21 mars 2019

Université de la Guyane

hceres.frLes étudiants sont répartis sur quatre communes (Cayenne, Kourou, Saint-Laurent-du-Maroni, Saint-Georges-de-l’Oyapock), au sein d’une École supérieure du professorat et de l’éducation (Espé), d’un IUT, de quatre départements de formation et de recherche et d’un institut universitaire de formation continue. Pour fonctionner, elle dispose d’environ 200 personnels, également répartis entre enseignants et Biatss, de 31 000 m2 Shon de locaux et d’un budget prévisionnel 2016 d’environ 20 M€.
A sa création, l’UG a reconduit l’offre de formation qui était dispensée au sein du pôle guyanais de l’UAG. Le projet pour la prochaine période contractuelle est en cours d’élaboration. Cette offre s’appuie sur plusieurs composantes : l’Espé, l’IUT, le service commun de la formation continue, quatre départements de formation et de recherche et l’ED récemment accréditée.
En matière de formation continue, les besoins du territoire sont très importants à cause d’un niveau de diplomation faible. L’UG a ainsi mis en place, grâce au soutien financier de la CTG, un pré-DAEU, un DAEU et quelques DU. Ces diplômes répondent efficacement à l’accompagnement de la population dans sa quête d’accès au savoir, à l’enseignement supérieur et à la promotion sociale. La formation continue constitue un véritable trait d’union entre l’UG et la population guyanaise. Faire connaître et pratiquer la Validation des acquis professionnels et personnels (VAPP) et la Validation des acquis et de l’expérience (VAE) devraient figurer dans les axes de développement de l’UG. Par ailleurs, l’Espé, en partenariat avec le Rectorat, veillera à développer l’offre de formations aux enseignants titulaires.
Le développement d’une offre de formation continue adossée aux filières économiques structurées, qui figure dans les axes stratégiques de l’UG, requiert de la réactivité et des enseignants disponibles. Cela implique que le pilotage de la formation initiale et de la formation continue ne fassent qu’un et que les processus de décision et de mise en oeuvre soient relativement courts.
Les ressources propres représentent 5,2 % des recettes et sont constituées pour moitié des droits d’inscription et d’un quart de recettes générées de la formation continue.
Télécharger Université de la Guyane. Plus...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]