L'étude prouve aussi l'existence d'un plafond de verre pour les magistrates. Alors qu'elles composent 66 % de l'effectif total, elles ne sont que 45 % à occuper les fonctions les plus élevées (55 % pour les hommes). Les promotions sont liées aux mobilités géographique et fonctionnelle. or, la mobilité géographique est plus masculine. Les belles carrières "sont celles d'hommes n'ayant guère eu à se soucier d'articuler une mobilité géographique à des préoccupations familiales".
Source : https://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/Haute-magistrature.-Un-corps-tres-elitiste-qui-fait-la-part-belle-aux-carrieres-masculines