14 mars 2019

Portes ouvertes de l’apprentissage 2019 - 8ème édition et 2ère année en Bourgogne Franche-Comté

Direccte Bourgogne-Franche-ComtéSamedi 16 mars 2019, de 9h à 16h30, 48 Centres de Formation d’Apprentis de Bourgogne- Franche-Comté se mobilisent et organisent simultanément leurs Journées Portes Ouvertes, témoignant ainsi d’une volonté forte de promouvoir ensemble cette filière d’études. En tout, 115 sites seront ouverts. Plus...

Posté par pcassuto à 21:33 - - Permalien [#]


Brexit : vous êtes employé(e) britannique et travaillez en France

Direccte Bourgogne-Franche-ComtéRetrouvez sur le site du ministère du travail les réponses à vos questions concernant :

  • Contrat de travail
  • Autorisation de travail
  • Travailleurs détachés
  • Instance représentative du Personnel - statut de salarié protégé
  • Travailleur indépendant. Plus...

Posté par pcassuto à 21:30 - - Permalien [#]

Brexit : info aux employeurs

Direccte Bourgogne-Franche-ComtéRetrouvez sur le site du ministère du travail les réponses à vos questions concernant :

  • Contrat de travail
  • Autorisation de travail
  • Travailleurs détachés
  • Instance représentative du Personnel - statut de salarié protégé. Plus...

Posté par pcassuto à 21:29 - - Permalien [#]

Brexit : vous êtes employé(e) français(e) détaché(e) au Royaume-Uni

Direccte Bourgogne-Franche-ComtéRetrouvez sur le site du ministère du travail les réponses à vos questions concernant :

  • Contrat de travail
  • Autorisation de travail
  • Travailleur détaché
  • Travailleur indépendant
  • Indemnisation chômage. Plus...

Posté par pcassuto à 21:26 - - Permalien [#]

Contribution du bureau de la Commission permanente du Conseil national des universités (CP-CNU) au Grand Débat National

Si l’enseignement supérieur et la recherche font partie des questions essentielles, alors la Commission permanente du Conseil national des universités vous propose sa contribution. La CP-CNU représente les quelque 50 000 enseignants-chercheurs présents dans 138 EPSCP dont 75 universités et 3 universités de technologie. Elle a déjà eu l’occasion de s’exprimer auprès de votre prédécesseur dans une lettre datée du 15 décembre 2016.
1. Fiscalité et dépenses publiques.
Le budget consacré par l’État à l’enseignement supérieur et à la recherche est globalement insuffisant. Il serait passé sous les 2,2% du PIB et n’est pas au niveau de celui des pays comparables aux nôtres tels que les États- Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou le Japon. Atteindre l’objectif des 3% nécessite un investissement d’un milliard d’euros par an pendant dix ans. Cette disparité concerne le budget consacré à la recherche et au développement, comme le budget consacré aux étudiants du supérieur (quand la France consacre 11 000€ par an pour un étudiant en moyenne, les États-Unis en consacrent 28 000€…). De plus, la statistique globale est biaisée par l’existence en France de multiples systèmes d’enseignement supérieur, le budget consacré à certains étudiants de licence étant fréquemment de moins de 3000€/an. La CPCNU rappelle qu’elle s'oppose à toute augmentation significative des droits d'inscriptions des étudiants. Sans entrer dans un débat financier technique, il apparait aussi que les niveaux de rémunération, notamment à l’entrée dans l’ESR, sont particulièrement bas compte tenu du niveau de formation et de l’âge d’entrée dans le métier (1775€/mois pour une formation à bac +8).
Le crédit impôt recherche (~6,2 Md€) semble avoir souvent été détourné de son objectif initial et en tout cas n’a pas apporté le dynamisme annoncé au niveau de la recherche… Il a même parfois conduit à des attitudes déontologiquement répréhensibles.
2. Organisation de l’État et des collectivités publiques
La CP-CNU défend un ESR public, une recherche indépendante des partenariats public-privé, et l’égalité territoriale, notamment pour un égal accès aux formations. La CP-CNU est particulièrement attachée au développement de toutes les disciplines, dont aucune ne doit être négligée.
Les multiples réformes des quinze dernières années ne font que renforcer la sélection de quelques-uns et l’isolement de la plupart : 2005 (création de l’ANR), 2007 (loi relative aux libertés et responsabilités des universités), 2013 (loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche), etc.
La régionalisation, associée au développement de quelques pôles de recherche ou d’enseignement supérieur dans le cadre des différents PIA notamment), abandonne de nombreux territoires.
L’ESR doit être conduit dans une logique nationale voire internationale, et non locale ou régionale.
3. Transition écologique
Le sujet de la transition écologique – même si l’expression ne paraît pas très heureuse – doit faire appel à toutes les compétences des disciplines scientifiques, tant en sciences fondamentales et appliquées qu’en sciences économiques et en droit, ou encore en sciences de l’homme et de la société. La CP-CNU attire l’attention du gouvernement sur la nécessité d’un débat scientifique et non dogmatique ou sensationnaliste sur des questions aussi importantes que la préservation de la planète, la santé, l’alimentation, la production agricole, le climat, les migrations climatiques ou encore les risques naturels.
Pour un tel objectif, il est nécessaire que des chercheurs de haut niveau soient formés et recrutés dans l’ESR sur la base de titres et diplômes délivrés ou reconnus par l’État. Ces chercheurs doivent être indépendants des groupes de pression, des réseaux d’influence et des sources de financement ; dans le cas contraire, les erreurs du passé seront reproduites et les solutions envisagées ne seront pas les plus efficientes pour contribuer à une planète plus saine.
4. Démocratie et citoyenneté
Conformément aux traditions de l’université, la collégialité doit être pleinement rétablie et les instances de gestion doivent être élues par les acteurs de l’ESR.
Les pouvoirs publics et particulièrement le MESRI (ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation) doivent respecter et donc consulter le CNU, instance représentative dont les deux tiers des membres sont élus par la communauté des enseignants-chercheurs.. Plus...

Posté par pcassuto à 21:24 - - Permalien [#]


Motion 15e section - Langues, littératures et cultures africaines, asiatiques et d’autres aires linguistiques

La 15e section du CNU réunie en assemblée plénière à Paris a adopté le 7 février 2019 à l'unanimité des membres présents la motion suivante :
La hausse des frais d'inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extracommunautaires, qui a été annoncée le 19 novembre 2018 par le Premier Ministre français, constitue une atteinte exceptionnellement grave aux principes universalistes fondamentaux de l'enseignement supérieur et de la recherche. Cette mesure ne peut qu'affaiblir le rayonnement de la recherche et de l'enseignement supérieur en général, avec des effets singulièrement délétères dans les domaines couverts par la section 15 qui sont par essence ouverts à l'international et majoritairement aux pays non ressortissant de l'UE.
Cette augmentation mettrait en difficulté financière les étudiant.e.s étranger.e.s parmi les plus précaires et ferait renoncer nombre d'entre eux/elles à leur projet d'études en France ; elle serait une cause d'échec pour les étudiants ayant déjà entamé leurs études en France.
Les conséquences, pour nos formations et nos laboratoires de recherche, seraient désastreuses : en effet, devant la hausse des tarifs, de nombreux étudiants d'origine extra-communautaire préféreraient aller dans les pays anglo-saxons ; or leur accueil contribue à la production scientifique, à l'inscription et la visibilité des laboratoires et de la recherche française dans des réseaux mondiaux et des revues scientifiques à l'étranger.
L'enseignement supérieur et la recherche sont et doivent demeurer des biens communs. La 15e section apporte son soutien aux organisations et aux établissements qui sont d'ores et déjà mobilisés pour défendre un modèle d'université ouverte, inscrite dans les collaborations internationales, et accessible à toutes et à tous sans distinction de nationalité, d'origine géographique ou de revenu. Plus...

Posté par pcassuto à 21:05 - - Permalien [#]

Rencontre avec les conseillers du salarié de l’Indre

Screenshot-2018-5-4 Direccte Centre-Val de LoireL’unité départementale de l’Indre de la Direccte Centre-Val de Loire a réuni le 5 mars les conseillers du salarié du département pour leur présenter le bilan de leur activité 2018 et échanger autour des questions d’actualité. Plus...

Posté par pcassuto à 20:56 - - Permalien [#]

Une prestation d’accompagnement-conseil pour aller de l’avant

Screenshot-2018-5-4 Direccte Centre-Val de LoireSept TPE-PME de tous secteurs, en difficulté ou en phase de développement, ont bénéficié de l’appui d’un consultant pour co-construire un plan d’actions dans le but de se redresser ou de préparer leur avenir. Plus...

Posté par pcassuto à 20:55 - - Permalien [#]

Egalité salariale Femmes-Hommes : une note pour chaque entreprise

Screenshot-2018-5-4 Direccte Centre-Val de LoireAu plus tard le 1er mars 2020, les entreprises de plus de 50 salariés devront avoir publié leurs performances en matière de parité salariale, calculées à partir d’un index composé de plusieurs indicateurs. La Direccte accompagne les entreprises dans le calcul de cet index. Plus...

Posté par pcassuto à 20:54 - - Permalien [#]

Rupture conventionnelle : ayez le réflexe TéléRC !

Screenshot-2018-5-4 Direccte Centre-Val de LoireTéléRC est un service en ligne qui permet aux employeurs d’effectuer une demande d’homologation de rupture conventionnelle d’un(e) salarié(e) en contrat à durée indéterminée (CDI). Plus...

Posté par pcassuto à 20:53 - - Permalien [#]