Les trois jeunes filles risquent jusqu’à cinq ans de prison pour outrage au chef de l’État après avoir gribouillé sur la photo du président burundais dans des livres de sciences humaines appartenant à l’école. Plus...