Les Echos affirment, selon des sources connaisseuses du dossier, qu'il reste des "sommes disponibles très importantes" pour financer le CPF. En effet, sur les 900 millions d'euros dédiés au dispositif cette année, seuls les deux tiers ou moins auraient été consommés. Pourquoi ? Parce que les OPCA ont eu à gérer une transition complexe du fait du passage du CPF d'heures en euros.
Source : http://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/CPF.-Des-centaines-de-millions-d-euros-encore-disponibles