17 novembre 2019

Les surnoms de la guillotine

Accueil - Vie PubliqueL’imagination populaire à la fin du XVIIIe siècle était particulièrement fertile, colportée à travers le pays notamment par la chanson. La nouvelle machine à décapiter reçut ainsi de nombreuses appellations, comme la "mirabelle", en hommage à Mirabeau, ou encore la "louisette" ou la "louison", pour honorer son créateur, le chirurgien Antoine Louis.
  • Louisette (la) : surnom donné sous la Révolution
  • Louison (la) : surnom donné sous la Révolution
  • Mirabelle (la) : surnom donné sous la Révolution
  • Monte-à-regret (la)  : surnom donné sous la Révolution
  • Rasoir national (le) : surnom donné sous la Révolution
  • Vasistas (le) : surnom donné sous la Révolution
  • Veuve (la) : surnom donné sous la Révolution
  • Lucarne (la) : surnom donné au XIXe siècle
  • Massicot (le) : surnom donné au XXe siècle
  • Bécane (la) : surnom donné au XXe siècle. Plus...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]