18 novembre 2012

Contrat d'accompagnement dans l'emploi - requalification à défaut de formation

Carif Oref Midi-PyrénéesLa Cour de cassation requalifie en CDI de droit commun un CAE (contrat d'accompagenement dans l'emploi, volet du Contrat Unique d'Insertion applicable dans le secteur non marchand) au motif que la salariée n'avait pas bénéficié de formation durant ce contrat. La Cour précise que " l'obligation pour l'employeur d'assurer des actions de formation, d'orientation professionnelle et de validation des acquis destinées à réinsérer durablement le salarié constitue une des conditions d'existence du CAE à défaut de laquelle il doit être requalifié en contrat à durée indéterminée ", quand bien même la salariée présenterait "des qualités professionnelles certaines". Cette décision vaut, par analogie, pour les autres contrats aidés mobilisables dans le cadre du CUI : CIE (contrat initiative emploi) applicable dans le secteur marchand et Emploi d'avenir dédié aux jeunes.
Cour de cassation n° 11-13827 du 11.7.12, citée par ASH n° 2778 du 12.10.12.

CARIF OREF Midi-Pyrenees Ο Άρειος Πάγος σε CDI επαναπροσδιορίζει το εθιμικό δίκαιο μια CAE (accompagenement σύμβαση εργασίας, μέρος της Σύμβασης Μοναδική εισαγωγή που εφαρμόζονται στα μη-κερδοσκοπικό τομέα), επειδή ο εργαζόμενος δεν είχε εκπαιδευτεί κατά τη διάρκεια αυτής σύμβαση. Το Δικαστήριο διευκρινίζει ότι "η υποχρέωση του εργοδότη για την παροχή κατάρτισης, επαγγελματικού προσανατολισμού και την επικύρωση της βιώσιμης επανένταξης για τον εργαζόμενο είναι μία από τις προϋποθέσεις για την ύπαρξη του CAE ελλείψει της οποίας πρέπει να αναταξινομούνται ως σύμβαση αορίστου χρόνου", ακόμη και αν ο εργαζόμενος παρουσιάσει« συγκεκριμένες επαγγελματικές ιδιότητες. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 11:58 - - Permalien [#]


11 novembre 2012

Compensation and accompanying of Jobseekers in France

http://image.slidesharecdn.com/n265enanglais-120420090549-phpapp01/95/slide-1-728.jpg?1348222198It is as part of public service for employment that are organized, in France, compensation and support for jobseekers. Indeed, the public service for employment has missions for: reception, orientation, training and integration and it contains placing, compensation and jobseekers accompanying. Download Compensation and accompanying of Jobseekers In france.
Public Services for Employment
The “Service Public de l’Emploi” helps jobseekers access and return to work, and to secure career development for all workers

In France, organizations grouped under the Service Public de l’Emploi, provide benefit and support for jobseekers. The SPE fulfils his missions through the reception, the support, the training and the integration of jobseekers. His missions include unemployment benefits and the placing of jobseekers. The service public de l’emploi is made up of several types of organizations, each of which provides specific services:
• Public services responsible for employment and professional equality: Pôle Emploi *, the AFPA, the UNÉDIC.
• Town halls and local public initiatives promoting youth workforce integration, and housing for working residents may also be involved
• In addition, public or private organizations offering placement, integration, training, and jobseeker support services that have signed agreements with the state, as well as temporary employment and placement agencies may also be involved.
Various agreements exist for planning collaborative initiatives...
Benefits available to jobseekers
Objective: facilitate the return to work
Assistance and replacement income

In addition to measures facilitating the reconversion, jobseekers can, under certain conditions, benefit from allowances to replace their salary.
To have unemployment benefits, jobseekers must prove that they are taking ongoing initiatives to find a job, and agree to counseling, support or training offered by Pôle Emploi, and any reasonable job offer presented as part of a personalized job access project (Projet personnalisé d’accès à l’emploi ou PPAE).
PPAE

Once a jobseeker has registered, and after an in depth interview between the jobseeker and Pôle Emploi, a PPAE is developed.
It determines:
• The types of job that correspond to the jobseeker’s qualifications and skills, to standard wage of the profession and to the geographic area of the search;
• The types of job the job seeker would like to consider for reconversion;
• The training necessary for job outlined by the project, with priority given to training programs provided as part of a work contract.
Throughout the unemployment period, Pôle Emploi monitors and updates the progress of the PPAE. Additional assistance may be provided to facilitate the return to work...
Measures to facilitate return to work
Pôle Emploi assistances

Except for services targeted to specific types of jobseekers, the assistance provided by Pôle Emploi is intended for all jobseekers, regardless of whether or not they qualify for unemployment insurance.
• Assistance services are aimed at facilitating skill development through:
- providing training before recruitment,
- POE (“operational preparation”) training for specific job,
- approved training courses,
- assistance for individual training,
- compensation for training course completion (R2F),
- assistance to cover costs associated with training (meals, accommodation, transport),
- assistance to have work experience recognized,
- assistance for employers as part of a professionalization contract;
• Assistance to remove barriers to finding a job:
- support for returning to work (travel expenses, dual residence, or moving costs when a new job is far away from the person’s home),
- financing assistance for obtaining a driver's license
- job search assistance (travel expenses, transportation costs),
- childcare assistance (for single parents returning to work or training).
Available information on www.unedic.org in English, French, German and Spanish. Download Compensation and accompanying of Jobseekers In france.

Posté par pcassuto à 17:10 - - Permalien [#]

03 août 2012

L'accompagnement des parcours de mobilité

http://www.europe-education-formation.fr/images/elements/2011/bandeau-agence.jpg28 et 29 juin 2012, Université de Toulouse 1 Capitole
Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, la Conférence des Présidents d'Université et l'agence Europe Education Formation France organisent le séminaire annuel des vice-présidents d'université en charge des relations internationales sur le thème l'accompagnement des parcours de mobilité ». Télécharger le programme.
PROGRAMME " L’ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS DE MOBILITÉ "
, Séminaire annuel des Vice-Présidents chargés des Relations Internationales, Toulouse - PRES - Université Toulouse 1 Capitole, Jeudi 28 et vendredi 29 juin 2012.
Jeudi 28 juin

14h30 Mot de bienvenue
Monsieur le Président de l’université Toulouse 1 Capitole, Monsieur le Président du Pôle de Recherche et d’Enseignement supérieur (PRES) de
Toulouse, Monsieur le Recteur de l’académie de Toulouse, Chancelier des Universités
14h45 Séance d’ouverture par les organisateurs
DREIC/MESR: Marc ROLLAND, adjoint à la Directrice, CPU: Le Président ou son représentant, 2e2f: Antoine GODBERT, Directeur de l’Agence Europe-Éducation-Formation-France
15h30 Conférence d’ouverture par Jean-Louis MUCCHIELLI, Directeur général de l’Enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle: “Politique de l’Enseignement supérieur et de la Recherche: l’importance des parcours de mobilité”
16h30-18h Table ronde: “Accompagnement des parcours de mobilité dans la stratégie internationale des universités: quelles dynamiques et quelles coordinations entre les politiques nationales et celles des universités?” Animateur: Jean-Luc NAHEL, Commission des Relations Internationales (CORIE /CPU). Le Président de la CORIE /CPU, Direction des politiques de mobilité et d’attractivité. Direction générale de la
mondialisation du développement et des partenariats. Ministère des affaires étrangères et européennes (la directrice ou son représentant), S.E. Carlos de ICAZA, Ambassadeur des États-Unis du Mexique en France (*ou son représentant), S.E. Missoum SBIH, Ambassadeur d’Algérie en France (*ou son représentant), Campus France (le directeur général ou son représentant)
Vendredi 29 juin
9h00-9h15 Ouverture de la journée - Vanessa DEBIAIS-SAINTON, Chef d’équipe Erasmus, Direction générale Éducation et Culture, Commission européenne (DGEAC)
9h15-10h45 2 ateliers parallèles
LES BONNES PRATIQUES DE MOBILITE EN EUROPE

Animateur : Antoine GODBERT (Agence 2e2f)
Rapporteur : un Vice-Président chargé des Relations Internationales
Intervenant : Bernd WÄCHTER, Directeur de l’Association de Coopération Académique (ACA)
LA MOBILITE EUROPEENNE DES PERSONNELS, ENSEIGNANTS, CHERCHEURS ET ADMINISTRATIFS

Animateur : Androula PAPANASTASIOU (directrice de la fondation pour la gestion du
programme Education et Formation tout au long de la vie à Chypre)
Rapporteur : un Vice-Président chargé des Relations Internationales
Intervenant : Irina FERENCZ, chargée de mission, Association de Coopération Académique (ACA)
11h15 2 ateliers parallèles
LES POLITIQUES DE MOBILITE ENCADREE DE LA FRANCE AVEC L’ASIE

Animateur : Andrzej ROGULSKI, Sous-directeur des Relations Internationales, DREIC - MESR
Rapporteur : un Vice-Président chargé des Relations Internationales
Intervenant : Marie-France BARTHET, Directrice exécutive du PRES, Université de Toulouse 1, Présidente du Consortium USTH Hanoï
LES POLITIQUES DE MOBILITE ENCADREE DE LA FRANCE AVEC L’AMERIQUE LATINE

Animateur : Jacques GELAS, Délégué aux affaires internationales, CDEFI
Rapporteur : un Vice-Président chargé des Relations Internationales
Intervenant : Bernard LABATUT, Directeur de la Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFM), Toulouse
14h15 Table ronde: “Comment développer la mobilité encadrée? Les programmes de mobilité dans le cadre d’accords internationaux”
Animateur : Marc ROLLAND, Adjoint à la Directrice, DREIC- MESR. Un représentant de la direction des politiques de mobilité et d’attractivité. Direction générale de la mondialisation du développement et des partenariats. Ministère des affaires étrangères et européennes. Campus France (le directeur général ou son représentant). L’adjoint au Haut fonctionnaire de défense et de sécurité, MESR, ou son représentant. Le Président de la CORIE/CPU. Gilles VIAL, chargé de mission, DREIC-MESR
16h30 Clôture: Christine GAVINI-CHEVET, Directrice des relations européennes et internationales et de la coopération, DREIC-MESR.

http://www.europe-education-formation.fr/images/elements/2011/bandeau-agence.jpg28 και 29 Ιούνη 2012, Πανεπιστήμιο της Τουλούζης 1 Καπιτώλιο
Το Υπουργείο Ανώτατης Εκπαίδευσης και Έρευνας, της Διάσκεψης των προέδρων πανεπιστημίων και την Ευρώπη του Οργανισμού Εκπαίδευσης Σχηματισμός Γαλλία διοργάνωσε το ετήσιο σεμινάριο του πανεπιστημίου αντιπροέδρους υπεύθυνος των διεθνών σχέσεων για το θέμα του συνοδευτικού εμπειρία κινητικότητας. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 11:43 - - Permalien [#]

27 mai 2012

Accompagnement et formation des enseignants du supérieur aux usages pédagogiques du numérique

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Numerique-internet-informatique/81/3/ecran-ordinateur_177813.79.jpgUn livre blanc sur l'accompagnement et la formation des enseignants du supérieur aux usages pédagogiques du numérique sera publié en septembre 2012. Il présentera une étude exploratoire des dispositifs existant dans les établissements d'enseignement supérieur. Il proposera des pistes de travail pour la mise en œuvre de dispositifs d'accompagnement des enseignants à la pédagogie universitaire numérique. Télécharger la note d'information.
Accompagner les enseignants

Dans le contexte de profonde mutation de l'enseignement supérieur, les enseignants sont questionnés dans leurs compétences à enseigner:
- massification et hétérogénéité du public,
- lien entre la mission d'enseignement et celle d'insertion sociale et professionnelle des étudiants,
- incitation à l'usage du numérique dans les pratiques professionnelles,
- visée de l'excellence en enseignement à hauteur de ce qui est attendu en recherche.
Le numérique est une opportunité pour de nouvelles formes de communication pédagogique, d'accès aux savoirs et d'accompagnement des apprentissages au service de la réussite des étudiants et de leur insertion professionnelle. Il peut être un levier pour l'évolution des pratiques pédagogiques à l'université.
L'accompagnement des enseignants aux usages pédagogiques du numérique s'inscrit désormais dans les préoccupations des établissements.
Des exemples et des éléments de recommandations

Dans ce contexte, Ie livre blanc "Accompagnement et formation des enseignants du supérieur aux usages pédagogiques du numérique"  se propose de donner des orientations et des pistes de travail pour la conception et la mise en œuvre de dispositifs d'accompagnement des enseignants à la pédagogie universitaire numérique.
Ce livre blanc, à paraitre en septembre 2012, est à destination des gouvernances des établissements et des réseaux d'acteurs impliqués dans l'accompagnement des enseignants. Il prend appui sur différents rapports et études nationaux et internationaux, sur deux enquêtes exploratoires réalisées au premier trimestre 2010, sur les productions de deux séminaires nationaux et de journées scientifiques  portant sur cette thématique.  Il se nourrit des réflexions d'un groupe de travail national constitué d'experts et d'acteurs impliqués dans la pédagogie universitaire numérique.
Vous pouvez apporter votre contribution en réagissant à la note de présentation des grandes orientations portées par le livre blanc. Envoyer un commentaire.
Note d'orientation pour le livre blanc 'Accompagnement et formation des enseignants aux usages du numérique'
Cette note d'orientation est le prélude au livre blanc "Accompagnement des enseignants du supérieur aux usages pédagogiques du numérique" qui illustrera et développera plus longuement chacun des différents points présentés. Il s'agit d'une version provisoire appelée à évoluer par la prise en compte des commentaires, réactions et propositions qu'elle suscitera. Télécharger la note d'information. Envoyer un commentaire.
Voir aussi Livre blanc - ePortfolio et enseignement supérieur.
Biela kniha o koučovanie a školenia učiteľov vo vyšších vzdelávacích použitia digitálnej technológie bude uverejnená v septembri 2012. On predstaví prieskumné štúdie existujúcich zariadení na vysokých školách. Navrhne spôsoby, ako pracovať pre realizáciu podporných systémov pre učiteľov na univerzite výučby digitálne. Stiahnite si informačné oznámenie. Viac...

Posté par pcassuto à 01:02 - - Permalien [#]

07 janvier 2012

Accompagnement des jeunes demandeurs d’emploi par des opérateurs privés de placement

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)De 2007 à 2009, le ministère chargé de l’emploi a confié, sur certains territoires, l’accompagnement vers l’emploi de jeunes demandeurs d’emploi de niveau Bac+2 minimum à des opérateurs privés de placement (OPP) des secteurs marchand et non marchand.
Cet accompagnement renforcé a fait l’objet d’une évaluation dont la Dares fait l'écho dans un récent numéro de Dares Analyses.
L'accompagnement par les OPP a augmenté significativement la proportion de jeunes occupant un CDD d’au moins 6 mois.
L’impact de cet accompagnement a été hétérogène : il est supérieur pour les hommes, les plus diplômés et pour ceux pris en charge par des opérateurs du secteur marchand. À un horizon plus lointain (16 ou 20 mois), l’accompagnement par les OPP n’a plus eu d’impact statistiquement significatif sur le taux d’emploi comme sur le taux d’emploi durable.
Par ailleurs, l’évaluation a mis en évidence des effets d’éviction à court terme : pour certains métiers recherchés essentiellement par des jeunes diplômés, l’accès plus rapide à l’emploi durable des jeunes pris en charge par les OPP s’est effectué en large partie au détriment des jeunes non accompagnés.
Télécharger l'étude de la Dares sur l'accompagnement des jeunes demandeurs d’emploi par des opérateurs privés de placement (décembre 2011, 14 p.)
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) From 2007 to 2009, the Department for Employment told, in certain areas, the employment support for young job seekers minimum of two years of higher education to private investment (PPO) market sectors and non-profit.
This support has strengthened the subject of an assessment whose Dares echoed in a recent issue of Dares analysis.
The accompaniment by the OPP significantly increased proportion of young people a CSD at least 6 months. The impact of this support has been mixed: it is higher for men, the most educated and those supported by operators in the market sector. More...

Posté par pcassuto à 18:21 - - Permalien [#]


14 décembre 2011

Accompagnement des jeunes diplômés demandeurs d’emploi par des opérateurs privés de placement

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/squelettes/images/header-site-travail.jpgDe 2007 à 2009, le ministère chargé de l’emploi a confié, sur certains territoires, l’accompagnement vers l’emploi de jeunes demandeurs d’emploi de niveau Bac+2 minimum à des opérateurs privés de placement (OPP) des secteurs marchand et non marchand. Cet accompagnement renforcé a fait l’objet d’une évaluation reposant sur un processus d’orientation aléatoire des jeunes éligibles vers la prestation. Télécharger le Dares Analyses 2011-94: Accompagnement des jeunes diplômés demandeurs d’emploi par des OPP.
À l’horizon de 8 mois, l’accompagnement par les OPP pris dans leur ensemble a augmenté significativement la proportion de jeunes occupant un CDD d’au moins 6 mois. La hausse a été particulièrement marquée pour les jeunes qui n’avaient pas d’emploi au moment de leur orientation vers l’OPP. L’impact de cet accompagnement a été en outre hétérogène: il est supérieur pour les hommes, les plus diplômés et pour ceux pris en charge par des opérateurs du secteur marchand.
À un horizon plus lointain (16 ou 20 mois), l’accompagnement par les OPP n’a plus eu d’impact statistiquement significatif sur le taux d’emploi comme sur le taux d’emploi durable, ce qui laisse à penser que l’intervention des OPP a principalement eu pour effet d’accélérer l’accès à l’emploi des bénéficiaires. Par ailleurs, l’évaluation a mis en évidence des effets d’éviction à court terme: pour certains métiers recherchés essentiellement par des jeunes diplômés, l’accès plus rapide à l’emploi durable des jeunes pris en charge par les OPP s’est effectué en large partie au détriment des jeunes non accompagnés.
http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/squelettes/images/header-site-travail.jpg Od 2007 do 2009, Departament Pracy powiedział, w niektórych obszarach, wsparcie zatrudnienia dla młodych osób poszukujących pracy co najmniej dwa lata studiów wyższych do inwestycji prywatnych (PPO) sektorów rynku i non-profit. Wsparcie to ma wzmocnić przedmiotem procesu oceny na podstawie orientacji młodych osób uprawnionych do zasiłku. Więcej...

Posté par pcassuto à 11:20 - - Permalien [#]

05 août 2011

Enquête prestation accompagnement VAE

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L’ARFTLV a lancé une enquête auprès des organismes enregistrés sur la base ARES et annonçant une activité d’accompagnement en validation des acquis de l’expérience.
Depuis la mise en œuvre de la VAE, l’Agence Régionale de la Formation tout au long de la Vie a contribué à la professionnalisation des acteurs de la VAE (Colloque Accompagnement et travail du jury en 2004, rencontres entre certificateurs et conseillers, élaboration et diffusion d’un guide des procédures VAE…)
Cette enquête auprès des opérateurs assurant des prestations d’accompagnement VAE, a pour objectif global la promotion de la VAE. Elle vise à assurer une meilleure lisibilité ainsi que la mise en cohérence des pratiques.
Afin d’identifier des organismes qui ne seraient pas enregistrés sur cette thématique dans la base ARES, l’enquête est proposée à tout organisme intervenant sur l’accompagnement VAE.
Le questionnaire est à renseigner en ligne: si vous êtes concerné, merci de prendre les quelques minutes nécessaires. La date limite pour le remplir est fixée au 15 septembre 2011.
Nous espérons être en capacité de présenter en fin d’année les caractéristiques des prestations d’accompagnement telles qu’assurées en Poitou-Charentes et proposerons une rencontre autour des pratiques entre opérateurs, certificateurs et financeurs de la VAE. Contact : Sonia SPERONI s.speroni@arftlv.org.
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)ARFTLV käivitatud uuring registreeritud organisatsioonide aluseks ARES ja kuulutasid aktiivsust juurde akrediteerimise eelnev kogemus.
Kuna rakendamise APL, regionaalne agentuur Elukestva Life on aidanud kaasa professionaalsuse VAE (Symposium Tugi ja žürii tööst aastal 2004, kokkusaamised sertifitseerijate ja nõustajad, arendus-ja levitamise kord käsitsi VAE...)

See uuring teenuseid osutavate ettevõtjate toetamine VAE üldine eesmärk on edendada VAE.
Selle eesmärk on tagada suurem selgus ja ühtsus tavasid. Veel...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2011

L'accompagnement des demandeurs d'emploi

Centre d'analyse stratégique logoAuteur: Camille Guézennec, département Travail - Emploi - Note d'analyse 228 - Juin 2011: L'accompagnement des demandeurs d'emploi: bilan d'une politique active du marché du travail en Europe et enseignements pour la France.
En vingt ans, l’accompagnement des demandeurs d’emploi est devenu un élément central de l’action des services publics de l’emploi en Europe. Au-delà des spécificités nationales et du caractère encore évolutif des modèles, trois éléments structurent cet accompagnement : la personnalisation de la prise en charge des demandeurs d’emploi, la sous-traitance à des opérateurs externes et la construction de partenariats renforcés (voire parfois la fusion) entre les acteurs.
Bien que l’on sache encore peu de choses sur les leviers précis de son efficacité, l’accompagnement a des effets positifs et significatifs sur le retour à l’emploi. Aussi, a fortiori dans le contexte actuel de sortie de crise et de réduction des déficits budgétaires, les services publics de l’emploi se sont engagés dans de nouvelles réformes de l’accompagnement, à la recherche de gains d’efficience.
Les solutions émergentes en Europe suggèrent que deux grands axes de réforme peuvent favoriser de tels gains. D’abord, l’assouplissement des “parcours types” vers l’emploi et la consécration du rôle pivot du conseiller, véritable pilote d’un accompagnement sur mesure. Ensuite, le renforcement de l’accent mis par les pouvoirs publics sur l’impact de l’accompagnement plutôt que sur les moyens employés par les acteurs. Cela suppose toutefois un modèle d’incitations propre à assurer l’efficacité du dispositif, sans effet d’“écrémage” au détriment des publics les plus fragiles, et dans lequel le taux de retour à l’emploi a une place centrale mais est mis en regard du contexte et des publics concernés.
Proposition 3: Créer une véritable qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement.

Dans la perspective d’une autonomie accrue des conseillers et a fortiori si l’expérimentation donnait lieu ultérieurement à une généralisation, la création d’une qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement vers l’emploi pourrait être nécessaire. L’objet de cette formation serait d’assurer que les conseillers sont et se sentent suffisamment “armés” pour exploiter les nouvelles latitudes attachées à leurs fonctions. Une telle formation apparaît, dans son principe, particulièrement opportune alors que, à la suite de la création de Pôle emploi, il n’existe plus de concours pour accéder au métier de conseiller et qu’un marché se développe au-delà de Pôle emploi, avec la sous-traitance, pour de telles qualifications.
Il pourrait s’agir d’une formation initiale universitaire de type licence professionnelle ou d’une formation continue au sein de Pôle emploi, délivrée dès le recrutement et suffisamment longue pour couvrir l’ensemble du champ de l’accompagnement (connaissance du marché du travail, psychologie, etc., et non uniquement la connaissance des dispositifs propres à Pôle emploi). À cet égard, la spécialité “Conseil, orientation, bilan, insertion” ouverte au CNAM peut offrir un premier modèle (23). Il faut noter qu’une telle professionnalisation de l’accompagnement vers l’emploi demandera au préalable de clarifier et de stabiliser la définition du ou des métiers de Pôle emploi (plus ou moins grande polyvalence des agents autour des différents métiers : “intermédiation”, “gestion des droits” et autres fonctions – accueil physique, traitement téléphonique, traitement des inscriptions sur Internet, traitement de la recevabilité des dossiers, etc.).

Centre d'analyse stratégique logoAuthor: Camille Guézennec, Department Jobs - Employment - Analysis Note 228 - June 2011: Coaching for job seekers: report of an active labor market in Europe and lessons for France. Proposition 3: Create a genuine occupational qualification devoted to coaching.
With the prospect of increased autonomy advisers and especially if the experiment later gave rise to a generalization, the creation of a professional qualification devoted to employment support may be needed. The purpose of this training is to ensure that advisers are sufficient and feel "armed" to exploit the new latitudes attached to their functions. Such training is, in principle, particularly appropriate when, as a result of the creation of employment center, there is more competition for access to business advice and a market grows beyond the employment center with contracting for such qualifications.
It could be a university-type training or professional degree training in employment center, issued from the recruitment and long enough to cover the entire field of support (market knowledge work, psychology, etc.. and not just the knowledge elements for employment center). In this regard, the specialty "Council, orientation, balance sheet insertion" open to the CNAM can provide a first model (23). More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2011

L'accompagnement des demandeurs d'emploi

Centre d'analyse stratégique logoAuteur: Camille Guézennec, département Travail - Emploi - Note d'analyse 228 - Juin 2011: L'accompagnement des demandeurs d'emploi: bilan d'une politique active du marché du travail en Europe et enseignements pour la France.
En vingt ans, l’accompagnement des demandeurs d’emploi est devenu un élément central de l’action des services publics de l’emploi en Europe. Au-delà des spécificités nationales et du caractère encore évolutif des modèles, trois éléments structurent cet accompagnement : la personnalisation de la prise en charge des demandeurs d’emploi, la sous-traitance à des opérateurs externes et la construction de partenariats renforcés (voire parfois la fusion) entre les acteurs.
Bien que l’on sache encore peu de choses sur les leviers précis de son efficacité, l’accompagnement a des effets positifs et significatifs sur le retour à l’emploi. Aussi, a fortiori dans le contexte actuel de sortie de crise et de réduction des déficits budgétaires, les services publics de l’emploi se sont engagés dans de nouvelles réformes de l’accompagnement, à la recherche de gains d’efficience.
Les solutions émergentes en Europe suggèrent que deux grands axes de réforme peuvent favoriser de tels gains. D’abord, l’assouplissement des “parcours types” vers l’emploi et la consécration du rôle pivot du conseiller, véritable pilote d’un accompagnement sur mesure. Ensuite, le renforcement de l’accent mis par les pouvoirs publics sur l’impact de l’accompagnement plutôt que sur les moyens employés par les acteurs. Cela suppose toutefois un modèle d’incitations propre à assurer l’efficacité du dispositif, sans effet d’“écrémage” au détriment des publics les plus fragiles, et dans lequel le taux de retour à l’emploi a une place centrale mais est mis en regard du contexte et des publics concernés.
Proposition 3: Créer une véritable qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement.

Dans la perspective d’une autonomie accrue des conseillers et a fortiori si l’expérimentation donnait lieu ultérieurement à une généralisation, la création d’une qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement vers l’emploi pourrait être nécessaire. L’objet de cette formation serait d’assurer que les conseillers sont et se sentent suffisamment “armés” pour exploiter les nouvelles latitudes attachées à leurs fonctions. Une telle formation apparaît, dans son principe, particulièrement opportune alors que, à la suite de la création de Pôle emploi, il n’existe plus de concours pour accéder au métier de conseiller et qu’un marché se développe au-delà de Pôle emploi, avec la sous-traitance, pour de telles qualifications.
Il pourrait s’agir d’une formation initiale universitaire de type licence professionnelle ou d’une formation continue au sein de Pôle emploi, délivrée dès le recrutement et suffisamment longue pour couvrir l’ensemble du champ de l’accompagnement (connaissance du marché du travail, psychologie, etc., et non uniquement la connaissance des dispositifs propres à Pôle emploi). À cet égard, la spécialité “Conseil, orientation, bilan, insertion” ouverte au CNAM peut offrir un premier modèle (23). Il faut noter qu’une telle professionnalisation de l’accompagnement vers l’emploi demandera au préalable de clarifier et de stabiliser la définition du ou des métiers de Pôle emploi (plus ou moins grande polyvalence des agents autour des différents métiers : “intermédiation”, “gestion des droits” et autres fonctions – accueil physique, traitement téléphonique, traitement des inscriptions sur Internet, traitement de la recevabilité des dossiers, etc.).

Centre d'analyse stratégique logoAuthor: Camille Guézennec, Department Jobs - Employment - Analysis Note 228 - June 2011: Coaching for job seekers: report of an active labor market in Europe and lessons for France. Proposition 3: Create a genuine occupational qualification devoted to coaching.
With the prospect of increased autonomy advisers and especially if the experiment later gave rise to a generalization, the creation of a professional qualification devoted to employment support may be needed. The purpose of this training is to ensure that advisers are sufficient and feel "armed" to exploit the new latitudes attached to their functions. Such training is, in principle, particularly appropriate when, as a result of the creation of employment center, there is more competition for access to business advice and a market grows beyond the employment center with contracting for such qualifications.
It could be a university-type training or professional degree training in employment center, issued from the recruitment and long enough to cover the entire field of support (market knowledge work, psychology, etc.. and not just the knowledge elements for employment center). In this regard, the specialty "Council, orientation, balance sheet insertion" open to the CNAM can provide a first model (23). More...

Posté par pcassuto à 08:22 - - Permalien [#]

03 juin 2011

Les salariés européens en quête d'accompagnement sur la formation

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_RH.jpgLe Groupe Cegos, leader international de la formation professionnelle, a interrogé 2542 salariés en France, Allemagne, Espagne, Italie et au Royaume-Uni afin de mieux comprendre leurs pratiques et leurs attentes en matière de formation professionnelle.
L’enquête sur la formation professionnelle aujourd’hui et demain fait ressortir quatre grandes tendances.
e-learning, serious game, mobile learning… les nouveaux modes d’apprentissage se démocratisent

En matière de formation, la méthode d’apprentissage incontournable reste bien entendu le présentiel, c’est-à-dire la formation en groupe dans une salle avec un formateur, qui concerne 91% des personnes interrogées qui ont eu accès à la formation au cours des 3 dernières années.
On constate néanmoins une augmentation de 3 points des formations mixtes (mêlant distanciel et présentiel) depuis l’année dernière.
Laurent Reich, Responsable de l’offre « Formation » chez Cegos, explique :
« Ces chiffres peuvent paraître surprenants à la première lecture. Ils s’expliquent notamment par l’explosion des smartphones et des tablettes tactiles qui permettent à chacun d’accéder à tout moment à des savoirs, dans un cadre professionnel ou personnel. Les personnes apprennent par elles-mêmes en allant chercher les informations dont elles ont besoin, au moment où cela leur est nécessaire ».
Besoin des autres pour se former

Lorsqu’on interroge les salariés quant à leurs souhaits pour leurs formations futures, les formations sur le terrain, en salle et le coaching prennent nettement la tête des attentes, surtout pour les personnes n’ayant pas été formées (plus de 80% pour chacun de ces trois items). Suivent l’ensemble des nouvelles méthodes d’apprentissage avec des scores certes inferieurs, mais toujours significatifs, comme le e-learning et la visio-formation, les formations mixtes…
Comme le constate Mathilde Bourdat, Responsable de l’offre « Management de la formation » Cegos :
« Si les salariés européens apprécient les nouvelles technologies de la formation, ils les perçoivent avant tout comme un complément aux méthodes plus traditionnelles. Ainsi, les salariés ont besoin des autres et notamment d’un tuteur ou d’un coach pour apprendre. Les modalités d’apprentissage à distance viennent ensuite compléter l’apprentissage de manière plus individualisée ».
Les Français en décalage par rapports à leurs voisins
On note à plusieurs reprises dans l’étude un enthousiasme plus mesuré des Français.
Bien sûr, ils apprécient fortement la formation qui leur permet d’acquérir des connaissances utiles pour leur travail (à 96%). 74% d’entre eux pensent que la formation peut leur permettre d’évoluer professionnellement. Mais, sur cet item notamment, nos concitoyens sont les moins optimistes de tous les pays interrogés. Italiens et Anglais sont beaucoup plus convaincus (à 92%) du lien entre formation et évolution professionnelle.
Des managers impliqués à tous les stades du parcours de formation de leurs collaborateurs
Lorsqu’il s’agit de choisir leurs formations, les salariés se tournent avant tout vers leur manager. Viennent ensuite les collègues (47%) et l’intranet de l’entreprise (42%). DRH et responsables formations n’arrivent qu’en quatrième position (36%).
Non seulement le manager participe pour une large part au choix de la formation, mais il est également présent après : 70% des salariés le considèrent impliqué au retour de la formation pour dresser un bilan. Ils soulignent même, à 72%, son rôle d’accompagnement dans la mise en œuvre des acquis de formation. Pour télécharger l’intégralité des résultats, rendez vous sur le site E-learning Cegos.
http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_RH.jpg CEGOS Grupp, mexxej internazzjonali fit-taħriġ professjonali, intervistati 2542 impjegati fi Franza, Ġermanja, Spanja, l-Italja u r-Renju Unit biex jifhmu aħjar l-prattiċi tagħhom u l-aspettattivi ta 'taħriġ vokazzjonali.
L-istħarriġ dwar it-taħriġ vokazzjonali illum u għada enfasizzati erba 'xejriet ewlenin
. Biex tniżżel r-riżultati kollha, żur il-website E-learning CEGOS. More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]