21 mai 2019

Agefiph - Conseil n°1 : agissez rapidement

Agefiph, ouvrir l'emploi aux personnes handicapées, retour à l'accueilAgir vite vous permettra de lever rapidement vos craintes et d'envisager sereinement votre avenir.
Si vous n’informez pas votre employeur de votre changement de situation, vous risquez de travailler sur un poste qui n’est pas bien adapté à votre handicap. Ces mauvaises conditions peuvent nuire à votre santé et, par conséquent, compromettre votre emploi.

  • Si vous êtes en activité, l’évolution de votre état de santé, mais également des modifications apportées à l’organisation du travail ou à votre poste, peuvent vous causer des difficultés. Votre premier réflexe sera peut-être d’essayer de « prendre sur vous ». Pourtant, si vos problèmes persistent, n’attendez pas pour en parler. Sollicitez le médecin du travail : il analysera avec vous vos difficultés. Le passage chez le médecin du travail est également essentiel pour pouvoir commencer à recherche de solutions pour aménager votre poste de travail avec votre employeur ou pour rechercher une solution de reclassement.
  • Si vous êtes en arrêt maladie, pendant votre arrêt, il est important que vous restiez en contact avec votre employeur, vos collègues et le service des ressources humaines. Informez-les de votre situation et restez à l’écoute de la vie de votre entreprise pour anticiper avec eux les difficultés.

Avant la fin de votre arrêt de travail, préparez votre retour avec une visite de pré-reprise avec votre médecin du travail. Il établira un diagnostic précis de votre situation et des conséquences de votre handicap sur votre emploi. Il pourra aussi anticiper et organiser votre retour dans l’entreprise, avec l’aide de l’assurance maladie, de votre employeur et de votre médecin traitant. Plus...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]