Screenshot-2018-4-15 Egypte – des élections présidentielles jouées d’avanceLa stabilité des résultats, l’inégalité qui demeure, l’espoir légitime que suscitent les dernières mesures. On peut bien sûr être heureux de la stabilisation de la situation, et même de la légère progression en compréhension écrite alors même que le contexte social, lui, a empiré : globalement, cette nouvelle édition PISA 2018 ne nous dégrade pas du point de vue des compétences.
Ce serait cependant oublier un peu vite la lourde couronne qui ne nous quitte pas. Notre système est un des plus inégalitaires : l’origine sociale des élèves pèse lourd dans l’explication de leurs résultats. Le décalage des résultats PISA et des mesures qui bénéficient aux plus jeunes élèves aujourd’hui, comme par exemple le dédoublement des classes en début de scolarité primaire qui montre déjà son efficacité, n’affecte pas encore les résultats dans cette étude OCDE. Plus...