LogoLes entreprises libérales représentent le quart des entreprises françaises, 10 % des emplois et 12 % de la valeur ajoutée.
Leur secteur d'activité - santé, droit, cadre de vie et technique-, leur taille - plus du tiers d'entre elles emploient moins de 10 salariés -, et leur implantation sur l'ensemble du territoire en font un acteur de proximité essentiel au développement local et au maintien du lien social.
Confrontées de plus en plus fréquemment à des évolutions scientifiques, technologiques et réglementaires qui impactent leur activité, les entreprises libérales sont dans l'obligation de faire évoluer leur organisation et les compétences de leurs collaborateurs. Faire face à ces évolutions anticiper leurs répercussions, tout en préservant leur rôle socio-économique et leurs emplois, suppose qu'elles disposent d'un outil d'expertise et de prospective en matière d'emploi, de compétences et de formation.
A cette fin, l'UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et les 5 syndicats de salariés représentatifs au plan national (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO) ont créé l’OMPL (observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les professions libérales), par l'accord du 28 février 2005 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des salariés des professions libérales.
Treize branches professionnelles ont déjà rejoint l'OMPL : les études d'administrateurs et mandataires judiciaires, les entreprises d'architecture, les cabinets d'avocats, les cabinets dentaires, les offices de commissaires-priseurs judiciaires et sociétés de ventes volontaires, les entreprises d'économistes de la construction, les entreprises d'experts en automobile, les cabinets de géomètres, topographes, photogrammètres, experts-fonciers, les laboratoires de biologie médicale extra hospitaliers, les cabinets médicaux, les études d'huissiers de justice, la pharmacie d'officine et les cabinets et cliniques vétérinaires. Plus...