hceres.frEn plus des formations d’ingénieurs par alternance (au travers des quatre parcours d’ingénieur par apprentissage), la position favorable de l’UTBM au sein de l’écosystème régional l’amène à proposer une offre de formation continue adaptée aux besoins des entreprises : de la formation continue diplômante (12 Validation des acquis de l’expérience (VAE) et dispositif Fontanet) mais également certifiante, au travers de formations courtes, de quatre diplômes d’université (DU) (Ergonomie, Gestion des ressources humaines, Management d’équipes et de projets, Bonnes pratiques humaines et industrielles), de l’accès à deux formations de masters (Affaires industrielles, Entrepreneuriat technologique et industriel) et de l’École indépendante ESPERA Sbarro ; cette dernière propose sur dix mois une formation diplômante de styliste prototypiste dans le domaine de l’automobile, associant théorie et pratique. Les opportunités régionales et l’investissement de la direction relations entreprises en charge de la formation continue permettent à l’établissement d’afficher 459 k€ de recettes en 2014, pour 158 personnes ayant intégré les différents dispositifs ainsi décrits.
En 2015, le résultat s’établit à 660 k€, mais la réforme de la taxe d’apprentissage (TA), ainsi que l’évolution tendancielle des recettes pourraient fragiliser l’UTBM : baisse des recettes de TA entre 2014 à 2015 de -13 %, des produits issus de la formation continue (FC) de 2013 à 2015 de – 23 %, les contrats de recherche (hors ANR) varient aussi fortement.
Le résultat positif 2015, en dépit de recettes en baisse ou stable (droits d’inscription, TA, FC) s’explique par l’amélioration du compte du Saic de 2014 à 2015 (CF 2014 -237 k€ à +242 k€ au CF 2015, variation de 479 k€) qui prend en compte la reprise de Persée et par le GVT qui a diminué de 500 k€ en deux ans.
Télécharger Université de technologie de Belfort-Montbeliard - UTBM. Plus...