelques acteurs clés du secteur de l'éducation et de la formation des adultes en France. Seront également invités à participer les 34 coordinateurs européens de l'agenda, les grands réseaux européens de l'éducation et la formation des adultes et la Commission européenne. Cette dernière continuera à soutenir le travail des coordinateurs nationaux de l'agenda européen, qui se poursuivra en 2014 et 2015. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:50 - - Permalien [#]
Tags :

Agenda européen des adultes > Expérimentations de terrain

L'agence Europe-Education- Formation FranceLes rapports et recommandations des groupes de travail constituent le socle sur lequel la phase expérimentale du projet se construit. L'objectif de cette activité est d'étudier la faisabilité des propositions d'actions préconisées, à travers des expérimentations sur le terrain (test ou adaptation de pratiques), afin d'élaborer des feuilles de route concrètes pour les acteurs. La mise en commun des expérimentations sera effectuée lors d'un séminaire final de bilan, à l'automne 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:48 - - Permalien [#]
Tags :

Agenda européen des adultes > Des actions en france

L'agence Europe-Education- Formation FranceLe projet porté par l'agence bénéficie d'un soutien financier de la Commission européenne et du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social (DGEFP).
Il vise à apporter un soutien aux acteurs clés de l'éducation et la formation des adultes en France dans leurs initiatives sur la maîtrise des compétences de bases et l'employabilité des adultes peu qualifiés.
L'agence sera attentive à la synergie avec les différents programmes et dispositifs européens qu'elle met en œuvre, pour valoriser les résultats des projets et promouvoir les opportunités de financement et de coopération. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:46 - - Permalien [#]

L’éducation des adultes, une priorité européenne

L'agence Europe-Education- Formation FranceLa résolution du Conseil sur un agenda renouvelé dans le domaine de l'éducation et de la formation des adultes définit les priorités de la coopération européenne concernant les politiques d'éducation et de formation des adultes pour 2012-2020. Afin de faciliter la mise en œuvre d'axes prioritaires pour la période 2012-2014, la Commission européenne soutient un réseau de 34 coordinateurs européens. En France, c'est l'Agence 2e2f qui est en charge de la maîtrise d'ouvrage opérationnelle du projet.
The Europe-Education-Formation France Agency (2e2f), represented by its Director Antoine GODBERT, has been designated as national Coordinator of the European Agenda for adult learning in France. For more information about the working program, please consult the different publications in English in the section “Publications”.
Pour tout renseignement, merci de contacter : aefa@2e2f.fr
Les financeurs
Le projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne et du ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (DGEFP). Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:44 - - Permalien [#]
Tags :

Erasmus+ : éducation des adultes

L'agence Europe-Education- Formation FranceLe programme Erasmus + pour l'éducation des adultes vise à améliorer la qualité de l'offre de formation et d'éducation pour les adultes et contribue à la réalisation des objectifs européens en matière d'accès à la formation tout au long de la vie fixés notamment dans le cadre de l'Agenda européen pour l'éducation et la formation des adultes. Il vise notamment à contribuer à la réalisation des objectifs suivants :

  • réduire le nombre d'adultes ayant un faible niveau de compétences, en particulier autour des savoirs de base et des compétences clés
  • accroitre les possibilités de formation tout au long de la vie pour les adultes et en faire la promotion
  • développer les services d'orientation pour ces publics
  • développer la reconnaissance et la validation des acquis formels et non formels

Erasmus + « éducation des adultes » soutient toutes les formes générales d'éducation et de formation des adultes qu'elles soient formelles, informelles ou non formelles, délivrées par des organismes privés ou public, y compris l'éducation populaire.

Attention : la formation continue professionnelle, avec une visée « métier » bien définie, entre dans le champ d'Erasmus + « Enseignement et formation professionnels ».

Le programme favorise les actions de mobilité en Europe (pays participants au programme) pour les enseignants, les formateurs, les animateurs ainsi que l'ensemble des personnels des organismes actifs dans le champ de l'éducation des adultes. Les partenariats stratégiques facilitent les projets de coopération entre organismes dans une dynamique à la fois sectorielle et trans-sectorielle. Toutes les mobilités d'apprenants adultes s'inscrivent dans cette action. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:39 - - Permalien [#]
Tags :