Trois types de certifications 

  • Les certifications professionnelles, enregistrées au RNCP
    Elle permettent une validation des compétences et des connaissances acquises nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles et qui sont classées par niveau de qualification et domaine d’activité.
    • Diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés au nom de l’Etat (BTS, Licence…)
    • Diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par les organismes de formation certificateurs (Grandes écoles, chambres consulaire…).
  • Les certifications et habilitations, enregistrées au répertoire spécifique
    Elles correspondent à des compétences professionnelles complémentaires aux certifications professionnelles RNCP.
    • Habilitations ou certifications découlant d’une obligation légale et réglementaire, et nécessaires pour l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle sur le territoire national.
      Exemple : FIMO, habilitations électriques, CACES, SST
    • Certifications de compétences transversales
      Il s’agit des certifications de compétences transversales mobilisables dans diverses situations professionnelles. Ces certifications sont constituées d’un ensemble homogène et cohérent de compétences, indépendantes d’un contexte professionnel particulier, mais néanmoins indispensables pour l’exercice de nombreux métiers.
      Exemple : Cléa, langues (TOEIC…), informatique, bureautique (TOSA)…
    • Certifications de compétences complémentaires à un métier
      Il s’agit de certifications de compétences relatives à des techniques ou des méthodes appliquées à un métier.
      Exemple : certifications de soudure, compétences managériales et transversales, Techniques industrielles.

Les certificats de qualification professionnelle, CQP, délivrés par les branches professionnelles, dont certains sont inscrits, sur demande, au RNCP. Plus...