24 décembre 2019

Fins de carrière et départs à la retraite en Nouvelle-Aquitaine

Logo cap-métiersAquitaine Cap Métiers et Prisme Limousin ont mené en 2016, en partenariat avec l’INSEE, une observation quantitative des flux prévisionnels de départ à la retraite entre 2016 et 2020 (sur les territoires de l’ex-Aquitaine et de l’ex-Limousin) :
  • par famille professionnelle
  • par secteur d'activités
  • par zone d'emploi
Au total sur la Nouvelle Aquitaine, plus de 333 000 départs à la retraite sont prévus d’ici 2020.
Pour aller plus loin :
Tableau de bord sur les départs à la retraite à l'horizon 2020 par famille de métiers et secteur d'activité en Nouvelle-Aquitaine (Mars 2017) - Lire l'étude (pdf)Tableau de bord sur les départs à la retraite à l'horizon 2020 : fiches synthétiques par zone d'emploi (zip). Plus...

Posté par pcassuto à 01:56 - - Permalien [#]


Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Les seniors au travail

Logo cap-métiersPrincipales caractéristiques et statistiques des seniors actifs (55-64 ans)
En 2017, en France métropolitaine, 61 % des 50-64 ans étaient en emploi (60,6 % en Nouvelle-Aquitaine). Ce taux était minimal dans les Hauts-de-France (56 %) et culminait à 69 % en Île-de-France.
Le taux d’emploi des seniors hommes était quasiment identique dans toutes les régions. Ce n’était pas le cas pour les femmes de 50 à 64 ans : 52 % de celles résidant dans les Hauts-de-France étaient en emploi, contre 67 % de celles domiciliées en Île-de-France.
Ce taux était de 58,6 % en Nouvelle-Aquitaine (contre 62,8 % pour les hommes).
Entre 50 et 59 ans, le taux d’emploi était le plus élevé pour les hommes. En revanche, pour les 60-64 ans, dans presque toutes les régions, le taux d’emploi était plus important pour les femmes. Les femmes cherchent à allonger leur durée d’activité avant de faire valoir leurs droits à la retraite pour compenser des interruptions de carrières ou des emplois moins rémunérateurs.
En Île-de-France, le taux d’emploi des seniors est élevé, car les cadres y sont surreprésentés et y restent en emploi plus longtemps que les autres catégories socioprofessionnelles.
Dans les régions de l’Ouest, les taux d’emploi sont supérieurs à la moyenne de province bien que ces régions attirent de nombreux seniors à l’âge de la retraite.
En Nouvelle-Aquitaine le taux de chômage des seniors frôle les 6 %. Le taux d’activité y est de 64 %.
A fin décembre 2018, 134 700 demandeurs d’emploi en recherche active étaient âgés de 50 ans et plus en Nouvelle-Aquitaine.
La Gironde concentrait plus du quart des demandeurs d’emploi âgés de 50 ans et plus de Nouvelle-Aquitaine.
Les femmes sont surreprésentées chez les seniors : près de 56 % de la demande d’emploi senior contre 44 % pour les hommes.
Six demandeurs d’emploi seniors sur dix étaient qualifiés.
Les métiers des services à la personne et à la collectivité regroupaient près de 20 % des demandeurs d’emploi seniors ; C’est le domaine professionnel dans lequel le plus grand nombre de seniors recherchent un emploi.
Les emplois sur des métiers du support à l’entreprise (Secrétariat, Opération administrative, Accueil et renseignement et Comptabilité …) sont également très recherchés ainsi que ceux du transport et logistique.
Ces trois domaines professionnels concentrent la moitié des demandeurs d’emploi seniors et ils y sont surreprésentés. En revanche, les seniors sont sous-représentés dans les métiers du commerce, de la construction, de la communication, de l’hôtellerie-restauration et de la santé.

Sélection d'études pour aller plus loin

Posté par pcassuto à 01:54 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Senior - La politique de l'Etat

Logo cap-métiersLa politique nationale repose sur trois piliers :
  • des incitations à l'embauche dans le cadre des mesures de la politique de l'emploi
    Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) : il peut être prolongé dans la limite d’une durée totale de 60 mois (au lieu de 24 mois) pour les personnes âgées de 50 ans et plus et bénéficiaires d'un minima social.
    Le CDD Seniors, qui vise à faciliter le retour à l’emploi des salariés âgés de plus de 57 ans
    Le contrat de professionnalisation : une exonération de cotisations patronales ainsi qu’une aide financière est accordée à l’employeur en cas d’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus.
  • le maintien dans l’emploi et la transmission des compétences des salariés âgés.
    Le contrat de génération créé en 2013 a été supprimé par les ordonnances du 22 septembre 2017. Il visait à faciliter l’insertion des jeunes, tout en favorisant l’emploi des salariés âgés par la mise en place d’un binôme jeune/senior.
    Les accords d'entreprise (obligatoires à partir de 300 salariés) sur la gestion des emploi et des parcours professionnel peuvent prendre en compte la situation des seniors, en particulier aborder les questions de l'emploi des salariés âgés et la transmission des savoirs et des compétences. Les accords de branche sur la formation peuvent porter sur les conditions d'exercice du tutorat par les salariés de plus de 55 ans.
    Dans le cadre d’un plan de GPEC appuyé par l’Etat, l’aide à l’adaptation des salariés aux évolutions de l’emploi peut être majorée lorsque la formation est organisée au bénéfice des salariés âgés de 45 ans et plus.
    A signaler aussi l’aide à la fonction tutorale des OPCA qui est majorée lorsque le tuteur est un salarié de 45 ans et plus.
  • la prise en compte de l'exposition aux facteurs de risques professionnels et l'amélioration des conditions de travail. Plus...

Posté par pcassuto à 01:51 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Senior : emploi et fin de carrières

Logo cap-métiersEn 2017, en France métropolitaine, 61% des 50-64 ans étaient en emploi (60,6 % en Nouvelle-Aquitaine).
En décembre 2018, les seniors représentaient près de 26 % des demandeurs d’emploi en Nouvelle-Aquitaine. En un an, cette part a augmenté de +0,6 point.
Plus du quart de la demande d'emploi des seniors se concentre en Gironde.
Les seniors sont majoritairement des femmes et demandeurs d'emploi qualifiés. Ils exercent en moyenne moins d'activité réduite que le reste de la population.
En un an, 67 600 reprises d’emploi ont été recensées dans la région pour les demandeurs d’emploi âgés de 50 ans et plus. Ce nombre est en hausse de +10,5% en un an. Plus...

Posté par pcassuto à 01:50 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Les orientations de la politique régionale

Logo cap-métiersLa Région poursuit son investissement dans le développement d’un écosystème d’innovation s’appuyant sur une recherche d’excellence, un réseau technologique performant et un tissu industriel organisé en dynamique de cluster.
Le plan régional Startup est amplifié, avec notamment la mise en route de l’accélérateur régional de croissance. Pour les PME et ETI, la priorité porte sur le soutien à l’innovation, la performance industrielle et leur internationalisation. L'offre en matière de fonds propres, de prêts et de garantie financière a été renforcée, notamment en matière de capital développement.
Le Programme Premium permet d'accompagner, en partenariat avec les CCI et ADI, 500 entreprises régionales, qui vont bénéficier d’un appui à la réflexion stratégique, de parcours thématiques d’accompagnement (performance interne, transformation numérique, développement commercial, compétence/Ressources Humaines, etc...), et d’un suivi personnalisé, formalisés par des contrats de développement.
La Région souhaite ainsi accompagner les entreprises vers un nouveau modèle d’usine à la fois compétitif, humain et respectueux de l’environnement, pour le maintien de l’emploi et des savoir-faire, notamment les bassins d’emplois les plus vulnérables. Elle s'appuie en particulier sur l'agence de développement et d’innovation (ADI Nouvelle-Aquitaine) plus d'infos.
Le programme « Usine du futur » est poursuivi. Les entreprises accompagnées bénéficie de formations dédiées, de parcours personnalisés (organisation et management, robotique et automatisation, fabrication additive, contrôle non destructif, transformation numérique, excellence environnementale et efficacité énergétique, etc.), de clubs locaux d’échanges de bonnes pratiques, et de l’accompagnement financier des projets de transformation.
La Région soutient les filières identifiées comme stratégiques par le SRDEII pour le développement économique régional (voir la liste des filières prioritaires), ainsi que l’économie sociale et solidaire.
Les actions menées au titre de la politique de filières ont vocation à agir sur l’environnement des entreprises par l’animation de réseaux et le montage de projets collectifs afin d’anticiper les mutations économiques et mutualiser des moyens.
Un nouveau schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SRESRI) a été adopté le 26 mars 2018 (voir notre info). Les politiques antérieures sont harmonisées pour atteindre les objectifs du schéma, en particulier renforcer un socle scientifique, technologique et pédagogique rayonnant et attractif en lien avec les enjeux de filières et de développement durable.
Un schéma régional de développement touristique et des loisirs sera également mis en oeuvre cette année. Les aides seront ajustées pour intensifier l’accompagnement des espaces ruraux, urbains, littoraux et de montagne et pour favoriser le développement des principales filières touristiques.
La Région veut par ailleurs faire de la santé et de la silver économie un levier de développement économique, social et territorial. Deux feuilles de route (santé/silver éco.) sont engagées pour développer les filières concernées, diffuser les innovations sur le territoire et investir dans la prévention pour les publics cibles (jeunes, chômeurs). L’outil régional de formation doit être un maillon central de réussite de cette ambition.
La Région confortera à cette fin la répartition sur l’ensemble du territoire des structures de formations sanitaires et sociales et lance la délocalisation de la 1ère année des études de santé sur les villes d’Angoulême et Pau dans un premier temps.
En matière d’économie de proximité, la Nouvelle-Aquitaine prend en compte les différences territoriales très marquées via des aides différenciées notamment à travers la mise en oeuvre d'une nouvelle politique contractuelle avec les territoires.
Enfin la Région soutient la dynamique de création-reprise d’entreprise et favorise la transmission des entreprises pour pérenniser le développement des TPE sur le territoire régional. Un nouveau dispositif régional d'accompagnement des créateurs-repreneurs de TPE a été mis en place en 2018 (voir notre fiche). Plus...

Posté par pcassuto à 01:30 - - Permalien [#]


Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Une stratégie régionale coordonnée

Logo cap-métiersSuite à la loi NOTRe, la Région est désignée comme la collectivité territoriale responsable (unique), sur son territoire, de la définition des orientations en matière de développement économique. En matière d'emploi, la Région participe à la coordination des acteurs du service public de l'emploi (SPE) sur son territoire, en particulier dans le cadre du CREFOP.
L'Etat et la Région devront élaborer une stratégie coordonnée en matière d'emploi, d'orientation et de formation professionnelles, en cohérence avec le SRDE2I. Le Crefop organisera la concertation sur cette stratégie et en assurera le suivi.
L'Etat et la Région signeront avec Pôle emploi, les représentants régionaux des missions locales, des Cap emploi, des MDE et des PLIE une convention régionale pluriannuelle de coordination de l'emploi, de l'orientation et de la formation déterminant les conditions de mobilisation de ces structures et leur participation éventuelle au SPRO et au programme régional de formation. Elle inclura un plan de coordination des outils qui concourent au SPE et à la mise en œuvre de ses objectifs, visant à rationaliser et à mutualiser les interventions à l'échelle des bassins d'emploi. Plus...

Posté par pcassuto à 01:28 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - La politique emploi de la Région

Logo cap-métiersLa Région NA donne la priorité à l'investissement productif et à l'innovation avec comme objectif de créer et de maintenir durablement l'emploi sur tout le territoire. Elle accompagne les PME et les TPE sur l’innovation, la formation des salariés, la transformation numérique, l'export et l'internationalisation. Plus...

Posté par pcassuto à 01:24 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Politiques en faveur des jeunes

Logo cap-métiersLes parcours des jeunes sont très divers et hétérogènes, mais la situation de certains jeunes est particulièrement préoccupante :

  • 53 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont sur le marché du travail en 2015 : 43 % occupent un emploi et 10 % sont au chômage. 15 % des 15-29 ans ne sont ni à l’école, ni en formation, ni en emploi (NEET). Mais il semble qu'il y ait du mieux : parmi les jeunes entre 18 et 24 ans, le nombre de ceux qui n'ont pas de diplôme et ne sont pas en formation serait passé de 620 000 en 2010 à 494 000 en décembre 2014.
  • En Nouvelle-Aquitaine, 17 % des demandeurs d’emploi sont âgés de moins de 26 ans (similaire au taux national). Les jeunes issus de l’apprentissage s’insèrent plus facilement que les lycéens. 7 mois après la sortie, 64 % des jeunes apprentis sont en emploi, 55% occupent un emploi stable, 16% sont en CDD de plus de 6 mois, 12% d’une durée inférieure. Le taux d’emploi des jeunes lycéens est de 50%. Les taux diffèrent selon les spécialités professionnelles (41% pour la coiffure et 59% pour les services à la personne). Plus...

Posté par pcassuto à 01:22 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - Contrat d'études prospectives

Logo cap-métiersLa démarche AME (Appui aux Mutations Economiques) permet à l'Etat (Direccte) d'impulser et de mieux coordonner des actions partenariales de soutien et de développement de l'emploi, dans une approche globale, sectorielle ou territoriale.
Les Contrats d’Etudes Prospectives (CEP) constituent le volet prospectif de la démarche AME. C'est un outil de diagnostic orienté vers l’action, notamment dans le cadre des EDEC (voir fiche n° C 1.0) ou du dispositif AME entreprise (Fiche C 1.2). Plus...

Posté par pcassuto à 01:11 - - Permalien [#]

Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine - La GPEC territoriale

Logo cap-métiersLa GPEC territoriale est un outil d’anticipation pertinent en réponse aux mutations économiques. S'appuyant sur un large partenariat local, elle doit permettre d’accompagner le développement et la mutation des activités économiques au niveau des bassins d’emploi, d’anticiper le vieillissement voire la diminution de la population active dans certains territoires, et plus généralement de dépasser la simple dimension intra-entreprise ou intrasectorielle dans les dynamiques de transferts de compétences et d’emplois.
L'enjeu de la GPEC territoriale se joue à trois niveaux et pour chacun de ces niveaux, un objectif spécifique lui est assigné :
- Celui des entreprises et les branches professionnelles : identifier les écarts entre les ressources et les besoins en ressources humaines au regard des évolutions économiques sur le territoire
- Celui des territoires : anticiper les mutations économiques et les évolutions de l’emploi sur un territoire en lien avec les entreprises.
- Celui des salariés : renforcer et sécuriser les parcours professionnel en adaptant les formations aux besoins des entreprises.
Une circulaire du 29 juin 2010 relative au développement de la dynamique territoriale de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences précise que le dispositif de coordination doit être présidé par la Direccte, mais doit être ouvert à l'ensemble des acteurs économiques et sociaux locaux. Ainsi, entreprises, branches professionnelles, services déconcentrés de l’État, collectivités locales et territoriales, partenaires sociaux, Pôle emploi, Plie, Missions locales, chambres consulaires, Opco, organismes de formation, structures d’insertion par l’activité économique, CBE, pôles de compétitivité…, un très large panel d’acteurs peut être mobilisé dans la mise en oeuvre d’une démarche de Gpec territoriale.
D’une façon générale, il n’y a pas de territoire pré-défini en amont de la démarche de GPEC Territoriale dont la logique correspond plus souvent à une dynamique de territoire de projet que de projet de territoire.
En 2010 paraissait le "Guide d'action GPEC Territoriale : comprendre, agir, évaluer" publié par le ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi. Élaboré à partir de réunions de travail regroupant des partenaires sociaux, des chefs d’entreprise, des participants des services déconcentrés de l’État, des collectivités territoriales, des agences de développement et des réseaux consulaires… venus présenter leurs expériences et leurs points de vue, ce guide mêle réflexion théorique, présentation de bonnes pratiques et d’instruments méthodologiques.
Plus récemment, le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires et Alliance Villes Emploi ont publié un outil (Gestion Prévisionnelle Territorialisée des Emplois et des Compétences et Politiques de la Ville) qui vise à faire comprendre l’intérêt d’une démarche de Gestion Territorialisée des Emplois et des Compétences (GTEC) pour un territoire, ses entreprises, ses salariés et ses demandeurs d’emploi. Ce document s'adresse  à tous ceux (élus, représentants et techniciens des différents services de l’Etat et des collectivités) qui sont amenés à traiter des politiques d’insertion et d’emploi sur les nouveaux territoires de la Politique de la Ville. On trouve dans ce document des exemples d'actions menées par des Maisons de l’Emploi en matière de GPTEC dans les secteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), les services à la personne (SAP), l’insertion par l’activité économique (IAE), le transport et la logistique. Plus...

Posté par pcassuto à 01:09 - - Permalien [#]