Emfor Brougogne-Franche-ComtéAu printemps 2004, le Céreq a interrogé un échantillon de 10 000 jeunes sortis de formation initiale en 2001 pour analyser les premières années de vie active de l’ensemble des jeunes français. Parallèlement, certaines régions, dont la Franche-Comté, ont choisi de financer des échantillons complémentaires afin de bénéficier de résultats détaillés sur l’insertion professionnelle des jeunes qu’elles ont formés.
Cette enquête privilégie une approche longitudinale de l’insertion. Elle permet au jeune de retracer son parcours professionnel depuis sa sortie du système éducatif en 2001 jusqu’à la date de l’enquête (soit sur environ trois années). Plus...