19 mars 2019

UMIFRE - IFPO - Institut français du Proche-Orient

hceres.frAvis global sur l’unité
L’IFPO est une structure multi-site et pluridisciplinaire, ce qui contribue à son rayonnement, mais également à la complexité de sa gestion et de son pilotage scientifique. Malgré des réductions sensibles en termes de personnel, l’IFPO continue d’être un Institut de référence dans ses domaines de compétences, capable de s’adapter à un contexte changeant et continuant d’attirer des jeunes chercheurs performants et des chercheurs confirmés de renom.
L’IFPO occupe une position unique au niveau international et au sein du système des UMIFRE par l’ampleur de son dispositif, sa couverture géographique et disciplinaire, la richesse de ses fonds documentaires, le dynamisme de ses publications. Il joue un rôle structurant dans la recherche française et internationale sur cette partie du monde. Il devrait être amené à jouer un rôle essentiel dans les enjeux de protection patrimoniale et de reconstruction en contexte post-conflit.
Il a su s’adapter aux crises politiques qui frappent la région en développant de nouveaux terrains et thèmes de recherche en particulier au Kurdistan d’Irak. Il fait preuve d’un dynamisme certain en termes de projets de recherches, de qualité et nombre de publication, d’activités de valorisation, de coopération avec les pays hôtes, de partenariats avec des unités de recherches français et étrangers, d’accueil de jeunes chercheurs et doctorants. La poursuite de l’édition numérique accroit la visibilité des publications. Des efforts importants ont été faits pour réorganiser les bibliothèques de Beyrouth et Amman suite à la fermeture du site de Damas. La coopération avec les universités et les acteurs locaux va croissant en particulier au Kurdistan et dans les territoires palestiniens. Le succès des stages d’arabe avec près de 140 stagiaires par an constitue un pôle de visibilité.
On peut relever plusieurs points forts : pluridisciplinarité ; forte motivation des tutelles à l’égard de l’unité qui tiennent à maintenir le dispositif multi-site et apportent toujours un soutien financier conséquent ; rayonnement via les partenariats, les projets sous contrats, les revues ; ouverture sur de nouvelles thématiques et aires géographiques ; capacité à développer d’important programmes de recherche sous contrat.
Parmi les points à améliorer : le déplacement de Damas à Beyrouth a imposé de fortes contraintes en termes de locaux et de conditions de travail qui étaient soutenables pour une période transitoire mais qui deviennent de plus en plus difficiles à gérer avec la pérennisation de cette situation. La gestion des antennes à distance est compliquée, en particulier en ce qui concerne la maintenance informatique avec la présence d’un seul informaticien pour les 5 sites. La baisse en termes de personnel chercheurs (relevant du MEAE ou du CNRS) amène la disparition de disciplines fortes qui faisaient la réputation de l’Institut. Le personnel local, nombreux, manque de formation professionnelle pour s’adapter à l’évolution du monde de la recherche.
Télécharger UMIFRE - IFPO - Institut français du Proche-Orient. Plus...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]