52 % des salariés syndiqués considèrent que l'activité syndicale engendre des discriminations au travail. Ils sont 46 % à affirmer en avoir été personnellement victimes. Au final, les 2/3 d'entre eux estiment que "l'exercice d'une activité syndicale représente un risque pour l'emploi ou l'évolution professionnelle". Un sentiment partagé par 42 % des actifs.
Source : http://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/Engagement-syndical.-Quelles-consequences-sur-l-emploi-et-la-carriere